Archives mensuelles : août 2021

178 – Le Grand Galibier (73)

Août 2021

Une magnifique randonnée avec bivouac dans le massif des Cerces à la limite des départements de la Savoie sur la commune de Valloire et des Hautes-Alpes sur la commune du Monêtier-les-Bains : 23 km pour 1400 m de D+. Vertigineux s’abstenir. Passages aériens ++ ou il faut y mettre les mains. Itinéraire balisé jusqu’au Col Termier puis suivre les cairns et les points bleus jusqu’au sommet. Départ parking du Plan Lachat le long de la RD 902 à 10 km au Sud de Valloire.

Du parking du Plan Lachat, suivre la piste qui monte tranquillement jusque « Les Mottets »puis emprunter le sentier PR direction « Lac des Cerces », continuer l’ascension en se dirigeant vers le Col de La Ponsonnière (2613 m d’altitude) par le GR 57. Trop de vent au Lac Blanc aussi nous décidons de poser nos bivouacs au Lac de La Ponsonnière. Descendre vers le versant Sud pour rejoindre le Lac de La Ponsonnière (environ 700 m et 50 m de D-) pour y passer la nuit. Revenir au Col de La Ponsonnière et prendre la direction à gauche  » le Col Termier ». Suivre le sentier toujours balisé, passer le Lac Blanc, poursuivre jusqu’au Col Termier à 2898 m d’altitude au pied du Grand Galibier. Un peu plus loin, on aperçoit le Lac Termier (presque asséché en cette saison) le contourner par la gauche pour se présenter face à la combe du Grand Galibier. Suivre la sente (cairnée + points bleus) qui grimpe puis contourne le sommet Est jusqu’à l’arête finale a escalader en s’aidant des mains jusqu’à atteindre le sommet du Grand Galibier et son antenne relai. Un panorama époustouflant à 360°sur la Barre des Ecrins, La Vanoise, le Mont Blanc, le Queyras etc. Redescendre par le même itinéraire qu’à la montée ou choisir une petite variante : après avoir désescaladé la partie finale, remonter sur l’arête (un gros cairn) en suivant d’autres points bleus et suivre une sente cairnée qui traverse des éboulis calcaires pour rejoindre le Col Termier . Poursuivre par le même itinéraire qu à la montée jusqu’à rejoindre le Col de La Ponsonnière, le lac des Cerces et le parking du départ.

https://www.visugpx.com/gND8E7QrvV

Départ parking du Plan Lachat. La large piste qui monte aux Mottets est assez cabossée au départ, nous avons préféré nous garer là.

Passer « Les Mottets »

Des Mottets, prendre la direction du Lac des Cerces

Le Lac des Cerces à 2410 m d’altitude

La Pointe des Cerces culmine à 3098 m d’altitude

Le Col de La Ponsonnière à 2613 m

Prendre la direction du Lac de La Ponsonnière pour le bivouac ou suivre directement le Col Termier

Du Col de La Ponsonnière, versant Sud, on aperçoit le Grand Lac devant les arêtes de La Bruyère

Le joli lac de la Ponsonnière à 2540 m environ

Notre spot au Lac de La Ponsonnière

Au petit matin, Le Grand Galibier sort le bout de son nez…

Après être remonté au Col de La Ponsonniere, prendre la direction du Col Termier. Passer le Lac Blanc à 2700 m environ

Le Col Termier en vue à 2898 m d’altitude

Ce sentier qui part à droite sera pour le retour

Suivre la sente qui contourne le Lac Termier par la gauche

Puis se présenter face à la combe du Grand Galibier : sente cairnée + points bleus à suivre

Panorama magnifique sur la Meije et le Col du Lautaret en contre-bas

La sente cairnée grimpe dans les éboulis et contourne le sommet de droite (Est) Bien suivre les points bleus

Atmosphère minéral

Ranger les bâtons et escalader avec les mains

Encore quelques pas d’escalade avant d’arriver au but….

