58 – Le tour de Chenerilles (04)

Novembre 2018

Petite balade automnale au-dessus de Malijai : 12 km pour 450 de dénivelé environ

Départ petit parking après le virage en épingle sur la D 8 : la balade démarre aussitôt par une belle grimpette. Itinéraire très bien balisé, prendre la direction Col de Puimichel.

Au Col de Puimichel (811 m) prendre la direction de Chenerilles Eglise St Florent 4,5 km

Au hameau Les Bellois bifurquer vers un petit sentier qui descend sur la droite. Au loin on peut apercevoir sur son promontoire le village d’Espinouse.

Longer le ravin du Baus, de nombreuses cascadent s’y jettent.

Arrivée à Chenerilles, ancien hameau en ruines et sa chapelle restaurée : La chapelle St Florent

Trouver le sentier qui longe les ruines et descendre régulièrement ( attention descente un peu raide par moments ) pour retrouver le D 8 afin de rejoindre le parking point de départ.

http://hautesterresdeprovence.e-monsite.com/pages/villages-abandonnes/chenerilles.html

Cliquer sur les photos pour agrandir

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Piste-CHENERILLES144716   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Parking du départ après le virage en épingle

La montée vers le Col de Puimichel est régulière, petit à petit la vue se dégage…

Devant Le Château de Serre ou Les Bertrands qui n’est qu’une simple habitation avec une allée de cyprès

une rencontre

Suivre la direction du Col de Puimichel

On peut déjà apercevoir au loin la Chapelle St Florent et les ruines de Chenerilles

Au carrefour qui rejoint une petit route , à droite on peut voir au loin les panneaux photovoltaïques de Haut-Val. Bifurquer à gauche

Jolie vue

Au Col de Puimichel, prendre la direction de Chenerilles et Eglise St Florent

descendre par une piste boueuse vers Les Bellois

Au loin, le Cousson

Au Bellois, prendre le petit sentier à droite qui descend

les biquettes sont bien curieuses de nous voir passer

Continuer à descendre par le petit sentier jusqu’à la piste

Le sentier longe le ravin du Baus

Le ravin ou les nombreuses pluies des derniers jours ont entraîné des éboulements

Au loin, après le ravin, on peut distinguer le hameau d’Espinouse

la chapelle St Florent du XVI siècle restaurée en 2008

Les ruines de Chenerilles : vestiges de la commune de Chenerilles dont les habitants ont été anéantis par la peste en 1629

La descente pour retrouver la D 8, attention ça glisse, les galets roulent !

Suivre les nombreux cairns pour retrouver la route

 

Encore des moments très agréables entre copains randonneurs à la découverte  d’un passé oublié, d’anciennes habitations sous les couleurs d’automne….

57 – Le Vieux Noyers (04)

Novembre 2018

Une belle randonnée d’automne au-dessus de Noyers sur Jabron en allant du pas de l’Essaillon, au Vieux Noyer et à la chapelle Ste Claude : 16 km pour 700 m de dénivelé cumulé

Le départ se situe après Les Bastides au-dessus de Castel Bevons au croisement de 2 pistes.

L’Itinéraire est très bien balisé, prendre de suite la direction du Pas de l’Essaillon, la piste devient chemin au col de St Pensier puis continuer en foret jusqu’au Pas de L’Essaillon qui permet d’admirer La Pierre Impie, Le Roc de l’Aigle. Revenir sur ses pas et prendre la direction du Vieux Noyers. Le sentier en foret « monte et descend » sans arrêt jusqu’à la foret domaniale du Jabron ou on peut voir les ruines de la Chapelle St Bevons.

Redescendre vers le hameau  Le Durban composé de quelques habitations et d’une ferme, ensuite rejoindre la piste jusqu’à la cote 761 pour prendre à travers champ un petit sentier qui monte régulièrement jusqu’au Vieux Noyer.http://www.foulonjm.com/vieux-noyers-st-claude.html

Après la visite du vieux village, prendre la direction Nord vers la Chapelle Ste Claude en empruntant le GR 946, passer devant le hameau de Lauche ou se trouve la fontaine et son lavoir puis devant les ruines de Rivas, continuer à grimper jusqu’à La Chapelle de Ste Claude ou une pause casse-croûte s’impose.

