Archives mensuelles : novembre 2019

111 – Calanques et Sommet de Marseilleveyre (13)

Novembre 2019

Une magnifique randonnée de 12 km pour 750 m de dénivelé environ au départ du petit port de Callelongue. Itinéraire balisé de différentes couleurs mais aucune indication. Quelques passages un peu escarpés mais sans grande difficulté technique.

Du port, remonter la rue principale de Callelongue puis virer à gauche pour accéder au départ des chemins. Prendre le premier sentier balisé vert à droite qui grimpe assez sèchement (pas de difficulté technique) jusqu’à apercevoir la grotte de l’Ermite qui se repère de loin. Un sentier et une corde permet d’y grimper, la vue de la grotte est magnifique. Continuer à suivre le sentier vert , quelques passages un peu plus escarpés mais relativement faciles jusqu’à atteindre la grotte de St Michel de l’eau-douce et la grotte de l’Ours. Poursuivre par le sentier vert jusqu’à rejoindre le sentier balisé rouge. Ignorer « Pas du Pin », virer à droite et continuer jusquau sommet de Marseilleveyre ou tous les chemins se rejoignent (rouge – jaune – vert) Après avoir admirer le panorama, suivre le balisage rouge jaune vert. Le sentier passe au versant nord du massif et redescend progressivement puis suivre à nouveau le balisage vert qui rejoint le Col de la Selle (273 m)et poursuivre par le chemin qui descend tranquillement dans le Grand Malvallon jusqu’à rejoindre la Calanque de Marseilleveyre. Puis emprunter le GR 51 GR 98 direction Est jusqu’à la Calanque des Peyrons. Revenir sur ses pas jusqu’à la calanque de Marseilleveyre, suivre le GR direction Ouest, passer devant une ancienne batterie, puis devant la Calanque de la Mounine (un petit sentier permet d’y accéder) Continuer par les GR , contourner la Sémaphore et rejoindre le petit port de Callelongue et le parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/V9ZojZaYH4

Parking du départ : en cette saison si vous arrivez tôt sinon se garer sur le parking après Les Goudes

Le petit port de Callelongue

Suivre le sentier caillouteux, balisé vert qui grimpe assez sèchement des le départ

Au fur et à mesure de l’ascension, on peut distinguer dans le rétro : Les Goudes et derrière l’île Maire et sa petite sœur l’ île Tiboulen de Maire.

la Grotte de l’Ermite du Rocher de St-Michel, elle a abrité au moyen-âge, un ermitage et une petite chapelle troglodytique qui portait le nom de Saint-Michel d’eau douce. Il n’y a plus aucune trace de la chapelle.

Le sentier qui mène à la grotte de l’Ermite est très glissant à cause de l’eau de ruissellement , une corde permet d’en faciliter l’accès.

Vue sur la mer, l’île Maire et sur Les Goudes

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : la grotte de l’Ermite

https://www.youtube.com/watch?v=hgVYHbI1YPo

Le fond de la grotte de l’Ermite

Une autre grotte tout en tunnel

La grotte St Michel de l’eau douce

A l’intérieur de la grotte, des chaines empêchent le passage

 L’eau de ruissellement recueillie dans un bénitier aurait de merveilleuses vertus.

Des silex taillés, des haches polies ont été retrouvés dans la grotte ce qui prouvent qu’une peuplade y vivait au néolithique.

Au bas des grottes, reprendre ensuite le sentier balisé vert

Les amoureux des grottes sont comblés

On peut apercevoir en contre-bas, la Sémaphore de Callelongue

Le petit port de Callelongue en contre-bas

Arrivée aux ruines d’une ancienne batterie au sommet de Marseilleveyre. Au fond, l’archipel du Riou, l’île Maire et l’ile plane

Vue sur Marseille et les îles du Frioul

La croix au sommet du massif de Marseilleveyre à 433 m d’alt.

Le sentier balisé vert qui nous mène au Col de La Selle à 275 m d’alt.

