Archives mensuelles : décembre 2018

66 – Les Calanques de Morgiou (13)

décembre 2018

Une magnifique randonnée de 13 km pour 550 m de dénivelé cumulé environ.

Départ parking université de Luminy. Prendre la piste derrière les barrières qui monte au sud. Suivre le balisage jaune pointillé qui descend vers Morgiou. Peu avant l’arrivée au port de Morgiou, passage abrupte avec une chaîne (relativement facile)Traverser le joli port et tout au bout du quai prendre les escaliers dans les rochers qui longent la mer c’est la corniche du Renard. Balisage noir à suivre jusqu’au Col du Renard. Au Col prendre le sentier qui part vers le Cap de Morgiou (balisage jaune) pour en faire le tour puis revenir au Col du Renard pour monter vers les crêtes de Morgiou ( balisage bleu). Attention sentier raide et glissant.

Continuer en crêtes sur plusieurs km, passer le Carrefour, le Baou Rond et descendre au Col des Escourtines (parking) Traverser le col et en face prendre le GR ( balisage Rouge et blanc)qui monte au Col de Morgiou. Ensuite trouver un petit sentier (balisé jaune) qui grimpe et qui rejoint le Mont de Luminy, continuer sur la large piste sur environ 1 km. De nombreux petits sujets ( fèves) sont déposés sur les rochers pour agrémenter la balade. Au virage en épingle, trouver un petit sentier qui descend en foret et qui rejoint une piste. Prendre à droite sur environ 300 m puis prendre le petit sentier qui descend en foret et qui rejoint la piste du départ pour retrouver le parking.

 Pour télécharger la trace GPX cliquer sur le lien : https://www.visugpx.com/?valid=BKIRkhhqt2&pass=33153

Emprunter le sentier balisage jaune pointillé

La descente vers le port de Morgiou

Passage abrupte de la chaîne

Vais-je y arriver ? un doute qui n’a duré qu’ une seconde

Passage relativement facile pour le randonneur non sujet au vertige

Le sentier surplombe le port de Morgiou

Nous sommes en admirations devant ce magnifique panorama

descente vers le port

Le sentier qui descend au port

descendre au port par l’escalier LouisXIII

Traverser le port jusqu’au bout du quai

Monter progressivement en empruntant le sentier du Renard balisé noir

Vue du sentier du renard

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo https://youtu.be/ehmDFKrnqgY

le sentier est assez technique et raide par endroits

Le Col du renard à 85 m au-dessus de la mer….

Prendre le sentier qui mène au cap de Morgiou

On peut apercevoir les calanques de Sugiton et son Torpilleur

Passage devant une ancienne batterie http://calanco.fr/riou/batteries.htm

Aller jusqu’au bout du Cap de Morgiou

Calanque de la Triperie

Au bord de la falaise au Cap, on peut y voir 2 entrées de grottes sous marines

Calanque de la Triperie

Le nom de cette calanque ne vous paraît-il pas étrange ? Regardez la photo ci-dessus et vous comprendrez…. L’appellation vient des couleurs de la paroi, rapelant l’intérieur de la panse des ruminants. Située entre la pointe de la Voile et le cap Morgiou, elle abrite la grotte Cosquer (découverte par Henri Cosquer, scaphandrier, en 1985). Malheureusement elle se trouve à 37 mètres de profondeur au bout d’un tunnel de 175 mètres et son entrée est obstruée. Elle abrite plusieurs salles décorées de peintures et de gravures rupestres. Leur datation permet de conclure que la grotte a connu deux phases de fréquentation. La première, il y a 27 000 ans, affiche des empreintes négatives de mains. La seconde arbore des peintures figuratives animales vieilles de 19 000 ans. Une réplique de la grotte sera visitable au Mucem à partir de 2021.