Reprendre la direction du Vieux Noyers par le même itinéraire qu’à l’aller jusqu’à la cote 761, remonter légèrement la piste vers le nord puis bifurquer vers la droite par Le GR direction Valbelle- Bévons. Traverser quelques ravines pour rejoindre par la piste le parking du départ.

Cliquer sur les photos pour agrandir

Piste-VIEUX NOYER   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le départ : au croisement de 2 pistes après « Les Bastides » au nord de Castel Bévons

Itinéraire très bien balisé : prendre direction le Pas de l’Essaillon

« Les Bastides »

En montant vers Le Pas de l’Essaillon, la vue se dégage petit à petit

Après avoir été au Pas de l’Essaillon (200 m), revenir à ce croisement pour prendre la direction du Vieux Noyers

Le Pas de l’Essaillon à 850 m environ

Pierre Impie et le Roc de l’Aigle sont visibles de là-haut

Le sentier en foret qui mène à la chapelle St Bévons

Les ruines de la Chapelle St Bévons

Les jolies couleurs d’automne

Traverser le ravin des Gorgonniers avant d’arriver au Durban

Le hameau Le Durban composé de quelques habitations et d’une ferme

On peut apercevoir au loin N-D de Bethléem du Vieux Noyers

La montée régulière pour atteindre le Vieux Noyers

première ruine en arrivant par le GR

Puis N-D de Bethléem se laisse apercevoir

Le Vieux Noyers village abandonné en ruines à 820 m environ

Notre Dame de Bethléem, appelée également Notre Dame de Haut Noyers fut construite au XIIIe siècle. C’est l’une des plus grandes églises du département (32 x 12 m).

La rue principale du hameau

La seule habitation qui soit encore couverte et qui semble t-il soit encore squattée

Quelques recherches sur internet m’ont appris que cette maison était habitée par un vieil ermite anglais, William, qui a dû partir pour raisons de santé il y a quelques années.

Des tags tapissent les murs intérieurs de la ruine

Puis à la sortie du village vers le nord, prendre la direction Ste Claude par le GR

Du Vieux Noyers, on peut apercevoir La Chapelle de Ste Claude à 910 m d’altitude 

D’autres ruines longent le GR

Le hameau de Lauche.

C‘est ici que l’on trouve la fontaine-lavoir, vieille de plus de dix siècles, ou les gens de Noyers faisaient les lessives. Le hameau se compose d’une ferme et de sa bergerie distante de quelques dizaines de mètres, bergerie aujourd’hui habitée par un homme seul qui vit là en hermite, grâce à l’eau de la fontaine, toujours potable.

La seule bergerie encore habitée

dans le rétro : le Vieux Noyers

La Chapelle Ste Claude à 910 m ou une pause casse-croûte s’impose

 L’intérieur est vide de tout mobilier, hormis un banc de bois. Le clocher composé d’une arche de pierres couverte de lauzes, se trouve sur l’arrière de l’édifice. La cloche quand à elle à aujourd’hui disparu. Cette chapelle à été restaurée il y a une dizaine d’années.

Passage dans les ravines 

Les jolies couleurs d’automne

 

Chaque saison a ses randonnées. Les copains randonneurs du 04 ont entamé les randos d’automne, des balades de plus faibles dénivelés mais tout aussi spectaculaires pour ceux qui savent regarder et apprécier ……

 

 

 

– Retour au Poil (04)

Novembre 2018

La visite du Poil l’année dernière avait beaucoup plu aussi accompagnés d’autres copains randonneurs, nous y sommes retournés.

