Archives de l’auteur : Micheline Defoug

Je suis Mimi, une fada de randonnées de Pierrevert . J'aime balader avec " mes copains randonneurs "dans la bonne humeur, la convivialité et le partage. Notre région regorge de magnifiques paysages, de vues superbes et chaque randonnée reste une découverte sur la flore, la faune. J'aime aussi la photographie aussi je prends le temps de contempler, d'admirer pour capter des images de ces endroits sublimes. Je n'ai pas de record à battre, je marche pour le plaisir à la découverte de notre belle région !

194 – Le Pilon du Roi par la grotte du Facteur (13)

Janvier 2022

Une magnifique randonnée assez sportive dans le Massif de l’Etoile au départ de Mimet (le plus haut village des Bouches du Rhône) de 17 km pour 800 m D+ environ. qui permet de découvrir la Tête du Grand Puech, la Montagne du Bau Trauqua, la Grotte du Facteur, Notre Dame du Rot et le Pilon du Roi. Itinéraire partiellement balisé. Sentiers très escarpés par endroits ou il faut y mettre les mains.

Du parking derrière le bureau de Poste (à coté des terrains de boules) de Mimet, remonter la rue et virer à droite en direction de « La Tête du Grand Puech ». Suivez la route qui grimpe assez sèchement, passer le cimetière, continuer tout droit jusqu’au bout de la rue (aire de retournement) puis virer à droite en empruntant un sentier balisé et caillouteux qui grimpe jusqu’à la piste. Pour éviter cette longue piste qui monte en lacets, emprunter les petits sentiers de raccourcis qui mènent assez rapidement au sommet de La Tête du Grand Puech à 772 m d’altitude.

Du sommet poursuivre en crête en suivant les balises de couleur bleu, passer la Vigie et les pylônes de télécommunication, continuer tout droit. Profiter de différents points de vue sur la gauche. Le sentier en montagnes russes (ou quelques fois y mettre les mains) mènent jusqu’au Col Saint Anne. Du Col, descendre la petite route plein sud sur quelques mètres, trouver une sente à peine marquée à droite qui descend dans les taillis, la sente mène jusqu’au lit d’une rivière, la suivre sur 1 km environ. Le sentier très caillouteux descend assez sèchement par endroits, d’anciennes balises rouges. Puis le sentier vire à gauche, traverse le lit de la rivière asséchée pour remonter sèchement. Passer une première grotte (sans nom) puis le le Tombeau du Roi (bloc rocheux de la forme d’un tombeau) deux baumes et enfin virer à gauche (négliger la croix) La sente descend un peu pour remonter vers un gros bloc rocheux qu’il faut contourner à main gauche (un petit cairn)Descendre, passer sous une arche et trouver la Grotte du Facteur avec en point de mire  » Le Tombeau du Roi » juste en face.

Après être remonté, revenir au Gros bloc rocheux et virer à gauche, passer un poste à feu. La sente rejoint un sentier mieux marqué qui remonte et rejoint la petite route qui ramène au Col Saint-Anne. Du Col, prendre le sentier balisé bleu qui monte en crête et permet de jolies vues sur Mimet, Gardanne etc…puis le sentier rejoint la large piste en direction du Pilon du Roi, continuer sur 400 m environ et trouver à gauche, une sente qui grimpe sèchement, traverse des chaos rocheux et rejoint les ruines de « Notre-Dame du Rot ». Poursuivre jusqu’à son point culminant qui permet une vue à 360°. Redescendre jusqu’aux ruines et trouver une sente qui part direction Ouest et rejoint la large piste. Poursuivre sur 500 m environ et trouver à main gauche, une sente qui grimpe plein Sud et amène au ¨Pilon du Roi ». Passer le Pilon du Roi et descendre de suite par un sentier qui ramène à la large piste. Continuer sur cette piste jusqu’au Col Saint-Anne puis descendre plein Nord, passer le parking, poursuivre tout droit sur la petite route de N-Dame des Ange, à un oratoire, virer à gauche. Le sentier balisé descend progressivement et la route, prendre le virage en épingle. L’ancienne glacière se situe à droite du virage. Remonter la route en suivant le balisage qui ramène à Mimet. Traverser le village et revenir au parking de départ.

https://www.visugpx.com/Vt2Ub1WHp6

Du parking derrière la Poste, remonter la rue et virer à droite. Prendre la direction de La Tête du Grand Puech

Le sentier balisé grimpe sèchement

Prendre les sentiers de raccourcis pour éviter la piste qui monte en lacets

Malgré la brume, au sommet de La Tête du Grand Puech, on peut apercevoir Marseille au Sud.

La Vigie au sommet de La Tête du Grand Puech

Au Sud du Grand Puech, se trouve une zone d’entraînement des Canadairs, l’Aire de la Moure. La base de ces avions bombardiers d’eau est installée à Nîmes depuis 2016.

De nombreux points de vue à explorer. L ‘endroit se prête bien à une petite pause.

Jolie vue coté Nord sur le Massif de La Sainte-Victoire

Table d’orientation dirigée vers le coté Sud

Table d’orientation dirigée vers le Coté Nord

Suivre la crête de la Montagne du Bau Trauqua

L Oratoire du Col Saint-Anne

Après être descendu plein Sud, remonter le sentier balisé rouge et passer une première grotte

Passer le « Tombeau du Roi » un bloc rocheux de la forme d’un tombeau.

Après etre remonté, avoir contourné un bloc rocheux par la droite (petit cairn) descendre et passer sous une arche. Balisage vert clair

La grotte du facteur :
La grotte a été aménagée par « Le facteur de Mimet » qui y amenait avec sa mobylette les matériaux nécessaires. », Deux croix ont été sculptées dans le roc. On trouve aussi deux crucifix, trois statuettes de la Vierge et une du Christ Roi avec des traits d’enfant. Des écritures à la peinture bleue et des gravures accentuées par la peinture complètent l’installation. Une boite en fer avec des carnets où marquer son passage.

Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée

Chaque année le 8 Mai, une procession à l’ancien Monastère ND des Anges est organisée à Mimet, différents points de rassemblement sont prévus dans le village et la procession passant par le col Ste Anne, se rend à l’ancien monastère en versant sud du massif de l’Etoile.Depuis quelques années une variante de cette procession est proposée aux fidèles, elle passe par la « Grotte du Facteur ».

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La Grotte du Facteur

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/515216153097859

Le Tombeau du Roi vu de la grotte du Facteur

Une autre table d’orientation sur la crete mais en mauvais état…

Les vestiges de Notre-Dame du Rot : Cette église est allée se bâtir sur l’un des sommets de la chaîne de l’Étoile à près de 700 m d’altitude, loin de tout

Le point culmina t de Notre Dame du Rot permet une vue à 360°

La vue sur Notre Dame des Anges du belvédère de Notre Dame du Rot

Le Pilon du Roi culmine à 710 mètres sur la chaîne de l’Etoile et offre des vues imprenables sur tout le pays d’Aix.Marseille

Une ancienne voie d’escalade ?

L ancienne glacière de Mimet

Traverser tout le village pour rejoindre le parking de départ derrière le bureau de Poste

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette belle randonnée

https://photos.app.goo.gl/VPVSpgE4pQFZMHfi7

Une magnifique randonnée assez sportive qui permet des vues splendides sur tout le pays d’Aix et de Marseille

193 – Le plateau de Ganagobie au départ de Peyruis (04)

Janvier 2022

Une belle randonnée pour découvrir le magnifique plateau de Ganagobie, de jolis panoramas sur la vallée de la Durance à l’Est , la montagne de Lure au Nord et le Pays de Forcalquier à l’Ouest : 14 km pour 500 m D+ environ au départ du petit parking place St Roch à Peyruis. Itinéraire balisé à l’aller, partiellement au retour. Pas de difficulté technique si ce n’est quelques passages un peu aériens. Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée.

Du parking place St Roch à Peyruis, traverser la RD 4096 et prendre le chemin du Ribas qui mène au cimetière St Roch. Poursuivre en suivant le GR 653D qui part vers la gauche, traverser le ravin de Beuvon et monter en suivant le balisage GR jusqu’à Pont Bernard. Après avoir franchi le petit pont, prendre à droite et suivre le canal de Provence jusqu’à la petite route. Remonter la route sur 150 m environ puis virer à gauche en empruntant le sentier qui mène au village de Ganagobie. Après avoir visité le village, prendre la direction du Monastère de Ganagobie en suivant toujours le GR jusqu’au chemin de Monticelli puis virer à gauche en direction du Plateau de Ganagobie. Le sentier grimpe régulièrement jusqu’à la première bifurcation, prendre la direction de Villevieille. Suivre le sentier balisé PR qui suit la crête à main gauche jusqu aux ruines de Villevieille puis continuer à suivre la crête plein Nord pour parvenir au premier belvédère qui permet un beau panorama sur La Durance, Peyruis et tous les sommets enneigés ( les Ecrins, montagne de la Blanche, le Couard, l’Estrop, la Barre des Dourbes etc ) Continuer à suivre la ligne de crête coté Est pour revenir à Villevieille et poursuivre en revenant au carrefour du GR en suivant le PR. Du carrefour, prendre la direction de « La fontaine aux oiseaux », le sentier part à main droite et suit la crête coté Ouest. De nombreux petits belvédères permettent la vue sur la Montagne de Lure et le Pays de Forcalquier, passer la fontaine aux oiseaux, poursuivre jusqu’à trouver le sentier qui part à gauche et rejoint la large piste (ne pas hésiter des vestiges se cachent un peu partout dans le bois) A gauche de la piste, en remontant un peu, une tortue en pierres sèches. Suivre la large piste qui mène vers l’Abbaye de Ganagobie, ses deux tombeaux à son entrée. Poursuivre à gauche de l’église, à droite du sentier un peu en contre-bas, encore quelques tombeaux et encore un peu plus bas, le sentier du retour. Revenir à la piste, passer devant le cimetière des Frères, continuer plein Est jusqu’à la Croix : un magnifique belvédère.

Revenir aux tombeaux et prendre le sentier (pas de balisage) en contre-bas qui descend à gauche au pied du Plateau (pas celui qui part à droite) De nombreuses grottes, baumes et rochers sillonnent cette jolie sente qui ramène à une piste que l’on suit sur quelques mètres puis désescalader un monticule de terre ( travaux en cours ) pour retrouver une piste en contre-bas qui part au Nord vers le hameau  » Le Belvédère » ‘ . La piste rejoint la petite route, à main gauche une habitation en forme de soucoupe volante. Après avoir visité « Le Belvédère » redescendre la route jusqu à rejoindre le village de Ganagobie puis emprunter le GR pris à l’aller et descendre jusqu’au Pont Bernard. Du petit pont, suivre le canal de Provence (pas de balisage) jusqu’à atteindre le RD 4096, la traverser prudemment , traverser le cimetière et rejoindre de l’autre coté, le chemin des Magnanarelles. Virer à gauche et remonter la petite route jusqu’à retrouver le parking du départ.

https://www.visugpx.com/GauYHBMmbc

Après avoir rejoint le cimetière St Roch, prendre le sentier balisé GR qui part à gauche

Après avoir rejoint Pont Bernard (hameau), suivre le canal de Procence par le GR

Une petite visite du village Ganagobie

A la sortie du village de Ganagobie, prendre la direction du Monastère en suivant toujours le GR

Une jolie vue sur la montagne de Lure

Apres avoir passé le carrefour du chemin de Monticelli , le sentier grimpe régulièrement jusqu’à une première bifurcation, prendre à gauche la direction de Villevieille

De nombreux cairns accompagnent le sentier balisé PR

VILLEVIEILLE ET SON REMPART : Des vestiges de l’occupation humaine à l’extrême Nord du plateau de Ganagobie.

L entrée principale de l’église

Un bénitier ?

http://www.chroniques-souterraines.fr/dossiers/Archeologie/00_Dossiers/villevieille.pdf?fbclid=IwAR1YK_BYKiR4IpLhXjGV8JPCrlH3xywMkLRoSj0PXvek2QZZvxeFU95EzDo

Un beau belvédère au Nord du plateau permet une jolie vue sur Peyruis et tous les sommets enneigés

Zoom sur les sommets : la Montagne de La Blanche, La Tete de l’Estrop, le Cheval Blanc, le Couard et le Cucuyon, la Barre des Dourbes etc

Zoom sur l’Estrop

« La Fontaine aux oiseaux » : l’impluvium d’un chantier d’extraction de meules, relié par une goulotte à un bassin supérieur carré.

Une jolie tortue en pierre sèche

Magnifique portail en festons de l’église de Ganagobie

https://www.abbaye-ganagobie.com/index.htm

Deux tombeaux devant l’entrée de l’Abbaye

D ‘autres tombeaux à gauche un peu en contre-bas de l’Abbaye et au fond le sentier du retour

Le cimetière des Fréres

Un magnifique belvédère permet une vue magistrale sur la vallée de la Durance

Le joli sentier du retour

Des grottes, des baumes, des bassins, des chaos jalonnent ce magnifique chemin

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/472921104405167

A  » Le Belvédère » une habitation bien étrange !

Les extra-terrestres sont parmi nous !!

Retour à Pont Bernard, continuer à suivre le bord du canal de Provence jusqu’à Peyruis

Un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette belle randonnée

https://photos.app.goo.gl/VGTYExF1sDsrpwQE8

Une magnifique randonnée ou il y a tant à découvrir sur ce plateau au milieu des chênes verts et des pins d’Alep. Possibilité d’y monter en voiture pour un pique-nique ou une simple balade avec des enfants : ce lieu est plein de surprises

192 – La Grotte aux Hirondelles par le Pas de la savonnette (13)

Janvier 2022

Une magnifique rando-escalade sur la face Sud du massif de la Sainte-Victoire de 7 km pour 700 m de D+ environ au départ du parking du Plan d’En Chois prés d’Antonin sur Bayon. La montée se fait par le sentier rouge jusqu’au refuge Cézanne puis par le sentier jaune (Pas de la Savonnette) Au sommet suivre le GR 9, monter au Prieuré puis à la Croix de Provence poursuivre jusqu’ au Garagai. Le retour par le Pas du Moine (Pas du Berger) sentier rouge. Itinéraire balisé. Vertigineux s’abstenir.

Quelques notions d’escalade sont préférables : casques et corde à prévoir

Attention le Pas de la Savonnette et le Pas du Berger sont très patinés

Le sentier jaune est interdit par arrêté préfectoral. Si vous empruntez ce sentier c’est à vos risques et périls……

https://www.visugpx.com/JFwvw6QBga

Départ : parking du Plan d’En Chois, prendre à droite du panneau d’informations le sentier balisé rouge jusqu’au refuge Cézanne

le refuge Cézanne fermé au public pour causes de dégradations

A l’intérieur du refuge Cézanne

Jolie vue coté Sud-Ouest en montant par le sentier jaune

Le Pas de la Savonnette porte bien son nom, la paroie est très patinée

Puis on continue à suivre le sentier jaune

Passer le Puits du diable

La Croix de Provence est en vue

Encore un petit effort avant le sommet

La vue au sommet de Bau Cézanne

Le Prieuré de La Sainte-Victoire

https://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/la-visite-du-prieure.html

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/3040538066257874

La Croix de Provence à 945 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/504080070925610

Peu après ce rocher sur la droite à quelques centaines de mètres à l’est de la Croix de Provence, au-dessus du GR9 …La Grotte aux Hirondelles ou Garagaï

La Grotte aux Hirondelles ou le Garagaï : un long boyau

C’est le départ du tracé noir et du tracé vert Forcioli (difficiles surtout à la descente ! )

Le retour par le sentier du Pas du Moine : tracé rouge

Le Pas du Berger : la roche étant tellement patinée, nous avons sécurisé par une corde pour assurer notre descente

La Croix de la Chapelle du Trou : nous décidons d’aller la toucher

Les ruines de La Chapelle du Trou

La Croix en fer forgé de la Chapelle du Trou

Retour au parking de départ

un galet voyageur a été déposé lors de cette randonnée : à vous de le découvrir

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises au cours de cette rando-escalade

https://photos.app.goo.gl/PaKSFFJsfQHqUkNT9

191 – La Chapelle Saint Honorat (06)

Décembre 2021

Pour fêter la nouvelle année, nous décidons de partir quelques jours au bord de mer à Saint Raphael.

Nous vous proposons une petite balade digestive dans l’Estérel, la chapelle St Honorat : grotte troglodyte qui se mérite 1,6 km pour 130 m de D+ au départ du grand parking. Vertigineux s’abstenir. Itinéraire balisé.

 Cette grotte aménagée est située dans le massif de l’Esterel, entre Saint-Raphaël et Cannes, sur le versant nord-ouest du pic du Cap Roux.

https://www.visugpx.com/W92E9rbQt5

Départ de la balade, quelques escaliers balisés

De nombreux petits cairns ont été déposés sous cette grotte

Une main courante aide pour les passages un peu aériens.

Attention, mieux vaut être bien chaussé, l hiver la roche est humide donc glissante…

Une vue magnifique sur l’Esterel

Le sentier étroit est bien aménagé mais vertigineux s’abstenir

Les ruines de l’ancienne Abbaye de St Honorat

Saint Honorat est né à Trèves vers 380. Il vécut en ermite dans cette grotte, d’où il apercevait les îles de Lérins dans le lointain. C’est alors qu’il décida d’y fonder une abbaye, qui vit le jour vers l’an 400 dans l’île qui porte aujourd’hui son nom. L’abbaye Saint-Honorat-de-Lérins occupe une place très importante dans l’histoire religieuse et monastique de la Provence. De nombreux évêques issus du monastère de Lérins contribuèrent fortement à la christianisation de la Gaule. .

