Archives mensuelles : juillet 2018

46- Le tour de la montagne de Michard (04)

Juillet 2018

 Une belle randonnée de 14 km pour 950 m de dénivelé environ au départ de « Chasse » petit hameau à coté de Villars-Colmars.

Se garer sur le parking de l’oratoire avant d’entrer au village. Itinéraire balisé dès le départ, prendre la direction de la cabane de Michard.

Arrivé à la cabane, prendre la direction nord-ouest et grimper dans les pierriers pour atteindre la crête de Michard ou on peut suivre une sente qui mène à 2304 m d’altitude.

Continuer en crête pour redescendre par le vallon qui sépare de la montagne de Vachière, suivre le cours d’eau jusqu’à la cabane de Juan ( ce n’est pas une simple cabane mais une belle bergerie restaurée ) et rejoindre le PR balisé qui ramène à l’itinéraire de l’aller.

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Piste-MICHARD   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le parking à l’oratoire au hameau de « Chasse »

Après avoir quitté la piste, montée sous les mélèzes

Au premier carrefour, prendre la direction de la cabane de Michard

La cabane de Michard ouverte aux randonneurs. « Les copains randonneurs » ont laissé une petite bafouille sur le cahier posé sur la table ! La cabane est entourée d’orties et de taons agressifs…

de nombreuses petites cascades jalonnent l’itinéraire…

La vue se dégage au fur et à mesure de la montée

Montée dans les pierriers

En crête pour arriver au sommet de la montagne de Michard à 2304 m d’altitude, les taons sont toujours aussi nombreux ! 

Le sommet !

Au loin, la montagne de Vachière

Jean Ferrat avait raison…..

la descente dans le vallon le long du court d’eau….

La montagne de Michard vue d’en bas

La cabane de Juan ou on peut rejoindre le PR balisé, les patous de la bergerie sont sympas heureusement…

Au retour un petit bain de pied à la passerelle des chasseurs

Une petite visite du beau village de « Chasse »

Encore des bons moments de partage et de convivialité entre randonneurs, nous avons pu admirer un coin du 04 que nous ne connaissions pas ! 

Merci à tous mes copains randonneurs 

 

 

 

45- Le Courradour jusqu’aux cabanes du Pasquier (04)

Juillet 2018

 Une très belle randonnée de 19 km pour 900 m de dénivelé cumulé environ au départ du joli village de Peyresq qui vaut bien une petite visite. Hameau entièrement restauré..

Se garer à l’entrée du village, le traverser et monter par le petit chemin direction nord-est, balisé PR.

Petit à petit Peyresq se laisse apercevoir en contre-bas, la montée est progressive dans les bois.

Sommet du Courradour à 2157 m d’altitude. Quelle belle vue !

Redescendre par la foret en contre-bas pour traverser les alpages  » plan du Rieu », passer devant « la cabane vieille » et continuer jusqu’à descendre dans le ravin du Serre ou un petit bain de pieds s’impose !

Remonter en sous -bois pour atteindre dans la clairière « les cabanes du Pasquier »à 2212 m d’altitude.

Revenir au « plan du Rieu » et bifurquer à la cote 2054 pour contourner le Courradour par la foret et redescendre par le GR de pays tour du Haut-Verdon jusqu’ à la route. Juste en face on aperçoit sur un petit plateau herbeux, quelques statues réalisées par des étudiants des beaux arts de Namur.

Retour par la route au parking de départ

Piste Le Courradour et la cabane de Pasquier   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le joli village de Peyresq à 1500 m d altitude

Peyresq en contre-bas

On dirait pas un peu Les Mourres de Forcalquier ?

Des champignons énormes !