Pour la trace, se référer à la randonnée N ° 5

Cliquer sur les photos pour agrandir

Départ du Gros Jas puis montée vers le parking de Chabrejas

Gite « Le Saule Mort » : pour louer 04-92-35-50-13

Petit torrent : le Clovion

Petit pont en bois au-dessus du Clovion

On peut apercevoir la piste qui mène directement au Poil

Passage rocheux et cascade juste au-dessus du Poil avec une vue plongeante sur le village

Vue sur Le Poil

Sa fontaine

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo  https://youtu.be/h5AKn25vGPc

Pause casse-croûte à l’abri du vent

La montée vers l’ancienne église

L’église

Vue derrière l’église

Retour par le lac aux serpents

Dans le rétro

L’homme semence

A lire impérativement pour comprendre l’histoire du Poil 

 

Certaines balades sont tellement jolies qu’elles donnent envie d’y retourner……

 

56 – Le Roc Diolon (05)

Octobre 2018

Une très belle randonnée de 17 km pour 1200 m de Dénivelé environ au départ d’Orcières Merlette

Départ au parking devant les hangars d’entretien au bout de la route du Forest. Prendre de suite la piste qui monte vers le hameau Forest d’Estaris puis après les vieilles habitations, bifurquer à droite vers un petit sentier qui  grimpe ensuite dans les Rochers d’Estaris ou on peut apercevoir sa croix blanche. Continuer le sentier qui rejoint la piste.

Monter jusqu’au lac Jujal (2195 m) puis jusqu’ à la station de Roche Rousse et son chalet, ses remontes pentes, ses télésièges.

Continuer la piste qui monte jusqu’au lac des Sirènes (2390 m). Après le lac bifurquer sur la droite et monter jusqu’aux lacs Jumeaux ( un est à sec) rejoindre la piste pour atteindre le Grand Lac d’Estaris à 2560 m d’altitude. C’est une des principales réserves d’eau d’Orcières. La peche y est autorisée, on peut y trouver des Ombles chevaliers, des truites fario ainsi que des vairons.

Prendre la direction du Col de Freissinières ou Col d’Orcières à 2782 m puis bifurquer à droite pour monter en crête jusqu’à Roche Brune (2956 m).

Les pierriers sont interminables et glissants, petit à petit on aperçoit le sommet du Roc Diolon à 3071 m d’altitude. Continuer l’ascension jusqu’au sommet.

Redescendre par le même itinéraire ou par quelques variantes afin d’admirer tous les lacs d’altitude du cirque des Estaris.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste Roc Diolon 1   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Départ Orcières Merlette parking au bout de la route du Forest devant les hangars (matériel d’entretien des pistes) à 1870 m

hameau en cours de restauration : Forest des Estaris à 1958 m

Vue du Rocher des Estaris : Orcieres Merlette au loin et le hameau Forest des Estaris au-dessus

Le chalet Joubert à 2044 m

On continue à monter…

Le lac de Jujal

Le Lac de Jujal et les couleurs d’automne

Roche Rousse

Roche Rousse

Aire de détente, solarium…

Le Lac des Sirènes

Lac des Sirènes avec en ligne de mire le Roc Diolon

Les Lacs Jumeaux

Le grand Lac des Estaris

tous ces lacs sont reliés entre eux par des rious

Montée vers le col de Freissinières ou d’Orcières

Versant nord du col de Freissinières

Vue coté sud

Montée vers Roche Brune : le vent, le froid et la neige n’ont pas eu raison de notre détermination !

 

Au sommet dans le brouillard !

Vue du sommet

Redescendre vers le Col de Freissinières

La variante du retour nous permet d’admirer d’autres lacs

Le lac Long

retour à Forest d’Estaris

Puis à Orcières Merlette

Pour cette randonnée, je n’étais pas en forme mais ma copine randonneuse a su me motiver à me dépasser pour atteindre notre but : le sommet ! Randonner entre copains est bien plus agréable , chacun peut encourager, inciter, motiver l’autre lors des moments de découragement. 

Petit rappel : ne pas boire aux fontaines  ou il est notifié « eau non contrôlée » même en cas de forte soif sinon problèmes intestinaux assurés 

 

 

 

 

 

 

55 – Le Tour de Terre Basse (04)

Octobre 2018

Belle randonnée de 15 km pour 700 m de dénivelé environ au départ de Chateaufort

Départ sur la place ( parking) de Chateaufort petit hameau de 28 hab. Itinéraire très bien balisé, suivre le GR 653 D (chemin de St Jacques de Compostelle) jusqu’à Saint-Geniez.

