Archives mensuelles : mai 2020

129 – La cascade de Saute Aure et le Haut-Bouffet (05)

Mai 2020


Une magnifique randonnée de 17 km pour 935 m de dénivelé environ dans les alpages du Dévoluy au départ du col de Festre. A faire lors de la fonte des neiges et par beau temps pour profiter au maximum du magnifique panorama qu ‘offre la cascade de Saute Aure. Itinéraire très bien balisé, la montée au Haut Bouffet est assez technique. Quelques passages aériens. Attention au passage sur les névés.

Du Col du Festre, prendre de suite le GR 94 de Pays Tour du Dévoluy direction « Col des Aiguilles »jusqu à un portillon d’alpage. Suivre la direction de la cascade de « Saute Aure ». La cascade s’aperçoit de loin, passer devant la cabane de « La Rama »jusquà atteindre la chute d’eau, faire un aller et retour et revenir au portillon. Ensuite grimper le sentier direction « Col des Aiguilles », le GR monte en lacets, traverse le vallon des Aiguilles et continue son ascension jusqu’à atteindre le Col des Aiguilles. Revenir sur ses pas sur une centaine de mètres et emprunter le petit sentier qui grimpe sur la crête direction Sud-Est. Arrivé sur un petit plateau herbeux, la pointe du « Haut-Bouffet » se dresse fièrement sur la droite, longer la crête puis escalader le petit passage un peu scabreux pour atteindre un autre plateau herbeux qui mène assez sèchement au sommet du Haut Bouffet à 2161 m d’Alt. Revenir sur ses pas pour retrouver le GR , poursuivre jusqu’à atteindre le parking du départ.

Cliquer pour agrandir les photos
cliquer pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/?valid=WHnSSP42JP&pass=9754d

Départ parking du Col du Festre dans les Hautes-Alpes 05

Prendre la direction du Col des Aiguilles par le GR 94

Poursuivre le GR jusqu’au petit portillon puis bifurquer à droite, direction la cascade de Saute Aure

Petit à petit, on peut déjà apercevoir la cascade et la cabane de La Rama

Au pied de la grande cascade : la cascade de La Rama

La cascade de Saute Aure

La fonte des neiges alimente la cascade, en juin elle disparaît

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La cascade éphémère de Saute Aure

https://www.youtube.com/watch?v=cahyFXOi3XA&feature=youtu.be

Au printemps ou en cas de très fortes pluies

revenir au petit portillon et prendre la direction du Col des Aiguilles par le GR

Le GR 94 grimpe régulièrement dans le vallon des Aiguilles

Un peu d’entre aide entre copains randonneurs

Le Gr grimpe jusqu’à passer au-dessus de la cascade de Saute Aure

La cascade de Saute Aure vue du GR

Au dessus de la cascade, un petit passage un peu délicat et aérien style escalier dévoluard

De nombreuses sources jalonnent l’itinéraire

Le GR suit le cours d’eau

Au loin, on peut déjà apercevoir le Pic du Haut Bouffet(à pic de plus de 300 mètres coté Jarjatte) à gauche, le col des Aiguille au milieu et à droite l’ Aiguille de Serre Long

Dans le rétro, le vallon des Aiguilles

Petit à petit, les névés se font de plus en plus nombreux

Au Col des Aiguilles, un gros névé très glissant

Attention à la glissade au Col des Aiguilles

Au Col des Aiguilles, la vue sur le Vercors et en contre-bas sur Jarjatte

Redescendre pour emprunter le petit sentier qui traverse deux névés et grimpe sur un plateau herbeux pour atteindre le sommet du Haut-Bouffet. Attention petit passage technique pour atteindre le deuxième petit plateau herbeux

Le plateau herbeux ou apparaît le pic du Haut Bouffet à droite, dans le rétro la montagne d’Aurouze

Juste en face , le Roc et la TÊTE de Garnesier pointent leur sommet

Le sommet de Haut Bouffet ou L’Aiguille à 2161 m d’Alt.