A l’intérieur de la grotte de St Honorat

Une jolie balade qui peut être prolongée par la boucle qui mène au Pic du Cap Roux. Des vues époustouflantes au cœur de ce massif plongeant dans la Méditerranée avec ses couleurs atypiques mêlant roches rouges et eau turquoise.

190 – La Bergerie de Berdine (84)

Décembre 2021

Une jolie balade d’hiver au départ de Viens de 15 km pour 320 m D+ pour découvrir un joli cadre de vie qui accueille les personnes en grande difficulté. Aucune difficulté particulière. Itinéraire Non balisé à l’aller.

https://www.visugpx.com/sKqm88KmS8

Une bergerie en pierre sèche

Juste avant Les Faysses, virer à droite

Zoom sur le village de Viens

Quelques curiosités dans un jardin aux « Hautes Courennes »

La Bergerie de Berdine

https://berdine.fr/

Créée en 1973, la Bergerie de Berdine est un lieu se proposant d’accueillir des personnes en grande précarité (anciens toxicomanes ou alcooliques) sans aucune contrepartie financière ni limites de séjour et leur offre un cadre unique et non conventionnel de guérison. En 1977 l’association acquiert un hameau en ruine d’une quinzaine de maisons sur le plateau de Courennes dans le Vaucluse. Depuis, chacune des 150 personnes accueillies chaque année participent aux activités (boulangerie, miellerie, fromagerie, menuiserie, poterie, bergeries) et, selon ses capacités, contribue à la reconstruction du village.
Ares et Berdine ont signé un accord de jumelage en 2014 et la Bergerie se lance dans un grand projet de construction d’espace de vie

Plus de 6 000 personnes accueillies depuis la création de Berdine (de 150 à 200 personnes par an)

65 logements, 1 réfectoire, ateliers, bureaux, hangars agricoles et garages

La boulangerie de Berdine : le pain et les brioches sont excellents

La Chapelle de Berdine

C’est aussi une exploitation agricole de plusieurs hectares, qui propose à la vente de nombreux produits artisanaux, sur place ou en circuits courts. Livraison de bois de chauffage 😉

La Chapelle des Courennes

Le cimetière ou reposent d’anciens résidents

Visite du petit hameau de Saint – Laurent

Le joli sentier du retour qui ramène à Viens

Quelques belvédères permettent de jolies vues

Le chateau de Viens :
Le village de Viens est encore dominé par l’une des tours rondes à mâchicoulis de l’ancien château de seigneurs des lieux et dont l’origine remonte à 990.et la Tour de La Pousterle

Le magnifique village de Viens : un ensemble de constructions médiévales fort intéressantes :
château, remparts, portes fortifiées, église romane, demeures et ruelles.

Le château médiéval a été bien remaniée au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle. On peut tout de même découvrir sa cour intérieure autour de laquelle ont été édifié les différents logis ayant conservés, pour certains, des grandes fenêtres à croisillons.

Des ruelles magnifiquement décorées

Les ruelles de Viens sont un régal pour les yeux et pour les amoureux des villages médiévaux car on y observe des façades de demeures des XIIIe au XVIe siècles ornées
de fenêtres à meneaux et à croisillons, des baies géminées, des portes au linteaux finement décorés…

La tour-porte dite de l’horloge défendait l’entrée du bourg de Viens.

189 – Le Tour du Château de Javon (84)

Décembre 2021

Une jolie balade autour du Château de Javon au dessus de St Saturnin les Apt de 16 km pour 320 m D+ au départ du Château de Javon. Une randonnée qui permet la visite des ruines de Bois Tomba, de la ferme fortifiée de Lausemolan, de La Jaille et du mur de La Peste. Aucune difficulté particulière, itinéraire balisé.

Départ juste en face du Château, après avoir admirer le magnifique chateau de Javon (propriété privée qui ne se visite pas) prendre la direction de La Plane, le sentier en sous bois mène au carrefour du Bois Tomba. Virer à gauche sur la large piste en direction de Lausemolan ; après 500 mètres environ les ruines de Bois Tomba demandent une petite visite. Continuer sur 500 m environ puis quitter la piste en empruntant le petit sentier balisé à gauche qui mène à la cote 834 puis jusqu’ à la ferme de Lausemolan. Après avoir visiter le site, prendre la direction de St Hubert sur 400 m environ puis bifurquer à gauche, un sentier non balisé mène à « La Jaille », une dalle calcaire avec un aiguier et son impluvium. Revenir à la bifurcation et tracer tout droit jusqu’au carrefour du Grand Adrech. Nous avons opté pour un passage en mode sanglier pour rejoindre le Pas de Viguier mais préférer suivre la piste balisée. Suivre donc le sentier à droite qui mène au carrefour du Mur de la Peste et de là, prendre la direction du Pas de Viguier. Poursuivre tout droit jusqu’à atteindre le GR de pays du Mur de la Peste. Sachant que les propriétaires de la Verrerie ont clôturé, il est impossible de quitter le Mur de la peste à la cote 799 et pour éviter la longue route forestière des Indochinois au retour, nous avons opté pour un aller et retour juste pour avoir une idée de ce fameux Mur de la Peste.

Revenir au carrefour du Grand Adrech et prendre la direction plein Sud « Fillol », le sentier balisé descend tranquillement en foret, passe prés de La Verrerie et rejoint une large piste. Virer à gauche et continuer environ 500 m pour retrouver la route forestière des Indochinois. Poursuivre à gauche jusqu’au carrefour de Fillol direction « Javon » puis jusqu’au carrefour de Pié Chauvet direction « Chateau de Javon ». Le sentier mène à une proprièté privée « Fillol », prendre à droite peu avant. L itinéraire suit la propriété puis longe un champ, là où la piste tourne légèrement à gauche, la quitter pour emprunter un sentier peu marqué à droite qui se dirige vers les bois (balisage ancien à repérer). Poursuivre sur ce sentier balisé PR qui ramène au Château de Javon et au point de départ.

https://www.visugpx.com/pFHQIWH6MT

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette randonnée

https://photos.app.goo.gl/ZytAd6jB79N4ZuhU8

Départ face au Château de Javon

Le Château de Javon Propriété privée : la porte et la fenêtre Renaissance sur cour sont inscrites comme monument historique.
En 1475, Javon fut inféodée par Léon X à François Baroncelli, en récompense de ses services. La construction du château date probablement de cette époque

Le chateau et son bassin d’agrément gelé

Prendre la direction « La Plane »

Le sentier balisé en sous-bois mène au premier carrefour de Bois Tomba

Puis virer à gauche, direction Lausemolan

les ruines de Bois Tomba : un ancien hameau

Les ruines de l’ancien hameau de Bois Tomba

Arrivée au carrefour de la Ferme de Lausemolan

 La ferme de Lausemolan : ancienne ferme datant du XVIe siècle. Typique de l’habitat des hauts plateaux où des paysans s’installèrent pour défricher. Entourée d’une large enceinte avec enclos, elle prend un caractère défensif. Les bâtiments (habitation, bergerie, écurie, poulailler…) s’articulent autour d’une cour intérieure. On peut y observer des vestiges de cuves, four, aiguier-citerne pour récupérer les eaux de ruissellement.

Les vestiges de la ferme de Lausemolan

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/704686970510531

Un ancien four

Aiguier – citerne pour récupérer les eaux de pluie

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/3026675824253361

A La Jaille : quittez momentanément les balisages au niveau d’un affleurement rocheux, poursuivre sur 100 mètres pour découvrir une immense dalle rocheuse, un aiguier, un impluvium et un abreuvoir en bois.

La Jaille : son aiguier

A La Jaille : jolie vue sur notre Géant de Provence

Carrefour du Grand Adrech : nous avons opté pour rejoindre le Pas de Viguier en mode sanglier à travers le maquis mais préférer suivre la piste et prendre la direction de St-Hubert

La ferme Saint-Hubert

Le Pas de Viguier et son enclos en pierres sèches

Le mur de la Peste: c’ était un rempart édifié dans les monts de Vaucluse afin de protéger le Comtat Venaissin de la peste qui frappa Marseille et une partie de la Provence en 17201722. S’étirant sur 27 kilomètres, il était bâti en pierre sèche.

Cette ligne sanitaire s’étend de Cabrières d’Avignon et Lagnes au sud à Saint Hubert au nord, en passant par Venasque et Méthamis.

C’est un mur de 2 mètres de haut et 0.6 m de large que des petites mains construisirent sous la contrainte, pierre par pierre et sans aucun liant. Le moyen de confiner d’autrefois….

Le long de ce mur, des guérites en pierre sèche accueillaient des gardes.

La Verrerie : propriété privée entourée de clôtures et de grands portails en bois

Fillol : Propriété privée

Peu avant de rejoindre le Chateau de Javon, sur la gauche, une belle baume

Retour au Château de Javon

Son point d’eau

Une belle balade pour les amoureux des vieilles pierres. Nous avons opté pour cet itinéraire avec un retour par le domaine de la Verrerie pour éviter le goudron de la route des Indochinois.

188 – le Tour de la Montagne de Chamatte (04)

Novembre 2021

Une belle randonnée d’hiver de 16 km pour 950 m D+ au départ de Thorame Haute dans le 04. Aucun balisage, ni cairn, boussole ou GPS recommandé, pas de difficulté particulière si ce n’est la descente au retour pour rejoindre la cabane de Font Blanche ou le pied montagnard est exigé. Un galet voyageur a été déposé lors de cette balade.

Départ au Nord de Thorame Haute, passer le petit pont de bois, place pour une ou deux voitures à gauche le long du Riou. Remonter la piste jusqu au virage en épingle, grimper à droite pour rejoindre une sente qui mène à la crête de Tra Castel. Suivre le sentier non balisé qui monte régulièrement plein Nord puis virer à droite pour un passage à gué du Riou sec (attention peut-être difficile à traverser au printemps à la fonte des neiges) Le sentier grimpe assez sèchement , traverse des pierriers jusqu’à virer au Sud-Est puis le dénivelé diminue. Le sentier mène aux ruines de Cheinet direction Nord-Est. Continuer plein Nord pour retrouver une sente qui part direction Nord-Ouest (un seul et unique panneau) pour rejoindre la crête de La Mangeoi. Passer les abreuvoirs, le bassin de rétention puis suivre la crête. La montagne de Chamatte a une forme de fer à cheval donc le parcours est en arc de cercle vers la gauche. Poursuivre alors, l’itinéraire en suivant la crête Nord-Est du plateau et en profitant de la vue plongeante à droite sur la vallée de Colmars, Beauvezer et sur le Verdon. Continuer jusqu’au sommet de la montagne de Chamatte à 2077 m ou trône un gros cairn, une vue magnifique à 360° permet d’admirer la Montagne de Coste Longue et son sommet le Mourre Frey, la montagne de Boules, le Denjuan et à l’Est, le Petit et grand Coyer, le Couguyon, Le Laupon, la tète de l’Encombrette etc.

Du sommet, suivre la crête direction Sud-Ouest, longer la vallée de l’Issole qui mène à La Valette puis petit à petit s’orienter Sud-Est pour rejoindre « Les Serres », descendre dans le ravin pour apercevoir Thorame Haute en contre-bas. Se diriger vers la cabane de Font Blanche, la pente est raide. Se laisser glisser dans les pierriers pour rejoindre une sente qui mène plein Sud à la cabane Font Blanche. De la cabane, prendre plein Sud pour rejoindre la piste qui descend en lacets puis virer à gauche vers le sentier balisé qui ramène au point de départ.

https://www.visugpx.com/43rbJW8M2M

Départ le long du Riou après avoir franchi le petit pont de bois à gauche

Au virage en épingle juste au-dessus du point de départ, grimper à droite pour rejoindre une sente qui mène à la crête de Tra Castel.

La vue se dégage sur Thorame-Haute et sur la montagne de Cordeil (2015 m)

Passage à gué du Riou sec ( attention au printemps, à la fonte des neiges le passage à gué risque d ‘être compliqué)

Grimper plein Nord dans les pierriers

Les ruines de Cheinet à 1600 m d’altitude

Le seul et unique panneau rencontré, le sentier à suivre pour atteindre la crête de La Mangeoi

Sur la crête de La Mangeoi

Passer le bassin de rétention

Puis suivre la crête direction Nord-Ouest

Dans le rétro, la crête déjà parcourue

Vue Est sur la vallée de Colmars, Beauvezer et le Verdon

Coté Ouest, vue sur « Les Serres »

En toile de fond : Le Petit et Grand Coyer, Plateau de Pisse en l’Air

Bientôt le sommet, plus que quelques mètres de dénivelé

Le sommet de la Montagne de Chamatte à 2077 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/686727828965545

La vue du sommet de Chamatte : La Montagne de Boules, la Montagne de Denjuan, le Pié du Serre

La Montagne de Coste-Longue et son sommet le Moure frey à 2286 m d’altitude

Vue sur la Montagne de Denjuan, la Montagne de Chalufy, la Grand Croix…

Toute la crête à parcourir pour achever le parcours en arc de cercle

Passer un cairn

Passer une doline

La Tète de l’Estrop montre le bout de son nez

Descendre le long du ravin en direction de Thorame-Haute

La pente est raide, pied montagnard exigé

S’orienter vers la cabane Font Blanche

On se régale à se laisser glisser dans les pierriers

Petite pause à la cabane Font Blanche

Les abreuvoirs de Font Blanche

Emprunter la piste qui descend en lacets

Retour à Thorame-Haute

Retour au point de départ le long du Riou

Une belle randonnée d’hiver peu fréquentée qui permet un beau parcours facile en crête et de beaux Panoramas

187 – Le petit Tour des Claparèdes (84)

Novembre 2021

Une belle randonnée d’hiver pour découvrir des pépites autour du plateau des Claparèdes au départ du petit parking de co-voiturage au carrefour de la D252 et de la D113. Pas de difficulté particulière si ce n’est que les sentiers sont très glissants en cette saison. Itinéraire +/- balisé.

Du petit parking, remonter la D 113 plein Nord sur 300 metres environ puis prendre le sentier à droite qui longe un grand champ de lavande. Au bout du champs virer à gauche, le sentier descend et traverse à nouveau des champs de lavande. Prendre la piste qui traverse « Les Claparedes » un hameau composé de quelques habitations. Remonter cette piste jusqu’au premier carrefour, continuer tout droit vers une grande antenne, la dépasser puis longer le champ de lavande. Traverser le champ pour visiter la bergerie puis le longer jusque au bout pour rejoindre le GR qui descend vers le Rocher des Druides à gauche. Au rocher des Druides (plus de balisage) traverser l ‘habitation troglodyte restaurée et suivre la sente qui remonte sur un plateau (jolie vue sur APT et ses environs) puis redescend jusqu’au carrefour Saint Vincent ou il faudra bifurquer à gauche en direction du Château des Tourrettes. Le sentier monte régulièrement pour arriver sur un plateau de champs de lavande. Des bergeries et bories se cachent dans la végétation. Poursuivre jusqu’à rejoindre la D113 petite route de Buoux. Traverser la D113 et prendre en face la petite route qui descend sur une centaine de mètres puis trouver à droite, une sente qui descend et rejoint une autre petite route. (Repérer presque en face un sentier à emprunter après la visite de la chapelle). Continuer sur la petite route sur une centaine de mètres puis descendre à droite vers le domaine de La Santonne pour visiter la magnifique chapelle de La Santonne. Revenir sur ses pas pour rejoindre le sentier qui descend dans le ravin de Mauragne, traverser le ruisseau du même nom pour rejoindre une piste de l’autre coté. Poursuivre à gauche, direction Sud-Ouest, la piste très agréable en sous-bois remonte jusqu’au Vieux Château des Tourrettes. Continuer par un sentier qui remonte jusqu’au carrefour « le Chateau des Tourettes » puis prendre le GR 9 et GRP en direction « Des Picatiers » le sentier grimpe pour rejoindre une ancienne route. Prendre en face, un sentier (non balisé) qui permet d’éviter le bithume ou suivre l’ancienne route jusqu’au carrefour « Les Picatiers ». Poursuivre plein Sud, traverser la D252 puis descendre par la petite route en direction de Buoux. Juste avant « Le Jas » à gauche, repérer les œufs de dinosaure incrustés dans une dalle rocheuse. Prendre la direction du Château de l’environnement, grande bâtisse classée monument historique qui se repère de loin. Visiter les extérieurs du Château en le contournant puis revenir sur une piste qui part au Sud-ouest, prendre la direction de La Chapelle Sainte-Marie. Après avoir visiter la chapelle, prendre la direction d’APT par la petite route très peu fréquentée qui ramène sur la RD 252 puis continuer le long de la route à droite pour rejoindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/IQ2DK1StO8

Le petit parking au carrefour de la RD252 et de la RD113

La piste qui traverse le hameau « Des Claparèdes »

Prendre la piste qui se dirige vers la grande antenne et longer le champ de lavande

Traverser le champ de lavande pour visiter la bergerie, deux pièces en enfilade

Jolie vue sur le Géant de Provence

Le Rocher des Druides

http://www.chroniques-souterraines.fr/dossiers/Sites_Rupestres/84_Vaucluse/84rocsaliere.pdf

Traverser l’habitation troglodyte restaurée

Sortir de l’autre coté du rocher en suivant la petite sente au milieu de la végétation

Jolie vue sur le Géant de Provence, St Saturnin les Apt, et APT

Zoom sur le rocher de Rocsalière

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/3052793664989638

Carrefour Saint Vincent, prendre la direction du Château des Tourrettes

Une autre bergerie cachée dans la végétation

Plateau des champs de lavande

La Chapelle de La Santonne : La chapelle est l’œuvre de Roger Petit qui, ayant participé à la Guerre d’Algérie et pour respecter son vœu d’édifier une chapelle s’il revenait vivant, construit de lui-même cet édifice sur sa propriété durant les années 1960. Elle est bâtie à flanc de colline, en pierres et couverte d’un toit de tôle.