A St Geniez, à la fontaine au centre du village, prendre le PR sur la gauche qui mène derrière le cimetière et monte au « Pas de l’Echelle ». Puis redescendre par la piste toujours bien balisée, passer le domaine La Pène, Terre Basse, Les Jaumes pour rejoindre le petit village de Chateaufort

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-CHATEAUFORT151533   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Itinéraire très bien balisé : prendre direction St Geniez

La descente dans le ravin de Baile Vieil

traverser la passerelle au-dessus du riou (un bras du Sasse)

Puis monter vers l’Eschaillon

Au fur et à mesure de la montée, la vue se dégage…On peut apercevoir le Rocher de Hongrie qui culmine à 1189 m.

Pret à tomber ?

Le grand Font à 1124 m

Traverser les marnes boueuses de Gourras

Le Gourras : impressionnante barre rocheuse au-dessus de St Geniez

Le sentier bordé de restanques avant l’arrivée à St Geniez

On peut distinguer le Rocher de Dromont, le Sabot Rocher, la crête de Geruen

Arrivée à St Geniez

A la fontaine au centre du village, virer à Gauche et suivre le PR

Monter en direction du « Pas de l’Echelle »

prendre ce petit sentier qui monte vers le Gourras 

et rejoindre la piste qui mène au  » Pas de l’Echelle’

« Le Pas de l’Echelle » à 1223 m d’altitude

redescendre au nord par la piste balisée PR

La vue sur l’autre versant est tout aussi magnifique

Le Domaine de La Pène :  Maison Thomas Philippe (un lieu de vie, de rencontres, de retraite et de ressourcements)  devant le Grand Adroit haut de 1184 m

Les Jaumes : Prieuré Sainte Marie ou vit la communauté des frères de St Jean

Le grand Font

Retour sur Chateaufort

Son pigeonnier

sa fontaine

Son église

La veille de cette randonnée, la pluie était tombée en quantité aussi les sols étaient imbibés, les robines étaient boueuses.

Malgré tout cela, la balade est restée un vrai moment de plaisir, de partage et de franches rigolades !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

54 – Le Pic de Charance (05)

Octobre 2018

Très belle randonnée ludique, bien balisée dans une foret très fréquentée surplombant la ville de Gap (4 km).

Départ : parking du Domaine de Charance, il suffit de suivre les indications proposées par les panneaux baliseurs car différentes variantes sont possibles.

Tout est fait pour vous faire aimer la nature, différents animaux en bois se cachent parmi les arbres.  De nombreux points d’eau sillonnent le début de cette randonnée, le Drac canalisé s’écoule un peu partout et le lac vous incite à la détente .

 La montée se fait tranquillement en foret jusqu à La Brèche (1657 m).

Un vent violent à plus de 90 km/h nous a empêchés de poursuivre le parcours jusqu’au sommet du Pic de Charance (+ 180 m de dénivelé) nous avons du redescendre par le Col de Guizière (1649 m)pour rejoindre le parc et visiter le beau domaine de Charance.

Notre randonnée s’est donc limitée à 13 km pour 700 m de D environ

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste Charance   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Au départ : parking du Domaine de Charance

La randonnée est TB balisée : suivre Sentier-Brèche-Pic

De nombreux Séquoias géants en ce début de parcours

Longer le lac aux canards

La montée se fait en foret donc très agréable en été

Une randonnée très ludique 

Le Drac sillonne ce début de rando

Passage de la passerelle

De nombreux animaux rencontrés lors de notre balade : ici un escargot semble se glisser le long d’un arbre….

ici une belette….

Là une grenouille vous attend au carrefour…

Une souris semble descendre d’un arbre..

Puis une chenille…

Puis un nain sort des broussailles….

Et enfin un écureuil près du belvédère du Rochasson

La vue sur Gap et ses alentours du Belvédère du Rochasson

Des cabanes en bois pour amuser les plus jeunes..