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : la vue magnifique au sommet du Haut Bouffet

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/885886628488264/

Le sommet, dans le rétro l’ Aiguille de Serre Long

Au sommet, à gauche le Roc et la TÊTE de Garnesier

Vue du sommet sur le vallon des Aiguilles

Du sommet, vue sur le vallon de La Cluse

La descente du pic de Haut Bouffet

On rejoint le GR au plus rapide donc par les pierriers

Au retour, on emprunte le même itinéraire qu’à l’aller

Le petit passage un peu aérien au-dessus de la cascade

Petit à petit, en contre bas on peut apercevoir le parking du Col du Festre

Après l’effort, un petit bière Manosquine

Une magnifique randonnée dans un cadre exceptionnel à faire au printemps pour profiter de la cascade éphémère de Saute Aure.

128 – La Montagne d’Aujour (05)

Mai 2020

Une randonnée, particulièrement magnifique en cette saison, de 17 km pour 1100 m de dénivelé environ au départ du petit parking à 1 km au-dessus du village Le Saix, aux portes des Gorges du Gouravour. Itinéraire balisé à l’aller, balisage aléatoire au retour d’ou l’utilité d’un GPS. Passages aériens, main courante et descente en crêtes assez technique.

Au départ du parking, suivre l’ancienne route qui monte vers le défilé du Gouravour, le torrent de Maraize descend le long de l’itinéraire. Utiliser les petits raccourcis balisés PR pour couper la piste qui grimpe en lacets jusqu à atteindre la ferme du Fay et ses deux grosses trompes puis continuer jusqu’ à la cote 1114 , bifurquer à droite pour aller visiter les vestiges de l’Abbaye de Clausonne, revenir sur ses pas et poursuivre l’ascension jusqu’à atteindre le Lac de Peyssier. Après avoir suivi la piste ombragée le long du lac, prendre la direction « Col d’Aujour », un sentier à droite, grimpe progressivement, quitter le GR pour prendre en sous-bois une sente balisé PR. Le dénivelé s’accentue petit à petit pour atteindre un chaos de blocs rocheux. Suivre les différents cairns pour parvenir jusqu’à la faille d’Aujour. Le panorama est phénoménal sur le Dévoluy. Contourner la faille par le Nord, une main courante permet d’ accéder à la pente herbeuse qui grimpe très sèchement jusqu’au sommet d’Aujour à 1834 m d’Alt. Suivre la crête plein Ouest, l’arête fléchit doucement par quelques pas rocheux +/- faciles et quelques passages sur des dalles assez glissantes. Puis on rejoint un sentier bien marqué qui descend le long de la falaise et rejoint la piste au Col de l’Armande. Suivre la piste sur 500 m environ puis trouver une sente à gauche qui grimpe vers les crêtes, le chemin alterne le sous-bois et les clairières pour atteindre le col de La Montagne ( non balisé). Difficile de se repérer parmi tous les sentiers, mais prendre la direction du Roc de Longue Dent puis à la cote 1356 repérer un gros cairn qui marque la descente direction Nord-Est. Suivre les différents petits cairns jusqu’à rejoindre un sentier bien marqué et balisé PR. Poursuivre jusqu’à la cote 1167, bifurquer à droite par le sentier des cascades jaunes (il n’y a plus de panneau) balisé PR mais balises anciennes et très aléatoires. Le chemin descend progressivement  sous la Tête de Tré Moroua, dans le vallon du Torrent de Tré Maroua, traverse quelques petits ravins sans y trouver de cascade. Quelle déception. Le sentier rejoint un torrent qu il faut franchir à gué pour remonter de suite au parking du départ.

Cliquer pour agrandir les photos
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/?valid=lmY8bV6ktt&pass=0a1ce

Le petit parking du départ à 1 km au-dessus du beau village de Le Saix

L entrée des Gorges du Gouravour

Le torrent de Maraize forme de nombreuses vasques et cascades

Les falaises abruptes du défilé du Gouravour

des postures étranges pour ces morceaux de bois

Les 2 Trompes du Faï. Celles-ci en béton voilé destinées aux graves et qui induisent un effet de cathédrale sonore avec la falaise en face.