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/322743655949620

Descendre dans le ravin et traverser le ruisseau de Mauragne

Ancien GR très agréable avec ses magnifiques couleurs d’automne

Le Vieux Château des Tourrettes une propriété privée

Prendre la direction des Picatiers

Aux Picatiers, prendre la direction de Buoux et Chapelle Ste-Marie en empruntant la petite route qui descend vers le chateau de l’Environnement

Des œufs de dinosaure.

Ils semblent résulter d’un phénomène de concentration
carbonaté lors de la transformation du sédiment en roche (diagenèse).

Le Château de l’Environnement de Buoux

https://www.parcduluberon.fr/un-quotidien-a-preserver/education-au-territoire/chateau-de-lenvironnement-buoux/

Les extérieurs du Château de l’Environnement classé monument historique

Une alcôve

Le plafond de l’alcôve

http://www.infos-patrimoinespaca.org/articles/articles_pdf/dossier_35.pdf

Les magnifiques escaliers renaissance du Château. Je me la pète un peu , non ?

La jolie fontaine au centre de l’escalier

Son entrée principale

Prendre la direction de La Chapelle Sainte-Marie

La Chapelle Sainte-Marie de Buoux et son cimetière fleuri

http://chapelles.provence.free.fr/buoux.html

La nef de la chapelle Sainte-Marie

Puis retour au parking de départ par une petite route très peu fréquentée.

 N’hésitez pas à fouiner sur les petits sentiers, ils mènent souvent à de belles découvertes…à des pépites !

186 – La Petite Cloche de Barles en boucle (04)

Novembre 2021

Une belle randonnée d’hiver au départ d’Ainac (8 km au-dessus de La Robine sur Galabre) en passant par le Col St Antoine et retour par Lambert en passant par le Col de Baran : 15 km pour 950 m D+. Itinéraire balisé sauf en crête. Vertigineux s’abstenir (traversée en crête de la Petite Cloche) Un galet voyageur a été déposé au cours de cette balade.

Depuis le petit parking avant l’entrée dans le hameau de Ainac, prendre de suite la direction du Col d’Ainac (ou emprunter la petite route D103 qui monte et virer à gauche à la première bifurcation) emprunter la sente balisée qui suit le riou sur 200 mètres environ puis virer à droite en hors sentier pour rejoindre la piste à suivre plein Nord. Après une bifurcation à droite suivre le sentier qui longe le ravin du « Galabre » jusqu’au Col Saint-Antoine puis suivre le direction du Col des Cloches. Un joli sentier en balcon mène entre les deux Cloches. Au col , prendre la crête à gauche et monter à la Petite cloche (la plus Haute) quelques cairns aident à la progression vers le sommet à 1909 m (un gros cairn). Poursuivre (direction Nord-Ouest) en suivant la petite sente qui descend progressivement le long de la crête, puis obliquer à droite (vers 1740 m environ) en visant les deux cabanes (cabanes des Pres) sur l’autre versant en face. Dans la descente, repérer la balise du Col de Baran à la cote 1665 et s’y diriger. Du Col, prendre la direction des « pâturages de Baran » (abreuvoirs) en traversant les marnes noires. Puis prendre la direction du Col des Cloches. La sente traverse un riou et monte régulièrement jusqu’au Col des Cloches. Redescendre par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’au Col de Saint Antoine. Poursuivre la descente en suivant le sentier balisé qui traverse le Galabre à plusieurs reprises jusqu’au petit hameau de Lambert. Continuer par la petite route sur 1 km environ pour rejoindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/yTpUB5IYXQ

Le Petit parking avant d’entrer dans le hameau d’Ainac au-dessus de La Robine sur Galabre

Prendre de suite la direction du Col d’Ainac ou remonter la petite route jusqu’à la première bifurcation à gauche

Après avoir rejoint la piste, virer à droite direction Col de St-Antoine

Curiosité géologique

Du Col St-Antoine, virer à droite en direction du Col des Cloches

Dans le rétro, on peut apercevoir la crête de Géruen

Le joli sentier en balcon qui mène au Col des Cloches

La grande Cloche (la plus petite 1887 m d’altitude) droit devant nous

Au Col des Cloches entre les deux Cloches. La Petite Cloche à gauche se dresse devant nous

Suivre la sente qui mène au pied de la Petite Cloche

De nombreux cairns aident à s’orienter dans la montée

Un passage ou il faut y mettre les mains ( facile) juste avant le sommet

Le sommet de la Petite Cloche de Barles à 1909 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/691070748532318

Le Blayeul devant nous

En direction de Barles, Le Forest…

Zoom sur l’Estrop, le Pic des Tètes, Roche Close etc…

Suivre la sente le long de la crête qui descend progressivement direction Nord-Ouest

Face Ouest de la Petite Cloche

Zoom sur les deux cabanes des Pres en face sur l’autre versant

Repérer la balise du Col de Baran à 1665 m dans la descente

Puis suivre la direction des « Pâturages de Baran » en traversant des marnes noires

Aux « Pâturages de Baran », virer à droite en direction du Col des Cloches

Des abreuvoirs aux Paturages de Baran

Retour au Col des Cloches, on peut apercevoir deux randonneurs au sommet de La Petite Cloche

Retour par le sentier balisé le long du Galabre en direction du hameau de Lambert

De nombreuses vasques

ce sentier de descente est très joli

Puis passage en foret

L’Oratoire à Lambert

de l’eau potable prés du cimetière

A Lambert

Puis retour par la petite route pour retrouver le parking de départ

Une jolie randonnée d’hiver qui permet de jolis panoramas sur La chaîne de la Blanche, les Ecrins , les Monges. Le sentier du retour est magnifique et ses nombreuses vasques peuvent permettre les bains de pieds !

185 – Le Castrum Saint-Jean de Rougiers (83)

Novembre 2021

Une belle randonnée d’hiver pour les amoureux des vieilles pierres de 12 km pour 500 m D+ au départ du parking à l’entrée de Rougiers. Itinéraire raccourci à cause de la pluie. Peu de balisage, aucune difficulté particulière. Un galet voyageur a été déposé lors de cette balade.

Du parking (gratuit) à l’entrée de Rougiers, prendre la rue de la Rousse plein Sud puis tout droit, la rue Sainte-Anne. Après avoir traversé tout le village, bifurquer à droite. La route balisée GRP Boucle de la Ste-Baume grimpe régulièrement jusqu’à atteindre une propriété privée  » La Barzoière »,ensuite virer à droite. Le sentier ombragé continue tranquillement jusqu’à un gros cairn à droite ou il faut bifurquer pour suivre une sente +/- dégagée qui grimpe modérément puis sèchement jusqu’au sommet de Piègu à 618 m d’altitude ( attention la sente n’est pas facile à suivre un peu avant le sommet) Suivre le sentier cairné qui redescend puis à la cote 564 ( gros cairn) virer à gauche. Le sentier rejoint plus bas après une citerne, le GRP qu’il faut remonter plein Nord sur une centaine de mètres. Un gros cairn indique le sentier à suivre à droite sur un km environ jusqu’à un premier carrefour ou il faut continuer tout droit. Puis au deuxième carrefour, prendre à gauche puis une nouvelle fois à gauche pour apercevoir le Castrum Saint-Jean. Visiter toutes les ruines, la chapelle St Jean, l’Oratoire , la Vierge et l’Enfant. Puis descendre à gauche de la chapelle par un sentier caladé jusqu’à la première grotte troglodyte, continuer jusqu’à la table d’orientation. Derrière la table à gauche se trouve une grotte. Revenir sur ses pas puis descendre jusqu’à l’ancien village ruiné. Remonter le sentier, passer le castrum et suivre la large piste qui descend plein Sud jusqu’à un premier carrefour, virer à gauche pour atteindre la cote 510 puis rejoindre et traverser la petite route. Emprunter en face, la large piste jusqu’à un premier carrefour, virer à gauche. Continuer sur cette piste tout droit sans virer à droite, le sentier se rétrécit et grimpe tranquillement vers le sommet du Defens ( sentier non répertorié sur les cartes ) puis redescend en foret jusqu’à rejoindre et contourner le cimetière de Rougiers et ses antennes . Suivre la rue plein Ouest à Gauche jusqu’à rejoindre la rue Sainte-Anne empruntée à l’aller pour rejoindre le parking du départ.

https://www.visugpx.com/tc6KDWgqCv

La place principale avec sa fontaine et son Beffroi sur 4 colonnes

Beffroi avec campanile

Armoiries de Rougiers

Après  » La Barzoière » virer à droite

Suivre le GRP jusqu’à ce cairn puis virer à droite et emprunter la sente qui mène au sommet de Piégu

La vue sur Rougiers au sommet de Piégu

On peut apercevoir le Castrum St Jean sur l autre versant

Les ruines et oppidum de Piégu

Prendre son temps et visiter toutes les ruines

Pas de balisage mais des cairns. Après être redescendu de Piégu, à ce cairn virer à gauche pour rejoindre le GRP

Après avoir rejoint le GRP sur une centaine de mètres, virer à droite en empruntant le sentier qui grimpe régulièrement vers le Castrum

 les ruines du Castrum Saint-Jean se dressent, à 600 m d’altitude, sur l’éperon barré de la colline.

Les vestiges de ce grand castrum érigé dans la seconde moitié du XII°, après la destruction en 1150 d’un habitat antérieur, sont classés Monuments Historiques.

Ce village resta habité jusqu’au début du XV°, date à laquelle la population se déplaça d’abord à l’emplacement du hameau dit « Le Pays Haut », puis vers le site du village actuel, « Les Quatre Cantons ».

L’ensemble du castrum était enserré dans une enceinte continue. Il comportait un château, au petit donjon carré entouré du logis seigneurial et de dépendances qui occupaient sur la crête une position défensive évidente. En contrebas de nombreuses petites maisons d’habitation de 20 à 60 m² s’étageaient suivant un plan qui s’adapte parfaitement au relief et aux conditions climatiques.

La Chapelle Saint-Jean


Ce patrimoine fut édifié en 1860, en commémoration de la victoire remportée par l’empereur Napoléon III à Solférino. Il est construit en maçonnerie traditionnelle, avec des matériaux trouvés sur place ou amenés depuis la plaine.

Une quantité de pierres provient certainement des éboulements des murs féodaux du site. Son implantation est en plein coeur des vestiges du castrum datant du XIIe siècle. Au sein de ce château, solidement bâti en pierre, protégé sur le front d’attaque par les murs de lices ponctués de tours, elle est là, telle une vigie, érigée dans la zone occupée jadis par la basse cour. Son emplacement lui permet de veiller sur le village, la plaine et les lointains alentours jusqu’aux Alpes du Sud.


La chapelle Saint Jean est située sur le couronnement rocheux qui domine le village de Rougiers. Sa position géographique, perchée sur son piton, l’expose forcément aux caprices météorologiques. Le site est composé d’un corps de bâtiment qui constitue le lieu de culte, d’un local annexe pouvant être attribué à un ermite et une citerne de recueillement des eaux de pluie.

Les dégradations, sans toucher les fondations, sont réelles et importantes. Elles affectent tous les éléments devant assurer le clos et le couvert ainsi que l’ensemble des enduits sur les parois intérieures. L’angle de la citerne extérieure voit son mur de pierre en partie éboulé. Les travaux concernent le rejointement des quatre façades, le décroûtage, l’enduit de chaux des murs intérieurs et de la voûte la remise en état de l’appentis.Appel aux dons pour la chapelle Saint-Jean…. 

Un galet voyageur a été déposé lors de cette balade

En contre-bas, le village de Rougiers, sa table d’orientation et son ancien village ruiné

Une grotte naturelle, accentuée par les habitants. Accessible aux villageois, c’est la seule réserve d’eau du village. Les fissures et galeries ont été colmatées, les parois recouvertes d’enduit d’étanchéité. A l’extérieur se trouve un déversoir.
Lorsqu’elle n’a plus servi, elle a été utilisée comme dépotoir, ce qui a permis de retrouver des fragments de poteries, déchets alimentaires, céramiques… C’est le seul endroit du site où l’on a mis à jour des vestiges du XVe siècle.

La table d’orientation domine le village de Rougiers

Une autre grotte derrière la table d’orientation

Entrée d’une grotte

A l’intérieur de la grotte

Des niches-placards sont installées dans les murs.

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/700301080929147

Le village médiéval ruiné

On retrouve des grottes aménagées et niches dans les murs..

A l’interieur de la grotte aménagée

Au sommet du Défens, on peut apercevoir le Castrum sur l’autre versant

Retour au village de Rougiers

Cette magnifique fenêtre à meneaux, de style renaissance, est décorée de sculptures représentant des dauphins, des figures allégoriques, des feuillages d’acanthes et de vignes. Elle est soutenue par une corniche terminée à chaque extrémité par un petit Cupidon assis sur deux cartouches où sont gravés les mots « passo » et « lasso » (tout passe, tout lasse).

Retour au parking de départ à l’entrée Nord de Rougiers

Une belle randonnée pour les amoureux des vieilles pierres ou il faut prendre son temps pour dénicher des pépites. Un GPS peut être très utile.

184 – La Montagne de Boules avec nuitée à la cabane de Boules (04)

Octobre 2021

Une très belle randonnée sans difficulté particulière de 17 km pour 1150 m de D+ au départ de La Valette qui permet de passer la nuit à la cabane de Boules. Itinéraire balisé jusqu’au Col de Chalufy.

400 m avant d’arriver au village de La Valette, après le pont, quelques places pour deux ou trois voitures. Des panneaux à gauche et à droite au bord de la route indique le début de l’itinéraire. Emprunter la piste ombragée qui longe le cours de l’Issole rive gauche direction plein Nord direction La Cabane de Boules. Puis deux passages à gué à traverser et monter régulièrement à la cabane de Boules à la cote 1698 environ 4,5 km du départ . Le refuge est non gardé et dispose d’un poêle qui fonctionne très bien (ramasser du bois au dernier virage avant la cabane) De l’eau est disponible en contre-bas, une sente descend jusque l’Issole ( à 800 m aller et retour pour 70 m D+) Après avoir passer la nuit , prendre la direction du Col de Chalufy ou de Vachière. Le sentier continue plein Nord en balcon sur le flanc de la Montagne de Boules. A la barre de Boules, une petite brèche permet le passage pour éviter le virage en Tête d’épingle, il suffit ensuite de grimper à vue sur la ligne de crêtes jusqu’au sommet à 2391 m d’altitude. Seul un petit cairn marque ce sommet. Redescendre par le même itinéraire pris à l’aller ou une petite variante, comme nous : descendre sous la barre de Boules et rejoindre le sentier en mode chamois.

https://www.visugpx.com/oejdXLp8yb

Prendre la direction du refuge de Boules

Le deuxième Passage à gué

Une rencontre sympathique

La cabane de Boules : un abri troglodyte, très original

Quelques vieilles paillasses, mieux vaut apporter son matelas et son sac de couchage

Au centre de la pièce, un poêle fonctionne très bien

Tout y est pour couper du bois, faire le ménage avant de partir…

Le poêle permet de cuire ou de réchauffer…

Prendre la direction du Col de Chalufy ou de Vachière

Le sentier à flanc de montagne monte régulièrement

Une brèche de la barre de Boules permet un passage directe en évitant le virage en épingle qui ramène au Col de Chalufy

Monter à vue en suivant la ligne de crête jusqu’au sommet à 2391 m d’altitude

Le brouillard coiffe le sommet de Denjuan à 2401 m

Une cabane de berger vers Chalufy

Le sommet de la montagne de Boules à 2391 m d’altitude devant le massif de l’Estrop

La Montagne du Carton et le Mourre Frey en ligne de mire

Zoom sur la Tête de l’Estrop

Une variante : redescendre sous la Barre de Boules en mode chamois pour rejoindre le sentier

Retrouver le sentier à flanc de montagne pour retrouver la cabane de Boules

Premier passage à gué

retour par le même itinéraire qu’à l’aller pour retrouver le départ

Une très belle randonnée qui permet de profiter de la magnifique cabane de Boules mais cet itinéraire peut se faire sur une seule journée. La vue au sommet à 360 ° permet de voir tous les sommets du Haut-Verdon : Le Mont Pelat – Téton – Cimet et plus au Nord : Montagne de Vachière, Montagne de Moureen, Le Sangraure, le Caduc , l’ Estrop etc

183 – La vire du Grand Rappel Calanque d’En Vau à Cassis (13)

Octobre 2021

Une magnifique randonnée-escalade de 10 km environ à caractère sportif, nécessitant quelques notions d’escalade. La petite route du Col de La Gardiole étant fermée et le parking de Port-Miou aussi, opter pour un parking (Bestouan payant) ou le long d’une rue (payant aussi) Vertigineux s’abstenir

 Longer la rive droite de la calanque de Port-Miou, traverser la calanque de Port-Pin puis suivre le GR 98-GR 51 qui conduit jusqu’à la calanque d’En Vau. Franchir un petit col puis descendre par un sentier très caillouteux et surtout très patiné dans un couloir entrecoupé d’éboulis pour déboucher dans le vallon d’En Vau. Rejoindre la plage d’En Vau, mettre baudrier et casque, la Vire du Grand Rappel est à droite de la calanque.

