Archives de catégorie : Randonnées

258 – Le Grand tour du plateau des Claparèdes (84)

257 – Le sommet des Fourcats par les Rochers de Baude (84)

256 – La Tête des Buisses par le Trou du Rat, retour par les vallons de La galère et de La Peine (84)

255 – La Chapelle St Julien de La Bastidonne (84)

254 – L’Aqueduc de Roquevafour et l’Ermitage Saint-Honorat de Ventabren (13)

253 – Le sentier du Loubatas et de l’ancien canal du Verdon (13)

252 – La Chapelle Ste Anne de Goiron (13)

251 – Les Montagnes de Rochefort et de Peyssier (05)

Octobre 2023

Une belle randonnée de 14 km 900 m D+ environ face à la montagne d’Aujour et au dessus du Lac de Peyssier qui permet une magnifique vue sur les sommets du Dévoluy, des Ecrins et des Préalpes de Dignes au départ du village d’Esparron. Pas de difficulté particulière. A chaque extrémité un pic rocheux, Rocher de l’Aiglon au sud , Rocher de la Croix au Nord

Du parking de départ, redescendre la D 20 sur 350 m environ, passer le pont qui enjambe le torrent de Rebiodon et emprunter le sentier balisé GR 93 à main droite qui grimpe assez sèchement pendant plus de 2 km. Quelques raccourcis permettent d’éviter les nombreux virages. Au carrefour de La Foret de Maraud à 1342 m, prendre la direction du Col des Garcins à main droite. Au Col, emprunter la sente +/- bien marquée à main droite (non balisée) qui part en foret, traverse des ravines noires et grimpe en direction de L Aiglon. Un petit passage ou il faut y mettre les mains (facile) permet de rejoindre le sommet de l’Aiglon à 1628 m d’altitude. Poursuivre plein Nord sur la crête jusqu’au sommet de La Croix à 1661 m. La vue sur tous les sommets du Dévoluy, des Préalpes, des Ecrins, sur la Montagne d’Aujour et de Saint Genis est époustouflante !

Revenir au Col des Garcins par le même itinéraire, prendre la sente (non balisée) juste en face qui grimpe vers le sommet de la Montagne de Peyssier. De nombreuses vaches et bouses jalonnent l’itinéraire ! Suivre la sente tout le long de la crête( Le sommet n’est pas indiqué) puis redescendre jusqu’au premier carrefour juste au-dessus du Col de Peyssier. Du carrefour, prendre la direction du Col des Garcins et Esparron par la piste forestière de Maraud qui rejoint le GR 93 pris à l’aller.Poursuivre la descente jusqu’à retrouver la D20 et le parking de départ

https://www.visugpx.com/7flZ7PkqoL

Départ : petit parking à droite en montant la D 20 à 500 m avant le village d’Esparron (05)

Prendre le sentier à main droite au Col des Garcins

Le sentier traverse des marnes noires

Bientot, le sommet de l’Aiglon à 1628 m d’altitude

Vue du sommet de l’Aiglon, toute la crête à parcourir jusqu’au sommet de La Croix

Petite grimpette pour accéder au sommet de La Croix

Le sommet de La Croix marqué par quelques vieux piquets

La crête de la Montagne de Peyssier à parcourir

Retour vers le GR 93 par la belle piste forestière de Maraud

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette belle randonnée

https://photos.app.goo.gl/N4Aoff8RvQNUrNvo7

250 – Le Pas de Marseille et la Bastide du Bois (84)

Octobre 2023

Une jolie randonnée de 17 km 920 m D+ vers les crêtes Est du Grand Luberon avec un retour par la Bastide du Bois au départ de Vitrolles en Luberon dans le Vaucluse. Aucune difficulté particulière.

Du parking de départ, à l’entrée Sud de Vitrolles en Luberon, remonter et traverser le village sur 500 m environ puis bifurquer à gauche en direction « Les Crêtes « . La piste balisée GR 9 et GR de Pays Luberon-Monts de Vaucluse remonte plein Nord jusqu’au carrefour des Mines. Poursuivre à gauche en direction des Crêtes puis laisser la piste partir à gauche et prendre le sentier balisé de droite jusqu’au carrefour « Les Roumis ». Virer à gauche, quitter le GR , remonter le vallon des Roumis par un sentier balisé PR jusqu’au Plan des Agasses. Rejoindre un large sentier au milieu des pins, virer à gauche et poursuivre jusqu’au Boufaou, le sentier vire vers l’Ouest et rejoint une large piste à suivre sur 700 m environ puis laisser la piste partir à gauche, prendre le sentier de droite en retrouvant le GR sur quelques mètres. Laisser le GR à main droite, continuer tout droit par un sentier non balisé qui grimpe régulièrement jusqu’à rejoindre le sommet d’une colline à environ 974 m d’altitude. On peut apercevoir à l Ouest , le sommet du Coteau de la Combe à 1038 m d’altitude. Virer à gauche au petit cairn, poursuivre et prendre le sentier qui dégringole vers le carrefour de la citerne à la cote 939. Retrouver le GR 9 et le GRP, prendre la direction du Pas de Marseille et du Mourre Nègre. Le sentier caillouteux grimpe jusqu’au sommet du Coteau de la Combe à 1038 m puis rejoindre un deuxième cairn un peu plus à l’Ouest Beau panorama sur les deux côtés du Lubéron. Poursuivre en descendant à l’Ouest vers le carrefour du Pas de Marseille à 1009 m puis si vous êtes curieux comme nous, continuer en remontant en face vers la ruine (ancienne antenne) sur le sommet voisin à 1064m d’altitude.

Revenir jusqu’au carrefour de la citerne ou carrefour du Coteau de la Combe à 944 m et prendre la direction de la Motte d’Aigues. Le large sentier descend et rejoint une large piste. Virer à droite et continuer à descendre jusqu’à rejoindre une autre piste. Virer à gauche sur quelques mètres puis bifurquer encore à droite. La large piste balisée PR descend vers la Bastide du Bois envahit de ronces et d’une dense végétation. Après avoir visité l’ancienne habitation, retrouver la large piste qui passe juste au-dessus de la ruine et poursuivre sur 500 m environ direction Est puis au premier virage, quitter la piste et prendre le petit sentier qui grimpe sur 600 m environ et 140 m D+. Ce sentier tres caillouteux rejoint la piste des Méritans. Suivre à droite la piste sur 200 m environ puis virer à droite et de suite encore à droite, le sentier descend régulièrement sur 800 m puis virer à gauche sur 500 m environ. Prendre le virage en épingle (cote 693) après 200 m environ, virer à gauche par un chemin qui descend et rejoint une large et confortable piste. Prendre à gauche, passer une ruine sur la droite et après 300 m environ, trouver une sente à droite qui coupe le virage de la piste. Rejoindre la large piste et poursuivre à droite sur 500 m environ puis emprunter le petit sentier qui descend et rejoint la route départementale D 33. Remonter la D 33 sur 500 m environ puis prendre la direction du parking du cimetière et emprunter le chemin qui le contourne et grimpe jusqu’au parking du départ.

Cliquer sur le lien pour visualiser ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/zkzAvYRpo1

Le parking de départ à l’entrée du village de Vitrolles en Luberon

Remonter la D 33 et traverser le village de Vitrolles en Luberon

Passer Le Château du Grand Pré récemment restauré

Cliquer sur le lien pour en savoir plus

https://www.chateaudugrandpre.com/

Après avoir traverser le village, bifurquer à gauche en direction des crêtes

Après 700 m environ, arrivé aux Mines par une large piste caillouteuse, virer à gauche toujours en direction des crêtes

A la cote 575, quitter la large piste pour un sentier balisé à main droite. Le sentier est très raviné par endroits

Au carrefour Les Roumis, prendre le sentier à gauche toujours en direction des crêtes

A la cote 974, la vue se dégage sur le prochain sommet

Jolie vue sur notre Géant de Provence

Au carrefour de la citerne ou du Coteau de la Combe, prendre la direction du Pas de Marseille par le GR

Un galet a été déposé au sommet du Coteau de La Combe à 1038 m d’altitude

Jolie vue au Sud sur l’Étang de la Bonde, la Motte d’Aigues

Vue au Nord sur St Martin de Castillon

La Bastide du Bois à la cote 672, une ruine de taille impressionnante datant du XVII ième siècle composée de différents bâtiments. De belles voûtes et un puits composent cet ensemble

Retour par une belle piste et par quelques sentiers caillouteux jusqu’au parking de départ

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette belle randonnée

https://photos.app.goo.gl/mHZYpeZpB6q9qLfC7

249 – La Croix des Béguines par la voie Gombault (13-83)

Août 2023

Une petite randonnée-escalade, sportive de 13 km 520 m D+ pour découvrir la face Nord et la crête du Massif de la Sainte-Baume en passant par son sommet « La Croix des Béguines ou Jouc de l’Aigle »(1148 m) au départ du parking « Les 3 chênes » (près de l’Hôtellerie de la Ste Baume)Passages escarpés et aériens ou il faut y mettre les mains. Vertigineux s’abstenir. Pour randonneurs habitués à ce style de terrain.

Du parking, prendre le sentier balisé PR qui part à main gauche, direction Est. Par le sentier « Merveilleux », passer la source de Ravel (à sec) puis à main gauche continuer en suivant le balisage PR (pas toujours évident)passer le rocher avec une plaque commémorative, poursuivre jusqu à trouver un cairn à main droite et des balises noires peints sur les arbres, c’est le début de la Voie Gombault.  Suivre le balisage noir très bien marqué tout au long du parcours jusqu’à croiser le sentier Marcel Estruch balisé en pointillé jaune. Poursuivre par de l’escalade facile avec de bonnes prises, puis déboucher sous la Croix des Béguines qu’on aperçoit de loin. Rejoindre le sommet du Massif le Jouc de l’Aigle ou Croix des Béguines à 1148 m d’altitude. Sous la Croix des Béguines, descendre en hors sentier et trouver une grotte (sans nom) entourée d’un muret en pierres sèches. Lieu propice à une pause. Remonter sur la crête puis partir le long de la crête direction Est par le GR 9 ou redescendre et rejoindre le sentier face Nord et poursuivre direction Est. Ce sentier longe en contre-bas et suit la crête. Puis rejoindre la crête dès que possible pour rejoindre le Signal des Béguines puis le Pas de Villecroze et enfin le Pas de l’Ai à main gauche. Bifurquer à gauche par un sentier (non balisé) qui traverse un chaos rocheux, rejoint une clairière « Le bau de St Cassien ». Poursuivre en longeant le chaos rocheux puis continuer à descendre jusqu’à rejoindre une large piste à suivre jusqu’au parking de départ.

https://www.visugpx.com/eyFN4Y32UY

Départ parking des 3 chênes prés de l’hôtellerie de la Ste Baume (83)

Se renseigner sur l’accessibilité du massif forestier avant le départ 😏

La source de Ravel à sec

Rocher avec une plaque commémorative (Dr Joseph Poucel)

la bifurcation du départ de la Voie Gombault repérée par un cairn à main droite et les premiers balisages noirs peints sur les arbres.

Le sentier balisé noir se faufile entre les arbres puis traverse un pierrier assez raide

Ranger les bâtons, les passages escarpés et aériens se succèdent

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/716943966928497

Jolie vue sur Nans les Pins en contre bas

Un petit replat avant de retrouver le balisage noir

Puis on débouche sous la Croix des Béguines ou Jouc de l’Aigle

Au loin direction Ouest, Le Pic de Bertagne

Le sommet de la Croix des Béguines ou Jouc de l’Aigle à 1148 m d’altitude, déjà bien occupé

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : Sous la Croix des Béguines

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/971512344126485

Au sommet du Massif de la Ste Baume

L entrée de la grotte sans nom

La grotte mérite une petite visite, prévoir la frontale

Vue sur la mer coté Sud

Puis retour en crête vers le Signal des Béguines par le GR 9

Au Signal des Béguines, poursuivre vers le Pas de Villecroze

Poursuivre en crête

A main gauche, le Pas de l’Ai (sans indication)

Au Pas de l’Ai, le sentier traverse un chaos rocheux

Puis le sentier descend et rejoint une large piste jusqu’au parking de départ

248 – La Pointe de Rasis (05)

Juillet 2023

Une magnifique randonnée de 19 km 1230 m D+ très variée entre forets, alpages, torrents et crêtes offrant un très beau point de vue sur le Queyras, l’Ubaye, les Ecrins, le Thabor sans oublier le Mont Viso. Passage au pied de la magnifique Pointe de La Selle. Itinéraire partiellement balisé, un passage en hors sentier, aucune difficulté particulière. Vertigineux s’abstenir. Départ parking à l’entrée du hameau La Rua prés de Molines en Queyras (05)

Du parking de départ, traverser le hameau, passer la première fontaine puis virer à droite à la deuxième fontaine. La petite route passe devant le Gite « Les Arolles » ensuite prendre la direction du Col des Pres Fromage. Le sentier caillouteux traverse le Torrent de l’Aigue Blanche puis grimpe régulièrement jusqu’au carrefour du Bois de l’Eyssard (2043 m), continuer en direction du Col des Prés Fromage, passer le magnifique Clos Henry et poursuivre pour rejoindre le Col des Prés Fromage à 2146 m d’altitude. Suivre le sentier qui part en direction de la Chapelle St Simon jusqu’au panneau directionnel en bois « La Chapelle St Simon » Laisser la chapelle sur la gauche, continuer tout droit sur quelques mètres puis trouver à main gauche, une sente +/- bien marquée qui grimpe en foret et qui continue plein Sud dans le bois du Vallonnet. Le sentier traverse ensuite un beau vallon, une vue sur les écrins à l’Ouest, sur la crête de la Combe Arnaude à l’Est et sur la magnifique Pointe de la Selle droit devant. Puis le sentier descend, traverse le Torrent du Vallon, passe au pied de la Pointe de la Selle et remonte vers le Col (sans nom) à 2745 m d’altitude. Du Col suivre la crête plein Sud sur 600 mètres environ jusqu’à parvenir au sommet de la Pointe de Rasis marqué par un gros cairn à 2844 m d’altitude.