Après avoir franchi le Grand Malvallon, nous arrivons au Plan des Cailles

Arrivée à La Calanque de Marseilleveyre

Emprunter le GR direction Est qui nous mène à la prochaine Calanque

Le GR longe le bord de mer

La Calanque des Queyrons

Retour vers la Calanque de Marseilleveyre

Une cabane de Pécheurs à Marseilleveyre

Une ancienne batterie : un ancien poste d’observation

La Calanque de la Mounine

La calanque de la Mounine : un petit sentier permet d’y accéder

La Sémaphore de Callelongue en cours de restauration

Suivre le GR en bord de mer : les rochers sont patinés

Retour au petit port de Callelongue et au parking du départ

Les copains randonneurs du 04 ont beaucoup apprécié cette randonnée que nous vous conseillons en hiver ou au printemps car après les sentiers sont beaucoup trop fréquentés.

110 – Le Saut du Moine par Oppedette (04)

Novembre 2019

Une jolie randonnée de 17 km pour 450 m de dénivelé environ au départ de l’oratoire le long de la D 201 ( 3 voitures possible le long de la route ). Itinéraire balisé. Attention l’hiver les rochers sur le GR au niveau des Gorges sont très glissants

De l’Oratoire, chercher sur la gauche une sente à peine marquée car peu empruntée qui permet de rejoindre le GR. Il suit les Gorges jusqu’à rejoindre Oppedette. A la mairie du village, virer à gauche et descendre jusqu’ à rejoindre le Calavon. Un passage à gué permet de remonter par un sentier qui rejoint la petite route et ensuite la D 201. Poursuivre direction nord sur 1 km environ et prendre la direction bien indiqué Le Saut du Moine. Il existe un sentier à 450 m du pont à droite qui permet d’éviter la route mais hélas impraticable après les grosses pluies de ces derniers jours. Au Saut du Moine, un passage à gué permet de rejoindre le sentier qui rejoint l’Abbadie, petit hameau formé d’habitations et de gîtes. Poursuivre par le PR jusqu’au hameau de Valsaintes. Bifurquer à gauche et prendre la direction de Boulinette, Abbaye de Valsaintes. Le GR 6 passe sur cette D 451, parcourir environ 1 km , au premier carrefour emprunter le petit chemin en face qui mène à Boulinette. Après une petite visite du lieu-dit, descendre par le GR vers Les Gamattes puis à la première intersection balisée , quitter le GR pour un PR direction Chaloux ( un ancien mas du 18 ième transformé en gite)  Ignorer Chaloux, poursuivre par la piste balisée PR jusqu’à rejoindre La granges des Davids ( un autre gite) et la petite route qui descend en lacets. Des petites traverses permettent d’éviter ces lacets. Rejoindre la D 201, passer le pont et trouver un passage longeant le Calavon (pour éviter la route) jusqu’à retrouver le passage à gué pris à l’aller pour remonter à Oppedette, joli petit village qui mérite une petite visite. Emprunter le même itinéraire qu à l’aller en longeant les Gorges et retrouver le point de départ.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/8TXetCX6rS

Dès le départ, après avoir rejoint le GR, la vue sur les Gorges est magnifique

On peut distinguer le Calavon qui coule au fond des Gorges.

Un des nombreux belvédères qui permet d’admirer les Gorges

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : les Gorges d’Oppedette vues d’en haut du belvédère

https://youtu.be/v8qR8NKbJ64

Arrivée au beau petit village d’Oppedette

Prendre le petit sentier en face de la mairie qui permet de rejoindre le Calavon

Sous le village, prendre la direction du site d’escalade

Le sentier est gelé (-2°C), la roche est très glissante

Le début des Gorges après Oppedette

Le niveau du Calavon est très haut, la roche glissante. Le passage à gué est très périlleux….

La cascade du Saut du Moine

Le passage à gué pour rejoindre le PR vers L’ Abbadie est aussi périlleux

La cascade du Saut du Moine

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo : La cascade du Moine

https://youtu.be/o-p5Bd5xOqY

Les cuvettes naturelles dans la roche calcaire du lit du Calavon. L’eau ruisselle même des falaises.