Suivre les rochers de la rive droite avant de monter un couloir facile. Continuer par une vire facile, mais aérienne et exposée. Rejoindre un rappel de 20 mètres environ, qui ramène alors au ras des flots. Puis une remontée facile, et de nouvelles vires. Dans un virage où la vire devient plus exposée, escalader une cheminée en s’aidant d’un pin. Un dernier pas (III) et quelques ressauts permettent de rejoindre le plateau de Castel-Vieil. Suivre le sentier qui longe sa bordure Ouest tout le long. A l’extrémité Nord, on passe au dessus d’un grand trou avant de rejoindre le rappel (20m) et les vires qui mènent à la brèche de Castel-Vieil. On redescend ensuite facilement à la plage d’En Vau pour retrouver le sentier pris à l’aller.

https://www.visugpx.com/5iDwXivd2B (attention données inéxactes)

Après avoir galéré pour trouver une place ou se garer, nous voilà partis

La descente vers la plage de Port-Pin

Puis la descente vers la plage d’En Vau : les Champs Elysées !

Petit à petit, on grimpe pour trouver la vire avec de jolies vues sur la calanque d’En Vau

Après nous avoir tous sécurisés, c’est parti pour le passage de la vire

La vire à suivre

Puis c’est le grand saut….

Pour arriver au raz de l’eau

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/462312635085665

Puis on grimpe à nouveau pour atteindre le plateau de Castel-Vieil

La vue est magnifique d’en haut

Jolies vues sur les falaises de Soubeyranes : une prochaine rando-escalade ?

La vue coté Ouest sur la Grande Candelle

Rappel de Castel-Vieil qui permet de rejoindre la brèche

Passage devant le trou du canon

On rejoint le sentier balisé qui mène à la plage d’En Vau

emprunter le même itinéraire qu’à l aller

retour à Port-Miou et au parking de départ

Une magnifique rando-escalade qui demande quelques notions d’escalade et qui offre des panoramas à couper le souffle.

182 – La Grande Séolane par Lou Chiminet (04)

Octobre 2021

Une belle randonnée de 14 km pour 1200 m de D+ au départ de l’ancien refuge des Agneliers , au-dessus de PraLoup (parking de 3 ou 4 voitures) Vertigineux s’abstenir, casque conseillé ++, balisage aléatoire, cairns et points pour s’orienter.

Du parking, emprunter la piste qui monte vers la station des Agneliers, continuer jusqu’à franchir le pont qui enjambe le torrent des Agneliers. Passer devant un bassin de rétention et suivre le sentier qui grimpe en lacets jusqu’à rejoindre une large piste qu ‘il faut suivre jusqu à la cote 2331 puis bifurquer à gauche. Poursuivre par le sentier balisé PR jusqu’ au Col des Thuiles. (La montée jusqu’au Col des Thuiles n’a aucun intérêt, elle est jonchée de bouses et n’est guère agréable). Au col des Thuiles, prendre la direction La crête de la Sestrière, le sentier contourne la Grande Séolane par le Sud, passe au milieu de pierriers. A la cote 2379, grimper sur les pentes herbeuses direction Ouest en visant la grande fenêtre dans la roche ( environ 200 m D+). Puis de nombreux cairns aident à s’orienter, un sentier se dirige vers Lou Cheminet. Ranger les bâtons et suivre les 3 points blancs, progresser en s’aidant des mains (attention aux cailloux qui peuvent dégringoler). Arriver sur le plateau calcaire, suivre les points oranges qui contournent le sommet Sud et mènent à un petit col entre les deux sommets Sud et Nord. Poursuivre en suivant les cairns et les points jusqu’au sommet Nord à 2909 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire jusqu’au plateau calcaire puis suivre le balisage PR et les nombreux cairns pour parvenir au bas du plateau pour finir par un passage un peu aérien ou il faudra y mettre les mains.. Rejoindre le Col des Thuiles et emprunter le même itinéraire qu à l’aller pour rejoindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/IRK73Qm24H

Départ : petit parking de 3 ou 4 places à coté de l’ancien refuge des Agneliers

Traverser la station des Agneliers

Après avoir franchi le pont qui enjambe le Torrent des Agneliers, passer devant un bassin de rétention

Emprunter le sentier qui grimpe en lacets jusqu’à rejoindre une piste

La piste est jonchée de bouses et n est guère agréable ( cette partie de la randonnée n’a aucun intérêt)

Au Col des Thuiles, prendre la direction de La crête de La Sestrière

Le sentier contourne le massif imposant par le Sud

A la cote 2379, grimper sur les pentes herbeuses (mais on peut continuer pour rattraper une sente à droite qui monte plus tranquillement)

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/571685977375066

Viser la grande fenêtre dans la roche pour s’orienter puis suivre les nombreux cairns

Ranger les bâtons et Suivre les 3 points blancs en s’aidant des mains

De nombreux cairns aident à s’orienter

Lou Chiminet

Continuer à suivre les points oranges et rejoindre le petit col entre les deux sommets Sud (2892 m d’altitude) et Nord (2909 m d’altitude)

Le petit plateau qui sépare les deux sommets

Le sommet Nord de la Grande Séolane. Notre galet voyageur a été mis au chaud !

Vue coté Nord

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1544460292575172

Vue coté Sud

La vue sur, le vallon du Laverq

Redescendre par la voie normale en suivant le balisage PR, les nombreux cairns et les points oranges

De nombreux chourums

Bizarrerie géologique

Dernier passage un peu scabreux ou il faut y mettre les mains, avant de rejoindre le Col des Thuiles

A partir du Col des Thuiles, reprendre le même itinéraire qu’ à l’aller

Retour au petit parking de départ face au télésiège des Agneliers

La montée par la piste sous le télésiège des Agneliers n ‘a aucun intérêt aussi nous vous conseillons un départ à La Foux d’Allos avec une montée par Lou Chiminet.

181 – La Pointe d’Aval ou de Chauvet avec nuitée au refuge du Chambeyron (04)

Septembre 2021

Une belle randonnée de 18 km pour 1430 m de D+ au départ du parking obligatoire à l’entrée de Fouillouse, hameau sur la commune de Saint-Paul sur Ubaye. Aucune difficulté technique. Itinéraire balisé jusqu’au Pas de La Souvagea puis cairns. La descente vers le Lac Noir se fait sur une sente à peine marquée puis en mode chamois.

Du parking de départ, suivre la direction du refuge du Chambeyron par le GR 5-GR 56- GRP. Traverser Fouillouse, à la sortie emprunter le chemin à main gauche, dorénavant PR qui grimpe vers le Nord. Au carrefour des Cloutasses à 2073 m, virer à droite direction le Refuge du Chambeyron. Poursuivre sur ce sentier jusqu’au refuge du Chambeyron à 2620 m d’altitude. Dépasser le refuge et poursuivre par le GRP sur une centaine de mètres vers le Lac des Neuf Couleurs jusqu’au premier carrefour (cote 2626). Suivre la direction du Pas de La Souvagea. Le sentier grimpe plein Nord et rejoint le Pas de La Souvagea à 2889 m d’altitude. Le vallon d’Aval en face (Nord-Ouest) et la longue montée dans la caillasse vers la Pointe d’Aval direction Nord-Est. La sente cairnée grimpe sèchement mais régulièrement en lacets jusqu’au sommet à 3320 m. Petit passage ou il faut y mettre les mains pour atteindre les rochers déchiquetés du sommet. La vue à 360° est époustouflante sur les lacs Premier, Rond, Long, de l’Etoile, des Neuf Couleurs et du Brec de Chambeyron. Redescendre par le même itinéraire qu à l’aller jusqu’à l’altitude 3060 m (petit passage après la barre rocheuse) puis virer à main gauche par une sente à peine visible qui descend sèchement dans un grand pierrier ou éboulis jusqu’au Lac Noir puis virer à droite en suivant la barre rocheuse à main droite. Poursuivre en mode chamois jusquà rejoindre le GRP puis le refuge du Chambeyron. Redescendre à Fouillouse par le même itinéraire qu’à aller jusqu’au parking du départ.

https://www.visugpx.com/lsVuu4lv4l

Randonnée au départ de Fouillouse hameau sur la commune de St Paul sur Ubaye. On peut déjà apercevoir le Brec de Chambeyron et tout à droite le Massour

A gauche : la Mortice puis le Grand Caire, le pic de Panestrel et les Pics de la Font Sancte

Les crêtes de la Souvagea

Le refuge du Chambeyron à 2620 m d’altitude et le sommet de la Pointe d’Aval ou de Chauvet. Vers la droite : L’ Aiguille de Chambeyron

Nuitée au refuge du Chambeyron

Dépasser le refuge et bifurquer direction Le Pas de la Souvagea

Le sentier grimpe sèchement dans la caillasse

Le Pas de La Souvagea à 2889 m d’altitude et le sommet de la Pointe d’Aval ou de Chauvet

Dans le rétro : Les Becs de la Souvagea

Montée raide dans la caillasse

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/169163022048045

Le Pic de panestrel et les Pics de La Font Sancte

Petit à petit les Lacs apparaissent : Lac premier, lac rond, lac Long….et le Brec de Chambeyron

Puis le Lac Noir, lac de l’Etoile et le Lac des Neuf Couleurs

Il ne reste plus qu’à escalader ces rochers déchiquetés pour atteindre le sommet de la Pointe d’Aval à 3320 m d’altitude

Pas de croix, ni cairn au sommet mais une vue époustouflante

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/555621845649877

Vue coté Nord

Petite pause contemplative

Zoom du sommet sur le Lac Premier et le refuge du Chambeyron

Le Lac Noir nous incite à le rejoindre aussi nous décidons une descente par le lac Noir

La descente dans les éboulis vers le lac Noir

Puis longer la barre rocheuse à main droite pour rejoindre en mode chamois, le GRP

Petit passage ou il faut y mettre les mains

Puis on retrouve le GRP et le refuge du Chambeyron

Retour au lac Premier

La cascade au pied du Brec de Chambeyron

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1045845222853064

Puis reprendre le même itinéraire qu’à l’aller pour retrouver le parking de départ à Fouillouse

Une jolie randonnée qui permet une vue époustouflante à 360 ° sur les principaux sommets de l’Ubaye et de passer une excellente soirée au refuge du Chambeyron entre copains randonneurs

180 – La Tête de l’Enchastraye par les lacs des Hommes

Septembre 2021

Une magnifique randonnée dans le Parc du Mercantour, très physique de 18 km pour 1350 m D+ au départ du Pont Rouge (1907 m) près de Larche  commune de Val d’Oronaye dans l’Ubaye, et donc dans les Alpes-de-Haute-Provence. Vertigineux s’abstenir, pied sûr exigé, descente raide en hors sentier, passages de blocs rocheux et d’éboulis.. GPS très utile. Vallon du Pardon et retour en hors sentier non balisés.

Du parking du Pont Rouge, prendre la direction du Lac du Lauzanier par le GR 5-GR 56 sur 4 km environ. Passer la cabane Donnadieu à gauche, puis une passerelle et à un gros cairn virer à droite en empruntant le sentier qui grimpe régulièrement dans le ravin du Pardon ( plus de balisage) jusqu’à atteindre le premier lac des hommes puis continuer et dépasser le deuxième lacs des Hommes. A la cote 2596, virer à gauche vers L Est et descendre à vue pour rejoindre le lac de Derrière la Croix ( attention descente raide) Une variante permet de continuer par le sentier et de descendre au Sud du Lac (+ 2 km environ) Rejoindre le GR 5-GR 56 qui grimpe vers le Pas de La Cavale. Ne pas louper le cairn qui indique la sente à emprunter à gauche, qui remonte vers le Nord et contourne la barre rocheuse de l’Enchastraye. Un long couloir, raide et pierreux permet d’accéder à son col puis poursuivre en suivant l’arête à droite jusqu’au sommet de la Tête de l’Enchastraye à 2954 m d’altitude. Du sommet suivre la sente balisé PR qui descend (Nord-Est) vers le Pas de La Cavale puis la sente peu marquée (Nord-Ouest) mais cairnée qui traverse un immense pierrier pour rejoindre le Col de l’Enchastraye. Du Col , longer le lac de l’Enchastraye à vue par la gauche sans trop descendre et suivre la trace bleue sur la carte IGN. Descente raide et très physique car de nombreux pierriers à traverser. Dés les premiers mélèzes, se diriger vers la cabane Donnadieu, traverser l’Ubayette et rejoindre le GR 5-GR 56 qui ramène au point de départ.

https://www.visugpx.com/6KmVtcC3ja

Bivouac au point de départ : Pont Rouge dans le Parc du Mercantour réglementé

Direction Lac du Lauzanier par le GR 5-GR 56

La cabane du Tardieu et son troupeau de chèvres

Le beau vallon du Lauzanier au petit matin

Le sentier est aménagé, de nombreuses passerelles..

Des escaliers..

Après avoir parcouru 4 km environ, à ce gros cairn, virer à droite en empruntant la sente qui grimpe dans le ravin du Pardon

Le vallon du Pardon. A gauche la Tête de Parassac à 2777 m.

Le premier Lac des Hommes

La Bosse du Lauzanier (2793 m) derrière le premier Lac des Hommes

Le deuxième lac des Hommes. Au fond à gauche, le Pas de La Cavale puis presque au centre la Tête de Pelouse (2922 m)

Apres avoir quitté le sentier à la cote 2596 vers l’Est, un magnifique panorama sur les sommets avoisinants s’offre à nous : La Tête de Moise à droite puis le Mont Viso, la Tête de la Courbe, la Tête de Sautron etc..

Zoom sur le Mont Viso et la Tête de Moise

Zoom sur le Lac du Lauzanier (2200 m) en contre-bas

Le lac de Derrière la Croix et au centre le Pas de La Cavale (2671 m)

Descente en hors sentier pour rejoindre le lac de Derrière la Croix ( une autre variante par le sentier est possible)

Le sentier qui mène au Pas de La Cavale

Ne pas louper le cairn à gauche qui indique la bifurcation. Suivre la sente +/- marquée qui grimpe et mène au Col de l’Enchastraye

De nombreux bouquetins nous observent..

Une petite grimpette pour accéder au Col de L ‘Enchastraye à 2764 m d’altitude

Puis une deuxième grimpette pour accéder au sommet à 2954 m.

Vue sur le Lac de l’Enchastraye à sec à 2702 m d’altitude.

Le sommet de la Tête de l’Enchastraye à 2954 m d’altitude

Une croix commémorative au sommet

Notre galet voyageur a été mis à l’abri. Si vous le trouvez, poster sa photo sur la page Facebook des copains randonneurs du 04 et faite le voyager en nous donnant un indice….

Panorama direction Sud-Est coté Italien

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/903970710497657

Panorama coté Nord coté France

Puis redescendre par le Pas de La Cavale

Après être de retour au Col de l’Enchastraye, longer le lac de l’Enchastraye sans trop descendre et viser le col au fond

Retour hors sentier à vue en essayant de suivre le tracé bleu sur la carte IGN

En contre-bas, le Lac du Lauzanier

Puis continuer à descendre (assez raide) à vue, viser les premiers mélèzes et la cabane Donnadieu pour franchir l’Ubayette

Traverser l’Ubayette et rejoindre le GR 5-GR 56 dans le beau vallon du Lauzanier

Retour au parking de départ : Pont Rouge

La montée vers les lacs des Hommes et la descente à vue après le lac de l’Enchastraye restent assez sauvage et permettent de profiter sereinement de magnifiques panoramas

179 – Le Grand Glaiza ou Punta Merciantaira et Pic de Malrif (05)

Septembre 2021

Une Jolie randonnée de 16 km pour 1270 m de D+ au départ des Fonts de Cervières qui permet de gravir deux sommets : Le Pic de Malrif ( 2906 m) et le Grand Glaiza (3293 m) à cheval sur la France et l’Italie. Un panorama remarquable sur les sommets du Queyras, de l’Ubaye, des Ecrins, le Mont Viso et le Bric Froid tout proche si pas de brouillard ou nébbia. Aucune difficulté technique.