Le retour se fait par le même itinéraire qu’à l’aller sauf un petit passage à la Chapelle St Simon. Quelques petits raccourcis sont possibles dans la dernière partie du parcours.

https://www.visugpx.com/IEHLhl8Tyi

Départ : parking à l’entrée du hameau « La Rua » prés de Molines en Queyras

Traverser le hameau

Passer deux jolies fontaines puis virer à droite. La petite route descend, passe devant le Gite des Arolles

Prendre la direction du Col des Prés Fromage

La piste forestière grimpe régulièrement (300 m D+environ) jusqu’à parvenir au carrefour du Bois de l’Eyssard

Au carrefour du Bois de l’Eyssard, prendre la direction du Col des Prés Fromage et du Clot Henry

Le Clot l’Henry 🤩🤩🤩: un petit havre de paix. Ce refuge est mis gracieusement à la disposition de tous, et il est demandé de ne pas y rester plus d’une nuit

Au Clot Henry : pour se rafraîchir

Au Col des Prés Fromage, prendre la direction de la Chapelle Saint-Simon que l’on laissera sur la gauche pour continuer tout droit sur une centaine de mètres

Le Col des Prés Fromage occupé par les troupeaux sans CDP

Après être sorti du Bois des Vallonnets, La Magnifique Pointe de la Selle (2745 m)

Magnifique Pointe de la Selle

Pointe de la Selle (2745m) et le Point 2590 m.
Petit bain de pieds dans le torrent du Vallon

Pointe de la Selle (2745m) et le Point (2590 m).

Magnifique vallon avec à gauche la crête de la Selle et à droite, la crête de la Combe Arnaude et la crête de La Rousse

La crête à parcourir pour parvenir au sommet de la Pointe de Rasis (à gauche)

La Pointe de Rasis à 2844 m d’altitude

Le sommet de La Pointe de Rasis marqué par un gros cairn

Zoom sur le Mont Viso coté Italien

Zoom sur les pics de la Font Sancte, le Col Girardin et le Lac St Anne

Vue sur Saint-Véran en contre bas

Vue Sud-Ouest sur la vallée de Ceillac

La Chapelle St Simon, son étang et sa source (une eau guérisseuse) un haut-lieu de pèlerinage du Queyras, 

 la Croix de Mission : chemin de Croix représenté tout en bois prés de la Chapelle St Simon

Quelques explications sur les symboles de la Croix de Mission

Retour par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’au parking de départ

Une magnifique randonnée ou nous étions seuls que nous vous conseillons pour ses panoramas époustouflants et sa végétation très variée

247 – Le Pic de Rochebrune (05)

Juillet 2023

Une randonnée alpine et sportive de 11,5 km 1150 m D+ sur le sommet culminant du massif du Queyras (3320 m d’altitude) derrière les Pics de la Font Sancte dans les Hautes-Alpes. Cadre très minéral, passages dans de gros pierriers, sol très instable, l’ascension finale (environ 50 m) est de l’escalade . Prevoir casque, baudrier + corde pour se sécuriser car nombreuses chutes de pierres et blocs rocheux. Partir tôt pour être les premiers sur la montagne et se suivre de près. Vertigineux s’abstenir. Départ Col de l’Izoard (très fréquenté en été)

Du parking du Col de l’Izoard, prendre le sentier direction Col Perdu 2479 m puis redescendre pour longer le pied de la face Nord de la Crête des Oules, pour arriver au Col des Portes à 2915 m. A partir de là, casque recommandé. Puis suivre une sente très instable marquée par quelques cairns (attention il y a des cairns pour la montée et d’autres pour la descente !) une montée physique dans une grande pente en éboulis, avant d’arriver au pied de la brèche. A partir de là, baudrier+ corde pour assurer sa sécurité puis grimper à gauche un petit mur munie d’une corde à nœuds et suivre ensuite sur la droite le fil de l’arrête qui mène au sommet à 3320 m d’altitude (quelques mousquetons scellés).

Le retour se fait par le même itinéraire (descente éreintante pour les genoux !) qu’à l’aller jusqu’à rejoindre le parking du Col de l’Izoard

https://www.visugpx.com/FZ3G01AhHc

Départ Col de l’Izoard, au plus tôt pour être les premiers sur la montagne afin d’éviter les chutes de pierres

Passer le Col Perdu puis redescendre pour longer le pied de la face Nord de la Crête des Oules,

La crête des Oules à gauche, le Col perdu au centre et l’Arpelin à droite (2604 m)

Le sentier cairné traverse des pierriers, prévoir de bonnes chaussures montantes

La crête des l’Oules à droite, le Col des Portes au centre et le Pic de Rochebrune

Le Col des Portes à 2915 m d’altitude

Suivre une sente très instable marquée par quelques cairns, ATTENTION aux nombreuses chutes de pierres et blocs rocheux

Une montée physique dans une grande pente en éboulis

Dans le rétro, on peut distinguer le Col des Portes, la crête des Oules

Vue au Sud-Ouest sur le Lac de Souliers à 2487 m d’altitude

Arrivée à la brèche, grimper en s’aidant de la corde à nœuds le long de la paroi

Casque, baudrier+corde pour assurer sa sécurité

Le sommet du Pic de Rochebrune et son antenne

Le sommet Nord du Pic de Rochebrune (la deuxième antenne n’existe plus) et son magnifique panorama à 3320 m d’altitude

Au sommet, vue sur un énorme bastion de roches calcaires dolomitiques.

Vue du sommet Nord sur le premier sommet et son antenne

Retour par le même itinéraire pris à l’aller jusqu’au parking du Col de L Izoard surfréquenté en cette période estivale

Attention, les fortes chaleurs provoquent des éboulements dangereux et de plus en plus nombreux. Le Pic de Rochebrune est un vrai chateau de cartes, soyez très prudent…..

246 – Le Col Girardin par le Lac Miroir et Ste Anne (05)

Juin 2023

Une très belle randonnée qui permet de découvrir deux magnifiques lacs de montagne : 14 km 1070 m D+ à Ceillac dans le Parc Naturel régional du Queyras au départ du parking du Mélezet et retour au parking de Chaumionde (prévoir deux véhicules) Itinéraire balisé, sans difficulté particulière. Quelques troupeaux en estive. Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée.

Une douleur à la cheville nous a empêchés de monter jusqu’à la Tète de Girardin et de terminer la boucle : prévoir 4 km et 200 m D+ environ de plus

https://www.visugpx.com/WHjjvUExkc

Départ parking du Mélezet au Sud-Est de Ceillac, un peu avant la cascade de la Pisse

Itinéraire balisé, direction Lac Miroir par le GR 5

Le GR 5 monte régulièrement dans une foret de mélèzes et suit à plusieurs reprises la rivière de la Pisse. Quelques passerelles à franchir

La rivière de la Pisse dévale dans un bruit assourdissant

Sentier ombragé très agréable

Le lac Miroir entouré de mélèzes, comme le Lac de Roue (ce sont les 2 seuls lacs du Queyras à être entourés de mélezin), ainsi que des prairies d’alpage du vallon de Prés Soubeyran.

L’ambiance est ici réellement bucolique. Comme son nom l’indique, les montagnes (la Crète des Veyres, des Crestettes, la Point de la Saume) se reflètent sur ses eaux. Superbe !

Lac Miroir (des Prés de Soubeyrand) entouré de mélèzes, situé à 2214 mètres d’altitude, qui reflètent les sommets environnants. Magique !

Visualiser la vidéo : Le Lac Miroir

Continuer à suivre le GR 5 en direction du Lac Ste Anne

Le sentier longe le téléski St Anne

A main droite : le Massif des Rouites

le Pic des Heuvières, les Pics de la Font-Sancte et la Tète de la Petite Part au fond

Derrière nous, La Tête de Costebelle

La Croix sur le piton herbeux prés de La Chapelle St Anne

La Chapelle St Anne fermée.
Depuis le milieu du XVIII ième siècle, les paroissiens de Ceillac et de Maurin (Ubaye), célèbrent la St Anne le 26 Juillet à la petite chapelle Sainte-Anne, qui surplombe le lac du même nom aux eaux turquoises, à 2415 mètres d’altitude.

Lac Ste Anne et ses eaux turquoises 🤩🤩🤩

Poursuivre en direction du Col Girardin

Le sentier grimpe régulièrement en lacets et permet une vue plongeante sur le lac Ste Anne

On arrive sur un plateau, derrière nous La Tête de Costebelle

Puis c’est la dernière grimpette avant d’atteindre le Col Girardin : le GR 5 monte régulièrement en lacets

Le Col Girardin à 2699 m d’altitude, la frontière entre le 05 et le 04 (Ubaye Maljasset) Derrière, La Tête de La Petite Part.

Un galet voyageur peint par nos chères petites Têtes blondes a été déposé 😃

La vue coté Sud en direction de l’Ubaye, Maljasset (Aiguille de Chambeyron)

En direction de La Tête de Girardin

Hélas, une douleur à la cheville nous fait faire demi-tour : nous reviendrons….

Emprunter le même itinéraire qu’à la montée pour rejoindre le Lac Ste Anne

Retour au Lac Ste Anne

Au lac Ste Anne, prendre la direction du parking de Chaurionde

Le sentier dégringole dans un magnifique vallon fleuri

Quelques passerelles à franchir

Le Torrent du Col Tronchet

Parking de Chaurionde à 1965 m d’altitude et ses nombreuses tables de Pique-nique

La cascade de La Pisse du haut de ses 280 m vue de la petite route qui descend du parking de Chaurionde au parking du Mélezet

Une magnifique randonnée qui permet de découvrir les merveilles du Queyras : à faire sans modération

245 – le Mont Guillaume et le Lac Brun (05)

Juin 2023

Une magnifique randonnée vers un des plus beaux belvédères du Lac de Serre-Ponçon de 17 km 1227 m D+. Un parcours vers le sommet emblématique des Embrunais et en crête pour atteindre le Lac Brun et redescendre dans un magnifique vallon fleuri. Itinéraire partiellement balisé. Aller et retour au Lac Brun en mode chamois. Aucune difficulté si ce n’est le dénivelé.

https://www.visugpx.com/WSEPNRky0q

Départ : parking de La Foret (1587 m) au Nord d’Embrun. Du parking, monter la piste sur 50 m puis virer à droite

Direction Le Mont Guillaume par le sentier Widman :

Charles Eric Widman, précurseur du ski de randonnée, mène ses tests au Lautaret, et au Mont-Guillaume
L’itinéraire que nous décrivons ici s’appelle « Le Sentier Widman », du nom d’un lieutenant des « bataillons alpins de chasseurs à pied » (BACP) qui importa le ski de randonnée au sein de l’armée, en prouvant son efficacité.

Le sentier balisé traverse une magnifique foret de mélèzes. La végétation est luxuriante

Arrivée aux Seyères

La Chapelle des Seyères : haut lieu de pèlerinage de l’Embrunais, lieu de rendez-vous en été lors de la fête des Prieurs du Mont-Guillaume

Pour une halte rafraîchissante, la Fontaine des Seyères

La Chapelle, située à côté du torrent de Sainte-Marthe à 2000 mètres d’altitude, dispose d’un petit autel extérieur, ainsi que d’une belle croix (datée de 1983). La Fontaine est abritée sous un porche en mélèze.

Le site est équipé de plusieurs grandes tables en mélèze et d’un coins feu, utilisés lors du pèlerinage annuel (2 ieme dimanche de juillet) où une messe est célébrée en l’honneur de Saint Guillaume.

Si la Chapelle du Mont Guillaume a été rénovée par les prieurs en 1996, la Fontaine et la Chapelle des Séyères ont été rénovées en 2003 (la date est visible sur la fontaine avec la mention « Eau Source de Vie »).

Tres joli sentier entouré de rhododendrons en fleurs

Encore quelques névés en cette fin juin

Petit à petit la végétation se fait plus rare

La montée est soutenue mais régulière. bientôt le sommet du Mont Guillaume

la Chapelle du Mont Guillaume n’est pas le sommet mais un haut lieu de pèlerinage qui perdure depuis le 13 ieme siècle. Une architecture en bois de Meleze recouverte de Lauzes, une cloche et un muret.

A l’intérieur de la Chapelle, un autel incite à la méditation, des murets en lauze servent de banc. Nous avons laissé une trace de notre passage dans le livre d’or

Une croix monumentale est dressée devant la chapelle et surplombe la ville d’Embrun

Le sommet du Mont Guillaume à 2542 m d’altitude et sa magnifique vue sur la vallée d’Embrun et sur le lac de Serre-Ponçon 

Un magnifique belvédère sur la ville d’Embrun, Savine le lac, sur le Cirque du Morgon et le Pouzenc

Zoom sur le Mont Viso coté italien

Poursuivre en crête, passer la cote 2623 et continuer jusqu’au Col de trempa-Latz à 2537 m d’altitude.

C’est là juste avant d’arriver au Col de Trempa que nous décidons de faire la pause casse croûte au bord du Lac Brun à gauche de la photo

Descendre à vue en mode chamois jusqu’au Lac Brun

Pause casse croûte au bord du Lac Brun à 2344 m d’altitude

Un joli lac à visiter entre juin et juillet après il s’assèche .