La montée s’accentue petit à petit …

Puis la vue se dégage sur la montagne de Charance et dans le rétro sur Gap et ses alentours

Le dénivelé s’accentue avant l’arrivée à La Brèche

Passage de La Brèche à 1657 m

La Brèche

une vue magnifique à 360°

Suivre le sentier qui monte pour atteindre le sommet du Pic de Charance : + 180 m de dénivelé

Vue en arrière de La Brèche

Le vent est trop violent pour tenter l’ascension du Pic de Charance aussi la prudence nous incite à poursuivre notre parcours vers le Col de Guizière à 1649 m

Nous laissons le Pic de Charance derrière nous

Le vent est si violent qu’il nous est difficile d’ avancer

Descente vers le Col de Guizière

Nous avons donc pris la direction du Lac de Charance pour redescendre et visiter le beau Domaine de Charance

Son lac 

Son chateau

Ses jardins

Ses terrasses

Son garage à bateaux

Une très belle randonnée un peu écourtée mais un bon randonneur doit savoir renoncer face à des conditions défavorables, ce n’est ni honteux ni dévalorisant c’est juste savoir faire preuve de bon sens

 

53 – Le tour des hameaux abandonnés de La Javie (04)

Septembre 2018

Randonnée diversifiée tant par sa végétation, son relief, ses ruines et ses habitations restaurées. Nombreux passages à gué

Balade de 14 km pour 700 m de dénivelé cumulé environ au départ du dernier hangar après Chaudol ( hameau de La Javie ) à la cote 816.

Monter au nord par la piste qui longe le ravin de Maurel. Le circuit est balisé en PR mais il manque quelques indications par endroits donc attention !

Un premier passage à gué ou ensuite il faut suivre quelques cairns et monter dans les robines.

Au prochain carrefour, au ravin de la Grande Pièce, prendre la direction de Bouisse-Basse par un sentier ombragé qui mène à un abreuvoir pour les bêtes ou coule en abondance l’eau de la source et à un joli pont en pierre sous lequel coule le riou.  

Arriver à Bouisse-Basse à 1060 m d’altitude, on peut y voir différentes ruines qui témoignent d’ un passé révolu, d’une chapelle ouverte (La Bouisse) et d’un oratoire, des ruines d’un ancien moulin et de sa meule. La végétation est dense et recouvre entièrement certains vestiges, le sentier se perd dans les herbes hautes, attention de bien bifurquer sur la droite vers le gros arbre devant la baraque en bois et en tôle. 

A noter que le nom des hameaux traversés a rapport avec un arbre ou arbuste : La Bouisse vient de buis, La Sauzée des saules et Boulard des bouleaux !

Continuer à monter par le sentier jusqu’à la Bouisse-haute ou il ne reste presque plein rien, tout est recouvert par les ronces.

Poursuivre en grimpant jusqu’à Les Planes à 1300 m( point le plus haut du circuit) puis redescendre en foret jusqu’à La Sauzée (1250 m)ou en contre bas du sentier quelques ruines essaient de subsister . On peut observer de nombreuses restanques, de nombreux arbres fruitiers.

Puis plusieurs passages à gué, de véritables tourbières gorgées d’eau sont à traverser avant d’arriver à Boulard (1200 m) ou quelques maisons ont été retapées. L’église St Sauveur n ‘a pas hélas été restaurée avec le même cachet que les habitations qui l’entourent.  

Continuer en descendant vers La Bouse ( que nous n’avons pas trouvé !) pour rejoindre le carrefour emprunté à l’aller et traverser les robines jusqu’au point de départ

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-LAJAVIE-24 145516   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La piste qui monte régulièrement et son cairn à votre gauche