Du parking des Fonts de Cervières, passer le hameau, traverser la passerelle et prendre la direction du Col du Petit Malrif. Le GR 58 grimpe régulièrement en suivant le Torrent de Pierre Rouge direction Est puis le dénivelé s’accentue pour parvenir au Col du Petit Malrif. Jolie vue sur le Lac « Le grand Laus » (le plus grand des lacs du Malrif) en contre-bas. Suivre la crête à gauche qui grimpe assez sèchement jusqu’au sommet du Pic de Malrif puis poursuivre par une sente bien marquée, passer le Col de Malrif à 2866 m (repérer la sente qui dégringole derrière le Col, ce sera pour le retour). Ignorer le sentier qui part à droite ( Col des Thures), continuer à suivre la crête aux Eaux Pendantes puis le dénivelé va s’accentuer jusqu’au sommet du Grand Glaiza à 3293 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’au Col de Malrif, prendre la sente derrière le Col qui dégringole dans le vallon puis à vue rejoindre la cote 2661 et le GR 58 pour redescendre dans le vallon de Pierre Rouge par l’itinéraire pris à l’aller et rejoindre le parking des Fonts de Cervières.

https://www.visugpx.com/FUyYt8nM8O

Du parking, traverser le hameau des Fonts de Cervières

Juste après la passerelle, prendre la direction du Col du Petit Malrif

Dans le vallon de Pierre Rouge. Hélas, la nebbia est bien là …

Col du Petit Malrif à 2830 m d’altitude

Puis à gauche, suivre la sente qui grimpe sèchement jusqu’au sommet du Pic de Malrif

Le Pic de Malrif à 2906 m d’altitude

Notre galet voyageur : si vous le trouvez, mettre une photo sur notre page Facebook et le déposer lors d’une de vos randonnées en nous donnant un indice….

En contre-bas, le Lac  » Le Grand Laus » le plus grand des Lacs du Malrif

Passer le Col de Malrif en repérant la sente derrière qui dégringole dans le vallon

Suivre la sente bien marquée en crête

La croix du Grand Glaiza apparaît au sommet

Le sommet du Grand Glaiza à 3293 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/865429500761529

Une plaque commémorative derrière le gros cairn au sommet

Le gros cairn au sommet du Grand Glaiza. Hélas la nébbia a enseveli ce beau sommet, aucune vue possible sur les sommets avoisinants

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/3029961317284180

Redescendre par le même itinéraire pris à l’aller jusqu’au Col de Malrif

Emprunter la sente bien marquée qui dégringole pour rejoindre le vallon, à vue rejoindre le GR 58 qui longe le Torrent de Pierre Rouge

Le Torrent de Pierre Rouge

Dans le rétro, la nebbia a quitté le Grand Glaiza

Le Vallon de Pierre Rouge

Les Fonts de Cervières en contre-bas

Puis retour au parking de départ à coté du refuge des Fonts de Cervières

Une jolie randonnée qui aurait pu être magnifique mais hélas la nebbia ne nous a pas permis d’admirer les beaux panoramas annoncés…….dommage.

Le galet voyageur a été trouvé par Line Lu de Gap, merci pour sa photo sur notre page Facebook

178 – Le Grand Galibier (73)

Août 2021

Une magnifique randonnée avec bivouac dans le massif des Cerces à la limite des départements de la Savoie sur la commune de Valloire et des Hautes-Alpes sur la commune du Monêtier-les-Bains : 23 km pour 1400 m de D+. Vertigineux s’abstenir. Passages aériens ++ ou il faut y mettre les mains. Itinéraire balisé jusqu’au Col Termier puis suivre les cairns et les points bleus jusqu’au sommet. Départ parking du Plan Lachat le long de la RD 902 à 10 km au Sud de Valloire.

Du parking du Plan Lachat, suivre la piste qui monte tranquillement jusque « Les Mottets »puis emprunter le sentier PR direction « Lac des Cerces », continuer l’ascension en se dirigeant vers le Col de La Ponsonnière (2613 m d’altitude) par le GR 57. Trop de vent au Lac Blanc aussi nous décidons de poser nos bivouacs au Lac de La Ponsonnière. Descendre vers le versant Sud pour rejoindre le Lac de La Ponsonnière (environ 700 m et 50 m de D-) pour y passer la nuit. Revenir au Col de La Ponsonnière et prendre la direction à gauche  » le Col Termier ». Suivre le sentier toujours balisé, passer le Lac Blanc, poursuivre jusqu’au Col Termier à 2898 m d’altitude au pied du Grand Galibier. Un peu plus loin, on aperçoit le Lac Termier (presque asséché en cette saison) le contourner par la gauche pour se présenter face à la combe du Grand Galibier. Suivre la sente (cairnée + points bleus) qui grimpe puis contourne le sommet Est jusqu’à l’arête finale a escalader en s’aidant des mains jusqu’à atteindre le sommet du Grand Galibier et son antenne relai. Un panorama époustouflant à 360°sur la Barre des Ecrins, La Vanoise, le Mont Blanc, le Queyras etc. Redescendre par le même itinéraire qu’à la montée ou choisir une petite variante : après avoir désescaladé la partie finale, remonter sur l’arête (un gros cairn) en suivant d’autres points bleus et suivre une sente cairnée qui traverse des éboulis calcaires pour rejoindre le Col Termier . Poursuivre par le même itinéraire qu à la montée jusqu’à rejoindre le Col de La Ponsonnière, le lac des Cerces et le parking du départ.

https://www.visugpx.com/gND8E7QrvV

Départ parking du Plan Lachat. La large piste qui monte aux Mottets est assez cabossée au départ, nous avons préféré nous garer là.

Passer « Les Mottets »

Des Mottets, prendre la direction du Lac des Cerces

Le Lac des Cerces à 2410 m d’altitude

La Pointe des Cerces culmine à 3098 m d’altitude

Le Col de La Ponsonnière à 2613 m

Prendre la direction du Lac de La Ponsonnière pour le bivouac ou suivre directement le Col Termier

Du Col de La Ponsonnière, versant Sud, on aperçoit le Grand Lac devant les arêtes de La Bruyère

Le joli lac de la Ponsonnière à 2540 m environ

Notre spot au Lac de La Ponsonnière

Au petit matin, Le Grand Galibier sort le bout de son nez…

Après être remonté au Col de La Ponsonniere, prendre la direction du Col Termier. Passer le Lac Blanc à 2700 m environ

Le Col Termier en vue à 2898 m d’altitude

Ce sentier qui part à droite sera pour le retour

Suivre la sente qui contourne le Lac Termier par la gauche

Puis se présenter face à la combe du Grand Galibier : sente cairnée + points bleus à suivre

Panorama magnifique sur la Meije et le Col du Lautaret en contre-bas

La sente cairnée grimpe dans les éboulis et contourne le sommet de droite (Est) Bien suivre les points bleus

Atmosphère minéral

Ranger les bâtons et escalader avec les mains

Encore quelques pas d’escalade avant d’arriver au but….

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/378591023727446

Le sommet du Grand Galibier et sa croix à 3228 m d’altitude

Le sommet du Grand Galibier et son antenne relai

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/362138182248567

Au fond, on peut apercevoir le Mont Blanc

Jolie vue du sommet sur la Meije

Au fond : la Barre des Ecrins au centre (4102 m), autre sommet incontournable du coin et point culminant du massif des Ecrins.  Le Dôme de Neige des Ecrins (4015 m)

Jolie vue sur le Lac et la Pointe des Cerces

Petite pause repas au milieu des éboulis

retour au Col Termier

Retour au Col de La Ponsonnière

Le grand Lac est sous le soleil

retour au Lac des Cerces

Retour au parking du Plan Lachat

Une magnifique randonnée très diversifiée : des lacs, des alpages, une atmosphère minéral couronnée de très belles couleurs et un sommet qui permet une vue époustouflante sur tous les sommets avoisinants jusqu’au Mont Blanc. Les derniers cent mètres de dénivelé demandent quelques pas d’escalade, facile pour les grands mais beaucoup moins pour les petits gabarits.

177 – Le Bric de Rubren et le Mont Salsa (04)

Août 2021

Une longue et magnifique randonnée-bivouac en Haute-Ubaye de 30 km pour plus de 1800 m de D+ au départ de Maljasset au-dessus de Saint-Paul sur Ubaye. Nombreux passages aériens et escarpés. Plus de balisage après la passerelle de La Blave mais sentier bien marqué et nombreux cairns. Présence de troupeaux dans les alpages après la cabane de Rubren.

Du petit parking après la chapelle St Antoine du Désert à Maljasset, prendre la direction de  » La Combe Bremond » et du « Col du Longet ». Le sentier passe devant les gîtes de la Combe puis monte tranquillement. Dépasser la cabane de « Parouart » et le Plan de Parouart jusqu’au premier carrefour « Le Ga ». Traverser la passerelle qui enjambe l’Ubaye, laisser à droite le sentier du retour, suivre le GR de Pays Tour du Bric de Rubren direction « Col du Longet ». Le sentier surplombe la rivière dans le ravin de « La Salcette », passage aérien. Poursuivre jusqu’à dépasser la cabane de « La Blave » et la Passerelle de La Blave ». Laisser le GR de Pays partir à gauche, continuer tout droit direction « Le Rubren ». A partir de là, plus de balisage mais le sentier est bien marqué et de nombreux cairns aident à s’orienter. Dépasser la cabane de Rubren, occupée en période d’estive , petit passage à gué du Béal de Rubren puis le sentier cairné monte progressivement en suivant le cours d’eau jusqu’au pied du Pas de Mongioia. La montée en lacets dans les éboulis est raide mais courte. Au Pas de Mongioia, suivre l’arrête qui part vers le Nord, on peut alors admirer le Lac de Mongioia et le refuge de Boerio ( douze places disponibles) Suivre la sente bien marquée et cairnée qui grimpe vers la paroi rocheuse, une inscription  » Facile » sur un rocher aide à s’orienter sur la bonne voie. Passage escarpé et aérien ou il faut y mettre les mains, bien suivre les cairns jusqu’à atteindre le sommet du Rubren à 3340 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire puis rejoindre le refuge de Boério et se diriger vers le pied du Mont Salsa. Une sente bien marquée grimpe sèchement jusqu’au sommet du Mont Salsa à 3328 m d’altitude.

Redescendre par le même itinéraire et repérer la sente cairnée qui remonte au Pas de Salsa à 3175 m (présence de névés). Suivre le sentier bien marqué qui descend vers le Nord, laisser à droite un petit lac, bien repérer les nombreux cairns qui contournent une barre rocheuse. La sente descend dans un immense et interminable pierrier jusqu’à atteindre le magnifique « Lac du Loup ».Dépasser le lac par la gauche, repérer à nouveau une sente +/-cairnée qui descend dans le vallon. S’orienter direction Nord-Ouest pour rejoindre à vue le GR de Pays qui descend du « Col du Longet ». Suivre le GRP plein Sud, dépasser « la cabane du Peyron », « les Marmites de Géants » pour rejoindre la passerelle de La Blave. Continuer par le même itinéraire qu’à l’aller (direction Maljasset) jusqu’à la passerelle de « Le Ga » ou suivre la direction « Plan de Parouart ». Le sentier cairné remonte pour traverser un ancien lac aujourd’hui comblé, traverser la petite passerelle de fortune qui enjambe l’Ubaye. Puis le sentier ombragé serpente en foret pour rejoindre le carrefour du « Pré du Bas » et la large piste qui remonte au parking du départ.

https://www.visugpx.com/d2WSMAHlUm

Petit parking de départ après la Chapelle St Antoine du Désert à Maljasset

Dépasser les gîtes de « La Combe Bremond »

On peut déjà apercevoir notre objectif : le Bric de Rubren

Passer le Plan de Parouart

Traverser la passerelle de « Le Ga »

Prendre la direction « Col du Longet ». Au retour prendre la direction Plan de Parouart et Maljasset

Le GRP surplombe l’Ubaye

Passer la cabane de La Blave

A la passerelle de « La Blave », quitter le GRP qui part à gauche, continuer tout droit direction Le Rubren

Gros orage….. c’est Versailles sous nos bivouacs

Passer la cabane de Rubren

Le sentier cairné remonte le vallon le long du Béal de Rubren jusqu’au pied du Pas de Mongioia

Le Rubren se dresse devant nous

La montée dans les éboulis vers le Pas de Mongioia

Le Pas de Mongioia et au fond la Tete de Malacoste à 3216 m d’altitude

Le Lac de Mongioia et le refuge Boerio

Repérer un rocher avec une inscription  » facile »

Passage escarpé et aérien ou il faut y mettre les mains

Le sommet du Bric de Rubren et sa jolie Croix à 3340 m d’altitude, déjà occupé. Un galet voyageur a été placé dans l édifice

On peut apercevoir au loin, le Mont Viso

En contre_bas à droite, les lacs du Longet, tout en bas le Lac du Loup. Au centre La Tete des Toillies ou Tete Noire et à sa gauche Le Pic de Farnéiréta

Le bivouac Franco Boerio (non gardé)à 3089 m d’altitude sur son promontoire rocheux au dessus du Lac de Mongioia.

Le refuge Boério , dix places disponibles

Pourtant le refuge est très occupé

La rude ascension du Mont de Salsa

Le sommet du Mont de Salsa à 3328 m d’altitude

La vue magnifique du sommet du Mont Salsa sur le lac de Castello en Italie

Suivre une sente cairnée qui grimpe au Pas de Salsa

De nombreux bouquetins dans le Pas de Salsa

Le Lac du Loup à 2770 m d’altitude

La cabane du Peyron

Les marmites de Geants : L Ubaye qui prend sa source au Longet, a creusé de gigantesques creux cylindriques, profonds de 2 à 3 m, reliés par quelques cascades successives …🤩

La cabane du Rayne à 2310 m d’altitude

De nombreuses cascades et vasques permettent de se rafraîchir

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/195954682583973

Retour au plan de Parouart sur l’autre versant : une petite passerelle de fortune permet le passage

Le sentier ombragé du Plan de Parouart est très agréable en ces temps de canicule

Retour au parking du départ à Maljasset

Un galet voyageur a été placé dans un édifice à 3340 m d’altitude : si vous le trouvez, une photo sur la page Facebook des copains randonneurs du 04 et à vous de le faire voyager en donnant un indice

176 – Les Lacs de Marinet et du Roure par le Col de Marinet et de Mary (04)

Août 2021

Une magnifique randonnée (très fréquentée en été) au départ de Maljasset en Haute-Ubaye (au Nord de Saint-Paul sur Ubaye) de 17 km pour 1000 m de D+ environ. Itinéraire balisé sauf les Lacs du Roure. Vertigineux s’abstenir.

Du petit parking près de la Chapelle St Antoine du Désert, prendre la direction du Col de Marinet, passer la passerelle qui enjambe l’Ubaye puis suivre le GR de pays Tour du Chambeyron qui grimpe régulièrement jusqu à apercevoir la Bergerie inférieure de Mary sur la gauche. Traverser le Torrent de Mary et emprunter à droite le sentier caillouteux qui grimpe assez sèchement et contourne la Roche de Marinet. Passer devant le premier lac de Marinet puis le sentier bifurque vers l’Est. On peut apercevoir droit devant le refuge non gardé de Marinet. Passer devant le deuxième lac (le grand Lac ou Lac inférieur) poursuivre par le GR jusqu’au Col de Marinet à 2787 m d’altitude. Au Col, emprunter le sentier à gauche (vers l’Est) qui rejoint le Col de Mary à 2641 m d’altitude. Plus de balisage pour les Lacs du Roure. Emprunter une traverse bien marquée, direction Nord-Est qui monte régulièrement vers un premier puis un deuxième lac (le plus beau) puis redescendre en hors sentier direction Ouest , passer un troisième lac et rejoindre le GR de Pays Tour de Chambeyron. Le sentier descend régulièrement, passe prés de la Bergerie supérieure de Mary et rejoint l’itinéraire pris à l’aller. Poursuivre en passant à nouveau l’Aiguille Large puis l’Aiguille de Pierre André jusqu’au parking de départ.

https://www.visugpx.com/94GjRkx2si

Du petit parking après la Chapelle Saint-Antoine du Désert, prendre de suite la direction du Col de Marinet

Petit à petit dans le rétro, la vue se dégage sur la Tete de Girardin et le Rocher de l’Eissassa

A gauche, l’Aiguille Large (2857 m) puis L’Aiguille Pierre André (2812 m)

Une magnifique cascade sous l’Aiguille Large

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/861318348148475

Les marmottes épient le ballet incessant des nombreux randonneurs

La bergerie inférieure de Mary

Le GR de Pays grimpe et contourne la Roche de Marinet dans un décor plus minéral

Les Glaciers de Marinet au pied des pentes de l’Aiguille du Chambeyron à 3412 m d’altitude.

Le premier lac ou petit lac inférieur de Marinet sous le glacier à 2533 m. Ces lacs sont alimentés par les eaux de ruissellement et les eaux de la fonte des glaciers

Le Refuge-bivouac de Marinet (non gardé) au pied des glaciers. Environ 6 places

Le grand lac inférieur de Marinet à 2540 m d’altitude

Le grand Lac Inférieur de Marinet devant l’Aiguille Large, au fond la Tete de Girardin

L ascension par le GR de Pays se poursuit jusqu’au Col de Marinet

Le Col de Marinet

On peut apercevoir au loin, l’itinéraire pour accéder aux lacs du Roure à partir du Col de Mary

Le Col de Mary à 2641 m d’altitude

Sa boite aux lettres : endroit idéal pour y mettre quelques souvenirs

Premier lac du Roure

Deuxième lac du Roure devant la Pointe Haute et Basse de Mary et les Dents de Maniglia

Puis dans la descente en hors sentier, un troisième lac du Roure devant la Roche Noire

Après une descente à vue, rejoindre le GR de Pays Tour de Chambeyron

La bergerie supérieure de Mary

De l’eau à foison

retour par l’itinéraire pris à l’aller.