Apres la pause, il faut remonter au Col de Trempa à 2537 m en mode chamois par le même itinéraire qu’à l’aller

Du Col de Trempa, descendre dans le magnifique vallon direction Est par un sentier en lacets

Le sentier suit le couloir du Torrent de Ste Marthe

Magnifique vallon très fleuri en cette mi juin

Retour à la chapelle des Séyères à 2060 m

Nous décidons d’emprunter le large sentier qui mène au Pré Clos.

Le nouveau refuge de Pré Clos en cours d’achèvement : Il sera fermé, les clefs seront à récupérer à la mairie d’Embrun

Le refuge de Pré Clos ouvert aux randonneurs avec à l’étage de la place pour accueillir quelques matelas et sacs de couchage

Continuer sur une large piste jusqu’à atteindre le refuge des Fontainiers, fermé et envahi par la végétation. On peut récupérer les clefs à la mairie d’Embrun

Au niveau de ce panneau, à droite, trouver un sentier envahi par la végétation qui descend jusquà retrouver l’itinéraire pris à l’aller pour rejoindre le parking de départ

Une magnifique randonnée avec une vue exceptionnelle sur le lac de Serre-Ponçon à faire sans modération

244 – La Ronde des cascades de La Gerle et de Rabou (05)

Juin 2023

Une magnifique randonnée de 15 km 500 m D+ qui permet de découvrir les magnifiques cascades de La Gerle et de Rabou dans les Hautes-Alpes au départ de La Roche des Arnauds. Le parcours évolue dans la vallée du Petit Buëch dans un magnifique cadre alpin. Itinéraire partiellement balisé, les passerelles peuvent rebuter les personnes sujettes au vertige. A faire dans le sens indiqué.

https://www.visugpx.com/blIMRs2O6O

Départ : parking à coté du cimetière de La Roche des Arnauds.

Remonter la rue direction Nord, puis longer l’Epervier (chemin de La Digue puis du Colombier) en rive droite jusqu’à un petit pont

Ne pas louper le panneau directionnel caché par la végétation. Le sentier grimpe en rive droite de l’Epervier

Le sentier (Tour de La Gerle) grimpe régulièrement en foret

Sous un bruit assourdissant nous tentons d’apercevoir La Gerle camouflée par la végétation

Suivre le sentier balisé en direction de « Serre La Gerle »

Bifurquer à gauche en direction Des Baux

Les Baux : un hameau composé de quelques habitations aux toits caractéristiques

Des Baux poursuivre le sentier balisé jusqu’au hameau Les Bas Baux puis direction La Distillerie

A noter : de l’eau juste à coté du panneau directionnel

Laisser la Distillerie, suivre le sentier qui mène à Rabou

Le sentier s’est effondré par endroits mais quelques cairns aident à s’orienter

Traverser la passerelle qui enjambe le Petit Buech : attention elle est en mauvais état !

Après la passerelle, quitter le sentier balisé, virer à gauche pour suivre le Petit Buech

On peut apercevoir sur son piton rocheux, la jolie église du village de Rabou

La magnifique cascade de Rabou : Le Torrent de La Rivière dégringole sous un bruit assourdissant

Remonter un gros pierrier, puis une sente très raide qui rejoint un sentier agréable

Passer une fontaine végétale

Après avoir rejoint le sentier agréable, poursuivre puis virer à gauche et descendre vers les nombreuses petites cascades du Torrent de La Rivière

Apres avoir profité de la fraîcheur des cascades, revenir sur ses pas pour rejoindre le sentier agréable et poursuivre pour rejoindre la petite route (D503) qui mène à Rabou

Le joli village de Rabou entre le plateau de Bure et la montagne de Charance.

Après avoir remonté la D503 sur 500 m environ, à la cote 1207, emprunter un sentier sur la gauche (non balisé) sur quelques mètres puis virer de suite à droite. Le sentier rejoint la route à la cote 1215. Remonter la route sur 200 m environ puis emprunter une sente qui descend dans un vallon

Passer une voiture épave abandonnée le long du sentier

Rejoindre le sentier balisé en direction de La Roche des Arnauds

Traverser une passerelle en bon état qui enjambe le Petit Buech puis virer à gauche en suivant le sentier balisé

Suivre un sentier très agréable balisé PR non répertorié sur IGN

Quitter le sentier balisé PR, descendre et emprunter une sente qui longe un champs

Rejoindre le Petit Buech pour un bon bain de pieds

Dernier passage à gué de l’Epervier avant de retrouver la Roche des Arnauds

Virer à droite et emprunter le chemin de La Digue qui surplombe l’Epervier

Retour au parking de départ pres du cimetière de La Roche des Arnauds

Une magnifique balade rafraîchissante des les premiers beaux jours. Les nombreuses dernières pluies ont gonflé les cours d’eau pour notre plus grand plaisir.

243 – Les Jas de Cruis (04)

Juin 2023

Une belle petite randonnée de 16 km 700 m D+ au départ de Cruis (04) qui permet de découvrir les nombreux jas restaurés ou pas sur les contreforts de la Montagne de Lure, témoins de l’activité pastorale de notre belle région. Itinéraire partiellement balisé, aucune difficulté

https://www.visugpx.com/rf2c1Oz2qD

Départ : parking des Muriers à Cruis prés de la Boulangerie, suivre le GR qui part vers Malfougasse, direction Est

A l’Oratoire, prendre la direction du Jas Neuf et du Cairn 2000, itinéraire balisé

Nous sommes prévenus !

Le large sentier monte régulièrement au milieu des arbustes en fleurs

De loin car propriété privée, nous apercevons le Jas Gay

Au carrefour de La Sapée, continuer en direction du Jas Neuf

Sentier balisé GRP Tour de la Montagne de Lure

Le Jas Neuf à 1067 m d’altitude restauré par le village de Cruis et des bénévoles, un havre de paix à préserver !

« Jas » est un terme provençal signifiant « gîte » et servant à désigner les grandes bergeries construites à l’écart des fermes et hameaux, au milieu des terres de dépaissance. Souvent les jas sont bâtis en pierres sèches.

Le Jas Neuf, sa cheminée, sa bergerie et son puits

Du Jas Neuf suivre la direction « Sous le Jas Neuf » puis Jas de Pierrefeu

Le Jas de Pierrefeu restauré lui aussi. A noter que le Jas a été vandalisé dernièrement !

https://www.cruis.fr/…/vol-de-tuiles-et-degradation-au…/

Le Jas de Pierrefeu, sa cheminée, sa bergerie et son puits. La mauvaise météo ne nous permet pas de profiter de la jolie vue

Juste au dessus du Jas de Pierrefeu, une très belle table d’orientation

Continuer à monter en direction du Jas Roche

A main gauche, en contre bas du sentier, envahi par la végétation : le Jas Derrives en ruine

Le Jas Roche à 1049 m d’altitude

Le Jas Roche, sa bergerie

Apres le Jas Roche, direction le Defend des Boeufs, puis direction Notre-Dame de Lure

Le Jas de Marguerier n’est plus qu’une grande bergerie encore occupée par le berger et ses moutons

242 – Autour de l’Aiguebrun + visite du Fort de Buoux (84)

Juin 2023

Une belle boucle de 16 km 660 m D+ dans le magnifique vallon de l’Aiguebrun au pied du Luberon au départ du village de Buoux (Vaucluse) et qui se termine par la visite du Fort de Buoux. Aucune difficulté particulière, si ce n’est le retour par un sentier d’escalade ou il faut y mettre les mains. Le passage de l’escalier dérobé est non recommandé aux personnes sujettes au vertige. Itinéraire partiellement balisé.

https://www.visugpx.com/HDJKkuSjkc

Départ : parking à l’entrée du village de Buoux

Traverser le joli village de Buoux en empruntant la D113 direction Sud-Ouest

Direction Les Ramades par le GR 9 et GRP

Le sentier en balcon longe les falaises qui dominent le vallon de l’Aiguebrun.

Zoom sur le Fort de Buoux perché sur son piton rocheux

Un belvédère permet une vue plongeante sur l’Auberge des Seguins.

Magnifique panorama sur le vallon de l’Aiguebrun

La baume de l’eau (propriété privée), on peut voir l’eau de la source arriver dans le réservoir aménagé. Non balisée)

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La baume de l’Eau

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/811027357185878

L eau s’écoule par le déversoir

Traverser l’Aiguebrun pour remonter par un vallon ou se cachent de nombreuses baumes

De nombreuses baumes et abris sous roche se cachent dans cette végétation galopante

Église Saint-Pierre-et-Sainte-Marie (fin XVIe) de Sivergues

Visite du magnifique village de Sivergues de 40 habitants 

Un Abri sous roche juste après avoir quitté Sivergues

Chantebelle et ses cabanons troglodytes (non balisé)

Puis le sentier descend régulièrement vers le fond du vallon

Les falaises de Buoux : le paradis des grimpeurs, un site mondialement connu et très prisé

https://lefortdebuoux.e-monsite.com/

Habitations rupestres creusées dans le roc

La Tour Ronde d’angle

Eglise du XIII siècle

La Poterne d’accès à l’escalier dérobée

Silos protohistoriques

Le Mur de barrage protohistorique

L Escalier dérobé est déconseillé aux personnes sujettes au vertige, aux jeunes enfants et aux personnes âgées

Apres la visite du Fort, redescendre le sentier balisé jusqu’à retrouver la petite route

Apres avoir traverser la petite passerelle qui enjambe l’Aiguebrun, remonter un sentier d’escalade ou il faut y mettre les mains (110 m de dénivelé et de nombreuses prises) pour atteindre le haut de la falaise et retrouver le GR et le parking de départ

Terminer par une petite visite du village de Buoux : à noter robinet d’eau potable derrière les toilettes publiques.

Une magnifique randonnée avec de superbes points de vue, des sentiers variés entre ombre et soleil, l’Aiguebrun permet de se rafraîchir. Pour les amoureux des vieilles pierres, la visite du Fort de Buoux est TOP !

241 – Les Monges (04)

Mai 2023

Une magnifique boucle au départ de La Peyrouse de 15 km 970 m D+ dans le massif des Monges qui permet de découvrir les premières fleurs printanières et d’admirer les jolis sommets du Dévoluy, des Ecrins, du Queyras, de l’Ubaye, du Mercantour, du Verdon et du Luberon. Pas de difficulté particulière si ce n’est le passage à gué de La Peyrouse. Itinéraire balisé.

https://www.visugpx.com/3CewZJrUmp

Départ : après 2 km de piste au Nord d’Authon (04) se garer sur un petit terre-plein à 200 m environ du carrefour de La Peyrouse

A 200 m du point de départ, le carrefour de La Peyrouse : prendre la direction du Sommet des Monges

Passage à gué de La Peyrouse : pas évident le lendemain de gros orages !

Le sentier balisé monte régulièrement en sous-bois

La vue se dégage au fur et à mesure de la montée. A gauche, la Montagne de Lure, au fond le Mont Ventoux et en face la crête d’Aigues Champs

Dans le rétro : La Montagne de Lure

Puis le cirque des Monges se laisse apercevoir

Les Monges : une montagne en forme de cirque où se succèdent alpages et lignes de crêtes dans l’un des plus beaux espaces sauvages des Alpes de Haute-Provence.

Un tapis de fleurs : pensées, violettes, coucous, myosotis etc

On peut apercevoir au Nord-Est la Tète de l’Estrop, la Barre de Chine et le Blayeul

Bel hommage à un randonneur

Zoom sur les deux cloches de Barles à l’Est

En arrière plan, les sommets du Dévoluy

Le sommet des Monges à 2115 m et sa ligne de crête très découpée

Direction la table d’orientation déjà occupée par un groupe de randonneurs de Laragne

A quelques mètres du point culminant de cette randonnée, une table d’orientation a été installée en 2017 en deux demi-lune. De ce point de vue panoramique, on peut distinguer les sommets du Dévoluy, des Ecrins, du Queyras, de l’Ubaye, du Mercantour, du Verdon et du Luberon.

Après un court passage rocheux, suivre la crête direction Nord-Ouest pour rejoindre le carrefour de la Crête du Raus

Au carrefour de la crête du Raus, prendre la direction du Col de la Sapie

Suivre la longue crête du Raus et la Sassière des Cabanes sur 3 km environ

Une floraison printanière magnifique avec le Plateau de Bure en toile de fond

Itinéraire balisé

Au Col de la Sapie, prendre la direction de La Peyrouse

Le sentier descend dans la foret domaniale du Vanson

Le sentier rejoint une large piste et passe devant une fontaine végétale

Une large piste permet après 2 km environ de rejoindre le point de départ

Magnifique randonnée à faire en toutes saisons mais la période printanière permet de profiter de la floraison des pensées sauvages avec en prime les nombreux vautours survolant le cirque des Monges..

240 – Le Contras (04)

Mai 2023

Une jolie randonnée qui permet d’accéder au Contras, un des sommets de la Montagne de Lure (04) qui offre un panorama très étendu sur le Mont Ventoux, les Baronnies Provençales, les Écrins, les sommets des Préalpes de Digne et sur la crête de la Montagne de Lure. Un parcours de 17 km 950 m D+ au départ de Saumane et retour par l’Hospitalet. Itinéraire partiellement balisé, deux passages en hors sentier ou un GPS peut s’avérer utile.