La légende du Saut du Moine raconte qu’un moine s’est jeté avec son cheval des hauteurs de la chute d’eau. Suicide ou voulait-il simplement sauter dans la grande vasque du bas, l’histoire ne le dit pas …

L’ Abbadie formé d’habitations et de Gites

L’Abbadie ne semble pas apprécier les chasseurs

Au premier carrefour après l’Abbadie, prendre la direction de Valsaintes

Le petit hameau de Valsaintes et son allée de platanes

Ignorer le hameau de Valsaintes, prendre la direction de l’abbaye de Valsaintes

Après avoir parcouru 1 km sur la route, continuer sur un joli sentier vers l’abbaye de Valsaintes

Quelques châtaignes sont venues remplir notre sac

A l’entrée de Boulinette : un pigeonnier restauré ?

un puits restauré

Un mur qui semble décoré par des pièces de charrues toutes rouillées

Déception , les habitations sont bordés de détritus ….

Cliquer sur les liens pour connaitre l’historique de l’Abbaye de Valsaintes et de Boulinette

http://www.valsaintes.org/abbaye/presentation/labbaye-et-ses-origines.php

http://l-estrangie-e-li-santoun.over-blog.com/2018/04/simiane-la-rotonde-l-abbaye-de-valsaintes.html

Le GR qui descend dans le ravin après Boulinette, direction Les Gamattes

Aux Gamattes, quitter le GR et prendre la direction de Chaloux

Dans le rétro : zoom sur Boulinette. On peut apercevoir la montagne de Lure enneigée

Le Gite Chaloux qu’on ignore

Au retour, longer le Calavon et rejoindre le beau village d’Oppedette

Remonter au village en empruntant le GR

Le beau village d’Oppedette est perché sur un promontoire rocheux, à 525 m d’altitude et compte 50 habitants

Sa fontaine (eau non potable) et son lavoir

Ses jolies ruelles

Nombreuses habitations sont vides, certaines ont été restaurées

Des anciennes restanques ont été aussi restaurées

Tout en haut du village, une petite terrasse herbeuse permet une vue plongeante sur les Gorges

On peut apercevoir le sentier des gorges en rive droite

Puis retour au point de départ en longeant les Gorges par le même itinéraire qu à l’aller.

Les copains randonneurs avaient été au Saut du Moine en décembre 2017, hélas le Calavon était au plus bas. La cascade ne coulait plus et les vasques étaient vides aussi après les pluies torrentielles de ces derniers jours nous avons décidé d’y retourner. Nous n’avons pas été déçus mais hélas certains sentiers ou passages à gué étaient impraticables. Nous avons du modifier notre itinéraire au fur et à mesure de la randonnée. Un randonneur doit savoir aussi s’adapter au terrain et aux aléas de la météo !

109 – Chateaufort – St Geniez et retour par Les Mayols (04)

Novembre 2019

Une belle randonnée d’hiver de 16 km pour 900 m de dénivelé environ au départ du petit village de Chateaufort. Itinéraire très bien balisé sauf au retour ou un GPS est utile car les sentiers sont très peu marqués.

Se garer sur la petite place du village ou trône une jolie fontaine. Suivre les indications du balisage le GR 653D, le sentier descend dans un ravin ou coule un riou du Sasse, passer la passerelle et grimper jusqu’à l’Eschaillon puis continuer en suivant la direction de St Geniez. Aucun souci pour suivre ce sentier qui grimpe régulièrement, traverse des robines et amène à St Geniez. Au village, prendre la direction du Pas de l’Echelle, contourner le cimetière et monter jusqu’au premier virage en épingle ou une petite sente droit devant permet d’accéder au pied du Gourras. Après la pause, revenir à St Geniez par le même itinéraire qu à l’aller, retraverser les robines puis à 2,5 km de St geniez, un sentier permet de traverser le ravin de Martins. Un GPS est fort utile car le sentier petit à petit se perd car peu fréquenté. Un sentier descend jusqu’à passer devant La Cabane ancienne habitation dont le toit s’est effondré puis continuer jusqu’à rejoindre une petite route qui traverse la ferme de Tabayon. Avant l’arrivée à Tabayon un panneau indique la direction de « Chateaufort 1 km » à prendre ( nous l’avons loupé) Emprunter ce sentier qui descend dans le ravin des Martins et remonte à L Eschaillon. Continuer en prenant le même itinéraire qu’à l’aller pour retrouver Chateaufort et le parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/aHujoMgF6M