Continuer tout droit après avoir vu le cairn

premier passage à gué puis grimper dans les robines en suivant les cairns

Au premier carrefour : direction la Bouisse-Basse

Le joli pont en pierre

L’eau d’une source coule en abondance  dans l’abreuvoir

La Bouisse-Basse

Ses ruines

La baraque en bois et en tôle ou il faut bifurquer à droite derrière le gros arbre

sa chapelle La Bouisse

Chapelle ouverte aux randonneurs

La vue se dégage petit à petit …

Au loin, on aperçoit Le Couard et la barre des Dourbes

les crêtes de Blayeuil

Le sentier en sous bois est fort agréable

Un autre passage à gué avant d’arriver à La Sauzée

des restanques, seuls témoins du passé

deuxième hameau : La Sauzée à 1255 m : en contre bas du sentier se cachent sous une végétation galopante, des ruines, des restanques, des arbres fruitiers etc

Les ruines sont prêtes à s’effondrer, les lierres ont remplacés les toitures, les ronces ont envahi les alentours 

nombreux passages à gué, l’eau est partout et envahit le sentier par endroits

troisième hameau : Boulard à 1170 m seul hameau en partie restauré car plus facile d’accès

Quelques habitations sont encore en cours de restauration

Certains habitations sont très jolies

seule l’église n’a pas été retapée avec gout ! Dommage

Descendre par le sentier qui part vers le sud et passer sur une passerelle en bois

Continuer à descendre par le chemin qui mène au carrefour du ravin de la Grande Pièce emprunté à l’aller : une grande croix juste en face du panneau de balisage

Poursuivre la descente vers les robines et le point de départ

Une belle randonnée que je déconseille après des orages et l’hiver en cas de fortes gelées 

Cliquez pour connaitre l’histoire de ces hameaux : LivretRandonnee

 

 

 

 

52 – Les Alpages de Boules et de Chalufy (04)

Septembre 2018

Belle randonnée prévue de 16 km pour 957 m de dénivelé cumulé au départ de La Valette, petit hameau au-dessus de Thorame-Basse.

La rencontre de 4 patous agressifs nous a obligé à faire marche arrière au bout de 7 km, seule solution de repli hélas……

Se garer juste après le petit pont en bois avant l’entrée dans La Valette. La randonnée est très bien balisée 

Cliquez sur les photos pour agrandir

Montagne-de-Boules-par-le-col-de-Vachière-et-le-ravin-de-Chalufy   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Au loin , on peut apercevoir les voitures garées juste au départ de la randonnée

La randonnée est très bien balisée ==> Col de Vachière=Col de Chalufy

Le sentier monte tranquillement en foret

Après un premier passage à gué de l’Issole, le sentier serpente toujours sous les sapins

Deuxième passage à gué de l Issole, très encombrée par des branchages voir des arbres entiers….

Petit à petit la vue se dégage

La pente s’accentue dans les pierriers

Ne pas louper en haut sur la gauche, la cabane de Boules aménagée dans la roche. Abri non gardé utilisé jadis par les bergers.

Cabane très propre avec son poêle, sa table, un peu de vaisselle, des grilles pour le barbecue, cafetière et de quoi étendre plusieurs sacs de couchage….

Hélas, notre balade a été écourtée par la présence de 4 patous agressifs, aucun moyen de les contourner aussi nous avons du faire demi tour

Nous respectons le travail des chien Patous car ils sont là pour défendre les troupeaux contre les loups, nous avions rangé nos bâtons de randonnées et  passions silencieusement sans les regarder mais hélas notre intrusion les a énervés……

Il devient difficile de randonner dans les alpages…..dommage

Petite visite à La Valette

Un petit coin qui incite à la détente et au partage

Il est frustrant pour un randonneur de ne pas terminer sa balade mais assurer la sécurité des membres du groupe est plus important

 

 

51- La montagne de Denjuan (04)

Septembre 2018

Une très belle balade qui nous a permis de nous goinfrer de fraises des bois, de framboises et de myrtilles !

Une randonnée de 18 km pour 1200 m de dénivelé cumulé environ au départ de Tercier : petit hameau juste au-dessus de Prads haute Bléone accessible par une piste de 5 km environ.