Pour donner une idée de grandeur de ces trompes

De nombreuses cascades jalonnent l’itinéraire

A la cote 1114 prendre la direction de l’Abbaye de Clausonne pour visiter les vestiges de cet ancien monument

Les vestiges de l’ancienne Abbaye de Clausonne en cours de restauration

Le lac de Peyssier

https://www.sources-du-buech.com/les-circuits/lac-peyssier–225198.html

Apres avoir longé le lac de Peyssier, au carrefour, prendre la direction du Col d’Aujour

Au cairn , quitter le GR et virer à droite vers le PR

Suivre les nombreux cairns qui mènent à la Faille d’Aujour

La vue est magnifique

Un panorama grandiose sur le Dévoluy

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : vue magnifique du Col d’Aujour

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/180654199924870/

On peut distinguer le Roc et la tète de Garnesier, le grand Ferrand, L’Obiou

La vue coté Nord

La Faille d’Aujour

Une main courante permet d’accéder à la pente herbeuse qui mène au sommet d’Aujour

Le sommet d’Aujour à 1834 m d’Alt.

Pause repas en crête

Apéro local au sommet

Du sommet, on peut apercevoir le village de Le Saix, l’Abbaye de Clausonne

Le parcours en crête

attention les plaques rocheuses sont glissantes

Quelques passages ou il faut y mettre les mains

des blocs rocheux à franchir

Enfin, nous apercevons un sentier bien tracé qui mène au bas des falaises

Longer les hautes falaises sur le sentier bien tracé

On peut apercevoir les crêtes de Revuaire que nous avons parcourues la semaine dernière

Le sentier fléchit petit à petit et nous mène à la large piste au Col d’Armande

Emprunter la piste sur 500 m environ avant de prendre un petit sentier sur la gauche qui grimpe de nouveau en crête

Emprunter le sentier caillouteux qui grimpe à nouveau en crête

Dans le rétro, on peut voir toutes les crêtes parcourues

Suivre le sentier qui alterne la crête, le sous-bois en passant par le Col de la Montagne ( non balisé)

Se diriger vers le Roc de Longue Dent

A la cote 1167, bifurquer à droite par le sentier des Cascades Jaunes ( quelques vieilles balises)

Hélas, pas une seule cascade en vue, les ravins sont secs

Le sentier des cascades Jaunes est jalonné de genets en fleurs

Bientôt on peut apercevoir notre point de départ ou sont garés de très nombreux véhicules

Il faut nous déchausser pour le passage à gué, en effet les dernières pluies ont augmenté le niveau de l’eau.


 la Montagne d’Aujour offre un panorama grandiose sur le massif du Dévoluy, sur toute la Vallée de la Durance, du Büech et du Petit Büech. Le défilé du Gouravour est magnifique tant par ses cascades, ses vasques et toutes ses curiosités. Mais c’est une randonnée qui se mérite 

127 – Le Pic de Gleize par le cirque de Chaudun (05)

Mai 2020

Une magnifique randonnée de 15 km pour 911 m de dénivelé environ au départ du Col de Gleize, itinéraire balisé mais quelques manques par endroits. Passages aériens et techniques dans la descente vers le cirque de Chaudun.

Du parking du Col de Gleize, prendre de suite la direction du « Pic de Gleize » plein Nord, le sentier grimpe en foret puis continue dans des alpages et enfin les aiguilles du Pic de Gleize se laissent apercevoir. Du Col, rejoindre le sentier qui monte au sommet du Pic à 2161 m d’Alt. Revenir au col pour emprunter un petit sentier très roulant qui descend assez sèchement, un passage assez technique est à franchir. Rejoindre un plateau herbeux puis traverser une foret de mélèzes pour arriver dans le magnifique cirque de Chaudun. Le sentier traverse des alpages, des torrents, des cascades. Continuer jusqu’à atteindre un panneau balisé PR sur la gauche qui indique qu il faut descendre dans le ravin de « La Faucille ». Attention ensuite le balisage est inexistant et le sentier se perd mais des petits cairns aident à l’orientation. Ensuite on retrouve le balisage et le sentier qui suit le « Petit Buech ». Quelques magnifiques cascades permettent de se rafraîchir, continuer à suivre le PR jusqu’à atteindre l’ancien village de Chaudun. Traverser la passerelle au dessus du Petit Buech, passer devant les deux maisons forestières et emprunter la belle piste ( 5,5 km environ) à gauche qui monte en lacets vers le col de Chabanottes, puis continuer jusqu’à passer devant le départ du « Sentier de Ronde » et enfin rejoindre le parking du départ au Col de Gleize.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/?valid=usGXSN9hfq&pass=8d20f