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/378591023727446

Le sommet du Grand Galibier et sa croix à 3228 m d’altitude

Le sommet du Grand Galibier et son antenne relai

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/362138182248567

Au fond, on peut apercevoir le Mont Blanc

Jolie vue du sommet sur la Meije

Au fond : la Barre des Ecrins au centre (4102 m), autre sommet incontournable du coin et point culminant du massif des Ecrins.  Le Dôme de Neige des Ecrins (4015 m)

Jolie vue sur le Lac et la Pointe des Cerces

Petite pause repas au milieu des éboulis

retour au Col Termier

Retour au Col de La Ponsonnière

Le grand Lac est sous le soleil

retour au Lac des Cerces

Retour au parking du Plan Lachat

Une magnifique randonnée très diversifiée : des lacs, des alpages, une atmosphère minéral couronnée de très belles couleurs et un sommet qui permet une vue époustouflante sur tous les sommets avoisinants jusqu’au Mont Blanc. Les derniers cent mètres de dénivelé demandent quelques pas d’escalade, facile pour les grands mais beaucoup moins pour les petits gabarits.

177 – Le Bric de Rubren et le Mont Salsa (04)

Août 2021

Une longue et magnifique randonnée-bivouac en Haute-Ubaye de 30 km pour plus de 1800 m de D+ au départ de Maljasset au-dessus de Saint-Paul sur Ubaye. Nombreux passages aériens et escarpés. Plus de balisage après la passerelle de La Blave mais sentier bien marqué et nombreux cairns. Présence de troupeaux dans les alpages après la cabane de Rubren.

Du petit parking après la chapelle St Antoine du Désert à Maljasset, prendre la direction de  » La Combe Bremond » et du « Col du Longet ». Le sentier passe devant les gîtes de la Combe puis monte tranquillement. Dépasser la cabane de « Parouart » et le Plan de Parouart jusqu’au premier carrefour « Le Ga ». Traverser la passerelle qui enjambe l’Ubaye, laisser à droite le sentier du retour, suivre le GR de Pays Tour du Bric de Rubren direction « Col du Longet ». Le sentier surplombe la rivière dans le ravin de « La Salcette », passage aérien. Poursuivre jusqu’à dépasser la cabane de « La Blave » et la Passerelle de La Blave ». Laisser le GR de Pays partir à gauche, continuer tout droit direction « Le Rubren ». A partir de là, plus de balisage mais le sentier est bien marqué et de nombreux cairns aident à s’orienter. Dépasser la cabane de Rubren, occupée en période d’estive , petit passage à gué du Béal de Rubren puis le sentier cairné monte progressivement en suivant le cours d’eau jusqu’au pied du Pas de Mongioia. La montée en lacets dans les éboulis est raide mais courte. Au Pas de Mongioia, suivre l’arrête qui part vers le Nord, on peut alors admirer le Lac de Mongioia et le refuge de Boerio ( douze places disponibles) Suivre la sente bien marquée et cairnée qui grimpe vers la paroi rocheuse, une inscription  » Facile » sur un rocher aide à s’orienter sur la bonne voie. Passage escarpé et aérien ou il faut y mettre les mains, bien suivre les cairns jusqu’à atteindre le sommet du Rubren à 3340 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire puis rejoindre le refuge de Boério et se diriger vers le pied du Mont Salsa. Une sente bien marquée grimpe sèchement jusqu’au sommet du Mont Salsa à 3328 m d’altitude.

Redescendre par le même itinéraire et repérer la sente cairnée qui remonte au Pas de Salsa à 3175 m (présence de névés). Suivre le sentier bien marqué qui descend vers le Nord, laisser à droite un petit lac, bien repérer les nombreux cairns qui contournent une barre rocheuse. La sente descend dans un immense et interminable pierrier jusqu’à atteindre le magnifique « Lac du Loup ».Dépasser le lac par la gauche, repérer à nouveau une sente +/-cairnée qui descend dans le vallon. S’orienter direction Nord-Ouest pour rejoindre à vue le GR de Pays qui descend du « Col du Longet ». Suivre le GRP plein Sud, dépasser « la cabane du Peyron », « les Marmites de Géants » pour rejoindre la passerelle de La Blave. Continuer par le même itinéraire qu’à l’aller (direction Maljasset) jusqu’à la passerelle de « Le Ga » ou suivre la direction « Plan de Parouart ». Le sentier cairné remonte pour traverser un ancien lac aujourd’hui comblé, traverser la petite passerelle de fortune qui enjambe l’Ubaye. Puis le sentier ombragé serpente en foret pour rejoindre le carrefour du « Pré du Bas » et la large piste qui remonte au parking du départ.