Impressionnante Aiguille de Pierre André

En admiration devant la Tete de Girardin

Retour au parking de départ à Maljasset

https://photos.app.goo.gl/y4jdyUjywWEzuCwW6

Magnifique boucle alliant les alpages et le minéral, aucune difficulté technique mais qui hélas est très fréquentée en été

Le premier Galet Voyageur a été caché lors de cette magnifique randonnée : indice : dans une boite à 2641 m d’altitude . Celui ou celle qui le trouve, poste sa photo sur la page Facebook des copains randonneurs du 04 et le fait voyager à son tour en donnant un indice

Notre galet voyageur a été trouvé au Col de Mary. Le randonneur n’ayant pas facebook nous a envoyé la photo par SMS.

175 – Le Col de Rabou par le sentier des Bancs(05)

Août 2021

Une belle et longue randonnée de 21 km pour 1328 m de D+ au départ du parking de Rabou à l’Ouest de Gap. Vertigineux s’abstenir, quelques passages ou il faut y mettre les mains.Des passages à gué. Itinéraire balisé

Du parking au-dessus de Rabou,  prendre direction plein nord, passer la barrière. Au premier carrefour à l ‘oratoire de Sainte Roseline, suivre la direction du sentier des Bancs. Le GR 93 grimpe tranquillement jusqu’à atteindre un passage à flan de falaise puis il redescend jusqu à un autre carrefour, prendre la direction  » Chapelle Sainte Roseline ou chapelle de La Crotte « . Le sentier descend jusqu’à rejoindre le Petit Buëch, traverser une première passerelle en bois puis une deuxième, installée récemment. Juste en face, emprunter le chemin caillouteux qui grimpe puis suivre quelques cairns balisés jusqu au Torrent de La Crotte. Traverser le cours d’eau à gué et retrouver le sentier très humide de l’autre coté jusqu à rejoindre la chapelle de la Crotte. Poursuivre jusqu’à un carrefour, prendre la direction « Col de Rabou » et suivre le GR de Pays Tour du Dévoluy jusqu’à atteindre un passage un peu aérien et câblé. Continuer l’ascension jusqu’au Col de Rabou à 1888 m d’altitude. Redescendre par le même itinéraire qu à l’aller, passer la chapelle de La Crotte et juste après repérer les balises à droite indiquant « Moissière » . Le sentier balisé PR s’enfonce dans la foret, monte et descend sans arrêt, quelques passages à gué puis passer devant les restes d’un téléphérique. Poursuivre par quelques passages escarpés ou il faudra y mettre les mains mais sans grande difficulté. Puis le sentier redescend, passe devant l’Auberge de « Moissière » , rejoint le Pont Romain et enfin remonte vers Rabou. Prendre la petite sente à gauche qui permet de rejoindre La mairie et emprunter la petite route plein Nord jusqu’à atteindre le parking de départ.

https://www.visugpx.com/2wGDche4H9

Dans le rétro, le petit village de Rabou

Droit devant nous, le Pic de Bure se dresse fièrement

Passage à flan de falaise : le sentier des bancs

Nous sommes déjà passés par ce sentier des Bancs : cliquer sur le lien pour visualiser les photos

http://www.lescopainsrandonneurs04.fr/la-chapelle-ste-roselineou-de-la-crottepar-le-sentier-des-bans-autrement05/

Le GR 93 : une partie a été refaite récemment car le sentier s’effondrait et devenait très dangereux

Nouvelle passerelle pour franchir le Petit Buëch

Passer devant les ruines d’un ancien hameau « Les Berthaud », ici un mur restauré

Passage à gué du Torrent de La Crotte

Le sentier de « Moissière » sera pour le retour

La chapelle Sainte Roseline ou Chapelle de La Crotte  (à 1330m d’altitude environ) en bien mauvais état , un peu perdue dans ce vallon. Elle faisait partie d’un hameau vu les ruines qu’il y a à coté ou d’une ancienne abbaye ?

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/520612742486669

Dépasser la chapelle Sainte Roseline jusqu’au premier carrefour, prendre la direction du Col de Rabou à droite

Traverser à nouveau le Torrent de La Crotte

Suivre le GR de Pays Tour du Dévoluy jusqu’au Col de Rabou

Passage câblé un peu aérien

Encore un petit effort avant d’arriver au Col de Rabou

Le Col de Rabou à 1888 m d’altitude

Col de Rabou

Redescendre par le même itinéraire qu’ à l’aller jusque après la chapelle de La Crotte puis à ce carrefour, prendre la direction de « Moissière »

Passage à gué

Des vestiges d’un ancien Téléphérique

Quelques courts passages ou il faut y mettre les mains

Le sentier passe devant l’Auberge de Moissière, seul moyen d’accès. L’Auberge ferme ses portes en Août 2021 et sera mis en vente

https://auberge-moissiere.fr/

Traverser le pont romain qui enjambe le Petit Buëch

Le Pont Romain

Puis retour à Rabou

Remonter la petite route jusqu’à atteindre le parking de départ

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de cette randonnée

https://photos.app.goo.gl/vmx3Ka8vgAx6c82d6

Une longue randonnée très variée sans difficulté particulière si ce n’est quelques passages aériens qui pourraient rebuter les personnes sujettes au vertige

174 – La Pointe Sud de la Vénasque et le Palastre (05)

Juillet 2021

Une magnifique randonnée avec un passage technique très exposé en crête de 20,5 km pour 1200 m de D + environ au départ du petit parking au-dessus de la station de Chaillol 1600. Itinéraire très bien balisé sauf en crête. A réserver aux randonneurs aguerris à la montagne car faux pas interdit !

Du parking, remonter plein Nord la large piste sur 1 km environ, traverser le Riou de Buissard et prendre la direction du Col de La Vénasque. Le sentier à droite partant vers Les Richards sera le sentier du retour . Le sentier monte régulièrement en lacets, traverse le torrent de Font Froide et continue son ascension jusqu’à un premier carrefour puis à un deuxième. Prendre la direction Col de La Vénasque ou Col de Clémens, suivre le GR de Pays qui grimpe régulièrement jusqu’au Col de La Vénasque à 2487 m d’Altitude. Suivre l’arête à droite, gravir les marnes noires avant d’arriver à un piton rocheux à contourner avec prudence par la droite. Poursuivre sur la crête très exposée, traverser un petit passage facile à escalader pour atteindre le sommet de la Pointe Sud de La Vénasque à 2620 m d’altitude.. Du sommet, trouver l itinéraire le plus facile pour rejoindre le plateau situé en dessous, côté Palastre, en rejoignant le col situé entre la Pointe Sud de la Vénasque et le Sommet de Soleil-Boeuf ou en se faufilant dans une petite cheminée qui permet de descendre ensuite en lacets dans un grand pierrier. Poursuivre en traversant le plateau herbeux pour rejoindre le Col du Palastre à 2186 m d’altitude. Continuer plein Sud, passer devant la vierge blanche et monter jusqu’à la première croix à gauche puis jusqu’à la croix sommitale du Palastre à droite à 2278 m d’altitude. Redescendre au Col du Palastre, prendre la direction de La Combe des Roranches à gauche, le sentier balisé descend progressivement jusqu’à rejoindre le GR 50 direction Chaillol Station pour retrouver l’itinéraire pris à l’aller jusqu’au parking.

https://www.visugpx.com/yX1VO4eB9Y

Itinéraire très bien balisé sauf en crête. Prendre direction Col de La Vénasque

La cascade de La Pisse

Dans le rétro, on peut apercevoir le Pic de Bure, Le Pic de Gleize, les crêtes de Coste-Belle et Coste-Folle

Le Col de La Vénasque à 2487 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1321817451605983

Jolie vue Ouest du Col de La Vénasque

Jolie vue Est sur le vallon du Drac

Suivre l’arête à droite, grimper sur les marnes noires et contourner avec prudence le piton rocheux

Contourner prudemment le piton rocheux par la droite et rejoindre la crête

Attention, crête très exposée, faux pas interdit !

Dans le rétro, on peut voir à gauche la Pointe Nord de La Vénasque, le Pic du Tourond au centre et le Vieux Chaillol encore enneigé à droite

dans le rétro : La crête très exposée et le piton rocheux

Un petit passage d’escalade facile puis grimper jusqu’au sommet de la Pointe Sud de la Vénasque

Vue du sommet de La PS de La Vénasque sur le col et le Soleil Boeuf

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/668861864513416

Jolie vue sur le Pic du Clot Lamiande, la Prouveyrat et la Pousterle

Descendre en se faufilant dans la petite cheminée pour ensuite dévaler le grand pierrier et rejoindre le cirque du Palastre

Dans le rétro, à droite le sommet de la Pte Sud de la Vénasque et le pierrier à dévaler

Sur le plateau herbeux, Le Brudou est à sec

Se diriger vers le Col du Palastre. On peut apercevoir le sommet du Palastre

Tout l’itinéraire parcouru depuis le sommet de la Pte Sud de La Vénasque jusqu’au Col du Palastre

La croix sommitale du Palastre à 2278 m d’altitude

Revenir au Col du Palastre pour virer à gauche vers La Combe des Roranches

Traverser un passage câblé

Retrouver le GR 50 pour rejoindre Chaillol Station.

Retour au parking de départ au dessus de la Station de Chaillol 1600

Cliquer sur le lien pour visualiser toutes les photos prises lors de la randonnée

https://photos.app.goo.gl/J2oXHVUmgNWPFW9DA

173 – Les crêtes du Chauvet, de Merlant et du Haut-Bouffet (05)

Juillet 2021

Une magnifique randonnée au départ du Col du Festre de 15 km pour 1010 m de D+. Passages exposés en crêtes, vertigineux s’abstenir. Pied sûr exigé.

Du parking au Col du Festre, remonter la route sur quelques mètres, virer à gauche en prenant la direction du Col des Aiguilles. Le GR 94 grimpe régulièrement, laisser à droite le sentier qui part vers la cascade de Saute Aures, le retour se fera par là. Continuer jusqu à la cote 1663, quitter le GR pour rejoindre la cabane de Bachassous . Contourner la cabane et suivre une sente +/- marquée qui monte vers le Col de Darne, virer progressivement à gauche pour atteindre directement le sommet du Chauvet à 2062 mètres d’altitude. Suivre la crête direction Nord-Ouest, monter au sommet de la Tête de Merlant à 2001 m d’altitude puis redescendre jusqu’à la cote 2019. Contourner les Aiguilles de la crête par la gauche, descendre d’environ 50 mètres , traverser un pierrier puis remonter en suivant une sente cairnée jusqu’à un couloir ou cheminée qui permet de rejoindre la crête. Poursuivre en direction du Haut-Bouffet, l’aiguille herbeuse qui pointe vers le ciel. Grimper jusqu’au sommet à 2161 m d’altitude puis redescendre au petit col, trouver la sente à gauche qui redescend jusqu’au Col des Aiguilles. Redescendre par le magnifique vallon des Aiguilles, le GR 94 serpente tranquillement jusqu’à rejoindre le Col du Festre. Nous avons choisi une variante pour un retour par la cascade de Saute-Aure aussi remonter en hors sentier vers la Serre du vallon pour contourner un monticule rocheux et redescendre au-dessus de la barre rocheuse de la cascade. Repérer au loin la cabane de La Rama Longer cette barre avec attention direction Nord pour trouver un vallon qui permet de redescendre et rejoindre le sentier qui mène à la cascade de Saute Aure. Puis prendre la direction de la cabane de La Rama, éviter le troupeau de moutons en contournant la cabane et rejoindre le PR qui ramène au GR 94 pris à l’aller pour rejoindre le parking de départ au Col du Festre.

https://www.visugpx.com/S7Rss93oYM

Départ parking du Col du Festre

Prendre la direction du Col des Aiguilles, laisser à droite le sentier qui part vers la cascade de Saute Aure, ce sera le sentier du retour.

A la cote 1663, quitter le GR et suivre le sentier qui mène à la cabane de Bachassous. La contourner pour éviter le troupeau de moutons et rattraper plus loin une sente +/- marquée qui monte en direction du Col de Darne.

Se diriger vers le Col de Darne puis bifurquer progressivement à gauche pour atteindre le sommet du Chauvet

Le sommet du Chauvet à 2062 m d’altitude

Toute la crête à parcourir jusqu à atteindre le sommet du Haut-Bouffet

La Tête  de Merlant à 2001 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/397305048381242

Petit passage escarpé à franchir

En contre-bas à droite, le magnifique vallon des Aiguilles

Devant nous, La Tête et le Roc de Garnesier se dressent fièrement

Contourner les aiguilles de la crête par la gauche en descendant d’environ 50 m, traverser un pierrier et suivre les nombreux cairns qui aident à la progression

Dans le rétro, le chemin parcouru depuis La Tête de Merlant, le passage des aiguilles et l arrivée sous la cheminée.

Passage de la cheminée qui permet de rejoindre la crête

Arrivée au pied du Haut-Bouffet ou L’Aiguille.

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/524714588669704

Le sommet du Haut-Bouffet ou l Aiguille à 2161 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/529031118308602

Le Col des Aiguilles à 2003 m d’altitude. Droit devant La Jarjatte (la Drôme) dans le Parc Naturel Régional du Vercors.

Redescendre par le magnifique vallon des Aiguilles

Dans le rétro, le Haut-Bouffet à gauche, le Col des Aiguilles

Pour le retour, nous avons opté pour une variante : passage en hors sentier derrière la cascade de Saute Aure .

Descente dans le vallon pour rejoindre la cascade de Saute Aure.

En cette période de l’année, la cascade ne coule plus.

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/3778204038950960

Contourner la cabane de La Rama pour éviter le troupeau de moutons et rejoindre le PR .

Rejoindre le GR 94 pris à l’aller qui ramène au parking de départ au Col du Festre

Une très jolie randonnée que nous avons beaucoup appréciée. L’itinéraire permet d’admirer les vallons de chaque coté de la crête : vallon de l’Abéou à gauche et des Aiguilles à droite. Le panorama au sommet du Haut-Bouffet est à couper le souffle. En cette période de l’année, contourner les cabanes pour éviter les troupeaux de moutons et leurs gardiens. Petit désagrément : les nombreuses mouches !

172 – La Tête de La Reynière en passant par La Tête de l’Adrech de Vachière, le Mourre Gros et La Croix de La Chau (04)

Juin 2021

Une très belle et longue randonnée de 21 km pour 1200 m de D+ au départ de La Favière prés de Prads Haute-Bléone. Mieux vaut avoir le pied sûr car quelques passages escarpés en crête. Vertigineux s’abstenir. Itinéraire balisé jusque au carrefour de la Baisse de Mourréen, quelques cairns en crête.

Du parking à l’entrée du hameau La Favière, redescendre la RD 107 ( nous vous déconseillons le PR car le sentier passe devant une ferme ou il y a de nombreux chiens de troupeaux agressifs) à la cote 1110, virer à gauche et emprunter la vieille route cabossée qui devient une piste et traverse le Riou, puis suivre le PR direction La Baisse de Mourréen. Passer devant « La Batie » jolie habitation restaurée , continuer par le sentier balisé qui monte régulièrement puis sèchement jusqu’à rejoindre la piste de La Grand-Gorge. Poursuivre en laissant à gauche la piste balisée qui part vers la Baisse de Mourréen. Plus de balisage. Continuer tout droit jusqu’à atteindre la Baisse de Vachière. Repérer à droite le sommet de la crête qui mène à La Tête de l’Adrech de Vachière. Monter à vue dans les alpages fleuris en se dirigeant progressivement vers la droite. Puis suivre la crête direction Nord-Ouest pour atteindre La Tête de l’Adrech de Vachière à 2083 m puis le Mourre Gros à 2096 m d’altitude. Quelques passages escarpés avant de rejoindre La Tête de La Reynière puis la crête de La Chau ou l’on peut apercevoir sa cabane et son abreuvoir. Continuer toujours tout droit jusqu’à apercevoir la Croix de La Chau et suivre une sente à peine marquée qui mène à La croix. Revenir sur ses pas jusqu’à la piste et son virage en épingle. Descendre par cette piste agréable (un passage difficile à trouver tellement la végétation est haute, permet de couper les virages en lacets) jusqu’à rejoindre La Grand-Gorge. Puis redescendre par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’au parking de départ.

https://www.visugpx.com/1T35R6s3G8

Départ parking juste avant d’entrer au hameau de La Favière prés de Prads Haute-Bléone. Descendre la petite route jusqu’à la cote 1110 puis virer à gauche

Passer le petit pont qui enjambe le Riou à droite

Puis à gauche suivre le sentier balisé direction La Baisse de Mourréen

Passer devant « La Batie » une belle habitation restaurée

Petit à petit la piste devient un sentier qui grimpe régulièrement puis sèchement jusqu’à atteindre la piste de « La Grande Gorge »

Arrivée à La Baisse de Vachière face à la Montagne de Vachière et au sommet de Denjuan

A gauche de la piste à La Baisse de Vachière, le sommet de la crête est en vue. Monter à vue en se dirigeant légèrement sur la droite pour rejoindre La Tete de l’Adrech de Vachière

Dans le rétro : La Baisse de Vachière

La tete de l’Adrech de Vachière à 2083 m d’altitude

Poursuivre en suivant la crête de Vachière direction Nord-Ouest

Quelques passages escarpés avant d’atteindre Le Mourre Gros

Mieux vaut avoir le pied montagnard

Le Mourre Gros à 2096 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/267669815126365

La Tete de La Reynière à 2077 m d’altitude

La crête de La Reynière

Au centre, on peut apercevoir la cabane de La Chau et son abreuvoir. A gauche La Montagne du Carton.