Au loin, on peut apercevoir Sormiou et ses calanques

Le calcaire des falaises forme de stalactites

Sur les crêtes de Morgiou

on s’approche petit à petit de Sormiou

on peut apercevoir Marseille au loin dans la brume

Marseille et La Bonne Mère

Dans le rétro « La Grande Candelle »

Sur le sentier dans les trous de la roche, des petits sujets ( fèves) ont été déposés pour agrémenter la balade

Emprunter le chemin forestier qui descend et rejoint la piste du départ

Falaise de calcaire, plage de galets, eau turquoise, grotte sous-marine, biodiversité et randonnée sont les maîtres mots d’une petite virée dans les calanques de Marseille. Ces petites criques presque secrètes pour certaines, bordent le littoral marseillais minutieusement jusqu’à la ville de Cassis. Une vingtaine de calanques à visiter, au beau milieu du premier parc national périurbain d’Europe, terrestre et marin. Le rêve pour les randonneurs !

Un vrai régal pour les yeux !

65 – Lurs – Ganagobie (04)

décembre 2018

Une belle randonnée d’hiver de 17 km pour 550 m de dénivelé cumulé au départ du beau village de Lurs. itinéraire bien balisé 

Départ : parking en contre-bas de la route en face du cimetière à l’entrée du village. Monter vers le village en passant sous la porte de La Tour de l’horloge et continuer vers « la promenade des évêques » qui conduit à la chapelle Notre-Dame de Vie. Prendre le petit sentier sur la gauche GR 653 d qui amène jusqu’à La Baume.

Un petit sentier non balisé descend vers le ravin du Bues puis passage à gué. Continuer le sentier en face et prendre le premier sentier ( cairn) qui monte vers la piste à la cote 500 après  » Les Barous « ; Continuer la piste jusqu’aux ruines de  » Les Volandys « . Juste après le virage trouver un sentier qui monte en foret et qui rejoint le  » chemin de Monticelli  » à la cote 635. De suite prendre le GR à droite qui monte régulièrement jusqu’au Plateau de Ganagobie puis le sentier qui mène aux ruines de   » Villevieille « .Continuer en crête pour profiter du magnifique panorama sur la vallée de la Durance et les montagnes enneigées.

Revenir sur ses pas et reprendre le GR qui mène au Prieuré de Ganagobie. Une visite à La Croix blanche permet une magnifique vue. L’abbaye Notre-Dame de Ganagobie et le Monastère sont magnifiques.

Après le parking visiteurs, descendre par la route D 30 et empreinter tous les petits raccourcis GR qui coupent les virages. Attention certains sont à peine visibles ! Arrivé au Pont Romain, reprendre la piste GR à droite sur 500 m environ puis sur la gauche, un petit sentier monte doucement puis sèchement jusqu’à Saint-Pons. Rejoindre la route, la traverser et prendre le petit sentier qui remonte vers le beau village de Lurs et le point de départ. 

Cliquer sur le lien pour télécharger la trace GPX

https://www.visugpx.com/?valid=s8GaJorEUr&pass=75f30

Au départ, un joli petit sentier permet d’admirer la vue sur la vallée

Passer sous la porte de la Tour de l’Horloge couronnée d’un campanile en fer forgé


L’église, attestée dès le IXème siècle, a été maintes fois remise au goût du jour et agrandie pour s’adapter à l’évolution démographique de la population. Le portail monumental de l’église est assorti d’une porte ouvragée.

Les ruelles du vieux village. Des portes aux linteaux monolithes, des fenêtres à meneaux, des encorbellements sont autant d’éléments d’architecture ancienne à découvrir au fil des rues. 

Un agréable théâtre s’est installé sur une déclivité naturelle du terrain: ces gradins de pierre ne remontent pas au-delà des années 1960.

Au nord du village se dresse la silhouette du château, fruit d’époques diverses. Sur la gauche du bâtiment, des pans de murs en moellons de calcaire et la base d’une tour datent du Moyen-Age. 

 « la promenade des évêques »:  allée bordée de quinze oratoires, conduit à la chapelle Notre-Dame de Vie.