Du parking devant l’église de Saumane, prendre la route qui monte (chemin du Champ de l’amant) et rejoint le GR de Pays Tour de la montagne de Lure. La route fait place à gauche, au sentier balisé GRP qui grimpe régulièrement, passe à coté d’un grand champ puis rejoint la petite route des Girons. Virer à gauche pour rejoindre le Lieu-dit. Passer devant la Chapelle St Michel, poursuivre jusqu’à se trouver devant une barrière interdisant l’accès (propriété privée) virer à droite. Un sentier contourne la propriété et descend pour rejoindre une large piste en contre-bas. Continuer sur cette piste plein Nord sur 200 m environ puis bifurquer à droite en quittant le GRP en suivant un chemin bien marqué. Le sentier monte régulièrement en suivant le ravin de Téous, passe devant les vestiges d’une bergerie puis un peu plus loin devant un puits. Apres 3 km de montée et 300 m de D+, virer à gauche en empruntant une sente en balcon qui grimpe sur 500 m environ puis bifurquer à droite pour remonter plein Nord. Remarquer les ruines à main gauche, difficiles d’accès car avalées par la végétation. Suivre une sente +/- marquée qui monte en foret, quelques cairns aident à s’orienter, poursuivre sur 1 km environ pour rejoindre le Goi à 1542 m d’altitude. Magnifique panorama sur la vallée du Jabron et quelques sommets du Dévoluy. Suivre à droite par le sentier balisé PR qui descend puis remonte jusqu’à rejoindre le sommet du Contras Nord à 1619m d’altitude. Poursuivre plein Sud, passer la bergerie du Contras (lieu idéal pour la pause casse croûte) puis monter vers le Contras Sud à 1614 m. Rejoindre plein Sud, le gros cairn et la vigie du Contras à 1624 m. On peut apercevoir en contre-bas, le village de l’Hospitalet et de Saumane.

Poursuivre en suivant la large piste sur 1 km environ puis virer à droite, tout d’abord sur un sentier (non balisé) bien marqué puis en hors sentier. Suivre la direction plein Sud, passer à droite d’un pylône puis continuer à descendre au milieu des arbres et des pierres jusqu’à atteindre une bergerie et son puits. Retrouver le sentier à droite des abreuvoirs non loin de la bergerie qui descend et rejoint une large piste qui dégringole en foret. Poursuivre jusqu’à parvenir aux premières habitations de l’Hospitalet puis virer à droite pour retrouver la route. Virer à gauche puis encore à gauche, traverser le village de l’hospitalet en suivant le GRP et rejoindre Saumane par le sentier balisé qui descend puis remonte jusqu’au parking de départ.

https://www.visugpx.com/lRJgNRnugU

Départ : parking devant l’église de Saumane (04)

Chapelle Saint Michel du XII ième siècle (privée) à l’entrée des Girons

Apres Les Girons, le sentier balisé GRP rejoint la large piste

Apres 200 m de piste, quitter le GRP et virer à droite

Une ancienne bergerie et son puits : La Sapied

Un peu plus loin, un autre puits

Montée agréable en sous-bois

Après 3 km de montée et 300 m D+, virer à gauche pour emprunter un sentier en balcon

Puis passer devant une autre bergerie avalée par la végétation et les ronces

Montée plein Nord en foret en suivant une trace +/- bien marquée

Le Goi à 1542 m d’altitude

Jolie vue sur la vallée du Jabron et quelques sommet du Dévoluy

Magnifique panorama sur la vallée du Jabron, les baronnies provençales, le Dévoluy et au loin les Ecrins

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : Beau panorama en montant au Contras

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/898172154591130

Vue sur notre Géant de Provence et sur le Tréboux

Zoom sur le Mont Ventoux

Suivre la crête pour rejoindre le sommet du Contras Nord

Le Contras Nord à 1619 m d’altitude

Rejoindre la bergerie du Contras et le sommet du Contras Sud juste en face

La bergerie du Contras

Direction Sud vers la Vigie du Contras

Zoom sur le sommet de la Montagne de Lure à 1826 m d’altitude

A main gauche, le Sommet de l’Homme à 1640 m d’altitude

La Vigie du Contras à 1624 m d’altitude

Dans la descente vers l’Hospitalet, direction plein Sud, passer à droite d’un Pylône

Passer devant une bergerie et son puits

Virer à droite aux abreuvoirs non loin de la bergerie

Emprunter une large piste très roulante qui descend assez sèchement en foret

Traverser le village de L Hospitalet en suivant à nouveau le GRP

Remonter vers Saumane et le parking de départ.

Une très belle randonnée que nous avons beaucoup aimée à faire tant que les troupeaux ne sont pas montés dans les alpages

239 – Le sommet du Castellard (04)

Avril 2023

Une très belle randonnée de 19 km 1000 m D+ qui permet l’ascension de deux des trois sommets de la Montagne de l’Aup dans le Haut-Verdon et la visite des vestiges de Courchons , au départ de Saint-André les Alpes dans les Alpes de Haute Provence. Seule la boucle de Couchons est balisée. A noter un passage difficile en mode sanglier (GPS utile) pour rejoindre le sentier qui descend de la crête du Loup.

Départ à Malvallon (920 m) après 600 m de piste mal entretenue juste à coté du bel  hotel « Lac et Forêt »à la sortie de St André les Alpes, direction Castellane.

De Malvallon, prendre la direction de Saint-André les Alpes et de suite virer à gauche pour emprunter tous les raccourcis qui permettent de couper la piste qui monte en lacets vers Courchons. Le sentier balisé grimpe régulièrement jusqu’à atteindre le carrefour « Le Rouchas ». Prendre alors le sentier à main gauche qui descend légèrement vers le lieu-dit « Le Rouchas » et qui remonte vers les vestiges de Courchons. Après les premières ruines, suivre le sentier balisé qui vire à main droite pour passer devant l’ancienne église et descendre vers le Lavoir-Fontaine et Abri restaurés, poursuivre jusqu’au prochain carrefour balisé. A partir de ce carrefour, plus de balisage. Suivre la sente bien marquée qui part tout droit à l’Ouest et monte régulièrement au milieu des sapins vers le ravin des Fountounes, passer la cote 1324 soit environ 1,5 km sur un sentier caillouteux puis juste avant la cote 1428, virer à gauche en empruntant une sente +/- marquée. Suivre cette sente qui grimpe régulièrement jusqu’à apercevoir le sommet du Castellard à contourner par la droite jusqu’à son sommet à 1726 m d’altitude. Jolie vue sur le lac de Castillon, les sommets du Haut Verdon et du Mercantour. Redescendre du sommet pour suivre la crête de l’Aup qui part vers l’Est jusqu’au sommet de l’Aup autre sommet de la Montagne de L Aup. Poursuivre en descendant entre les Pins, les rochers et les pierriers. Quelques cairns aident un peu à s’orienter puis traverser la foret et ses ronces en essayant de suivre toujours la même direction pour retrouver plus bas, le sentier bien marqué qui descend de la crête du Loup. Poursuivre par ce sentier en foret qui descend et rejoint le ravin du Teil , continuer sur 1,5 km environ, passer les abreuvoirs et rejoindre le sentier balisé jusqu’à « Le Villard » et son oratoire, puis les Granges. Emprunter la piste balisée PR qui part au Nord jusqu’à un oratoire. Emprunter tous les raccourcis pour couper la piste qui descend en lacets jusqu’à rejoindre le carrefour « Le Rouchas » puis suivre le même itinéraire que celui pris à l’aller jusqu’à rejoindre le point de départ à Malvallon

https://www.visugpx.com/70jfPENNDB

Départ à Malvallon (920 m) à 600 m environ du début de la piste

Du départ, prendre la direction de St André les Alpes et virer de suite à gauche pour emprunter les raccourcis qui permettent de couper les lacets de la large piste qui monte à Courchons

Emprunter les nombreux raccourcis qui coupent la piste

Au carrefour « le Rouchas », prendre la direction de Courchons

Passer le Lieu-dit LE ROUCHAS, une belle habitation avec ânes, poules et biquettes

Petit à petit la vue se dégage sur St André les Alpes, son lac et sur le Verdon

Les ruines de l’ancienne église paroissiale de Courchons

Le belvédère au Sud des ruines

La Tour (1456 m d’altitude) au Nord des ruines de Courchons

Le Four à pain dans l’abri derrière le lavoir et la fontaine

Quitter Courchons et rejoindre une sente (plus de balisage) qui part vers le Sud-Ouest

Après 1,5 km environ sur un sentier caillouteux qui traverse le ravin des Fountounes, virer à gauche et suivre une sente bien marquée qui grimpe vers le Sud-Ouest

Dans le rétro, vue sur Moriez et le Chalvet 1609 m d’altitude

Après 3 km environ de montée, le sommet du Castellard se laisse enfin apercevoir

Le sommet du Castellard à 1726 m d’altitude, Castellane en contre-bas

Zoom sur l’Estrop (2961 m d’altitude) au Nord

Le lac de Castillon en contre-bas

Suivre le long de la crête de l’Aup direction Nord-Est

Passer le Sommet de l’Aup à 1669 m d’altitude

Magnifique panorama sur le lac de Castillon

Jolie vue sur le Pic de Chamatte qui culmine à 1879 m d’altitude

Descente entre les Pins, les rochers et les pierriers au plus prés de la crête

Pas facile de se frayer un chemin dans cette végétation très dense et ses nombreuses ronces

Puis retrouver le sentier bien marqué qui descend de la crête du Loup

Apres avoir traversé le ravin du Teil, belle vue sur le Pic de Chamatte

Les nombreuses abreuvoirs montrent bien l activité principale du lieu

L Oratoire du Villard

Suivre la large piste balisée qui part au Nord. On peut apercevoir toute la crête de la Montagne de l’Aup

A cet oratoire, emprunter tous les raccourcis qui coupent la piste qui descend en lacets

Quelques portes ou clôtures à ouvrir et refermer

Au carrefour « Le Penas » prendre la direction du Rouchas

Au carrefour du Rouchas, prendre la direction de Malvallon jusqu’à retrouver le point de départ

Retour à Malvallon

238 – Le Cousson par Les Courtiers (04)

Avril 2023

Le Cousson, sommet emblématique des Dignois. Une autre façon d’y accéder par un sentier moins fréquenté et plus sauvage en partant du hameau Les Courtiers entre Chateauredon et les Clues de Chabrières. Une belle boucle de 16 km 950 m D+ sans difficulté particulière. Itinéraire partiellement balisé.

Se garer un peu avant le hameau, la piste pour y accéder est très caillouteuse. Un peu avant le hameau, traverser à gauche le champ et ses broussailles, remonter légèrement vers le Nord pour trouver le sentier non balisé à main gauche. Le chemin passe en lisière de forêt puis longe un ravin, monte régulièrement et rejoint une large piste pour redescendre et retrouver le sentier balisé qui vient de Chateauredon. Suivre cette piste qui contourne un grand champ puis suivre le sentier balisé qui grimpe sèchement en lacets vers « Le Merle« . Au carrefour du « Merle » suivre la direction du Sommet du Cousson, arrivé sur le plateau suivre la trace plus ou moins bien marquée à main gauche, passer le chapelle St Michel du Cousson puis continuer jusqu’au sommet Sud du Cousson à 1512 m d’altitude.

Du sommet, redescendre jusqu’au carrefour « Le merle » puis prendre la direction d’Entrages, passer le Pas d’Entrages à 1215 m et suivre le GR jusqu’au beau village d’Entrages. Virer à main droite en direction du Chemin des Portes d’Entrages ensuite des Clues de Chabrières. Un petit passage à gué et le sentier balisé rejoint les Portes d’Entrages (un étroit passage entre deux blocs rocheux) Le sentier descend régulièrement puis rejoint une large piste à suivre sur deux kms environs avant de rejoindre Les Courtiers.

https://www.visugpx.com/FCrPyyuqml

Départ du hameau Les Courtiers. On peut déjà apercevoir la chapelle St Michel du Cousson sur son éperon rocheux

Le sentier non balisé au départ monte régulièrement en sous-bois

Sentier non balisé mais bien marqué, il longe un ravin en contre-bas

Puis le sentier rejoint une large piste qui descend progressivement

On rejoint la piste balisée qui remonte de Chateauredon

Dans le rétro, la vue dégagée sur la vallée de l’Asse direction Mezel et Chateauredon

Joli panorama au Sud sur la Montagne de Beynes, le sommet du Suy, la foret domaniale du Suy, les Clues de Chabrières et le hameau des Courtiers en contre-bas

Après une rude ascension en lacets, rejoindre la carrefour « Le Merle » et prendre la direction du Sommet du Cousson

La Chapelle St Michel du Cousson perchée sur son promontoire

A noter, la Chapelle reste ouverte aux randonneurs pour se protéger des intempéries

Nous avons laissé une trace de notre passage

Le sommet Sud du Cousson vu de la Chapelle St Michel

Le sommet Sud du Cousson à 1512 m d’altitude surplombe Digne Les bains

Apres être redescendu au carrefour « Le Merle », prendre la direction du Pas d’Entrages puis d’Entrages

La météo est mauvaise, il pleut sur le Couar, le Cucuyon et la Barre des Dourbes

La belle Barre des Dourbes ou Montagne de Coupe

Le joli village d’Entrages qui mérite bien une petite visite

A l’entrée du village d’Entrages, prendre la direction du Chemin des Portes d’Entrages de suite après le parking

Le sentier caillouteux franchit Les Portes d’Entrages

Les Portes d’Entrages : un passage entre deux blocs rocheux

Une inscription sur un rocher peu après « Les Portes »

A l’Est « Des Portes », une magnifique barre rocheuse (vers le Pas de l’Âne) le ravin de La Fuby en contre-bas et la cascade du Bédejun à sec

Apres avoir suivi la piste sur 2 km environ, on rejoint la Chapelle St Pierre des Courtiers

Retour au Hameau « Les Courtiers » et au point de départ

Une belle randonnée dont nous nous souviendrons longtemps car en effet lors de cette course nous avons eu la pluie, la neige, la grêle, un vent glacial et pour finir le brouillard…..