La crête de La Chau

Poursuivre en crête jusqu à atteindre la croix de La Chau

Vue plongeante de la croix sur Prads Haute-Bléone

Vue plongeante à droite sur La Favière et le parking de départ

Revenir sur ses pas jusqu’au virage en épingle et suivre la piste qui descend jusqu’à rejoindre « La Grand- Gorge »

Un raccourci à droite pour éviter un virage pas évident à trouver tant la végétation est dense. A la piste de « La Grand-Gorge », retrouver l’itinéraire pris à l’aller.

Retour au parking de départ à La Favière

Une longue randonnée avec trois sommets modestes mais des vues magnifiques à 360 °, nous avons pu admirer des chamois et des vautours. Une balade en crête avec quelques passages assez exposés et une vue incroyable à la Croix de La Chau. La montée dans les alpages en cette saison est juste magique !

171 – 96 – Retour à La Tête de Garnesier et Tête des Ormans (05)

juin 2021

Une magnifique randonnée de 14 km pour 1285 m de D+ au départ de La Cluse dans le Dévoluy. Itinéraire balisé jusqu’au Pas l’Agneau, ensuite la montée à la Tête de Garnesier et des Ormans est évidente. Vertigineux s’abstenir.

Cette fois ci nous nous sommes garés au plus prés du pont qui enjambe l’Abéou. Il y a quelques places. Traverser le pont en bois , emprunter le GR à droite qui grimpe régulièrement en foret, passer derrière une bergerie puis remonter au milieu des alpages et des troupeaux de vaches. Au col de Lauteret, suivre le sentier direction Col de Plate Contier ensuite prendre le sentier à peine marqué à droite , un panneau en bois sur un arbre indique la direction de La Tête de Garnesier. Suivre le chemin, passer un ressaut puis rejoindre le pierrier qui rejoint le Pas l’Agneau : un très beau plateau herbeux et une vue magnifique. Continuer l’ascension par la sente à gauche qui grimpe vers le sommet de Garnesier . Ne pas se fier aux apparences, la montée après avoir dépassé les pierriers est assez aisée. Du sommet à 2365 m, redescendre par le même itinéraire jusqu’au Pas l’Agneau puis monter en direction de La Tete des Ormans à 2140 m d’altitude. Redescendre à vue jusqu’au Col de Plate Contier , ensuite couper dans les alpages à vue pour rejoindre le GR 94 et continuer par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’à apercevoir un gros abreuvoir. Prendre la sente qui descend à gauche vers cette abreuvoir pour retrouver le GR plus bas et poursuivre jusqu’à retrouver le parking du départ.

https://www.visugpx.com/VjUgcPvmjY

Traverser le pont en bois qui enjambe l’Abéou et prendre de suite après le GR à droite qui grimpe régulièrement

La montagne est magnifique en cette saison !

Direction le Col de Lauteret au milieu des alpages en fleurs

Arrivée au Col de Lauteret, prendre le sentier qui part à droite

Des Trolles à profusion

Un tapis de fleurs !

Après avoir dépassé le Col de Plate Contier, prendre le sentier qui monte à droite, passer un petit ressaut puis traverser le pierrier qui mène au Pas l’Agneau

Vue du Pas l’Agneau sur La Tête de Garnesier tout à gauche, sur le Roc de Garnesier au centre et  La Tête de Vachères à droite

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/289017049674851

Monter en suivant une sente progressive , traverser quelques pierriers puis l’ascension finale est assez aisée

Vue sur le vallon de l’Abéou

L ascension finale vers le sommet

Vue du sommet de Garnesier à 2365 m d’altitude sur le Roc de Garnesier, le Grand Ferrand,  La Tête de Vachères et en bas le Haut Bouffet

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/338813044359494

Après être redescendu au Pas l’Agneau, prendre la sente qui grimpe vers  La Tête des Ormans juste en face

Arrivée à  La Tête des Ormans à 2140 m d’altitude. Au fond  La Tête et le Roc de Garnesier

Le retour par le même itinéraire qu’à l aller et quelques hors sentiers

Après avoir aperçu l’abreuvoir, prendre la sente à droite qui descend vers cet abreuvoir pour retrouver plus bas le GR94 pris à l’aller

Puis retour au parking du départ

Attention, ne pas gêner et laisser le passage pour accéder facilement à tous les sentiers.

Une magnifique randonnée que nous avions déjà faite en Août 2019, nous avions beaucoup aimé aussi nous y sommes retournés. Quel spectacle, des fleurs à profusion !! Nous vous conseillons donc cette randonnée en fin de printemps, c’est un réel plaisir pour les yeux !

170 – La Montagne de Jouère par la Goure (04)

Juin 2021

Une magnifique randonnée printanière de 15 km pour 850 m de D+ au départ du joli village de Valavoire. Itinéraire balisé à l’aller jusqu’à la crête puis après la cabane de Pré-marché jusqu’au Pas de Palabiouse. Une partie est en hors sentier, un passage délicat après le franchissement du Torrent de Repuirenc. Pied sur demandé.

Du parking derrière l’église de Valavoire (présence d’eau potable) remonter la petite route direction Est qui deviendra vite une large piste. Au deuxième virage en épingle, repérer la citerne enterrée et le sentier qui part sur la gauche, ce sera le sentier du retour. Poursuivre sur la piste qui monte en lacets en foret puis à la cote 1415, prendre la sente à gauche. Un belvédère permet d’admirer le ravin de Repuirenc et les sommets avoisinants. Continuer jusqu’à atteindre le Château de La Mole à 1640 m d’altitude puis atteindre la crête. Virer à droite, direction Sud-Est, poursuivre le long de la ligne de crête jusqu’à rejoindre la croix St Jean, sommet de la Montagne de Jouère à 1886 m d’altitude. (Nous avons continué à suivre la crête pour aller saluer les vaches à quelques centaines de mètres du sommet). De la Croix St Jean, descendre à vue dans les alpages direction Nord pour rejoindre le sentier qui mène à la bergerie de Prémarché puis continuer à suivre le PR qui remonte petit à petit jusqu’au Pas de Palabiouse. Au Pas de Palabiouse, prendre la direction de Clamensane, le sentier caillouteux descend, entre en foret pour arriver à un carrefour balisé. Laisser de coté « Clamensane par les 3 fontaines », continuer tout droit en suivant une sente cachée par des arbres à terre. Poursuivre à travers la foret , le long de la falaise puis retour en foret. Plus de sentier, se diriger plein sud, traverser deux champs puis trouver une sente qui descend dans le vallon et remonte pour traverser le torrent de Repuirenc. Attention le sentier après le passage du Torrent est très glissant, mieux vaut avoir le pied sur. Le sentier rejoint un peu plus loin, la citerne enterrée rencontrée à l’aller. Poursuivre en redescendant le chemin à droite jusqu’à retrouver le parking du départ . Une petite visite à la table d’orientation juste en face de l’église vaut le détour.

https://www.visugpx.com/b7qarKeGyQ

départ : parking derrière l’église de Valavoire (à noter présence d’eau potable)

Le sentier monte régulièrement en foret

Le ravin de Repuirenc qu il nous faudra traverser au retour

Le Château de La Mole à 1664 m d’altitude, très impressionnant

Puis arrivé en crête, poursuivre direction Sud-Est pour rejoindre la Croix St Jean

Une multitudes de fleurs

La croix St Jean marque le sommet de la Montagne de Jouère à 1886 m d’altitude

Après dissipation du brouillard, on peut enfin admirer la vue

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/547124096278210

Zoom sur la petite crête à droite en direction de la crête du Clos des Martres, on aperçoit des vaches. Nous décidons d’aller les saluer

Une petite visite aux vaches pendant que d’autres se reposent !

Pendant que d’autres se reposent !

Puis descendre dans les alpages fleuris pour rejoindre le PR qui mène à la bergerie de Prémarché

Des trolls, des narcisses

Pause casse croûte à la bergerie de Prémarché

Au Passage de Palabiouse à 1448 m, prendre la direction de Clamensane

Le sentier entre en foret, laisser le sentier de droite qui part à « Clamensane par les 3 fontaines », continuer tout droit derrière les arbres tombés à terre. Suivre la sente direction Sud

Le sentier suit la falaise sur un plateau appelé « La Goure »

Puis continuer en hors sentier direction Sud, traverser deux grands champs. Un sentier bien marqué permet de traverser le Torrent de Repuirenc.

ATTENTION, après avoir traversé le torrent, la sente est très glissante.Mieux vaut avoir le pied sûr.

Retour à Valavoire après avoir rejoint le sentier pris à l’aller. On peut apercevoir au loin la table d’orientation qui vaut bien une petite visite

Prendre le petit sentier qui grimpe en face de l’église pour aller visiter la table d’orientation

Magnifique randonnée à privilégier au printemps, Les alpages sont magnifiques. A consommer sans modération !

169 – Le Rocher du Caire à Remuzat (26)

Mai 2021

Une magnifique petite randonnée très ludique 13 km pour 650 m de D+ environ avec passages câblés, marchepieds et échelle à Remuzat dans la Drôme hors de notre terrain de jeux habituel. Vertigineux s’abstenir, itinéraire très bien balisé, le parcours doit se faire dans ce sens, attention pas d’ombre en crête donc à éviter l’été.

Nous sommes parties du camping des Aires à Remuzat mais il existe un parking au centre du village juste en face du Pont Blanc qui faut franchir. Virer à gauche et longer l’Oule puis l’Eygues. Le sentier bien balisé surplombe la rivière, petit à petit grimpe pour atteindre un passage câblé avec une échelle puis se poursuit jusqu’à passer sous la falaise rocheuse. Une autre passage cablé avec des marchepieds est à franchir puis quelques escaliers genre « escaliers dévoluards« pour atteindre le sommet du Rocher du Caire et sa croix à 777 m d’altitude. Poursuivre le long de la crête (laisser à gauche la piste qui descend vers l’Abbaye de Bodon) jusqu’à atteindre son point culminant le Dévés à 1048 m avant de rejoindre un peu plus loin le Col de Saint May 970 m . Prendre le premier sentier à droite qui descend dans une ravine puis à la première bifurcation, prendre la direction de Remuzat, le sentier devient une large piste qui passe à coté d’une carrière. Surveiller bien le balisage car après le virage en épingle, quitter la piste et prendre le sentier qui part à droite et descend progressivement jusqu’à rejoindre Remuzat. Une petite variante pour visiter la chapelle St Michel.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/6OgMiFnXLz

Franchir le Pont Blanc qui enjambe l’Oule puis virer à gauche et longer la rivière

Itinéraire très bien balisé, des le départ le randonneur est averti des difficultés de cette randonnée

Le sentier longe la rivière, puis petit à petit commence à grimper en lacets

franchir le petit couloir équipé d’un câble

Grimper à l’échelle

Passer sous la barre rocheuse

Encore un ou deux passages câblés sans grande difficulté

Puis quelques escaliers genre « dévoluards » à grimper avant d’arriver au sommet du Rocher du Caire

La vue sur l’Eygues en contre-bas et la Tete du Mouret derrière Remuzat

La Croix du Rocher du Caire à 777 m d’altitude

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1774714696040321

Vue Ouest sur le plateau de St Laurent

Suivre la ligne de crête direction Nord. Dans le rétro on peut voir d’autres randonneurs à la Croix

Poursuivre en crête jusqu’à rejoindre le Col de Saint May

Un sentiment de liberté retrouvée

Jolie vue sur le village de Remuzat et La Tête du Mouret, derrière. Quelques vautours semblent vouloir se montrer

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1213421662449217

Quelques vautours sont venus nous saluer

Parcourir toute la crête jusqu’à son point culminant à 1048 m d’altitude puis redescendre au Col de St May

Au Col de St May à 975 m, virer à droite en direction de Remuzat

Après le Col de St May, le sentier descend régulièrement en foret dans un Ravin. Au premier carrefour, virer à droite direction de Remuzat.

Du sentier de retour, on peut apercevoir toute la crête parcourue.

Pas d’ombre par endroits, le soleil tape fort..

Pause casse croûte à la Chapelle St Michel

Joli porche

La Croix de La Chapelle St Michel surplombe le petit village de Remuzat et l’Oule

Tres belle randonnée sans grande difficulté, le parcours est très bien sécurisé. En prime : la valse des vautours ! A privilégier au printemps pour éviter les fortes chaleurs

168 – Les 3 Mourres de Blieux (04)

Mai 2021

Les trois Mourres : Petit Mourre, Grand Mourre et Mourre de Chanier.

Une longue et magnifique boucle dans le Haut-Verdon de 22 km pour 1200 m de D+ environ au départ du petit village de Blieux. Quelques places ou se garer devant la mairie ou un peu plus bas, devant une habitation ou il y a une boite postale . Itinéraire balisé jusqu’au Portail de Blieux puis au retour. Le cheminement sur la crête est facilité par les nombreux cairns qui permettent de s’orienter. Le passage de la cheminée est aisé pour les randonneurs habitués à la montagne.

Du parking de départ, remonter la petite route D21 qui monte en lacets sur plus de 2 km vers le Nord pour trouver à gauche le départ du sentier balisé qui mène au Portail de Blieux. Passer sur le pont qui enjambe l’Asse de Blieux, suivre le chemin caillouteux qui grimpe régulièrement direction Ouest. Profiter de la vue sur La Clue de Blieux, petit à petit le sentier vire direction plein Sud sous le Ruth et le Chiran pour rejoindre le Portail de Blieux à 1615 m d’altitude. A droite le Chiran 1905 m , prendre à gauche la direction de la grosse barre rocheuse, suivre la sente qui mène juste en dessous. Une trace et quelques cairns aident à la progression jusqu’au pied de la cheminée qui semble de loin insurmontable. Le passage de cette cheminée ou couloir est aisé (des escaliers naturels formés par des strates de calcaire) trouver à gauche le sommet du Grand Mourre à 1898 m d’altitude ( gros cairn). Profiter du belvédère un peu aérien vers l’ antécime pour admirer le panorama à 360 °. Ensuite suivre la crête direction Sud-Est et se diriger vers le Petit Mourre, remonter un petit col, passer devant une rétention d’eau et virer à gauche jusqu’à atteindre le petit Mourre à 1873 m d’altitude.Profiter de la vue étendue sur la Sainte-Baume, le Garlaban, la Sainte-Victoire, la mer en plusieurs endroits, le massif du Verdon, la montagne de Lure, La vallée de la Durance, le Mont Ventoux , les Préalpes de Digne, le Mercantour, le Queyras, les Écrins, le Dévoluy.. etc. Puis commencer la descente en suivant la crête direction Sud_Est jusqu’à trouver à droite un cairn (un peu avant la cote 1803). Suivre cette sente qui descend progressivement jusqu’à atteindre le sentier balisé. Virer à gauche en suivant le sentier qui descend dans le ravin des Fraisses et rejoint petit à petit Les Tuilières. Puis prendre à gauche, la petite route qui redevient une piste balisée jusquà atteindre  » Touchard ». Suivre la direction de Blieux, passer sur le joli pont roman qui enjambe les gorges de l’Asse de Blieux puis continuer en suivant le sentier balisé qui remonte jusqu’à la petite route RD21, virer à gauche, remonter la RD jusqu’à retrouver le parking du départ.

Itinéraire

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/WDHYllcq1o

Remonter la petite route RD 21 sur plus de 2 km pour trouver le départ du sentier balisé qui mène au Portail de Blieux.

Le départ du sentier balisé qui mène au Portail de Blieux

Le spectacle commence : la jolie Clue de Blieux et le Chiran derrière

Le sentier grimpe régulièrement

Le sentier est très joliment fleuri . On peut apercevoir le Grand Mourre.

Au Portail de Blieux, vue sur le Chiran

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La vue du Portail de Blieux

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/296348445501763

Au Portail de Blieux, vue sur la grosse barre rocheuse des 3 Mourres. Prendre la direction Sud-Est pour atteindre le pied de cette barre.

Repérer de loin cette cheminée qui permet d’accéder au sommet de la barre rocheuse. Une sente à peine marquée et quelques cairns permettent de s’orienter

Impressionnante de loin mais se grimpe très bien

Le sommet du Grand Mourre à 1898 m d’altitude. En arrière plan, le belvédère avec un passage un peu aérien qui permet une vue à 360°

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La vue au sommet du Grand Mourre

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/164420192295231

Poursuivre le long de la crête pour rejoindre le Petit Mourre puis le Mourre de Chanier

Du petit Mourre on peut apercevoir toute la crête parcourue depuis le Grand Mourre. Nous avons eu la chance de voir de très prés un magnifique chamois qui remontait ce sommet

Revenir sur ses pas, passer à gauche du bassin de rétention et rejoindre la crête jusqu’au sommet du Mourre de Chanier

Le sommet du Mourre de Chanier

Une vue phénoménale sur tous les sommets avoisinants

Puis commencer la descente en suivant la ligne de crête, repérer un cairn à droite, début de la sente qu’il faut emprunter pour descendre et rejoindre le sentier balisé

Puis on retrouve le sentier balisé qui longe le ravin des Fraisses

La descente est bien longue mais elle est magnifique, très diversifiée : passages en foret, dans des marnes, le long d’un Riou ou un bain de pieds a été fort apprécié

Rejoindre  » La Tuilière »

Franchir le Pont roman qui enjambe les gorges de l’Asse de Blieux

Puis on retrouve le petit village de Blieux et le parking de départ

Cliquer sur le lien pour voir toutes les photos de cette randonnée

https://photos.app.goo.gl/mCZEaFDLCCuVxFNq7

Une magnifique randonnée sans difficulté technique qui permet de très jolies vues à 360° à faire au printemps tant que les moutons ne sont pas encore dans les alpages et ainsi profiter de la multitudes de fleurs sauvages de nos belles montagnes.