 La chapelle Notre-Dame de vie fut bâtie en 1552 sur le lieu d’un oratoire dédié alors à Notre-Dame de la Boyssière. La chapelle, consacrée à Notre-Dame-de-Vie, fut malmenée pendant les guerres de religion ; elle fut reconstruite en 1662, puis dotée vers 1866 d’un clocher-mur et d’un porche à deux colonnes. Avec son entrée ainsi ornée, elle présente une allure de temple grec. Derrière cet abri inhabituel, une grille permet de voir l’intérieur d’une construction assez classique, avec murs en voûte.   Aujourd’hui, Notre-Dame-de-Vie fait toujours l’objet d’un pèlerinage annuel le 15 août.

Des cairns un peu partout 

La vue sur la vallée de la Durance

Le Bues

Passage à gué du Bues

Les ruines de l’ancienne ferme de Volandys

Vue sur la montagne de Lure et son manteau neigeux

Prendre la direction de Villevieille

Un très beau sentier couvert de mousse mène aux ruines

  http://www.chroniques-souterraines.fr/dossiers/Archeologie/00_Dossiers/villevieille.pdf

Les ruines de Villevieille

en crête : La vue sur la Durance et les montagnes

retour vers le GR qui mène au Prieuré de Ganagobie

un cairn très original : une tortue

Des galets disposés en forme d’escargot

chemin de Forcalquier

Arrivée à Notre Dame de Ganagobie

http://www.baladesetpatrimoine.com/item/le-prieure-nd-de-ganagobie/

Le portail est agrémenté d’arc brisé, festonné empreint du même style mozarabe que les mosaïques. Au centre du tympan trône un Christ entouré des quatre évangélistes tandis que les douze apôtres apparaissent sur le linteau du bas-relief.

deux tombeaux sont installés à l’entrée de N-Dame devant la porte

Derrière le Prieuré, des tombes  sont creusées à même la roche pour y ensevelir les moines décédés

La Croix de l’allée des moines et sa vue magnifique

eau potable devant la boutique à Ganagobie : bon à savoir

En descendant par la route, on peut apercevoir des coulées de stalactites 

Les raccourcis GR qui permettent de couper la route et de descendre jusqu’au Pont Romain 

Le pont romain

Au pont romain, prendre la direction Bois de Lurs

de très beaux oliviers au Peyrons

Remontée vers Lurs

Traverser le beau village de Lurs pour finir la balade par un bon chocolat chaud à « la Terrasse de Lurs  » ensuite retour aux voitures.

Certaines randonnées sont tellement jolies qu’ elles demandent à être refaites et c’est le cas pour celle-ci. C’est une chouette rando d’hiver que tous les copains randonneurs ont adorée

64 – Le Pin Blanc et la Roche Amère (04)

Décembre 2018

Une randonnée d’hiver de 17,5 km pour 450 m de Dénivelé environ. Peu ou pas de balisage

Départ : parking entre le Bois D’ Asson et la Carrière de la Roche Amère sur la D13.

Prendre de suite le petit sentier après les 3 plots qui monte en foret le long d’un riou. Compter 5 passages à gué avant d’arrivée à la cote 399 et bifurquer à gauche. le sentier mène devant 3 petits étangs privés puis devant les écuries des  » Poneys de la petite famille  »   http://poneypetitefamille.free.fr/

Regagner la route (peu fréquentée), bifurquer sur la gauche pour passer devant une ferme agricole  » La Médecine  » puis virer à droite pour monter jusqu’à  » La Tourrache » et rejoindre la D 216. Prendre à gauche et à 100 m environ bifurquer sur la piste à droite. Au premier carrefour, virer à droite vers le sentier qui grimpe jusqu’au Pin Blanc (point géodésique) à 616 m d’altitude. Une vue à 360 ° permet un large panorama sur les montagnes lointaines. Poursuivre le sentier qui redescend régulièrement jusqu’à atteindre une piste, puis à la cote 586 prendre le petit sentier sur la droite qui grimpe et redescend tranquillement vers la route.

Bifurquer à droite et poursuivre la descente sur 200 m environ pour virer à droite à la cote 473. La piste mène au Jas des Cannebières. contourner le domaine privé à travers champ et foret pour retrouver le sentier qui descend vers Font Rouvier.