https://www.visugpx.com/d2WSMAHlUm

Petit parking de départ après la Chapelle St Antoine du Désert à Maljasset

Dépasser les gîtes de « La Combe Bremond »

On peut déjà apercevoir notre objectif : le Bric de Rubren

Passer le Plan de Parouart

Traverser la passerelle de « Le Ga »

Prendre la direction « Col du Longet ». Au retour prendre la direction Plan de Parouart et Maljasset

Le GRP surplombe l’Ubaye

Passer la cabane de La Blave

A la passerelle de « La Blave », quitter le GRP qui part à gauche, continuer tout droit direction Le Rubren

Gros orage….. c’est Versailles sous nos bivouacs

Passer la cabane de Rubren

Le sentier cairné remonte le vallon le long du Béal de Rubren jusqu’au pied du Pas de Mongioia

Le Rubren se dresse devant nous

La montée dans les éboulis vers le Pas de Mongioia

Le Pas de Mongioia et au fond la Tete de Malacoste à 3216 m d’altitude

Le Lac de Mongioia et le refuge Boerio

Repérer un rocher avec une inscription  » facile »

Passage escarpé et aérien ou il faut y mettre les mains

Le sommet du Bric de Rubren et sa jolie Croix à 3340 m d’altitude, déjà occupé. Un galet voyageur a été placé dans l édifice

On peut apercevoir au loin, le Mont Viso

En contre_bas à droite, les lacs du Longet, tout en bas le Lac du Loup. Au centre La Tete des Toillies ou Tete Noire et à sa gauche Le Pic de Farnéiréta

Le bivouac Franco Boerio (non gardé)à 3089 m d’altitude sur son promontoire rocheux au dessus du Lac de Mongioia.

Le refuge Boério , dix places disponibles

Pourtant le refuge est très occupé

La rude ascension du Mont de Salsa

Le sommet du Mont de Salsa à 3328 m d’altitude

La vue magnifique du sommet du Mont Salsa sur le lac de Castello en Italie

Suivre une sente cairnée qui grimpe au Pas de Salsa

De nombreux bouquetins dans le Pas de Salsa

Le Lac du Loup à 2770 m d’altitude

La cabane du Peyron

Les marmites de Geants : L Ubaye qui prend sa source au Longet, a creusé de gigantesques creux cylindriques, profonds de 2 à 3 m, reliés par quelques cascades successives …🤩

La cabane du Rayne à 2310 m d’altitude

De nombreuses cascades et vasques permettent de se rafraîchir

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/195954682583973

Retour au plan de Parouart sur l’autre versant : une petite passerelle de fortune permet le passage

Le sentier ombragé du Plan de Parouart est très agréable en ces temps de canicule

Retour au parking du départ à Maljasset

Un galet voyageur a été placé dans un édifice à 3340 m d’altitude : si vous le trouvez, une photo sur la page Facebook des copains randonneurs du 04 et à vous de le faire voyager en donnant un indice

176 – Les Lacs de Marinet et du Roure par le Col de Marinet et de Mary (04)

Août 2021

Une magnifique randonnée (très fréquentée en été) au départ de Maljasset en Haute-Ubaye (au Nord de Saint-Paul sur Ubaye) de 17 km pour 1000 m de D+ environ. Itinéraire balisé sauf les Lacs du Roure. Vertigineux s’abstenir.