237 – Le Tour de la montagne de St-Genis ou de L’Aup (05)

Avril 2023

Une belle randonnée assez longue et physique 18,5 km 820 m D+ au départ du parking de Jubéo à quelques kms de Savournon qui fait le tour du cirque de Saint-Genis par la crête Nord en hors sentier puis la crête Sud sur un sentier en balcon Itinéraire balisé sauf la crête Nord. La traversée Nord est réservée aux randonneurs aguerris à ce style de terrain. Vertigineux s’abstenir.

Du parking, prendre la piste en direction de la Maison Forestière de Jubéo. Puis prendre le sentier balisé PR à gauche qui monte en forêt. On rejoint une large piste, virer à droite jusqu’à un carrefour avec une barrière. Passer la barrière et poursuivre jusqu’au Pas de Jubéo. Quitter les sentiers balisés, monter à vue en direction de la crête puis la suivre au mieux sur 4 kms environs. La végétation peut freiner la progression, descendre de quelques mètres pour remonter ensuite. Il faut slalomer entre les arbres et les dalles rocheuses, passer le Pas de Zègues (1402 m) marqué par un cairn puis le Roc de L’Esculier à 1432 m (non marqué) mais on retrouve un balisage PR. Passer un cairn « le Pas de l’Aup », suivre le sentier balisé qui descend à un carrefour « Le Sous Pas de l’Aup » à 1320 m. Prendre la direction du Col du Colombier (1151 m) par une large piste puis la direction de La Montagne de St Genis, Porte Sereine. Passer le Col des Clots et le Col de Lazer (1187 m) ou il faudra bifurquer à main gauche en direction de la Montagne de St Genis par la crête. Suivre le sentier en crête sur 4 kms environ en suivant le balisage jusqu’à « Porte Sereine » (panneau de balisage à terre) Puis virer à main droite au Nord-Est par un sentier qui descend régulièrement et rejoint une large piste forestière dans la foret domaniale de Beynon. Suivre la direction « Les Gorges du Riou », passer la Source du Chateau . Le sentier balisé amène aux Gorges du Riou, une passerelle permet d’enjamber la rivière,. Poursuivre par le sentier Balisé PR puis GRP qui remonte en foret jusqu »à la MF de Jubéo et le parking de départ.

https://www.visugpx.com/BRtjMy3A0d

Au parking de Jubéo, prendre la direction de la MF de Jubéo

Passer la MF de Jubéo

Prendre la direction du Pas de Jubéo

Au Pas de Jubéo, monter à vue en direction de la crête

La montée dans la caillasse est raide

Suivre la crête sur 4 kms environ en slalomant entre la végétation et les dalles rocheuses

Dans le rétro, la jolie crête du Revuaire

Quelques sommets enneigés du Dévoluy se dévoilent

Jolie vue sur l’Arambre à gauche, le Château de l’Aigle au centre

La Montagne d’Aujour devant nous

Zoom sur notre géant de Provence

La progression n’est pas toujours évidente

Le Pas de Zègues marqué par un cairn

On peut apercevoir toute la crête parcourue

Emprunter le sentier balisé PR qui descend vers le Pas de L Aup marqué par un cairn

Prendre la direction du Col du Colombier par une large piste

Au Col du Colombier suivre la piste en direction de la Montagne de St Genis et de Porte Sereine

Passer le Col des Clots et le Col de Lazer (1187 m) ou il faudra bifurquer à main gauche en direction de la Montagne de St Genis par la crête.

Le lac artificiel EDF de Lazer au Sud

Suivre le sentier balisé en crete sur 4 kms environ

Zoom sur le Plan d’Eau du Riou en contre bas

De la crête Sud, on peut apercevoir à Gauche la crête du Revuaire , les gorges du Riou au centre puis le Pas de Jubéo

A Porte Sereine, le panneau baliseur est à terre, brisé

La Source du Château coule encore…

La passerelle qui enjambe le Riou

Petit moment de détente fort apprécié

Suivre le sentier balisé qui remonte des gorges pour rejoindre une piste forestière

Retour à la MF de Jubéo et au parking de départ

Une belle randonnée de début de printemps dans les baronnies provençales qui demande de la persévérance pour parcourir la crête Nord encore sauvage mais qui permet de magnifiques panoramas sur les sommets encore enneigés. A éviter en été car peu d’ombre….

236 – Le Pas de l’Echelle Via Ferrata (26)

Mars 2023

Une magnifique Via Ferrata classée AD+ ((assez difficile +) Le Pas de l’Echelle à Chalancon, petit hameau au Nord de La Motte Chalancon dans la Drome (26). Vertigineux s’abstenir

IMPORTANT :

Avant de vous engager dans une via-ferrata, il est nécessaire :

  • de disposer du matériel adéquat : baudrier et casque d’escalade, une longe spécifique avec  absorbeur de choc (et s’avoir l’utiliser correctement)
  • de s’assurer qu’aucun composant ne fait parti de produits rappelés par les fabricants
  • de connaitre et mettre en pratique les consignes de sécurité
  • de connaitre le principal danger en via-ferrata
  • de s’assurer du niveau de difficulté attendu et de vos capacités physiques actuelles

En cas de doutes, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel

Les informations fournies sont communiquées à titre indicatif en fonction d’informations provenant de diverses sources (mairie, office de tourisme, constructeur, pratiquants, …)
La situation réelle sur le site de pratique peut être différente de la description présentée ici
Avant tout déplacement, il est important de se renseigner sur la praticabilité réelle de la via-ferrata

Départ : petit parking « Pas de l’échelle »

Le départ de la Via se situe juste après le petit pont, petit parking 200 m avant à gauche.

2 choix pour le départ : la tyrolienne ou les échelles. 

Réception de la tyrolienne dans le filet

Passage de la Poutre

Passage des échelles

Passage juste au-dessus du torrent d’Aiguebelle

Une montée verticale

Quelques enjambées

Échappatoire vers la gauche

Nous continuons par la droite

En face, le Rocher de Chalancon attise notre curiosité, nous décidons d’aller y faire un tour juste après

Puis nous regagnons la RD 135 par un sentier qui descend en lacets

Nous longeons le ruisseau d’Aiguebelle jusqu’à retrouver le parking de départ

L augmentation des températures est bien compliquée à gérer. Entre canicule et orages monstrueux avec des pluies torrentielles. Contrôler bien la météo avant de s’engager dans une via ferrata et prendre assez d’eau, surtout si la via est exposée au soleil comme ici. Les baskets ne sont pas des chaussures pour la pratique de la via.

ATTENTION, la ligne de vie câblée est conductrice, il arrive, parfois que des éclairs tombent dessus. 😱😱😱😱

235 – Le Rocher de Roquebrune (83)

Mars 2023

Une magnifique randonnée sportive et ludique de 12 km 850 m D+ environ, à la découverte du Rocher de Roquebrune (site classé d’intérêt national) à Roquebrune sur Argens dans le var.  Il se dresse entre les massifs des Maures et de l’Estérel et est bordé par l’Argens à ses pieds. Plusieurs passages escarpés dont certains sont équipés de chaines et de mains courantes. Vertigineux s’abstenir.

Parking de départ au pied du rocher, chemin de la Roquette, après la deuxième ruine.

Pour respecter le souhait de Laurent (le nouvel ermite) nous ne partagerons pas de photo de la grotte (son habitation) ni le fichier GPX. Prière de respecter son isolement et le calme des lieux….

Parking de départ face au Rocher de Roquebrune

Traverser la petite route (chemin de la Roquette) et juste en face, trouver et suivre les points bleus

Le sentier monte régulièrement sur une belle dalle rocheuse

On peut déjà distinguer les 3 croix au sommet du Rocher

Zoom sur les 3 croix

Poursuivre l’ascension en suivant les points bleus. Quelques étoiles blanches à suivre pour ceux qui aiment les itinéraires plus corsés

Premier passage équipé

Jolie crête déchiquetée

Ne pas hésiter à y mettre les mains

Autre passage équipé

Arrivé au sommet du Rocher de Roquebrune et ses 3 croix sous un vent très violent

Difficile de se tenir debout tant le vent est violent

Jolie vue du sommet du Rocher (Nord-Est) à 373 m d’altitude

Jolie vue Nord-Ouest du Sommet des 3 croix

3 croix différentes

Puis on redescend en suivant les points rouges

Dans le rétro

Puis on retrouve nos points bleus

Quelques cairns sillonnent l’itinéraire

Passer des ruines

Rejoindre le PR puis se diriger vers une énorme dalle rocheuse parsemée de cavernes

Pas de sentier, pas de point mais grimper à vue jusqu’au sommet de cette dalle rocheuse

Puis on retrouve les points bleus au sommet de la dalle rocheuse

Quelques cairns aident à s’orienter

Puis au premier carrefour, virer à droite et emprunter le sentier qui dégringole plein Nord en direction du St Trou

De nombreuses grottes à visiter, certaines sont immenses et forment de véritables galeries. Prévoir une lampe frontale. Ici la sortie du St Trou…

S’approcher de la paroi rocheuse, pour apercevoir deux panneaux interdisant l accès du St Trou

Juste à coté du St Trou : un tronc sculpté

Non loin de Notre Dame de la Roquette, se trouve la faille la plus connue du rocher, le Saint Trou. Il est l’une des trois failles du rocher. Attention : seules les personnes minces, agiles et ne souffrant pas de l’obscurité et de claustrophobie sont aptes à la traverser tant elle est étroite, peu aisée, longue et sombre (lampes torches obligatoires).

Au fond, la chapelle Saint Jean , une chapelle troglodytique, elle daterait du début du XVIIe siècle, comme Notre-Dame de la Roquette. Cet étroit passage, d’environ deux cent mètres, s’élargit légèrement et finit en cul de sac au fond duquel à été aménagé la chapelle rupestre.

Une faille impressionnante

Notre-Dame de La Roquette , cette chapelle fut édifiée au XVI ième siècle, sur un promontoire boisé, dominant la vallée de l’Argens.  En 1962, un incendie cause des dégâts sur la chapelle. La commune du Muy fait restaurer clocher et toit de l’abside. Mais les efforts sont vains. Dans les années 80, la chapelle va subir vols, dégradations et vandalisme. 

A coté de la chapelle, des vestiges d’un ancien monastère

Puis emprunter un sentier à main gauche qui surplombe l’Autoroute et rejoint le PR et les points bleus

Poursuivre plein Sud par le PR et trouver à main droite, un sentier qui mène en 2 mn a une curiosité géologique. L’érosion a modelé des colonnes en forme de champignons, les « Deux Frères » (cheminées de Fée).

Puis rejoindre Haute Rouquaire et ses nombreux mimosas en fleurs

Poursuivre par le GR 51 jusqu’à retrouver la petite route, virer 2 fois à gauche (environ 1 km de route) pour retrouver le parking de départ.

 Une randonnée magique qui permet de beaux panoramas, un magnifique bain de nature, avec ses mimosas en fleurs et ses chênes liège etc. Le coin du St trou nous incite à y retourner car nous n’avons pas pu tout voir…..

234 – La Falaise de La Madeleine et la Combe de Font Jouvale à Lioux (84)

Février 2023

Une belle et longue randonnée dans le vaucluse de 19 km 700 m D+ environ qui permet de parcourir la crête de la magnifique falaise de la Madeleine à Lioux et de découvrir de nombreuses baumes dans la Combe de Font Jouvale. Itinéraire en partie balisé, aucune difficulté particulière. A éviter en cas de mistral. et en été (pas d’ombre)

Cliquer sur le lien pour visualiser et télécharger la trace GPX de cette randonnée

https://www.visugpx.com/514ZM2N1pp

Départ parking de la Falaise de La Madeleine à Lioux

Prendre la direction du Château de Lioux, traverser le village, prendre la première rue à gauche (non balisée)

Le château de Saint Lambert, de style renaissance, récemment restauré

Apparemment la restauration des lieux n’est pas terminée..

Le lavoir de Lioux prés du Chateau

Et sa fontaine d’eau non potable

Juste devant le Château, une autre belle demeure restaurée (aucune indication)

Rejoindre la RD 60, virer à droite et suivre la route sur 150 m environ puis emprunter le sentier à gauche qui monte sur 500 m puis prendre à gauche le beau chemin qui rejoint le GR plus haut qu’il faut suivre jusqu’à l’ancien Moulin de Lioux

Parking devant l’ancien Moulin (propriété privée)

Quitter le GR et trouver le sentier balisé point vert, ce sentier longe la crête au plus prés

Suivre la crête au plus prés en suivant les points verts

Jolie vue sur la Combe de Lioux

Vue sur le Château en contre-bas

Le cimetière de Lioux en contre bas

Attention les chevilles, des lapiaz par endroits

De nombreux cairns jalonnent cet itinéraire

Attention DANGER, un trou dans la roche, aperçu qu’au dernier moment !