Après avoir rejoint la piste, prendre à gauche pour bifurquer à droite au premier carrefour. Continuer sur la piste qui rejoint un sentier botanique qui grimpe vers Notre-Dame de la Roche puis vers les vestiges d’une ancienne forteresse au sommet à 584 m d’altitude.

Redescendre par le même itinéraire pour rejoindre Font Rouvier et continuer sur la longue piste caillouteuse qui longe le ravin de l’Achanal et descend vers la route D 13 pour rejoindre le point de départ.


pour télécharger la trace GPX, cliquer sur le lien https://www.visugpx.com/?valid=MDdfhDZ5en&pass=5a776  

Départ de la randonnée : prendre le sentier qui démarre derrière les 3 plots

Le sentier grimpe en foret

Le riou forme de petites cascades…..le sentier est très humide, il faudra 5 passages à gué avant de bifurquer sur la gauche

Passage devant 3 étangs privés : Le premier ….

Le second : ou on peut trouver un pédalo, un barbecue très rustique et des relax en très mauvais état

Passage devant  » Les poneys de la petite famille »   http://poneypetitefamille.free.fr/

Après avoir rejoint une petite route, la ferme agricole La Médecine

Le 3 ième étang privé lui aussi

Passage devant La Tourache

Prendre la piste qui monte en crête après avoir quitter la route D216 

La vue se dégage petit à petit……

Au loin Forcalquier

Le beau village de Dauphin

La Roche Amère

Le point géodésique du Pin Blanc à 616 m d’altitude

La montagne de Lure a perdu son manteau blanc

Le beau village de Lurs perché en haut de son éperon rocheux

Un autre point de vue permet aussi une vue à 360 °

Après être redescendus sur la route de Niozelle, des ânes nous font la fête

Après avoir traverser  » Les Cannebières  » et « Font Rouvier », prendre à gauche la piste qui mène vers  » La Roche Amère « 

Le sentier botanique grimpe…

La chapelle Notre-Dame-de-la-Roche (ou de la Roque) est une chapelle romane située au sommet de la colline de la Roche Amère
Située à proximité d’un château fort, elle desservait l’ancien village, abandonné au xve siècle. C’était une possession de l’abbaye de Saint-Gilles. L’abside est de la fin du xie siècle ou du début du XIIe1. Le reste de l’église, la nef de deux travées en berceau surbaissé, l’absidiole du côté nord, sont du XVIIe ou du xviiie siècle. Une carrière exploite le pied de la montagne où elle est construite

Après avoir admirer la chapelle, continuer à grimper jusqu’au sommet à 584 m d’altitude   https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/patrimoine-culturel/villeneuve/apidae-chapelle-notre-dame-de-la-roche-4704115/

Au sommet, des vestiges d’un ancien chateaufort datant du moyen-agehttp://genea04.blogspot.com/2013/07/translation-de-la-roque-de-volx-en-1443.html

La vue du sommet à 584 m : La vallée de la Durance, Volx

La carrière de La Roche Amère

Puis redescendre par la piste qui ramène au point de départ

La longue piste caillouteuse

La piste interminable  rejoint le parking

La Roche Amère vue de la route

63 – La calanque de Sugiton (13)

décembre 2018

Une magnifique randonnée  de 10 km environ pour 300 m de dénivelé cumulé, à faire plutôt l’hiver car trop fréquentée les autres saisons.

Départ du Domaine de Luminy (Marseille) en dessous de la faculté des sciences d’Aix-Marseille. Les places de parking sont très très prisées donc mieux vaut partir tôt.

Il suffit de prendre le beau sentier aménagé et descendre vers le sentier de découverte qui mène directement à la calanque. L itinéraire est bien indiqué. 

Pour rejoindre la Calanque de Morgiou, continuer le sentier et empreinter l’échelle et la chaîne qui aident à gravir les gros rochers qui surplombent la mer. Après le passage du cap de Sugiton, une descente abrupte sans main courante ou chaîne donc non sécurisée a eu raison de notre détermination. Elle nous a semblés trop dangereuse aussi nous avons fait demi-tour et sommes remontés vers la falaise des toits pour retrouver le GR et ensuite le Col de Sugiton.