Du petit parking près de la Chapelle St Antoine du Désert, prendre la direction du Col de Marinet, passer la passerelle qui enjambe l’Ubaye puis suivre le GR de pays Tour du Chambeyron qui grimpe régulièrement jusqu à apercevoir la Bergerie inférieure de Mary sur la gauche. Traverser le Torrent de Mary et emprunter à droite le sentier caillouteux qui grimpe assez sèchement et contourne la Roche de Marinet. Passer devant le premier lac de Marinet puis le sentier bifurque vers l’Est. On peut apercevoir droit devant le refuge non gardé de Marinet. Passer devant le deuxième lac (le grand Lac ou Lac inférieur) poursuivre par le GR jusqu’au Col de Marinet à 2787 m d’altitude. Au Col, emprunter le sentier à gauche (vers l’Est) qui rejoint le Col de Mary à 2641 m d’altitude. Plus de balisage pour les Lacs du Roure. Emprunter une traverse bien marquée, direction Nord-Est qui monte régulièrement vers un premier puis un deuxième lac (le plus beau) puis redescendre en hors sentier direction Ouest , passer un troisième lac et rejoindre le GR de Pays Tour de Chambeyron. Le sentier descend régulièrement, passe prés de la Bergerie supérieure de Mary et rejoint l’itinéraire pris à l’aller. Poursuivre en passant à nouveau l’Aiguille Large puis l’Aiguille de Pierre André jusqu’au parking de départ.

https://www.visugpx.com/94GjRkx2si

Du petit parking après la Chapelle Saint-Antoine du Désert, prendre de suite la direction du Col de Marinet

Petit à petit dans le rétro, la vue se dégage sur la Tete de Girardin et le Rocher de l’Eissassa

A gauche, l’Aiguille Large (2857 m) puis L’Aiguille Pierre André (2812 m)

Une magnifique cascade sous l’Aiguille Large

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/861318348148475

Les marmottes épient le ballet incessant des nombreux randonneurs

La bergerie inférieure de Mary

Le GR de Pays grimpe et contourne la Roche de Marinet dans un décor plus minéral

Les Glaciers de Marinet au pied des pentes de l’Aiguille du Chambeyron à 3412 m d’altitude.

Le premier lac ou petit lac inférieur de Marinet sous le glacier à 2533 m. Ces lacs sont alimentés par les eaux de ruissellement et les eaux de la fonte des glaciers

Le Refuge-bivouac de Marinet (non gardé) au pied des glaciers. Environ 6 places

Le grand lac inférieur de Marinet à 2540 m d’altitude

Le grand Lac Inférieur de Marinet devant l’Aiguille Large, au fond la Tete de Girardin

L ascension par le GR de Pays se poursuit jusqu’au Col de Marinet

Le Col de Marinet

On peut apercevoir au loin, l’itinéraire pour accéder aux lacs du Roure à partir du Col de Mary

Le Col de Mary à 2641 m d’altitude

Sa boite aux lettres : endroit idéal pour y mettre quelques souvenirs

Premier lac du Roure

Deuxième lac du Roure devant la Pointe Haute et Basse de Mary et les Dents de Maniglia

Puis dans la descente en hors sentier, un troisième lac du Roure devant la Roche Noire

Après une descente à vue, rejoindre le GR de Pays Tour de Chambeyron

La bergerie supérieure de Mary

De l’eau à foison

retour par l’itinéraire pris à l’aller.

Impressionnante Aiguille de Pierre André

En admiration devant la Tete de Girardin

Retour au parking de départ à Maljasset

https://photos.app.goo.gl/y4jdyUjywWEzuCwW6

Magnifique boucle alliant les alpages et le minéral, aucune difficulté technique mais qui hélas est très fréquentée en été

Le premier Galet Voyageur a été caché lors de cette magnifique randonnée : indice : dans une boite à 2641 m d’altitude . Celui ou celle qui le trouve, poste sa photo sur la page Facebook des copains randonneurs du 04 et le fait voyager à son tour en donnant un indice

175 – Le Col de Rabou par le sentier des Bancs(05)

Août 2021

Une belle et longue randonnée de 21 km pour 1328 m de D+ au départ du parking de Rabou à l’Ouest de Gap. Vertigineux s’abstenir, quelques passages ou il faut y mettre les mains.Des passages à gué. Itinéraire balisé