Au bout de la falaise, un beau point de vue permet de voir le vallon du grand Marignon

Le hameau de Font Jouvale en contre bas

Redescendre la piste caillouteuse sur plus d’un km jusqu’à retrouver la route RD 115, puis emprunter le chemin juste en face pour rejoindre le sentier balisé point vert

Le sentier balisé traverse des vignes et une belle oliveraie

Au carrefour de la croix de la lave, prendre la direction de Font Jouvale

L entrée de la Combe de Font Jouvale sentier balisé point vert

Baume n° 1 : La baume est indiquée sur la gauche du sentier balisé point vert

Jolie vue de la baume n°1

Baume n° 2 : Elle est indiquée aussi sur la gauche du sentier balisé point vert

Baume n°2 : une baume à étages

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos des Baumes de la Combe de Font Jouvale

https://photos.app.goo.gl/CZbyB42rk6ZfyRrL7

Le sentier à emprunter après avoir rejoint la petite route RD 943

Petit détour (non balisé) au hameau de Font Jouvale

Une ancienne borne en quittant Font Jouvale

Passer une belle demeure : La Verrerie. Sentier balisé point vert

Puis le sentier balisé rejoint un petit hameau (Pavillon) et le pied de la falaise de la Madeleine

La falaise en arrivant au vieux village de Lioux

Le sentier balisé rejoint le vieux village de Lioux

Pour éviter la route, on longe les vignes

Retour au parking de départ ou nous trouvons quelques informations

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos de la randonnée : la Falaise de la Madeleine de Lioux

https://photos.app.goo.gl/gyPyJPAJBJuKwaYU9

Une randonnée très agréable, sans difficulté avec de beaux panoramas. Le sentier balisé n’étant pas très proche de la falaise, peut être réalisée par les personnes sujettes au vertige. Prenez le temps de dénicher les nombreuses baumes qui se cachent dans la Combe de Font Jouvale.

233 – Calanque de l’Escu et Cirque des Walkyries (13)

Février 2023

Une magnifique randonnée aux cœur du massif de Marseilleveyre au départ du Col de Sormiou de 13 km 925 m D+ environ qui permet de découvrir les calanques de l’Escu, de Podestat, des Queyrons, de Marseilleveyre puis les trois Arches, le belvédère de Titou-Ninou, le sommet de la Melette avec une descente en rappel dans le Cirque des Walkyries. Passages escarpés et aériens ou il faut y mettre les mains, mains courantes. Matériel d’escalade (baudrier+corde 30 m) . Vertigineux s’abstenir.

https://www.visugpx.com/qTU91ITdU1

Le départ au Col de Sormiou, quelques places de stationnement sont aménagées, mais il est prudent de s’informer sur l’ouverture de la route de Sormiou qui est réglementée à certaines périodes de l’année.

Du Col de Sormiou, prendre la direction du GR 51

Jolie vue sur Marseille au Nord

Poursuivre par le GR 51

Puis quitter le GR pour emprunter le sentier vert à main gauche

Le sentier vert dégringole vers  l’Anse de la Mélette

Ile de Riou, La Plane, le Grand Congloué

Être très vigilent, erreur interdite

 L’Îlot de la Mélette est une petite île rocheuse à moins de cinquante mètres du bord de mer

la pittoresque Calanque de l’Escu et son ancienne citerne.

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La Calanque de l’Escu

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/2237020519804191

L ancienne citerne :

Dans la grotte sous la falaise, un réservoir en pierre dont personne ne connaît vraiment l’origine mais qui est souvent attribué à des contrebandiers locaux, récupère de l’eau douce selon les périodes de l’année.
Pas d’eau depuis déjà longtemps 😢

La magnifique calanque de l’escu

Passage escarpé et aérien avec main courante qui permet de rejoindre la corniche du pécheur

 La Corniche du Pêcheur qui conduit au-dessus de la Calanque de Podestat offre un superbe parcours aérien.

Un autre passage escarpé mais non équipé qui permet de rejoindre plus haut le GR 51

La calanque de Podestat est enclavée entre de petites falaises, le cadre est agréable et reposant.

La calanque des Queyrons : une petite plage de galets, des pierres plates et de gros blocs tombés à la mer. Ces derniers ayant donné le nom à la calanque, les Queyrons étant dans la région un synonyme de parpaings ou agglos.

La calanque de Marseilleveyre très fréquentée : on y trouve quelques cabanons et un bar restaurant approvisionné par la mer.

Apres avoir remonté le Plan des Cailles et le Grand Malvallon par le sentier vert, prendre la direction des trois Arches par le sentier jaune

Les Trois Arches sont une barre de roche calcaire percée de trois ouvertures, faisant penser aux arches d’un pont. Le sentier passe à travers la plus grande d’entre elles.

Une partie de franche rigolade

Dans le rétro, le magnifique vallon à remonter

En premier plan le plateau de l’Homme Mort, au fond on aperçoit le Mont Puget et la Grande Candelle . Sentier bleu

Des Lapiaz sur ce sentier bleu : attention les chevilles

Le Cirque des Walkyries  doit son nom au drame lyrique « La Walkyrie » que composa Richard Wagner entre 1854 et 1856.

A un gros cairn, virer à droite par le sentier vert puis plus de balisage pour trouver le Belvédère de Titou-Ninou. Petit aller et retour pour dénicher ce magnifique Belvédère, un balcon volant à peine calé contre la falaise, à l’abri du Mistral… À plus de trois cents mètres au-dessus des flots…

Le Belvédère de Titou Ninou : Cet endroit magnifique n’est connu que par les initiés car aucune carte ne mentionne son existence., le panorama est à couper le souffle. Il est dit qu’aux alentours de 1938 deux familles les Roux et les Chape y venaient en compagnie de leurs fils et fille, Titou et Ninou lorsqu’ils voulaient vraiment se faire plaisir.

Un aller et retour à La Tête de La Melette à 356 m d’altitude

Une vue magnifique du sommet de La Melette

Puis emprunter le sentier marron qui dégringole vers le Cirque des Walkyries

Une descente en rappel nous permet de descendre le cirque des Walkyries par une petite cheminée. Présence d’une corde à nœuds pour ceux qui veulent la remonter.

Poursuivre la descente très roulante, sentier marron, vers le Fond du vallon

Retrouver le sentier balisé GR pour retourner au Col de Cortiou puis au Col de Sormiou et le parking de départ

Une magnifique randonnée qui permet des panoramas à couper le souffle mais qui demande une bonne condition physique car exigeante et assez sportive. Nous vous la recommandons dans ce sens.

232 – Ménerbes – Oppède le Vieux en boucle (84)

février 2023

Une belle randonnée en boucle au pied du Luberon pour découvrir deux magnifiques villages Ménerbes – Oppède le Vieux 16 km 520 m D+ au départ du premier parking à l’entrée du village de Ménerbes. Aucune difficulté particulière, itinéraire partiellement balisé.

https://www.visugpx.com/U2n7BDQDH3

Le Plan de Ménerbes

Plan d’Oppède le Vieux

Départ premier parking à droite à l’entrée du village de Ménerbes. A noter tous les parkings sont gratuits jusqu’en Avril

Le lavoir de Ménerbes a été construit en 1908, accolé à la fontaine publique du village pour l’abreuvage des bêtes de somme.

Remonter vers le village, passer « Bistrot le 5″et virer à gauche

prendre la rue Ste barbe puis le chemin de la Montagne qui rejoint la route.

Apres avoir pris l’ancien chemin de Mérindol, rejoindre « La Peyrière »puis virer à droite

Dans le rétro : le beau village de Ménerbes

Au niveau d’une habitation, à 700 m environ de La Peyrière, après avoir atteint le chemin de Valmenon, virer à droite sur une cinquantaine de metres puis virer à gauche (pas de balisage)

Puis au prochain carrefour, virer à gauche par le sentier qui descend en direction de La carrière des Estaillades

La carrière Les Estaillades interdite au public

Longer le mur de la Carrière

Jusqu’à rejoindre l’entrée de la Carrière et son monument puis suivre la route des carrières jusqu’à rejoindre le chemin de La Peyrière

Après 600 m environ de petite route, virer à gauche pour atteindre le chemin de La Perrière

Passer de belles demeures

Passer le site d’escalade de Brécugne

Arrivé au carrefour du vieil Oppède, prendre la direction de Maubec

A la vue de ce gros rocher, emprunter le escaliers qui grimpent jusqu’à atteindre un porche

Entrez dans ce magnifique village d’Oppède le Vieux

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de la visite d’Oppède le Vieux

https://photos.app.goo.gl/QU4VuoDbU7Wtrvgm7

Après la visite du village, revenir au carrefour du Vieil Oppède et prendre la direction « Le Pradon »

Le sentier caillouteux, balisé GR grimpe assez sèchement

Après 600 m de montée, quitter le GR et prendre le sentier qui se cache en face derrière le gros cairn

Passer de belles propriètés

Sentier balisé PR

Une jolie crête à main gauche

Au carrefour La Poudarigue, prendre la direction « La Reyne »

Au carrefour de La Reyne, prendre la direction de Ménerbes

Retour à La Peyrière carrefour emprunter à l’aller puis reprendre le même itinéraire jusqu’à rejoindre Ménerbes

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de la visite d’Oppède le Vieux

https://photos.app.goo.gl/ifAdzUr1k4PUWQH87

Ménerbes et Oppède le Vieux sont deux villages remarquables au cœur du Luberon au charme fascinant des plus beaux villages de France. A visiter sans modération

231 – Grottes de St Maurin et crête de Plein Voir (04)

Janvier 2023

Une magnifique randonnée de 11 km 800 m D+ qui offre de superbes vues sur le lac de Ste Croix et sur la sortie des gorges du Verdon, elle permet aussi de visiter les habitations troglodytes et la résurgence de Saint Maurin . Un passage aérien équipé, vertigineux s’abstenir. Itinéraire balisé sauf en crête et à St Maurin. De nombreux vautours sur ce parcours.

https://www.visugpx.com/vJBAuxX60p

Départ parking de Félines D 952 à 6 km au Sud de Moustiers Ste Marie

Itinéraire balisé des le départ, prendre le premier sentier à gauche de la D952

A 400 m environ du départ, bifurquer à droite en direction du Galetas

La sortie des Gorges du Verdon

Le Pont Galetas enjambe le Verdon

Le magnifique lac de Ste Croix.
Le projet visant à noyer la vallée des Salles par la création d’un lac sur le cours du Verdon remonte à Georges Clemenceau, en 1908. Ce n’est qu’en 1968 qu’est décidée sa mise en oeuvre par Electricité De France. Initialement, le lac devait engloutir les villages des Salles sur Verdon, de Bauduen et rendre Sainte-Croix du Verdon inhabitable. Le lac artificiel est finalement créé en 1973, suite à la construction du barrage de Sainte-Croix. Les villages de Sainte-Croix et Bauduen sont finalement sauvés, et Les Salles reconstruit à l’abri des eaux.

Les Gorges du Verdon

Un passage aérien équipé d’un câble

La Baume Murale : Les habitations troglodytes de Saint Maurin

A l’intérieur des maisons troglodytes, une roche poreuse et légère formée de dépôts calcaires : le Tuf

Le cours d’eau de St Maurin à sec

La résurgence de St Maurin à sec 😭

Pas une goutte d’eau dans la résurgence de St Maurin

Le Mur végétal a bien souffert aussi de la sécheresse

Le Col de Plein Voir à 1168 m d’altitude

Au Col de Plein Voir, suivre la crête direction Sud pour admirer la magnifique vue sur le lac de Ste Croix

Vue Nord-Est sur Le grand Mourre et le Mourre de Chanier

Vue sur le Montdenier en premier plan puis Sur le Chiran au fond

Un joli cairn à 1228 m d’altitude surplombe le lac de Ste Croix

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : la vue magnifique de la crête de Plein Voir

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/937980167582612

L’Arche de Ste Croix permet une vue plongeante sur le lac

Zoom sur les sommets du Dévoluy

De nombreux vautours survolent la crête de l’Issioule

De nombreuses traces d’ammonites sur la crête

Le Col de l’Âne à 1094 m d’altitude

Le sentier qui descend du Col de l’âne vers le point de départ est plus facile à descendre que le sentier du Col de Plein Voir donc je privilégie dans ce sens là.

Une magnifique randonnée que nous conseillons à tous les randonneurs

230 – Les Grottes de Font Scure (84)

Décembre 2022

Une courte randonnée mais assez physique de 12 km 580 m D+ au départ du parking de La Foret des Cèdres au Sud-Ouest de Bonnieux dans le Vaucluse. Le parcours passe par le vallon de Sanguinette, remonte par le vallon du Gros Ubac pour rejoindre l’Aire des Bosses puis l’Arche des Portalas pour redescendre vers les Grottes de Font Scure et terminer par le sentier de La Roque des Bans. Un passage glissant ou il faut y mettre les mains, itinéraire partiellement balisé, quelques sentiers peu marqués envahis par une dense végétation. Points bleus à suivre pour les grottes de Font Scure.

https://www.visugpx.com/22Hy1oREpV

Le parking de la Foret des Cèdres

Dans le vallon de Sanguinette, un passage glissant ou il faut y mettre les mains

De nombreuses baumes dans le vallon de Sanguinette

Retour sur le GR pour rejoindre l’Aire des Bosses

A l’Aire des Bosses prendre la direction Le Portalas

« Les Portalas » permet une jolie vue sur le Val de Durance et le massif du petit Luberon

L’Arche des Portalas haut de ses 24 m est la plus belle arche naturelle du Luberon.

Nous sommes dans la bonne période pour emprunter le sentier de La Baraque

Les Grottes de Font Scure : elles furent l’abri des Vaudois chassés par les troupes du Roi au XVI siècle. Les “Vaudois”, considérés comme hérétiques, sont victimes de massacres dans une quinzaine de villages du Luberon

Pause casse croûte au pied de la grotte

D autres grottes encore à visiter

Apres la visite des grottes de Font Scure, remonter vers le sentier de La Roque des Bans

D autres grottes à La Roque des Bans

D autres bien mystérieuses…

Des grottes occupées elles aussi par les Vaudois

Retour dans la foret des Cèdres :

A 727 mètres d’altitude, la forêt de cèdres fut à l’origine plantée avec des graines venues du Moyen-Atlas algérien, et ce à partir de 1861 ! En 1860, deux forestiers ont eu l’idée d’exploiter le cèdre de l’Atlas sur les flancs déboisés du Luberon et du Ventoux, avec l’intention de l’utiliser dans l’industrie du bâtiment. Aujourd’hui, sur un terrain de 250 ha, la plus grande forêt de cèdres d’Europe.