167 – Le Puy de Rent (04)

Mai 2021

Une jolie randonnée de 17 km pour 1000 m de D+ sans difficulté technique, une montée progressive sur un sentier très agréable sur la Montagne de Vauclause. Itinéraire balisé sauf une petite partie du retour ou il ne reste qu’un ancien balisage PR. Départ parking La Tuilière sur la RD 52 qui mène à Allons après St André les Alpes.

Du parking Les Tuilières à coté de l’Ivoire, prendre en face la piste balisée qui grimpe régulièrement en direction d’une sapinière. Puis le sentier monte en lacets jusqu’à rejoindre le carrefour  » Les Baquières ». Suivre la direction du Puy de Rent, le sentier continue à monter progressivement en lacets dans une foret de mélèzes puis on traverse un pierrier avant de reprendre l’ascension en lacets jusqu’à la ligne de crête ou un panneau indique la direction du sommet à gauche. Après être monter au sommet, revenir à ce panneau et suivre la ligne de crête vers Colle Basse. Passer à coté d’une cabane de Berger, puis d’une doline à gauche, continuer jusqu’au premier carrefour balisé, prendre à droite la direction du Coulet de St Domnin puis au prochain panneau la direction Allons ou Les Baquières à droite. Le sentier en balcon descend progressivement le long du ravin de Charrouens puis dans une foret de mélèzes. A environ 3,5 km à gauche, un petit cairn indique le changement de direction. Une sente à peine marquée descend en lacets ( attention de nombreux arbres sont à terre) Quelques anciens balisages PR par endroits subsistent. Le sentier descend vers une jolie cascade puis rejoint une piste , passe devant une cabane de berger et ses ruches. Poursuivre jusqu’à rejoindre la RD 52, à gauche la Chapelle St Domnin dans un champ. Virer à droite, longer la route qui suit l’Ivoire sur une centaine de mètres pour retrouver le parking du départ.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/8brVaXPGAw

Parking Les Tuilières le long de la RD 52 prés de l’Ivoire (rivière)

Traverser la route et emprunter en face la large piste Direction Les Baquières, Puy de Rent.

La piste monte régulièrement et traverse une sapinière

Dans le rétro, on peut apercevoir le Pic de Chamatte et sa longue crête

Poursuivre jusqu’à atteindre le premier carrefour : Les Baquières. Suivre la direction à gauche du Puy de Rent

Traverser quelques pierriers

Le sentier grimpe régulièrement au travers d’une foret de mélèzes

Jolie vue sur Saint André les Alpes, le Chalvet et le Verdon

Petit à petit, on s’approche de la ligne de crête. Un joli tapis de fleurs à notre arrivée

Sur la ligne de crête, prendre la direction du Puy de Rent

Le sommet du Puy de Rent à 1996 m d’altitude, des vues à 360° dont celle sur la vallée de la Vaïre et sur le village de Méailles à l’Est, sur la vallée du Verdon et Saint-André-les-Alpes à l’Ouest. 

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La vue au sommet du Puy de Rent

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/196080748906106

Vue du sommet coté Nord, la cabane de La Colle St Michel et sur le Pic de rent à 1974 m d’altitude

Vue coté Est sur le Haut-Verdon, le Grand Coyer et Mont St Honorat

Descente progressive le long de la ligne de crête

En contre-bas, le petit village de Meailles

La cabane du berger à droite du sentier

La descente le long de la ligne de crête est très progressive

Au premier carrefour, prendre la direction du Coulet de St Domnin

En direction du Coulet de St Domnin, le sentier se voit à peine

Puis à la prochaine bifurcation, prendre la direction d’Allons Les Blaquières

. Le sentier en balcon descend progressivement le long du ravin de Charrouens

A environ 3,5 km à gauche, un petit cairn indique le changement de direction. Une sente à peine marquée descend en lacets ( attention de nombreux arbres sont à terre) Quelques anciens balisages PR par endroits subsistent.

Petite visite à la cascade de St Domnin à gauche du sentier

A droite de la piste après la cascade, une cabane de berger et ses ruches

La chapelle romane de St Domnin

http://dignois.fr/Allons-domnin/

Par le trou de la lorgnette

en face son crucifix 

Virer à droite, suivre la petite route qui longe l’Ivoire sur une centaine de mètres pour retrouver le parking du départ.

Une très belle et grande boucle avec une montée tout en douceur et de magnifiques paysages diversifiés. Que demander de plus ?

166 – Le sommet du Crémon avec bivouac au hameau de Ville (04)

Mai 2021

Une randonnée superbe avec bivouac au hameau ruiné de Ville près de Demandolx qui nous a permis de se retrouver après un mois de confinement. Un peu de liberté retrouvée !! Itinéraire balisé récemment, pas de difficulté particulière. Départ parking le long de la RD 955 entre St Julien du Verdon et le barrage de Castillon cote 887.

Du parking, traverser la RD 955, suivre la petite route qui mène à Demandolx sur une cinquantaine de mètres puis bifurquer à gauche. Emprunter la piste qui part vers l’Ouest sur une vingtaine de mètres et virer à droite par une sente balisée qui grimpe en foret et qui mène au hameau ruiné de Ville. Visiter la chapelle St Fortunat, les murs du chateau médiéval et surtout profiter de la vue magnifique sur le lac de Castillon. Revenir sur ses pas pour prendre la direction de la chapelle de Conches ou Couenches qui se situe derrière la crête rocheuse à environ 500 mètres. Revenir sur ses pas jusqu’à atteindre la large piste qui passe devant le rocher d’escalade puis prendre la direction du Col de Demandolx. Le sentier balisé grimpe régulièrement jusqu’au col ensuite prendre la direction du Crémon par un chemin agréable en sous-bois. Arrivé à la cote 1370 suivre le sommet du Crémon 2,5 km, la sente part à droite. Quelques bonnes grimpettes , le dénivelé s’accentue progressivement pour atteindre les alpages et enfin le sommet du Crémon à 1760 m d’altitude. Pour le retour, parcourir le même itinéraire qu’à l’aller.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/TUn3oUJhPs

Prendre la sente balisée qui grimpe en foret jusqu’à atteindre le hameau ruiné de Ville

Les ruines du Château médiéval

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : le hameau ruiné de Ville https://www.facebook.com/304948490397968/videos/871722340219839

La chapelle St Fortunat

Un petit sentier permet d’avoir une vue plongeante sur la ruine de la chapelle St Fortunat

La vue magnifique sur le lac de Castillon

La chapelle de Couenches ou Conches

Installation des bivouacs

Au matin, petit déjeuner devant une vue plongeante sur les eaux tranquilles du lac de Castillon

Revenir au hameau de Ville et prendre la direction du Col de Demandolx

Le Col de Demandolx

Vue plongeante sur le village de St Julien du Verdon

Prendre la direction du sommet du Crémon

Vue plongeante sur la barre de Pidanoux

Le Pic de Chamatte à 1879 m d’altitude

Encore quelques bonnes grimpettes avant d’atteindre le sommet

On peut apercevoir le Cheval Blanc encore enneigé

On peut apercevoir enfin le sommet

Vue du sommet sur le Pic de Chamatte

Vue du sommet sur la crête de La Bernarde et sur le sommet de La Gourre

Le sommet du Crémon à 1760 m d’altitude

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : la vue magnifique du sommet du Crémon

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/855615851704002

Une magnifique randonnée qui offre des panoramas époustouflants sur les sommets environnants, le Mercantour, la vallée du Verdon .Vue à couper le souffle sur le lac de Castillon, le barrage de Demandolx Nous vous la recommandons fortement

165 – La Montagne de Robion par la Chapelle St Trophime (04)

Mai 2021

Une magnifique randonnée prés de Castallane de 15 km pour 1100 m de D+ au départ du parking de Chamateuil. Pas de balisage après le départ jusqu au retour sur la RD 102 puis après la Chapelle St Trophime. VERTIGINEUX S ABSTENIR

Du parking de Chamateuil (745 m), laisser à droite le sentier qui permet d’atteindre le Sommet de Robion par la voie normale mais remonter la D102 sur deux cent mètres environ puis emprunter la montée bien raide à droite qui rejoint une piste. Prendre à droite, continuer toujours tout droit sur 300 m environ puis bifurquer à droite, le sentier grimpe sèchement enfin trouver une petite sente qui part à droite. Ce petit sentier va longer les gorges, passer sous la ligne électrique, contourner le Col de Meillanne puis à un cairn , prendre à droite, descendre et rejoindre la large piste en contre-bas, continuer de descendre, passer les virages en lacets puis rejoindre en bas le Torrent de Rayaup. Dépasser la barrière et rejoindre la RD 102, virer à gauche et à 50 mètres environ, prendre le sentier balisé PR qui grimpe en foret jusqu’à rejoindre la RD 302. Virer à droite et prendre la direction du Petit Robion, passer devant le lavoir puis devant l’Oratoire et prendre la direction de La Chapelle St Trophime. Le balisage a été refait récemment donc il est facile de rejoindre La Chapelle St Trophime perchée et blottit contre la falaise de la Montagne de Robion. Après la visite de la belle chapelle, redescendre les escaliers et revenir sur ses pas sur une cinquantaine de mètres, un cairn à droite indique le pierrier à traverser (attention très pentu et roulant)qui va contourner la falaise pour atteindre la première vire à droite. Suivre cette vire sur 500 mètres environ, des cairns sont présents pour orienter puis à un cairn, virer à gauche et grimper quelques gradins rocheux pour prendre de la hauteur et atteindre la deuxième vire. Virer à gauche direction Ouest en suivant les cairns puis monter petit à petit et enfin lorsque le terrain devient plus raide, grimper au milieu des taillis direction Ouest pour atteindre le sommet de la Montagne de Robion à 1660 m d’altitude. Pour la descente, il suffit de suivre le sentier bien tracé et balisé qui part direction Nord-Est pour rejoindre le parking du départ.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/yfOTpDI7EQ

Le parking de Chamateuil : remonter la RD 102 sur 200 mètres environ et prendre le sentier à droite qui grimpe sèchement

Pas de mise en jambes, ça grimpe déjà !

Le petit sentier longe les gorges en contre-bas, peut être aurez vous la chance d’apercevoir des chamois !

A ce cairn, virer à droite et descendre pour rejoindre la piste en contre-bas

Suivre la large piste qui descend en lacets , longer le Torrent de Rayaup, passer la barrière et rejoindre la RD 102

Quitter la route et prendre à droite ( petit cairn) le sentier balisé qui grimpe en foret

Après avoir traverser le Petit Robion, suivre la direction de la Chapelle St Trophime. Le balisage a été refait recemment.

Des escaliers équipés d’une main courante permettent d’accéder à la chapelle St Trophime

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : La Chapelle St Trophime

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/295046925488001

La chapelle St Trophime  semi-troglodytique a été bâtie dans une vire creusant la falaise, sur les flancs de la face sud de la Montagne de Robion1. Une source permanente coulait à l’intérieur. La chapelle a probablement été réalisée au xviiie siècle, et plus précisément entre 1703 et 1788

Puis grimper dans le pierrier ( attention très roulant)à gauche de la Chapelle pour atteindre la première vire à droite

Suivre la première vire direction Est sur 500 m environ. Des cairns aident à la progression

Une vue magnifique !

A ce cairn, virer à gauche, prendre de la hauteur ,direction Nord pour atteindre la deuxième vire

Puis suivre les cairns direction Ouest

Monter progressivement direction Nord-Ouest pour atteindre le sommet de Robion

Le sommet de la montagne de Robion à 1660 m d’altitude

Cliquer sur le lien pour visualiser la Vidéo : La vue magnifique au sommet de Robion

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/505936650766530

La vue magnifique sur le Verdon en contre-bas, la Porte de St Jean, les Cadières de brandis, la crête du Pas du Loup

Vue direction Nord sur le lac de Castillon, la crete de Crémon, la crete de Chamatte et la Barre de Pinadoux

Puis emprunter le PR bien tracé et balisé direction Nord-Est pour rejoindre le parking de départ

Dans le rétro

A la première intersection, prendre la direction du Parking de Chamateuil

Magnifique randonnée qui demande attention, un pied sur et aguerri aux passages escarpés

164 – Le Mont Gaussier, le Rocher des 2 Trous et le Lac de Peirou (13)

Avril 2021

Une magnifique randonnée dans le Parc régional des Alpilles de 16 km pour 650 m de D+ au départ de Saint-Rémy de Provence. Echelles, mains courantes, marchepieds se succèdent, vertigineux s’abstenir. Itinéraire balisé à l’aller, des cairns au retour mais pas toujours évident . A éviter en cas de mistral. Pour des raisons évidentes de risque incendie, l’accès au massif est restreint du 1 juin au 30 septembre par arrêté préfectoral, voire même interdit certains jours.

Du parking du Cloître Saint Paul de Maussole, longer le prieuré, prendre le virage à gauche et suivre la direction du chemin des carrières et du Vallon Saint-Clerg, le sentier longe la clôture du Site Antique de Glanum à droite, passer devant une ancienne carrière à gauche puis traverser un petit couloir pour trouver peu après à droite, « le sentier des échelles« prés d’une ruine (vestige d’une chapelle). Suivre ce chemin assez raide, grimper par les échelles et passer sous l’arche naturel, pour accéder au côté Ouest du Mont Gaussier. Prendre le sentier caillouteux à droite qui descend ( main courante) puis suivre la sente balisée qui monte et descend jusqu’à rejoindre la plate-forme (grotte et monolithe) en bas du Mont Gaussier. Grimper avec les mains au sommet du rocher pour atteindre la crête sommitale jusqu à un gros cairn à 306 m d’altitude. Redescendre prudemment par le même itinéraire jusqu’à la plate-forme, puis virer à droite pour redescendre par un sentier équipé d’une main courante , emprunter une dernière échelle puis suivre le chemin qui remonte et descend plein Sud vers une petite route. Poursuivre sur la route à gauche sur une cinquantaine de mètres puis emprunter la piste caillouteuse qui grimpe assez sèchement direction Nord-Est vers le Rocher des 2 trous. Revenir sur ses pas et trouver à gauche un sentier qui descend jusqu’à rejoindre une nouvelle fois la petite route. Suivre le bitume à gauche sur 500 mètres environ, puis quitter le GR et prendre la petite sente caillouteuse à droite qui grimpe et traverse des feuillus jusqu’en haut du plateau de La Caume. Continuer par la large piste direction Est sur un peu plus d’1 kilomètre, puis bifurquer à gauche, passer devant le pylône et continuer jusqu’à parvenir à un petit plateau herbeux. Trouver une sente qui part plein Nord et descend en contre bas ou un belvédère offre une vue magnifique sur St Rémy, le Mont Ventoux et un monolithe. Revenir sur ses pas jusqu’au carrefour et partir à gauche en poursuivant le GR 6, passer le Pas de l’Aigle puis entre deux barres rocheuses ( un petit cairn) suivre la sente caillouteuse qui dégringole plein Sud jusqu’à arriver à un petit replat et une piste. Ne pas prendre la piste, repérer à droite quelques cairns qui indiquent un sentier . Suivre ce sentier sur 500 mètres environ, puis couper la piste et reprendre le sentier en face sur 1 km environ jusqu’à la cote 321. Emprunter la piste qui remonte jusqu’à un replat ( borne incendie) cote 251. Prendre à gauche, le sentier qui monte et descend et rejoint la large piste jusqu’au parking de La Caume. Traverser la RD 5 et prendre en face le sentier, laisser le GR 6 sur la gauche, continuer quelques mètres et au premier virage, prendre le chemin qui descend et rejoint le GR 6 plus bas. Poursuivre à gauche, passer le long d’une propriété puis continuer à gauche et rejoindre le Lac de Peirou. Contourner le lac par la droite, suivre le sentier balisé qui grimpe sèchement , une chaîne sécurise l’ascension vers la cheminée, puis des marchepieds et chaîne aident à la traverser. Continuer le chemin qui redescend jusqu’à atteindre la RD5 et poursuivre le long de la route, passer devant les deux monuments archéologiques puis virer à droite Allée de St Paul pour retrouver le parking du départ.

Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/vFng1BMod8

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Départ parking du Cloître Saint-Paul de Maussole à Saint Rémy de Provence

Passer devant une ancienne carrière à gauche et devant le Site antique de Glanum à droite, sentier balisé

Prendre à droite le sentier des échelles devant une ruine (ancienne chapelle)

Grotte, tunnel, arche se succèdent