Reprendre le sentier de découverte pris à l’aller pour rejoindre le point de départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Calanque de Sugiton   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La large piste au départ de la randonnée

le sentier de découverte qui mène directement à la Calanque de Sugiton

le sentier est très bien aménagé

Le Torpilleur se laisse apercevoir…

La descente vers la Calanque

Le sentier se transforme en escaliers jusqu’à la petite plage

Des petites criques permettent aux promeneurs de se reposer au soleil et même de prendre un bain

Passage de l’échelle et de la chaîne pour permettre de gravir les gros rochers

On peut apercevoir au loin « Le cap Morgiou »

Le sentier de « la Falaise des Toits »

Sentier qui borde la falaise

Le sentier assez raide qui grimpe pour rejoindre le GR

La vue du haut de la brèche

Magnifique vue

Le GR qui rejoint le Col de Sugiton

retour vers le Col de Sugiton

Passage devant le Jas à 215 m d’altitude

Retour vers le point de départ

Une balade exceptionnelle, superbe, un endroit paradisiaque……un pur joyau !!

 

Le passage entre les 2 Calanques est un endroit qu’il conviendrait de signaler et de sécuriser avant qu’il n’y ait un accident grave. Il devrait être clairement indiqué côté Sugiton sur la pancarte avant le passage à l échelle et côté Morgiou qu’il y a un passage très délicat qui nécessite une corde.

 

 

 

62 – Le grand Marges (83)

décembre 2018

Départ devant le camping de L’ Aigle à Aiguines (83) joli petit village aux portes du Verdon au dessus du superbe lac de Ste Croix.

Il suffit d’empreinter le GR99 qui démarre de suite et qui grimpe d’emblée sur 4,6 km vers le sommet à 1577 m. Itinéraire très bien balisé

Redescendre par le même itinéraire, à la cote 1081 bifurquer sur la droite pour redescendre vers la D 71. Un peu avant la route, prendre un petit sentier sur la gauche qui permet d éviter la D 71. Après avoir rejoint la route, monter jusqu’au Col d’Illoire. Profiter du beau belvédère pour admirer les belles Gorges du Verdon.

Revenir un peu avant le virage en épingle et trouver le sentier qui descend pour éviter les lacets de la route. Ce sentier permet de couper la route et de rejoindre la Chapelle St Pierre et le parking du départ devant le camping.

Un copain randonneur blessé au genou, nous avons du empreinter la route jusqu’au point de départ. 

Cliquer sur les photos pour agrandir

Piste grand Marges   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le départ se fait en foret

Le beau chateau d’Aiguines    https://www.provence7.com/portails/architecture/chateaux-et-bastides/chateau-daiguines/

En montant progressivement, on peut apercevoir le beau lac de Ste Croix

En admiration devant tant de beauté !

Les Gorges du Verdon

On peut apercevoir au loin Ste Croix du Verdon et plus près Les Salles-sur-Verdon

 

Au fond des gorges on peut distinguer Le Verdon

L’itinéraire est bien balisé mais quelques cairns sont là pour indiquer le chemin aux nombreux randonneurs

Le Clot de la Glacière (1400 m environ) juste après le petit Marges est un replat, une grande clairière qu’il faut traverser avant d’atteindre le Grand Marges 1577 m

Le sommet du Grand Marges à 1577 m d’altitude

Vue du sommet

Le sol est très humide, les pierres sont patinées, la descente est dangereuse…attention à la chute !

Possibilité de se garer, un parking pour profiter du Belvédère au Col d’Illoire

Le Belvédère d’Illoire

La vue du Belvédère

dans le rétro

Une très jolie randonnée que nous referons au printemps quand les sols seront moins humides et le retour se fera par le sentier d’Illoire qui traverse le cirque de Vaumale. Mais il semblerait que ce sentier soit interdit au public ? Nous n’avons trouvé aucune indication sur place à ce sujet……a t-il été ré-ouvert ?