Parking du Col de Gleize déjà très fréquenté à 8h du matin

Itinéraire balisé, suivre la direction du Pic de Gleize

Petit à petit le sentier sort de la foret pour entrer dans les alpages. Dans le rétro, la vue se dégage

Au fond, on peut apercevoir le Pic de Greysinière à 1881 m d’Alt. et le Pic de Charance à 1825 m et plus haut le Cuchon à 1903 m d’Alt.

Dès la sortie dans les alpages, on peut apercevoir les aiguilles du Pic de Gleize

Au fond, on distingue la montagne de Ceuze à 2016 m d’Alt.

Dans le rétro

Passage pierreux avant d’atteindre le pied du Pic de Gleize

La vue est magnifique

Zoom sur le Vieux Chaillol

Arrivée au pied du Pic de Gleize 2101 m d’Alt , quelques névés subsistent

En admiration devant une telle vue magnique !

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : vue au pied du Pic de Gleize

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/246031983384294/

le sentier de montée est très fréquenté en ce jour férié

Au sommet du Pic de Gleize à 2161 m d’Alt

La vue du Pic de Gleize

Le magnifique cirque de Chaudun : on peut apercevoir Costebelle 2006 m , Costefolle 2044 m, Le Girolet 2078 m et le sommet du Chamois à 2064 m d’Alt.

redescendre au pied du Pic et admirer le Pic de L’aiguille qui se dresse à 2140 m d’Alt.

au pied du Pic de Gleize, prendre le sentier caillouteux qui dégringole vers le cirque de Chaudun

Attention, quelques passages identifiés comme dangereux ou il faut y mettre les mains

On arrive sur un plateau herbeux

Suivre le sentier qui fait le tour du cirque

De nombreuses cascades jalonnent le sentier

Puis on descend au fond du ravin de La Faucille pour longer « le Petit Buech »

Suivre le Petit Buech

De jolies vasques permettent de se rafraîchir un peu

Les magnifiques cascades du Petit Buech

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : De nombreuses cascades jalonnent le cirque de Chaudun

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/644824419708530/

Les vestiges de l’ancien village de Chaudun

Son ancien cimetière

Traverser la passerelle et passer devant les deux maisons forestières

La large piste qui monte au Col de Chabanottes

Le Col de Chabanottes à 1663 m d’Alt.

Puis continuer à suivre la piste qui rejoint le Col du Milieu à 1734 m puis le Col de Gleize à 1691 m d’Alt

retour au parking du Col de Gleize très fréquenté

Nous avons beaucoup apprécié cette magnifique randonnée tant pour ses beaux panoramas que pour sa flore splendide en cette saison. Le cirque de Chaudun est vraiment superbe et demande plusieurs randonnées pour découvrir toutes les cascades, tous les ravins et vallons qui entourent l’ancien village de Chaudun.

126 – Les Gorges du Riou et les crêtes de Revuaire (05)

Mai 2020

Une magnifique randonnée dans le pays du Buëch, de 14 km pour 750 m de dénivelé environ au départ de la mairie de Saint-Genis près de Serres. Vertigineux s’abstenir, itinéraire très bien balisé