Du parking au-dessus de Rabou,  prendre direction plein nord, passer la barrière. Au premier carrefour à l ‘oratoire de Sainte Roseline, suivre la direction du sentier des Bancs. Le GR 93 grimpe tranquillement jusqu’à atteindre un passage à flan de falaise puis il redescend jusqu à un autre carrefour, prendre la direction  » Chapelle Sainte Roseline ou chapelle de La Crotte « . Le sentier descend jusqu’à rejoindre le Petit Buëch, traverser une première passerelle en bois puis une deuxième, installée récemment. Juste en face, emprunter le chemin caillouteux qui grimpe puis suivre quelques cairns balisés jusqu au Torrent de La Crotte. Traverser le cours d’eau à gué et retrouver le sentier très humide de l’autre coté jusqu à rejoindre la chapelle de la Crotte. Poursuivre jusqu’à un carrefour, prendre la direction « Col de Rabou » et suivre le GR de Pays Tour du Dévoluy jusqu’à atteindre un passage un peu aérien et câblé. Continuer l’ascension jusqu’au Col de Rabou à 1888 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire qu à l’aller, passer la chapelle de La Crotte et juste après repérer les balises à droite indiquant « Moissière » . Le sentier balisé PR s’enfonce dans la foret, monte et descend sans arrêt, quelques passages à gué puis passer devant les restes d’un téléphérique. Poursuivre par quelques passages escarpés ou il faudra y mettre les mains mais sans grande difficulté. Puis le sentier redescend, passe devant l’Auberge de « Moissière » , rejoint le Pont Romain et enfin remonte vers Rabou. Prendre la petite sente à gauche qui permet de rejoindre La mairie et emprunter la petite route plein Nord jusqu’à atteindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/2wGDche4H9

Dans le rétro, le petit village de Rabou

Droit devant nous, le Pic de Bure se dresse fièrement

Passage à flan de falaise : le sentier des bancs

Nous sommes déjà passés par ce sentier des Bancs : cliquer sur le lien pour visualiser les photos

http://www.lescopainsrandonneurs04.fr/la-chapelle-ste-roselineou-de-la-crottepar-le-sentier-des-bans-autrement05/

Le GR 93 : une partie a été refaite récemment car le sentier s’effondrait et devenait très dangereux

Nouvelle passerelle pour franchir le Petit Buëch

Passer devant les ruines d’un ancien hameau « Les Berthaud », ici un mur restauré

Passage à gué du Torrent de La Crotte

Le sentier de « Moissière » sera pour le retour

La chapelle Sainte Roseline ou Chapelle de La Crotte  (à 1330m d’altitude environ) en bien mauvais état , un peu perdue dans ce vallon. Elle faisait partie d’un hameau vu les ruines qu’il y a à coté ou d’une ancienne abbaye ?

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/520612742486669

Dépasser la chapelle Sainte Roseline jusqu’au premier carrefour, prendre la direction du Col de Rabou à droite

Traverser à nouveau le Torrent de La Crotte

Suivre le GR de Pays Tour du Dévoluy jusqu’au Col de Rabou

Passage câblé un peu aérien

Encore un petit effort avant d’arriver au Col de Rabou

Le Col de Rabou à 1888 m d’altitude

Col de Rabou

Redescendre par le même itinéraire qu’ à l’aller jusque après la chapelle de La Crotte puis à ce carrefour, prendre la direction de « Moissière »

Passage à gué

Des vestiges d’un ancien Téléphérique

Quelques courts passages ou il faut y mettre les mains

Le sentier passe devant l’Auberge de Moissière, seul moyen d’accès. L’Auberge ferme ses portes en Août 2021 et sera mis en vente

https://auberge-moissiere.fr/

Traverser le pont romain qui enjambe le Petit Buëch

Le Pont Romain

Puis retour à Rabou

Remonter la petite route jusqu’à atteindre le parking de départ

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette randonnée

https://photos.app.goo.gl/vmx3Ka8vgAx6c82d6

Une longue randonnée très variée sans difficulté particulière si ce n’est quelques passages aériens qui pourraient rebuter les personnes sujettes au vertige