139 – Le Massour (04)

Aout 2020

Une magnifique mais très physique randonnée de 14 km pour 1394 m de D environ au départ de Fouillouse au-dessus de St-Paul en Ubaye dans les Alpes de Haute-Provence. Balisage jusqu’au vallon des Aoupets. Vertigineux s’abstenir. Pied montagnard et bonne condition physique requis. Un casque peut être utile.

Du parking à l’entrée de Fouillouse, traverser le village et prendre la direction du Fort de Plate Lombarde. Le GR 5 monte régulièrement en suivant le riou de Fouillouse. Au Fort, prendre la direction du Pas de La Couletta en suivant le GRP au travers des alpages. Arrivé au vallon des Aoupets, repérer droit devant le couloir impressionnant qui mène au Massour. Continuer vers le Col de Stroppia sur une centaine de mètres puis grimper en mode « sanglier »en direction du fameux couloir. Traverser le chaos rocheux par la gauche et commencer la rude ascension du couloir en essayant de suivre quelques cairns et une sente instable à peine marquée. L’ascension est très pentue, rude et très physique.
Traverser un immense éboulis en suivant les cairns qui aident bien à s’orienter.Puis suivre une sente raide et de plus en plus pentue jusqu’au bivouac et à la croix sommitale à 3219 m d’Alt. Le retour se fera par le même itinéraire qu’à l’aller.

Cliquer sur les photos pour les agrandir
Cliquer sur le lien pour visualiser la trace ou télécharger le fichier GPX

https://www.visugpx.com/55wiFYe7x3

Le parking de départ à l’entrée de Fouillouse

Traverser le village de Fouillouse

Prendre la direction du Fort de Plate Lombarde

Bivouac le long du riou de Fouillouse

Suivre le GR 5 qui mène au Fort de Plate Lombarde

Au Fort, prendre la direction du Pas de la Couletta par le GRP

Une rencontre

Proche du vallon des Aoupets, on peut déjà apercevoir le couloir qu ‘il faudra gravir

Au Vallon des Aoupets, prendre la direction du Col de Stroppia sur une centaine de mètres

Puis couper le vallon en mode « sanglier » pour rejoindre le fameux couloir

Itinéraire à suivre dans le couloir

Ascension rude et très physique

Sente très pentue et instable

Arrivée à un chaos rocheux, il reste encore quelques névés

La sente à peine marquée est très roulante

Le panorama est somptueux

Ambiance très minérale

La dernière grimpette sommitale est très rude, la sente est très instable

Le bivouac et la croix sommitale à 3219 m d’Alt.

Le sommet du Massour

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : la vue au sommet du Massour

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/320957229040088/

Vue du sommet coté Italien

Au loin, le Viso se dresse fièrement

Vue sur la Tete de La Fréma et sur le lac Vallonaso (coté Italien)

A l’intérieur du bivouac : 4 petits matelas et couvertures peuvent recevoir les randonneurs. C’est propre

Cliquer sur le lien pour visualiser la vidéo : Le bivouac au sommet du Massour

https://www.facebook.com/304948490397968/videos/1156231011413767/

Vue de l’intérieur du bivouac, on peut apercevoir au fond, le village de Fouillouse.

Pause casse-croûte à l’abri du vent

Attention, la descente est très casse-g—e !!

Retour au fort de Plate Lombarde

L’ouvrage de la Plate-Lombarde, est une fortification faisant partie de la ligne Maginot.
Il s’agit d’un petit ouvrage d’infanterie, composé de trois blocs de combat. Il avait pour but d’interdire le passage par le vallon de Fouillouse, qui permet de descendre des cols du Vallonet et de Stroppia (sur la frontière franco-italienne). Utilisé lors des combats de juin 1940, il est désormais inoccupé.

Retour à Fouillouse et au parking du départ

Indice de difficulté de cette randonnée

Qu’apporte l’indice IBP?

L’indice IBP est un système d’évaluation automatique de la difficulté d’un itinéraire parcouru en vélo tout terrain, en vélo de route, en randonnée pédestre ou en course.Cet indice est très utile pour connaître la difficulté de différents itinéraires et afin de pouvoir les comparer.Il est important de ne pas confondre le degré de difficulté d’un itinéraire avec l’effort physique déployé pour le réaliser : un indice IBP de 60 sera un parcours très difficile pour une personne non entraînée, normal avec une préparation physique moyenne et très facile pour un professionnel.

0 à 25 = niveau 1 (facile). La randonnée ne comporte aucune difficulté physique particulière.

25 à 50 = niveau 2 (assez facile). Les difficultés physiques sont présentes mais très limitées.

50 à 75 = niveau 3 (peu difficile). L’engagement physique reste raisonnable, l’effort demandé est modéré.

75 à 100 = niveau 4 (assez difficile). L’effort requis est soutenu et la difficulté physique est plutôt importante.

100 et plus = niveau 5 (difficile). L’effort à fournir est très important. Ces randonnées demandent une réelle préparation physique

Magnifique randonnée très sportive qui demande une bonne condition physique. L’ascension peut parfois être un peu pénible mais le panorama au sommet est à couper le souffle !

Laisser un commentaire