Le parking du départ sur la petite place du village à coté de sa fontaine. Suivre de suite le GR qui descend derrière le village, direction St Geniez

Début du sentier en contre bas du village

On descend dans le ravin sur un sentier très humide et glissant

des rochers bien curieux

La foret est si humide que tous les arbres sont entièrement recouvert de mousse

Après avoir franchi la passerelle, le sentier grimpe assez sèchement

Les Rochers de Hongrie se dressent derrière le Sasse

A l’Eschaillon à 650 m d’alt. prendre la direction de St Geniez. Le retour se fera par Les Mayols.

Les crêtes de la montagne de Gache sur notre droite

Continuer à suivre le GR

La montagne de Gache

De l’autre coté du ravin des martins, la Cabane ou nous passerons au retour

Vue sur la lame de Grand Font 1124 m derrière Les Jaumes

L ‘air de rien, ce rocher tient très bien mais….

Dans le rétro

Zoom sur le plateau et Pic de Bure

Passage à coté des robines

Les jolies couleurs d’automne sur les robines, au fond les crêtes de la montagne de Gache

Zoom dans le rétro : ne serait ce pas les Aiguilles d’Arves tout au fond ?

La crête du Gourras qui culmine à 1352 m d’alt.

Passage dans les marnes noires

Le GR passe devant d’anciennes restanques au pied du Gourras

Une pause aurait pu être envisagée mais restaurant fermé le lundi-mardi et mercredi

A Saint Geniez, prendre la direction du Pas de l’ Echelle.

Au premier virage en épingle après St Geniez, prendre ce petit sentier qui monte au pied du Gourras : un bel abri pour la pause casse-croûte !

La crête à suivre si vous désirez grimper au sommet du Gourras

Vue sur le rocher de Dromon 1285 m d’alt. et sur le Sabot Rocher 1306 m d’alt.

Au retour, après 2,5 km environ après St Geniez, prendre la sente qui descend dans le ravin des Martins pour rejoindre un chemin à peine marqué jusqu’à La Cabane

La Cabane, une ancienne habitation dont le toit est effondré. Derrière le Grand Adroit 1184 m d’alt.

Les pâturages qui entourent la Cabane

Le chemin qui mène à la petite route vers Tabayon

La ferme Tabayon : un panneau à quelques mètres avant la ferme indique Chateaufort 1 km ( que nous avons loupé) prendre ce sentier qui descend dans le ravin des Martins et remonte vers l’Eschaillon

Dans le ravin des Martins, passage à gué

Vue sur le Sasse affluent gauche de la moyenne Durance, donc un sous-affluent du Rhône.
Le Sasse prend sa source sur la commune de Selonnet, au nord du sommet Tête Grosse (2 032 m), à 1 920 m d’altitude le long du Téléski de Tête Grosse sur la Station de ski de Chabanon-Selonnet. Dans le seul département des Alpes-de-Haute-Provence, le Sasse traverse six communes1 : dans le sens amont vers aval : Selonnet (source), Bayons, Clamensane, Nibles, Châteaufort, Valernes (confluence)

Après les fortes pluies des derniers jours, le courant est très fort

Retour à Chateaufort. Le village qui compte une trentaine d’habitants est situé sur une colline escarpée à 638 mètres d’altitude et domine la vallée de la Sasse.

L’église Saint-Laurent domine le village et offre un beau point de vue sur la vallée. 

La grosse fontaine datée de 1885 sous un vénérable tilleul.


Une vieille tour en pierre aujourd’hui rénovée en Gite.

Nous avions déjà faite cette randonnée l’année dernière ( le Tour des Terres Basses ) mais le retour sur une interminable piste puis sur la route nous avait un peu déçu aussi nous avons choisi un autre itinéraire passant par des petits sentiers beaucoup plus agréables.

108 – Le Pic des Mouches – La Citadelle – La Sinne (13)

Novembre 2019

Une jolie randonnée de 16 km pour 1000 m de dénivelé environ au départ de Puyloubier, parking face aux  » Vignerons du Mont de la Ste Victoire »près de la mairie.

