Archives mensuelles : septembre 2018

53 – Le tour des hameaux abandonnés de La Javie (04)

Septembre 2018

Randonnée diversifiée tant par sa végétation, son relief, ses ruines et ses habitations restaurées. Nombreux passages à gué

Balade de 14 km pour 700 m de dénivelé cumulé environ au départ du dernier hangar après Chaudol ( hameau de La Javie ) à la cote 816.

Monter au nord par la piste qui longe le ravin de Maurel. Le circuit est balisé en PR mais il manque quelques indications par endroits donc attention !

Un premier passage à gué ou ensuite il faut suivre quelques cairns et monter dans les robines.

Au prochain carrefour, au ravin de la Grande Pièce, prendre la direction de Bouisse-Basse par un sentier ombragé qui mène à un abreuvoir pour les bêtes ou coule en abondance l’eau de la source et à un joli pont en pierre sous lequel coule le riou.  

Arriver à Bouisse-Basse à 1060 m d’altitude, on peut y voir différentes ruines qui témoignent d’ un passé révolu, d’une chapelle ouverte (La Bouisse) et d’un oratoire, des ruines d’un ancien moulin et de sa meule. La végétation est dense et recouvre entièrement certains vestiges, le sentier se perd dans les herbes hautes, attention de bien bifurquer sur la droite vers le gros arbre devant la baraque en bois et en tôle. 

A noter que le nom des hameaux traversés a rapport avec un arbre ou arbuste : La Bouisse vient de buis, La Sauzée des saules et Boulard des bouleaux !

Continuer à monter par le sentier jusqu’à la Bouisse-haute ou il ne reste presque plein rien, tout est recouvert par les ronces.

Poursuivre en grimpant jusqu’à Les Planes à 1300 m( point le plus haut du circuit) puis redescendre en foret jusqu’à La Sauzée (1250 m)ou en contre bas du sentier quelques ruines essaient de subsister . On peut observer de nombreuses restanques, de nombreux arbres fruitiers.

Puis plusieurs passages à gué, de véritables tourbières gorgées d’eau sont à traverser avant d’arriver à Boulard (1200 m) ou quelques maisons ont été retapées. L’église St Sauveur n ‘a pas hélas été restaurée avec le même cachet que les habitations qui l’entourent.  

Continuer en descendant vers La Bouse ( que nous n’avons pas trouvé !) pour rejoindre le carrefour emprunté à l’aller et traverser les robines jusqu’au point de départ

Cliquez sur les photos pour agrandir

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Piste-LAJAVIE-24 145516   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La piste qui monte régulièrement et son cairn à votre gauche

Continuer tout droit après avoir vu le cairn

premier passage à gué puis grimper dans les robines en suivant les cairns

Au premier carrefour : direction la Bouisse-Basse

Le joli pont en pierre

L’eau d’une source coule en abondance  dans l’abreuvoir

La Bouisse-Basse

Ses ruines

La baraque en bois et en tôle ou il faut bifurquer à droite derrière le gros arbre

sa chapelle La Bouisse

Chapelle ouverte aux randonneurs

La vue se dégage petit à petit …

Au loin, on aperçoit Le Couard et la barre des Dourbes

les crêtes de Blayeuil

Le sentier en sous bois est fort agréable

Un autre passage à gué avant d’arriver à La Sauzée

des restanques, seuls témoins du passé

deuxième hameau : La Sauzée à 1255 m : en contre bas du sentier se cachent sous une végétation galopante, des ruines, des restanques, des arbres fruitiers etc

Les ruines sont prêtes à s’effondrer, les lierres ont remplacés les toitures, les ronces ont envahi les alentours 

nombreux passages à gué, l’eau est partout et envahit le sentier par endroits

troisième hameau : Boulard à 1170 m seul hameau en partie restauré car plus facile d’accès

Quelques habitations sont encore en cours de restauration

Certains habitations sont très jolies

seule l’église n’a pas été retapée avec gout ! Dommage

Descendre par le sentier qui part vers le sud et passer sur une passerelle en bois

Continuer à descendre par le chemin qui mène au carrefour du ravin de la Grande Pièce emprunté à l’aller : une grande croix juste en face du panneau de balisage

Poursuivre la descente vers les robines et le point de départ

Une belle randonnée que je déconseille après des orages et l’hiver en cas de fortes gelées 

Cliquez pour connaitre l’histoire de ces hameaux : LivretRandonnee

 

 

 

 

52 – Les Alpages de Boules et de Chalufy (04)

Septembre 2018

Belle randonnée prévue de 16 km pour 957 m de dénivelé cumulé au départ de La Valette, petit hameau au-dessus de Thorame-Basse.

