Archives mensuelles : janvier 2021

152 – La face Sud de la Sainte-Victoire (13)

Janvier 2021

Une petite randonnée de reprise sur la face Sud de la Sainte Victoire 13 km pour 820 m de D environ au départ du parking de St Ser près de Puyloubier. Quelques passages un peu aériens mais sans grande difficulté. Au départ aucun balisage puis balisage marron et enfin rouge. GPS utile.

Du parking de Saint Ser, prendre de suite le sentier qui grimpe vers le Nord en direction du Domaine de St Ser puis trouver à gauche une sente (aucun balisage) dans les taillis qui part direction Ouest et rejoint un bon sentier qui monte et descend jusqu’au domaine de Genty. Puis après avoir trouvé la piste après Genty, prendre à gauche sur 300 m environ puis virer à droite. Le sentier monte et descend encore jusqu’à la cote 550 , trouver la sente à droite marquée par un petit cairn. Suivre cette sente jusqu’à atteindre un beau sentier qui grimpe jusqu’à rejoindre le sentier balisé marron. Suivre ce balisage qui mène à La Marbrière, puis au Pas du Clapier et enfin au refuge Baudino. Après la pause casse croûte, nous avons opté pour le sentier balisé rouge qui part juste devant le refuge ( le sentier marron est à l’arrière du refuge). Suivre ce balisage rouge qui descend petit à petit dans un chaos de rochers et rejoint La Torque (une virgule de pierre à flanc de montagne). Continuer à suivre le sentier qui descend pour retrouver le balisage marron jusqu’à l’Ermitage de St Ser, son belvédère, son Arche. Revenir sur ses pas et à la première bifurcation, emprunter le large sentier qui descend, rejoint le Domaine de St Ser et plus bas le parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/7qLR0ar2Wm

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos en grand format

https://photos.app.goo.gl/uNST4Jmw157F7ZM39

Le parking St Ser : le départ

La marbrière :
Il existe encore quelques plateformes où travaillaient les carriers. D’énormes blocs étaient sciés dans la falaise. Elles employaient 15 ouvriers entre 1851 et 30 en 1930, moins de 5 ans avant l’arrêt de l’exploitation.
La montagne a été aménagée :
– Chemin d’accès en restanque renforcé pour supporter le passage des blocs.
– Percement de la roche pour la fixation de pieux de chêne autour desquels des cordes retenaient les blocs dans leur descente.
Les blocs extraits atteignaient 9 m de long pour 5 m de large, ils étaient ensuite redécoupés.
La technique utilisée date du 19ème siècle : Un long fil métallique hélicoïdal de quelques millimètres, relié à un moteur, attaquait la roche entraînant un mélange de sable et d’eau. La longueur du câble (Plus d’un kilomètre) était conçue pour lui permettre de se refroidir naturellement. La vitesse de coupe pouvait atteindre 22 cm à l’heure pour un bloc de 5 mètres. Les coins et des coups de barre à mine permettaient le décollage final.
Le transport se faisait d’abord à l’aide de chevaux puis de camions vers les gares d’Aix ou Fuveau.

Le Pas du Clapier

Le refuge Baudino

La Torque

Ermitage St Ser blotti dans son écrin de falaises
La légende dit qu’au Ve siècle, un ermite connu sous le nom de SERVUS DEI (Serviteur de Dieu) vivait dans une grotte, sur la face sud de Sainte-Victoire, non loin de Puyloubier. Les chrétiens de la région vinrent lui rendre hommage, ce qui irrita le Roi des Wisigoths, Euric, qui lui fit couper les oreilles et le fit décapiter. Il fut enterré sur place.

La légende veut aussi qu’il ait eu trois filles, Sainte-Consorce (appelée Sainte-Confosse), vénérée à Jouques, Sainte-Victoire et Sainte-Perpétu, comme en témoignent les panneaux peints au XVIIème siècle dans la chapelle Sainte-Victoire de Pertuis.

Très vite, un pèlerinage est organisé chaque année, le lundi de Pentecôte, pour commémorer son martyre et en souvenir de ses talents de guérisseur contre la surdité. La tradition de sa mémoire fut transmise sous le nom de SAINT-SER. 

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : L Ermitage St Ser et sa jolie vue

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/257076322446818

Ce pèlerinage dût être interrompu en 1993, après l’effondrement de la chapelle, suite à un éboulement d’énormes pans de la falaise, conséquence probable de l’incendie de 1989 qui a ravagé tout le massif de Sainte-Victoire. La reconstruction de la chapelle a été réalisée en 2001 par la commune avec le soutien financier de l’Etat , du Conseil régional et du Conseil départemental.En hommage à Saint-Ser, les oreilles de tous ceux qui participèrent à ce chantier furent dessinées sur la charpente.

Cette chapelle est séparée en deux parties : l’une ouverte au public, avec des bancs en pierre permettant un peu de repos et de recueillement dans le calme, et une deuxième partie, dans le creux du rocher, où un autel a été dressé.

Belle petite randonnée qui nous a permis de nous retrouver après 3 semaines de repos forcé. La montagne de la Sainte Victoire permet de belles balade, il y a tant de belles choses à y découvrir…

151 – La Baume Lyonnaise ou grotte de l’Adaouste (13)

décembre 2020

Une jolie randonnée au-dessus de Saint-Paul Les Durance qui permet de découvrir la grotte de l’Adaouste à La Baume Lyonnaise. Cet itinéraire passe par deux endroits privés ( Le long du Canal EDF et Annexes de Cadarache ) A titre indicatif nous vous partageons notre topo mais nous laisserons donc chaque randonneur, choisir son parcours.

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos

https://photos.app.goo.gl/2vxBPngQB3RdtxuS7