Du parking de la mairie, prendre la direction du petit village de St Genis en empruntant la petite route, passer devant l’église paroissiale puis traverser St Genis. Le GR de pays Tour du Buech est bien aménagé et très bien fleuri. Suivre le GR jusqu’à la cote 760 puis bifurquer sur la gauche, plein nord par un sentier caillouteux,
balisé PR qui grimpe assez sèchement jusqu’à rejoindre les bois de Revuaire. Puis à l’altitude 1050 m, virer à gauche par un chemin à peine marqué direction Ouest, il monte vers l’extrémité Ouest des crêtes de Revuaire sur un peu plus d’1 km d’ascension. Des cairns aident à s’orienter. Prendre ensuite la direction Est pour suivre les crêtes et arriver au sommet à 1299 m d’Alt. Suivre le sentier bien marqué qui suit la crête et repérer le chemin qui redescend sur la droite , direction Sud-Est. Nous avons continué à suivre les crêtes jusqu’au moment ou la pente se faisait trop raide et sommes donc redescendus progressivement pour rejoindre le sentier de la descente balisé PR pour rejoindre le Col de Revuaire à 1054 m.Direction Le Roc de Taiffefer mais hélas nous n’avons pas trouvé la sente pour y grimper aussi nous sommes revenus au Col de Revuaire. Puis prendre la direction de Jubéo , après 250 m un petit cairn indique la direction d’une belle grotte, la sente est raide et mène à une belle grotte dans la falaise. Ensuite redescendre et suivre le PR jusqu’à l’aire de Pique-Nique de Jubéo, passer devant la maison forestière de Jubéo et suivre la piste jusqu’aux Gorges du Riou, traverser la petite passerelle. Le sentier s’éloigne du Riou puis s’en rapproche pour finir par le longer jusqu’à rejoindre le GR de pays. Poursuivre par le même itinéraire pris à l’aller jusqu’au parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/NHQnVz6Nkm

Parking de la mairie de St Genis qui se trouve à 500 m avant le village

de grosses racines pour ce bel arbre

Le Plan d’eau du Riou, actuellement interdit

Quartier St Jaume : l’église paroissiale construite en 1874

beau cadran solaire quartier St Jaume

Le petit village de St Genis compte 56 âmes

Fontaine de St Genis

Le village est très bien décoré

Prendre le sentier de gauche balisé GR de pays Tour du Buech. On peut déjà apercevoir les crêtes de Revuaire

Le GR au départ est jalonné de genets en fleurs

Joli petit pont en pierre qui enjambe le Riou

au premier carrefour, prendre le sentier qui grimpe à gauche, balisé PR

le sentier caillouteux qui grimpe vers le Bois de Revuaire

Petit à petit la vue se dégage sur les gorges

La montée vers les crêtes se fait à l’ombre des arbres dans le bois de Revuaire

Derrière nous, la montagne de l’Aup ou de St Genis

Après avoir dépassé le bois de Revuaire, de nombreux cairns aident à la progression vers les crêtes

Vue Ouest

Le sommet de Revuaire à 1299 m d’Alt.

La descente pour rejoindre le Col de Revuaire

Le Roc Taillefer culmine à 1113 m d’Alt .

Le Col de Revuaire à 1054 m d’Alt, prendre la direction de Jubéo

Le sentier menant à la grotte sans nom, est raide

Pas de chauve-souris mais de nombreux moustiques dans la grotte

La grotte, un long boyau, prévoir une lampe torche ou frontale

Aire de pique-nique à Jubéo

Fontaine de Jubéo : aucune information quant à la qualité de l’eau

Direction la maison forestière

Au cœur de la forêt domaniale de Beynon , la maison forestière de Jubéo

Descente vers les Gorges du Riou

Traverser le Riou pour rejoindre l’autre rive

Un petit bain de pieds est très apprécié

Le sentier longe le Riou

de nombreuses petites cascades le long du sentier

Un copain randonneur en osmose avec un arbre !

Retour vers les marnes noires de St Genis

Saint-Genis : un très beau petit village très joliment décoré

Retour vers le parking du départ

Nous avons beaucoup aimé cette randonnée aux somptueux panoramas sur le Haut-Buëch et le Dévoluy.
La fraîcheur des Gorges du Riou a été fort appréciée au retour. Nous vous la recommandons, elle saura contenter les plus exigeants

125 – Les crêtes de Plein Voir (04)

Mai 2020

Une magnifique randonnée au-dessus des Gorges du Verdon de 15 km pour 1000 m de dénivelé environ au départ du rond point après le camping St Clair à Moustiers Ste Marie. Vertigineux s’abstenir, un passage câble. Itinéraire très bien balisé.