Point de vue pres du parking de départ

Retour au point de départ

229 – De Lourmarin à Cadenet (84)

Décembre 2022

Une petite rando-découverte au départ du magnifique village de Lourmarin à Cadenet de 13 km 200 m D+. Au vu des sentiers détrempés nous avons opté pour un allé et retour par une belle et agréable piste. Itinéraire balisé en partie. Aucune difficulté.

https://www.visugpx.com/xhLuu8r6lG

Plan de Lourmarin pour visiter le magnifique village

Plan qui nous a servis pour visiter Cadenet

C’est le marché de Noel à Lourmarin, de nombreux exposants sillonnent la rue

Direction place de La Fontaine

Place de la Fontaine, fontaine classée monument historique

Nous avons pu voir le Père Noel et son renne

La Fontaine aux trois masques située Place du temple, en contrebas du château de Lourmarin. Les trois Masques sont ici présentés sous la forme métaphore du Rhône, de la Durance et du Lubéron.

Direction le Château de Lourmarin pour en faire juste le tour. La visite sera pour après la randonnée

La façade renaissance du Château vue du portail encore fermée

Petit tour du Château avant de prendre la direction de Cadenet

Direction le cimetière de Lourmarin ou Albert Camus repose prés de sa femme juste à coté

Une large piste balisée PR à travers les vignes nous mène vers Cadenet

Arrivés sur le plateau juste avant la passerelle

Aucune indication sur les vestiges visités.
Le site « du château », classé aux monuments historiques, est situé sur les hauteurs de la ville. Le château date du XIè siècle
. Il a connu de nombreuses dégradations au cours de l’histoire. Démantelé partiellement sous Louis XIV puis brûlé lors de la Révolution, il n’a jamais été reconstruit entièrement. De ce château, il ne reste plus que quelques vestiges, mais surtout des grottes troglodytes.

Les ruines du Château de Cadenet occupent le site que les Caudellenses (« Cavares » du nom desquels est issu le nom de Cadenet) avaient choisi pour leur oppidum de Caudellium. C’est-à-dire, trois falaises avec un fossé naturel au Nord. Le tout était renforcé par des murailles et protégé par un poste de garde placé sur les Gardis (colline surplombant le site). Si bien que l’oppidum n’était accessible que par une seule porte au Nord.

Seule indication trouvée sur place cachée par la végétation.

Le Château, dont le premier état fut le Castrum Cadenatum au XIème siècle, essuya de nombreux déboires. Il fut pris au XIIème siècle par les troupes du comte de Toulouse, par celles de Raymond de Turenne au XIVème siècle puis par celles de son gendre Boucicaut, et enfin par les protestants au XVIème siècle.

La passerelle qui permet de rejoindre les habitations troglodytes

Le fossé naturel au Nord.

Les habitations troglodytes sont nombreuses, prendre le temps de les dénicher

Le Château du village de Cadenet fut démantelé au XVIIème siècle, sur ordre de Louis XIV, puis brûlé par les révolutionnaires en 1792. Il ne fut jamais restauré mais au contraire démonté pierre par pierre pendant le XIXème siècle. Sans les gravures de l’époque, il serait difficile de s’imaginer que, là-haut, se dressait un ensemble de tours, de bâtiments et de murailles crénelées. 

Le Petit beffroi : construit à la fin du XIX ème siècle sur les ruines du précédent

Ce qu’il reste à voir aujourd’hui des vestiges du Château :
Les assises : les pièces creusées dans la roche (réseaux de caves, galeries et escaliers)
Le Petit beffroi :
Une grande terrasse : au même niveau que le beffroi
Les vestiges du Château : découpé en 3 tranches séparées par des fossés taillés dans la roche
Un soubassement de tourelle carrée et un puits circulaire
Les habitats troglodytiques 

Pause casse croûte au pied du Petit Beffroi avec vue sur Cadenet

Vue plongeante sur Cadenet, on peut apercevoir le clocher de l’église St Etienne que nous allons visiter

Sous le Petit Beffroi se cachent encore quelques habitations troglodytes, certaines sont squattées et même taguées

Direction l’église St Etienne de Cadenet

Le Cœur de l’église édifié en 1537

La Fontaine du Tambour : sur le haut de la place du Tambour d’Arcole, se trouve une curieuse fontaine datant de 1992. L’eau sort d’une minuscule tête de lion pour tomber dans une vasque faite d’énormes mains.

Une jolie crèche dans la devanture d’une ancienne boulangerie, rue Victor Hugo à Cadenet

De retour à Lourmarin,

le Temple Protestant construit à partir du 17 avril 1806.  Il est inauguré en 1818, après douze ans de travaux. Il est inscrit au titre des monuments historiques, depuis le 10 mai 1991.

De nombreuses et jolies fontaines à Lourmarin

 L’église Saint André ( XIème siècle) de Lourmarin, occupée par un concert

Décorations de Noel originales

Cliquer sur le lien pour visualiser la suite de notre rando-découverte : La visite du Château de Lourmarin

https://www.facebook.com/profile.php?viewas=100000686899395&id=100070313401642

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de la visite du Château de Lourmarin

https://photos.app.goo.gl/vpEpwjhM4ZoR5rUd7

228 – La Ronde de Jouques (13)

Décembre 2022

Une jolie randonnée hivernale de 13 km 350 m D+ pour découvrir les pépites du beau village de Jouques, au départ du parking prés du cimetière et de l’église St Pierre. Pas de difficulté particulière, itinéraire partiellement balisé.

Du parking de départ, passer devant l’église St Pierre, virer à gauche  en longeant le cimetière, poursuivre sur la route goudronnée. Après une courte montée, la route goudronnée devient un très beau sentier. Suivre le balisage du GR 9 jusqu’à l’oratoire à la première bifurcation. Virer à gauche en suivant une large piste sur 300 m environ puis bifurquer à droite en suivant un sentier balisé en bleu jusqu’à parvenir au Domaine de Pey Gaillard. Poursuivre tout droit en suivant le balisage bleu par une petite route qui passe entre de belles habitations, de magnifiques restanques jusqu’à un autre petit oratoire fleuri. Virer à droite en suivant une piste sur quelques mètres, virer à gauche et remonter la piste jusqu’à parvenir sous une ligne de Haute tension, virer de nouveau à droite par une sente bien marquée sur une centaine de mètres puis suivre la sente qui part vers la gauche sur une centaine de mètres. Une magnifique borie se trouve sur la droite. Revenir sur ses pas jusqu’à oratoire fleuri, quitter la piste et emprunter le sentier balisé qui part plein Nord. Une deuxième borie à gauche à ne pas louper, puis le sentier dégringole, se poursuit vers de hautes falaises pour remonter et parvenir à la Chapelle Notre-Dame de Consolation. Poursuivre en restant sur la piste balisé (laisser à gauche la piste qui descend vers la D 96) sur 1 km environ, puis repérer un sentier qui part à gauche. Le sentier passe devant un terrain avec des vieilles caravanes, poursuivre jusqu’à parvenir sous une ligne de Haute Tension. Suivre une sente bien marquée qui suit la ligne Haute Tension sur 500 m environ puis virer à droite puis à gauche sur une vingtaine de mètres. La Bergerie du Logis d’Anne se trouve sur la gauche. Revenir sur ses pas, continuer tout droit par une large piste qui longe un centre d’éducation canin  » le Sens du Chien » puis la piste devient une petite route qui rejoint la large piste balisée en bleu. Prendre le sentier juste en face (non balisé) qui descend puis remonte en foret sur 1 km environ, puis virer à droite à un petit cairn puis à gauche à un autre petit cairn ( Attention de nombreuses sentes partent dans tous les sens, un GPS est très utile) La sente part plein Sud pour retrouver la petite route balisée GR 9 à la cote 369 chemin de La Gouranne. Virer à droite, pour éviter le bitume, suivre le sentier de l’autre coté de la route qui longe le GR sur 200 m environ. Retrouver la petite route jusqu’au premier carrefour balisé, prendre la direction de Jouques 1,4 km en suivant le GR. Le sentier descend puis vire à gauche pour contourner une propriété privée, passe le long de hautes falaises pour arriver devant la première porte médiévale et la Tour de l’horloge. Prendre de suite à gauche, la petite route qui remonte, longe des habitations jusqu’à parvenir à Notre-Dame de La Roque. Revenir à la Tour de l’horloge, prendre de suite à gauche, une petite ruelle avec escaliers qui descend puis virer à droite vers la rue des Mûriers, puis la rue des Baumes. Un escalier sur la gauche permet de rejoindre la rue Grande pour apercevoir derrière une grille, le bel escalier à deux volée du Château des d’Arbaud. Revenir rue des Baumes, poursuivre pour bifurquer à droite en empruntent une rue qui remonte sèchement vers la Place du Piemont ou se trouve le Château des D ‘Arbaud du XVIII siècle(propriété privée) puis emprunter à gauche le « chemin Neuf » petite route qui descend et rejoint l’église St Pierre et le parking du départ.

https://www.visugpx.com/0wjCd4r0FB

Du parking de départ, passer devant l’Eglise paroissiale Saint Pierre du 11e siècle et 16e siècle

Magnifique porte d’entrée de l’église St Pierre

Passer devant des garages troglodytes

Le sentier balisé GR grimpe assez sèchement

Au premier carrefour, premier oratoire, virer à gauche en suivant la large piste sur 300 m environ

Passer le Domaine de Pey Gaillard et suivre tout droit la petite route

L oratoire fleuri ou il faut virer à droite pour aller visiter la belle borie pour ensuite y revenir

Une belle borie de forme carrée

Apres être passé prés de « La Marane » (propriété privée) une autre borie à gauche

Les hautes falaises forment de belles baumes

Notre-Dame de Consolation

Le sentier non balisé suit la ligne de Haute Tension sur 500 m environ avant de bifurquer à droite

Les ruines de La bergerie du Logis d’Anne : Un regroupement des résistants de cette localité et des communes environnantes eut lieu, à partir du 6 juin 1944, dans les hauteurs qui dominaient Jouques et la vallée de la Durance, au Jas du Logis d’Anne, une ancienne bergerie.
Quinze résistants trouvèrent la mort sous les balles allemandes, une stèle a été édifiée pres de la grotte de l’Adaouste .

Suivre le GR 9 (direction Jouques) qui descend, contourne une propriété privée pour arriver à la première porte médiévale de Jouques

La chapelle Notre Dame de la Roque est le monument perché dominant le centre historique. Un formidable point de vue offre une large ouverture sur le village et sa campagne. Il s’agit de l’ancienne paroisse principale de Jouques en activité dès le 11° siècle et dont le clocher a été érigé au 14° siècle. Un oratoire constitue un premier arrêt dans le circuit menant à la chapelle Notre Dame de la Roque. Cet oratoire est inscrit dans l’inventaire des monuments historiques.

L oratoire du XVI ième siècle menant à N-Dame de la Roque classé monument historique, abrite une reproduction de la Vierge de Moissac

Chapelle Notre dame de La Roque

Derrière la Chapelle Notre-Dame de La Roque, se trouve les ruines du Château d’If, cachées par une végétation galopante et cernées par une haute clôture

Vue de la Chapelle sur le village de Jouques

Quelques habitations ont su garder un coté médiévale

Les magnifiques escaliers du Jardin du Château des d’Arbaud en deux volées

Le portail monumental du Château des d’Arbaud, une propriété privée

La Ronde de Jouques est une très belle randonnée ou il faut prendre le temps de dénicher de belles pépites aussi il nous faudra y retourner car certaines sont restées cachées

227 – Les Crêtes de la Montagne d’Artigues (83)

Novembre 2022

Une belle petite randonnée hivernale toute en longueur à la découverte des crêtes découpées de la Montagne d’Artigues de 12 km 450 m D+ au départ de la Chapelle N-Dame du Revest prés d’Esparron. Itinéraire partiellement balisé, quelques passages aériens sans grande difficulté.

Du parking de départ à la Chapelle N-Dame du Revest, passer le cimetière, remonter la large piste direction Sud sur une centaine de mètres puis virer à droite en suivant le sentier qui longe le champ et rejoint un peu plus loin, le GR 99A. Suivre le GR en foret sur 2,5 km environ pour arriver au village d’Artigues. Une aire avec des tables et bancs se prête à la pause. Visiter le village d’Artigues, son église et son chateau (propriété privée) puis rejoindre la D 65 qu’il faut descendre sur une trentaine de mètres pour trouver à gauche, un sentier qui remonte et rejoint le chemin balisé PR. Poursuivre sur 2 km environ jusqu’à la cote 433 puis bifurquer à gauche. Le sentier monte tranquillement jusqu’à arriver à un carrefour avec un cairn. Virer à gauche puis continuer jusqu’à un autre cairn, virer encore à gauche sur 100 m environ puis repérer un autre petit cairn sur la gauche, virer à gauche en empruntant la sente qui grimpe en sous-bois puis rejoint petit à petit la crête, passer devant des gros tas de cailloux, des ruines ? Suivre la crête au plus prés jusqu’à rejoindre les Tours ruinées du Vieil Artigues, passer la cabane de chasse et rejoindre la petite route qui descend à Artigues. Traverser la route et rejoindre une station réservoir , longer la clôture sur la gauche (balisage bleu) le sentier grimpe régulièrement en crête, passer la Croix d’Artigues, l’Oratoire St Jean et sa table d’orientation puis redescendre en suivant le balisage bleu jusqu’à rejoindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/XXvXcbvU5U

Parking de départ prés de la Chapelle N-Dame du Revest à coté d’Esparron (83)

Chapelle N-Dame du Revest : très beau site classé entouré de chênes centenaires

Suivre le GR 99A sur 2,5 km environ avant d’arriver au petit village d’ Artigues

Installation ludique

Aire de pique-nique à Artigues

Eglise Sainte Foy d’Artigues

La rue du Château à Artigues

le Château d’Artigues (propriété privée)

Au troisième cairn, virer à gauche , quitter le sentier balisé pour emprunter une sente qui grimpe jusqu’à atteindre la crête de la Montagne d’Artigues

Au Nord, le Mont Major au premier plan. Dans le lointain, le Dévoluy. Ginasservis à droite

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/1371274973679339

Passer des tas de cailloux, ruines ?