Le sommet du Courradour à 2157 m d’altitude. En contre-bas, les alpages à traverser…

La vue d’en haut

Les alpages à traverser…

La barre rocheuse du Courradour

« La cabane vieille »

PR bien balisé

Bain de pieds au « ravin du Serre »

Les cabanes du Pasquier

Retour par le GR de pays

Le plateau herbeux ou sont exposées des statues réalisées par des étudiants des beaux-arts de Namur

Le joli village de Peyresq mérite une petite visite

 

 

44- Pic de Bure (05) par la Combe Ratin

Juillet 2018

 Belle Randonnée de 18 km pour 1350 m de Dénivelé cumulé environ au départ de la station Superdévoluy et retour par le Vallon d’Âne.

Itinéraire très bien balisé, présence de nombreux cairns.

S’assurer de la météo avant le départ, prévoir des vêtements chauds et coupe vent.

 

PISTE Pic de Bure fait   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La Corne trône au milieu du vallon

La montée dans les pierriers est interminable

L Observatoire du plateau de Bure à 2560 m

De nombreux névés encore en ce début juillet sur les hauteurs

Une rencontre

une randonnée difficile qui demande une bonne préparation physique…

43- Le Col de Vautreuil par les Eaux Tortes (04)

Juin 2018

 Une magnifique randonnée de plus de 23 km pour plus de 1000 m de dénivelé cumulé

Départ au parking après l’Abbaye de Laverq mais à environ 1,5 km plus loin il se trouve un autre parking pour éviter ce bout de piste qui n’a aucun intérêt. La balade est très bien balisée donc suivre les indications pour atteindre les Eaux-Tortes. En ce début juillet, la montagne est magnifique.

Juste avant d’arrivée aux Eaux Tortes, bifurquer sur votre droite au panneau indiquant Col de Vautreuil , prendre la sente qui monte. Au fur et à mesure de la montée, des névés de plus en plus nombreux….jusqu’au sommet à 2582 m d’altitude.

Redescendre par le même itinéraire et reprendre le tour des Eaux-Tortes ( très bien balisé ) pour rejoindre enfin le parking du départ.

Piste-COLDEVVAUTREUIL   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Mon compagnon de route Ioda a de l’eau à volonté !

Le sommet du Col de Vautreuil à 2582 m d’altitude

Mon compagnon de route, L’homme de ma vie et moi….

De nombreuses cascades jalonnent ce parcours…

mon compagnon de route Ioda Leonberg de 5 ans bientôt

passage dans les pierriers

Des beaux moments de partage entre amis, une magnifique randonnée, un temps super……une excellente journée !

 

 

 

 

 

42- Tete Grosse (04)

Juillet 2018

 Une très belle balade de 17 km environ pour 750 m de dénivelé cumulé

Départ du parking Col du Fanget : Prendre la petite route montante qui part dès le panneau  » col du Fanget  » direction Iroire puis à un carrefour à la cote 1689 prendre à gauche direction Auzet, passer devant la ferme Négron , monter dans les alpages par le col de Combanière et par la bergerie Les Planes puis par le col des Tomples à 1893 m. Face à Tète Grosse monter en diagonale le pierrier qui va jusqu’au sommet à 2032 m.

Ensuite longer la crête jusqu’à Le Bressa et redescendre par une sente entre les sapins pour rejoindre la piste empruntée à l’aller et rejoindre le parking 

Piste-TETE GROSSE   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Parking du Col du Fanget

La piste pour arriver au plateau d’Iroire

La bergerie Les Planes à 1704 m

La montée dans les alpages

En ce début juillet, la montagne est magnifique ! Que de fleurs de toutes les couleurs…

Le Col des Tomples à 1893 m d’altitude

La montée dans le pierrier va devenir périlleuse

Un moment de contemplation 

La dernière grimpette avant d’arrivée au sommet de Tete Grosse

Le sommet à 2032 m

Parcours en crête

remonte-pente de la station de Chabanon

Vue sur Seyne avant la descente

Retour par une sente dans une foret de sapins

Nous avons pu trouver un peu de fraîcheur la-haut en ce début juillet 2018 et c’est bien à cette période que la montagne est la plus jolie !