Quelques places au bord de la route D 952 juste après le rond point. Prendre le sentier balisé GR 4 qui grimpe de suite, traverse la route et continue son ascension vers la crête de l’ Ourbes. Attention après la pluie le sentier est très glissant. Continuer à suivre le GR jusqu’au Col de l’âne à 1094 m d’alt puis jusqu’au Col de Plein Voir à 1168 m d’alt. Rester le long de la crête pour atteindre le sommet à 1257 m jusqu’à rejoindre un belvédère qui permet d’admirer le lac de Ste Croix et ses alentours ainsi que la crête de l’Issioule. Revenir au Col de Plein Voir, prendre la direction Saint-Maurin. Le sentier PR, balisé jaune, dégringole vers les cascades de tufs ( les grottes sont inaccessibles à cause des dernières pluies) puis remonte pour redescendre à nouveau jusqu’à rejoindre la route après le Bois des Félines. Suivre la D 952 sur quelques centaines de mètres puis prendre la piste sur la droite qui revient sur la route après quelques centaines de mètres. Suivre la route sur environ 1 km (attention la circulation l’été est très dense)uis au premier virage en épingle, prendre le sentier à droite qui rejoint le GR pour redescendre jusqu’au point de départ

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/?valid=8b7EFjSUDY&pass=87004

Dès le départ, prendre le GR direction de la crete d’Ourbes

Le sentier GR 4 grimpe assez sèchement des le départ

Le brouillard empêche la vue sur les rochers

Petit passage dans la roche

Un autre petit couloir entre deux rochers

La crête de l’Ourbes sans la vue, le brouillard va t-il se lever ?

Pendant la pause café, le brouillard se lève !

On peut maintenant distinguer le lac de Ste-Croix

Continuer à suivre le GR 4, direction Col de l’âne

Zoom sur le Pont du Galetas : deuxième jour de déconfinement, pas un véhicule !

Le portail des Gorges du Verdon

La vue est vraiment magnifique !

Au Col de l’âne, prendre la direction du Col de Plein Voir

Le Col de l’âne à 1094 m d’Alt.

La crête déjà parcourue

Le Col de Plein Voir à 1168 m d’Alt

Au fond des gorges, le Verdon boueux rugit encore des nombreuses pluies des derniers jours

Direction Nord-Est, on peut apercevoir Le Chiran, le Grand Mourre, le Mourre de Chanier et devant le Pavillon

L ‘entrée des Gorges du Verdon

La crête de Plein Voir

Le sommet de la crête à 1250 m d’Alt.

Pause repas face au Grand Marges

La crête de l’Issioule

Apres l’effort, le réconfort !

Après être revenu au Col de Plein Voir, prendre le sentier à gauche PR balisé jaune , direction St Maurin

Le sentier descend vers les cascades de tufs de St Maurin

A l’entrée ouest des grandes gorges du Verdon, la réserve naturelle de Saint-Maurin est caractérisée par la formation spectaculaire de travertins (tufs) issus de la précipitation du carbonate de calcium libéré par les nombreuses sources prenant naissance au pied de la falaise de Barbin.Le site de 26 hectares, situé dans un cadre exceptionnel, offre une ambiance insolite de fraicheur et ses espaces ouverts tranchent avec les paysages d’alentour à dominance boisés. Il présente une richesse floristique et entomologique remarquable. Les sources et falaises abritent une riche végétation bryophytique et de nombreuses espèces de chauves-souris (dont le petit rhinolophe, le murin à oreilles échancrées, l’oreillard montagnard et le molosse de Cestoni).

Les cascades de tufs de St Maurin, hélas les dernières pluies empêchent l’accès aux grottes de St Maurin

après avoir quitté St Maurin, le sentier PR remonte et surplombe la route des crêtes qui longe les gorges du verdon

Passage aérien câble

Petit à petit, le sentier redescend et nous permet d’admirer une dernière fois le lac de Ste Croix


Nous avons beaucoup apprécié cette magnifique randonnée, sa vue exceptionnel sur le lac de Sainte-Croix, le plateau de Valensole, le pont du Galetas et sur les Gorges du Verdon. Première randonnée après le déconfinement donc pour nous elle a une notion très particulière : La liberté retrouvée……enfin presque !