Suivre de suite le GR 9 qui entre à Puyloubier, puis bifurquer à gauche , la route grimpe jusqu’au panneau  » début du sentier « . On traverse des restanques récemment restaurées, ensuite suivre le GR9 jusqu’au sommet. Au premier carrefour à la cote 668, prendre à gauche direction Nord-Ouest et continuer à grimper jusqu’à atteindre l’Oratoire de Malivert à 776 m d’alt. Suivre la direction « Pic des Mouches », le sentier caillouteux grimpe d’abord dans les taillis puis la vue se dégage et laisse apparaître le sommet à 1011 m d’alt. On peut admirer la vue à 360° et la longue crête du massif de la Ste Victoire. Revenir sur ses pas sur quelques centaines de mètres pour emprunter le sentier balisé rouge qui descend direction Nord-Est et rejoindre le Col des Portes à 631 m ( Route Départementale 10). Prendre le sentier balisé jaune juste en face de la route qui mène en haut de la Citadelle et de son Oppidum ruiné à 721 m. Une jolie vue à 360° permet d’apercevoir tous les monts avoisinants et le petit hameau de Claps juste en bas. Poursuivre par le sentier balisé jusqu à La Sinne Observatoire du Pays d’Aix et poursuivre par la large piste pour redescendre au parking du Col des Portes à 579 m après avoir re-traversé la D10. Sur la gauche, trouver un sentier qui grimpe jusqu’à l’Oratoire de Malivet puis suivre le même itinéraire qu’à l’aller pour redescendre à Puyloubier et au parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/?valid=KrRJEGv4KV&pass=9598a

Suivre le GR qui grimpe vers le Nord jusqu’à trouver le sentier de départ de la randonnée

Une mer de nuages empêche toute visibilité

Premier carrefour à la cote 668, prendre à gauche direction Nord-Ouest

L’Oratoire de Malivert 776 m d’alt. On suppose que l’Oratoire de Malivert fut érigé pour marquer le lieu où s’était réalisé un vœu fait au cours des grandes épidémies de peste noire en 1631 et 1720

A l’Oratoire de Malivert, suivre la direction du Pic des Mouches

Le sentier caillouteux grimpe régulièrement entre les taillis

Petit à petit le brouillard se dissipe et le sommet se laisse apercevoir

Un vent glacial souffle au sommet

Le Pic des Mouches est le plus haut sommet de la montagne Sainte-Victoire ; il culmine à 1 011 m d’altitude

La girouette pour les parapentistes et la table d’orientation au sommet

La très jolie table d’orientation

Le sommet permet un joli panorama à 360°

Le Baou des Aigles , le Baou des Vespres et tout au fond les cheminées de Gardanne

Vue au Nord

Prendre le sentier balisé rouge pour redescendre au Col des Portes

En descendant, on peut apercevoir la Citadelle et son Oppidum qui culminent à 721 m

Au Col des Portes, prendre la direction de La Citadelle

Au Col des Portes, traverser la D10 et emprunter le sentier juste en face balisé jaune

Le sentier caillouteux grimpe régulièrement

Le sommet de la Citadelle et de son Oppidum ruiné à 721 m d’alt. C’est un site protohistorique remontant à l’âge de fer (III et IIe siècles avant JC) découvert lors de la fouille d’un castrum médiéval. L’enceinte de l’oppidum a été mise à jour en 1982.

Continuer à suivre le sentier direction La Sinne

L Observatoire de la Sinne pour les passionnés d’astronomie

Cliquer sur le lien pour en savoir plus sur La Sinne

http://www.astrosurf.com/aaaov/

Continuer à suivre la large piste pour retrouver le parking du Col des Portes

Prendre le sentier qui grimpe vers l’Oratoire de Malivert

On peut enfin distinguer la Sainte-Baume

Puis après après avoir rejoint l’Oratoire de Malivert, redescendre par le même itinéraire qu’à l’aller.

Puyloubier en contre bas et Nans les Pins à gauche

dernier carrefour à la cote 668

Pyuloubier

Les restanques de la Colline de l’Ecole récemment restaurées

La mairie et son beau parc aménagé

Son lavoir

Une randonnée que les copains randonneurs du 04 ont beaucoup appréciée

http://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/index.html