La rencontre de 4 patous agressifs nous a obligé à faire marche arrière au bout de 7 km, seule solution de repli hélas……

Se garer juste après le petit pont en bois avant l’entrée dans La Valette. La randonnée est très bien balisée 

Cliquez sur les photos pour agrandir

Montagne-de-Boules-par-le-col-de-Vachière-et-le-ravin-de-Chalufy   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Au loin , on peut apercevoir les voitures garées juste au départ de la randonnée

La randonnée est très bien balisée ==> Col de Vachière=Col de Chalufy

Le sentier monte tranquillement en foret

Après un premier passage à gué de l’Issole, le sentier serpente toujours sous les sapins

Deuxième passage à gué de l Issole, très encombrée par des branchages voir des arbres entiers….

Petit à petit la vue se dégage

La pente s’accentue dans les pierriers

Ne pas louper en haut sur la gauche, la cabane de Boules aménagée dans la roche. Abri non gardé utilisé jadis par les bergers.

Cabane très propre avec son poêle, sa table, un peu de vaisselle, des grilles pour le barbecue, cafetière et de quoi étendre plusieurs sacs de couchage….

Hélas, notre balade a été écourtée par la présence de 4 patous agressifs, aucun moyen de les contourner aussi nous avons du faire demi tour

Nous respectons le travail des chien Patous car ils sont là pour défendre les troupeaux contre les loups, nous avions rangé nos bâtons de randonnées et  passions silencieusement sans les regarder mais hélas notre intrusion les a énervés……

Il devient difficile de randonner dans les alpages…..dommage

Petite visite à La Valette

Un petit coin qui incite à la détente et au partage

Il est frustrant pour un randonneur de ne pas terminer sa balade mais assurer la sécurité des membres du groupe est plus important

 

 

51- La montagne de Denjuan (04)

Septembre 2018

Une très belle balade qui nous a permis de nous goinfrer de fraises des bois, de framboises et de myrtilles !

Une randonnée de 18 km pour 1200 m de dénivelé cumulé environ au départ de Tercier : petit hameau juste au-dessus de Prads haute Bléone accessible par une piste de 5 km environ.

Départ au parking juste avant Tercier , traverser le joli hameau pour descendre par la piste vers le ravin du riou de l’Aune ( rivière qui se déverse dans la Bléone). Au premier carrefour au niveau du Moulin, prendre la direction de Faillefeu et continuer à longer le ravin jusqu’au passage à gué du riou de l’aune pour enfin monter progressivement en foret. A la cote 1589 prendre la piste sur la droite qui mène au Jas des Agneaux. La montée se fait au milieu des framboisiers et des fraisiers sur un sentier très ombragé.

Traverser deux pierriers qui mènent vers les ravines sous le col de Chalufy ou de Vachières, traverser le petit ravin et monter sur le petit plateau herbeux pour y admirer la vue magnifique sur toutes les montagnes environnantes. La vue sur la montagne de Denjuan est impressionnante au vue de la pente raide à 45° qu’il reste à parcourir soit environ 400 m de dénivelé.

Monter à vue en traversant les robines puis en lacets, gravir la montagne aux milieu des myrtilliers jusqu’à son sommet marqué par un cairn.

La descente se fait soit par le même itinéraire qu’à l’aller ou par le col de Chalufy (de Vachières) pour rejoindre la sente prise à l’aller.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste denjuan 2   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Tercier, joli petit hameau accessible que par une piste caillouteuse de 5 km. Parking à l’entée du hameau

Tercier est composé de très jolies petites maisons typiques 

Le hameau de Tercier vu de la piste

Au Moulin, prendre la piste qui monte vers Faillefeu

La montée agréable en foret

Des fraises des bois, des framboises à foison !

des champignons à gogo

Arrivée sur le plateau herbeux ou on peut admirer une vue à 360°

Traverser les robines et monter à vue

Cliquer pour voir la video

  https://www.youtube.com/watch?v=Acls5Iy3PO8&list=PLSjsYy05poB_jmKWKbUlYxi8R0G6lVpud

La pente est raide pour atteindre le sommet !