Face Sud, Le parc éolien de Pourrieres : ce sont 22 éoliennes de 125 mètres de haut 

Jolie crête à suivre

Borne géodésique à 632 m d’altitude

Dans le rétro la crête déjà parcourue

Première Tour ruinée en descendant au Vieil Artigues

Deuxième tour ruinée

Vue sur la deuxième tour de la première et sur la suite de la crête à parcourir

Le vieil Artigues composé de ruines avalées par une végétation galopante

Passer la cabane de chasse et rejoindre la petite route qui descend sur Artigues

Longer la clôture du réservoir par un sentier balisé bleu

La Croix d’Artigues à 580 m d’altitude

La Croix d’Artigues surplombe le petit village d’Artigues

L’oratoire St Jean d’Esparron et sa table d’orientation

Vue face Nord sur Pierrevert et Manosque

Au loin, on distingue bien le Portail de Blieux, le Chiran et les 3 Mourres

Dans le rétro, toute la crête déjà parcourue

Un ancien oratoire ?

Poursuivre en crête, à droite le grand Bessillon

Contourner le réservoir par la gauche en suivant le sentier balisé bleu

Apres avoir retrouvé la large piste, virer à droite puis à gauche, retrouver le point de départ la Chapelle Notre-Dame d’Artigues

226 – Le Pic de Crigne (05)

Novembre 2022

Une magnifique randonnée très variée inspirée de Pascal Sombardier (les randonnées du vertige) de 12 km 1050 m D+, au départ de « La Petite Queylane » au Sud-Ouest de Monetier-Allemont dans les Hautes-Alpes. Magnifiques panoramas sur les sommets du Dévoluy, les Ecrins, le Val de Durance, tous les sommets qui entourent Sisteron. Passages escarpés, aériens équipés, d’autres ou il faut y mettre les mains. Vertigineux s’abstenir. Parcours partiellement balisé. Un casque et une corde sont conseillés

Du parking suivre le sentier balisé PR en jaune jusqu’à la bergerie restaurée de Basse Crigne, la contourner et monter à vue au milieu des genets en visant la grosse tache orange sur la falaise droit devant. Puis repérer à droite, une vire le long de la falaise équipée d’une corde. Suivre la vire, un petit pas d’escalade permet de rejoindre un petit Col et poursuivre jusqu’au sommet du Pic de Crigne. Redescendre au petit Col pour virer à droite en suivant une sente (balisage ancien sur une pierre) qui dégringole plein Nord pour remonter sur la crête (Balisage point rouge) Poursuivre sur l’arête jusqu’à effleurer une piste que l’on laisse, continuer tout droit et rejoindre la même piste sur une centaine de mètres puis trouver juste après le virage, une sente qui grimpe à droite pour rejoindre une croupe herbeuse à 1375 m (point le plus haut) Suivre la sente qui redescend au Col des Selles. Prendre la direction du « Pas de La Roche Courbe », la piste descend tranquillement sur 600 m environ, au virage prendre la direction « Le Villard » juste en face, le sentier descend legèrement sur 10 m environ puis virer à gauche de suite, une sente descend en lacets vers « La Porte » (1069 m) Longer le Torrent de Combe Richonne sur une cinquantaine de mètres, puis trouver à gauche, un chemin qui mène à la Falaise de Ventavon. Longer la falaise sur 1 km environ , un sentier +/- marqué au pied de la falaise (Grimpeurs) puis la sente descend et s’enfonce dans la végétation et remonte au pied de la falaise. Repérer un point bleu qui indique le passage. Quelques pas d’escalade faciles pour atteindre la cheminée. Un rocher en forme de Menhir marque le début du passage étroit avec son arbre au milieu. Quelques pas d’escalade permettent de franchir ce couloir puis virer sur la gauche et remonter vers la crête. Longer la crête sur 250 m environ , virer à droite pour rejoindre une large piste. Remonter la piste sur une centaine de mètres puis virer à droite dans la foret pour rejoindre une sente +/- marquée mais balisé PR qui descend , passe non loin de la bergerie ruinée de Haute Crigne. Rejoindre un sentier bien marqué puis une piste qu’on laisse pour virer à gauche en suivant le balisage bleu. Traverser le torrent de La Pisse (peu d’eau) puis poursuivre jusqu’à rejoindre le sentier pris à la montée et rejoindre le parking de départ en suivant le même itinéraire qu’à l’aller.

https://www.visugpx.com/eNrj8PG057

Petit parking à la Petite Queylane prés de Monetier-Allemont : itinéraire balisé jusqu’à la bergerie

Le sentier grimpe régulièrement

Magnifique falaise à gauche du sentier

Contourner la bergerie restaurée de Basse Crigne

Grimper à vue en direction de la tache orange sur la falaise

Passage aérien équipé de deux cordes avant d’atteindre le sommet du Pic de Crigne

Sommet du Pic de Crigne à 1263 m d’altitude

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/457290863235929

Vue sur les sommets enneigés du Dévoluy : Pic de Garnesier, Le grand Ferrand etc

On peut apercevoir devant Céusette, la Montagne de Céuse derrière et Le Pic de Bure

Magnifique panorama sur les sommets enneigés

Vue du sommet sur le canal de la Durance, Plan de Vitrolles

Le sentier face Nord descend sèchement, le sol est gelé, une vraie patinoire

Une fois revenu sur la crête, suivre le sentier balisé PR

Suivre la crête

Arrivé sur une croupe herbeuse, redescendre jusqu’au Col des Selles

Au col des Selles, prendre le sentier qui descend vers Pas de La Roche Courbe

Curiosité géologique

Au prochain carrefour, prendre la direction le Villard sur quelques mètres puis virer de suite à gauche en suivant une sente qui descend en foret

Suivre le Torrent de Combe Richonne sur 50 m environ et repérer la sente qui part à gauche vers la falaise de Vantavon

Passer la Porte et longer à gauche la magnifique Falaise de Ventavon sur 1 km environ

https://www.facebook.com/100070313401642/videos/686555336164717

Suivre une sente +/- bien marquée le long de la falaise

La Falaise de Ventavon : le terrain de jeu des grimpeurs

Repérer les points bleus au niveau d’une faiblesse de la falaise, grimper sur une rampe (escalade facile) puis repérer un rocher en forme de Menhir, c’est le départ de la cheminée avec son arbre au milieu

Un arbre au milieu du passage, permet d’escalader la cheminée

Après quelques pas d’escalade faciles, rejoindre la crête

Proche du sentier+/- bien marqué, une bergerie ruinée à Haute Crigne

Petite visite aux chevaux en liberté

Puis retour au point de départ

Du parking de départ, on aperçoit le sommet du Pic de Crigne

Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée

225 – Le Mourre de Gâche par La Font de Mège (04)

Novembre 2022

Une très jolie petite randonnée hivernale de 11 km 500 m D+ qui permet d’accéder directement au Mourre de Gâche, au départ d’un petit parking à droite le long de la D3 juste avant d’arriver à Pierre Écrite. Un itinéraire différent de celui de notre randonnée n° 18. Un passage escarpé et aérien qui demande à y mettre les mains. Peu de balisage.

Du parking de départ, redescendre la D 3 sur 1 km puis emprunter à droite, un sentier agréable qui grimpe en foret sur 2 km environ jusqu’à la crête. Le panorama sur la Vallée du Sasse, les Baronnies Provençales, la Vallée du Buëch, la Vallée de la Durance, les Écrins est magnifique. Virer à droite en direction du Mourre déjà en vue en suivant une sente bien marquée. Le sentier suit la crête, passe au travers d’un chaos rocheux puis arrive au pied du Mourre de Gache. Quelques cairns indiquent la direction pour trouver le passage ou il faudra y mettre les mains (sans difficulté) pour accéder directement au Mourre (museau en provençal). Une sente grimpe régulièrement jusqu’à atteindre le sommet. La vue y est magnifique. Puis longer la crête direction Nord-Est en suivant une sente bien marquée sur un peu plus de 2 km. Au Pylône, virer à droite en suivant un sentier qui descend en foret et au premier carrefour bifurquer à gauche, ne pas rater à droite Notre-Dame du Chêne cachée dans le creux d’un vieux chêne. Poursuivre en suivant la piste balisée qui redescend, passe devant « La Baleine » un énorme rocher puis rejoint la route D 3. Virer à droite sur la petite route en direction de Pierre Écrite sur 1,7 km. De Pierre Écrite, continuer à descendre sur la D 3 pour retrouver le petit parking de Départ.

https://www.visugpx.com/fJOjE2VAt1

Petit parking de départ le long de la D 3 à droite mais le départ peut se faire à Pierre Écrite

Apres avoir parcouru 1 km environ sur la D3, bifurquer à droite sur une belle piste

Jolie foret de la Font de Mège

Arrivé sur la crête, virer à droite en direction du Mourre déjà en vue

Jolies vues sur la Vallée du Sasse, les Baronnies Provençales, la Vallée du Buëch, la Vallée de la Durance,

En premier plan : Le Rocher de Hongrie, derrière le Pic de Bure dans les nuages

Quelques cairns aident à s’orienter

Puis on traverse un chaos rocheux en suivant une sente

Bien repérer les petits cairns pour trouver le passage

Le dénivelé s’accentue, La vue se dégage sur la Font de Mège

Le passage ou il faut y mettre les mains

Bien suivre les cairns

Puis suivre une sente qui grimpe jusqu’au Mourre de Gache à 1328 m d’altitude

Le Mourre de Gache à 1328 m et sa vue magnifique

Vue sur la Montagne de Lure à gauche, la crête de l’Ane , le Roc de l’Aigle au centre

Suivre la sente le long de la crête de la Montagne de Gache

La Borne géodésique qui marque le sommet de la Montagne de Gache à 1357 m d’altitude

Jolies vues coté Est sur Aigues-Champs, la Montagne de Géruen, le Cheval Blanc

La crête à parcourir

Au pylône, virer à droite en suivant le sentier qui redescend en foret

A droite du sentier après avoir bifurqué à gauche, ne pas rater le vieux chêne de Notre-Dame du Chêne

Dans le creux du tronc se trouvent quelques images religieuses et un petit carnet ou nous avons laissé une trace de notre passage

De magnifiques chênes sillonnent l itinéraire

Puis passer devant « La Baleine » un énorme rocher avant de rejoindre la D3

La Pierre Ecrite : cette pierre mentionne le nom de Dardanus, Préfet des Gaules de 409 à 414 ainsi que la cité de Théopolis « la Cité de Dieu » enfouie sous le territoire actuel de St-Geniez et qui n’a jamais été retrouvée…La traduction fut longtemps controversée mais ce qui est sûre, c’est que nous sommes en présence d’une épigraphie latine commémorative de travaux de voirie et de défense exécutés à une époque indéterminée, le texte n’étant pas daté.

Retour au petit parking de départ en suivant la D3

Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée

224 – Calanque de l’oeil de Verre et la cheminée du Diable (13)

Novembre 2022

Une magnifique randonnée sportive dans les Calanques de Marseille, au départ du Domaine de Luminy de 15 km 750 m D+. Itinéraire balisé, passage aérien équipé, petits pas d’escalade pour randonneurs aguerris.

Du vaste parking du Domaine de Luminy, emprunter la longue piste balisée GR un peu lassante jusqu’au Col de Sugiton, laisser à droite la piste qui mène au belvédère de Sugiton, continuer tout droit puis à un carrefour, virer à droite pour aller à la Falaise des Toits ou continuer tout droit pour aller à la calanque de l’Oeil de Verre. Nous avons opté pour une petite visite vers la plage de Sugiton, un sentier balisé rouge dégringole vers la magnifique Falaise des Toits pour arriver vers un beau belvédère qui permet une jolie vue sur la plage de Sugiton et le Torpilleur. Remonter par le même itinéraire jusqu’au carrefour et reprendre la direction de la calanque de l’Oeil de Verre. Le sentier descend petit à petit vers la mer, de nombreux arbres tombés en travers, la descente se poursuit plus sauvage sous la Tour de Pise, une belle aiguille élancée. Puis le sentier arrive au pied d’un chaos rocheux et remonte assez sèchement vers l’Oeil de Verre, un passage équipé d’une chaîne solidement fixée et d’échelons scellés sécurisent le pas d’escalade exposé (La fréquentation a rendu le rocher glissant par endroit) Poursuivre en foret, le dénivelé s’accentue dans un pierrier puis c’est un passage balisé encore plus escarpé « La Cheminée du Diable » ou quelques pas d’escalade sont nécessaires. Arrivé au sommet de la cheminée, virer à gauche pour rejoindre un bon sentier qui amène à la grande Candelle et son Candelon. Le retour se fait en suivant le GR jusqu’au Col de Sugiton puis prendre la direction du Belvédère de Sugiton pour une petite visite qui permet de jolies vues sur La calanque de Morgiou, les Candelles et Sugiton. Ensuite revenir au Col de Sugiton et retour par le même itinéraire qu’à l’aller vers le parking de départ

https://www.visugpx.com/07OTjNyGsF

Départ domaine de Luminy : emprunter la large piste balisée GR