La montée aux milieu des myrtilles

Au fur et à mesure la vue s’agrandit

On peut apercevoir au loin, la cabane de Chalufy

Enfin le sommet à 2401 m

La montagne de Michard

Vue du sommet

La descente avec en vue le col de Chalufy ou Vachières et la montagne de Boules en face

La montagne de Denjuan vue du col de Chalufy

Retour dans le petit ravin pour rejoindre la sente de l’aller

Petite pause à la passerelle du riou de l’Aune pour se rafraîchir

retour à Tercier

Encore de bons moments de partage entre copains randonneurs qui confirment que nous vivons dans une magnifique région entourée de nos belles montagnes !

L’ascension du sommet demande une bonne condition physique, de l’endurance et le gout de l’effort

 

 

50 – Le Lac de Combeynot (05)

Septembre 2018

Une magnifique randonnée de 9, 560 km pour 966 m de dénivelé cumulé

Au départ du parking « des Boussardes » à 1626 m en dessous de Le Lauzet : prendre le sentier unique au bord de la Guisane qui monte dans le Vallon du Fontenil. Les paysages sont variés : forets de Mélèzes puis pierriers et enfin un décor minéral de toute beauté !

Avant l’arrivée au lac : passage très raide ou il faut de temps en temps y mettre les mains

Lac de Combeynot à 2555 m : faire le tour du lac pour apprécier ses différentes couleurs en fonction de l’ensoleillement.

Retour par le même itinéraire qu’à l’aller

Cliquer sur les photos pour agrandir

Piste-LE LAC DE COMBEYNOT   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Départ au parking des Boussardes

Monter dans une foret de mélèzes

Petit à petit les mélèzes laissent place aux pierriers

La montée est continue

Passage très raide ou il faut y mettre les mains

Madame Marmotte

Des Edelweiss

Le Lac de Combeynot se mérite, la montée est rude…

Le Lac de Combeynot à 2555 m : l’eau est grise….

faire le tour pour apprécier ses couleurs

En rive droite l’eau a changé de couleur…..

Le retour dans la descente est périlleuse…

Vue magnifique sur le Briançonnais

Une très belle randonnée qui demande une bonne condition physique pour assurer les 950 m de dénivelé pour 4,7 km….Mais Le Lac de Combeynot vaut bien cet effort !

49 – Le Grand Lac de Monetier (05)

Septembre 2018

Une très belle randonnée de 10 km pour 645 m de dénivelé cumulé environ dans un cadre magnifique.

Départ au parking du pont de L’Alpe sur la D1091 au dessus de Le Lauzet (05). La balade est très bien balisée, direction le Grand Lac.

La montée se fait tranquillement jusqu’à la cascade de Lauzet sur la gauche puis passage devant une grande croix. Continuer l’ascension jusqu’à L’Alpe du Lauzet à 1940 m ou on peut admirer différentes bergeries, une chapelle ( Notre Dame des Neiges) ainsi que des troupeaux de vaches.

Grimper en suivant le torrent du Rif jusqu’au Clos des Vaches à 2209 m d’altitude, poursuivre ensuite sur un chemin qui traverse un pierrier et qui grimpe jusqu’àu sommet du Clos d’Ane à 2460 m ou on peut admirer le Grand Lac en contre bas à 2282 m. Un sentier y descend en rive droite.

Le retour se fait par le même itinéraire qu’à l’aller ou deuxième possibilité : par un sentier sécurisé par des mains courantes câblées sur 40 m environ qui longe l’arrière des Arêtes de la Bruyère (2611 m) et qui suit le torrent du Plan Chevalier afin de rejoindre l’Alpe du Lauzet.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-LE GRÀND LAC   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez pour agrandir les photos

Le départ : le parking du Pont de l’Alpe sur la D 1091

La cascade du Lauzet

La grande croix qui surplombe la vallée

La montée par le GR

Dans notre dos : le glacier du Casset qui recule d’année en année

Le sentier qui monte à L’Alpe du Lauzet à 1940 m ou l’on peut voir Notre dame des neiges : chapelle érigée en hommage à 5 jeunes décédés en 1892 lors d’une avalanche

L’Aiguillette derrière les chalets

La bergerie 4 étoiles à 2023 m

Le torrent du Rif

 

Arrivée au Clos des vaches à 2209 m

Passage dans les pierriers

Montée vers le Clot d’ Âne à 2460 m

Le Clot d’ Âne à 2460 m et les Arêtes de la Bruyère à 2611 m

Le Grand lac en contre-bas à 2282 m

Mme Marmotte

Panneau qui indique le sentier avec les câbles

Des paysages magnifiques