Départ au parking juste avant Tercier , traverser le joli hameau pour descendre par la piste vers le ravin du riou de l’Aune ( rivière qui se déverse dans la Bléone). Au premier carrefour au niveau du Moulin, prendre la direction de Faillefeu et continuer à longer le ravin jusqu’au passage à gué du riou de l’aune pour enfin monter progressivement en foret. A la cote 1589 prendre la piste sur la droite qui mène au Jas des Agneaux. La montée se fait au milieu des framboisiers et des fraisiers sur un sentier très ombragé.

Traverser deux pierriers qui mènent vers les ravines sous le col de Chalufy ou de Vachières, traverser le petit ravin et monter sur le petit plateau herbeux pour y admirer la vue magnifique sur toutes les montagnes environnantes. La vue sur la montagne de Denjuan est impressionnante au vue de la pente raide à 45° qu’il reste à parcourir soit environ 400 m de dénivelé.

Monter à vue en traversant les robines puis en lacets, gravir la montagne aux milieu des myrtilliers jusqu’à son sommet marqué par un cairn.

La descente se fait soit par le même itinéraire qu’à l’aller ou par le col de Chalufy (de Vachières) pour rejoindre la sente prise à l’aller.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste denjuan 2   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Tercier, joli petit hameau accessible que par une piste caillouteuse de 5 km. Parking à l’entée du hameau

Tercier est composé de très jolies petites maisons typiques 

Le hameau de Tercier vu de la piste

Au Moulin, prendre la piste qui monte vers Faillefeu

La montée agréable en foret

Des fraises des bois, des framboises à foison !

des champignons à gogo

Arrivée sur le plateau herbeux ou on peut admirer une vue à 360°

Traverser les robines et monter à vue

Cliquer pour voir la video

  https://www.youtube.com/watch?v=Acls5Iy3PO8&list=PLSjsYy05poB_jmKWKbUlYxi8R0G6lVpud

La pente est raide pour atteindre le sommet !

La montée aux milieu des myrtilles

Au fur et à mesure la vue s’agrandit

On peut apercevoir au loin, la cabane de Chalufy

Enfin le sommet à 2401 m

La montagne de Michard

Vue du sommet

La descente avec en vue le col de Chalufy ou Vachières et la montagne de Boules en face

La montagne de Denjuan vue du col de Chalufy

Retour dans le petit ravin pour rejoindre la sente de l’aller

Petite pause à la passerelle du riou de l’Aune pour se rafraîchir

retour à Tercier

Encore de bons moments de partage entre copains randonneurs qui confirment que nous vivons dans une magnifique région entourée de nos belles montagnes !

L’ascension du sommet demande une bonne condition physique, de l’endurance et le gout de l’effort

 

 

50 – Le Lac de Combeynot (05)

Septembre 2018

Une magnifique randonnée de 9, 560 km pour 966 m de dénivelé cumulé

Au départ du parking « des Boussardes » à 1626 m en dessous de Le Lauzet : prendre le sentier unique au bord de la Guisane qui monte dans le Vallon du Fontenil. Les paysages sont variés : forets de Mélèzes puis pierriers et enfin un décor minéral de toute beauté !

Avant l’arrivée au lac : passage très raide ou il faut de temps en temps y mettre les mains

Lac de Combeynot à 2555 m : faire le tour du lac pour apprécier ses différentes couleurs en fonction de l’ensoleillement.

Retour par le même itinéraire qu’à l’aller

Cliquer sur les photos pour agrandir

Piste-LE LAC DE COMBEYNOT   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Départ au parking des Boussardes

Monter dans une foret de mélèzes

Petit à petit les mélèzes laissent place aux pierriers

La montée est continue

Passage très raide ou il faut y mettre les mains

Madame Marmotte

Des Edelweiss

Le Lac de Combeynot se mérite, la montée est rude…

Le Lac de Combeynot à 2555 m : l’eau est grise….

faire le tour pour apprécier ses couleurs

En rive droite l’eau a changé de couleur…..

Le retour dans la descente est périlleuse…

Vue magnifique sur le Briançonnais

Une très belle randonnée qui demande une bonne condition physique pour assurer les 950 m de dénivelé pour 4,7 km….Mais Le Lac de Combeynot vaut bien cet effort !

49 – Le Grand Lac de Monetier (05)

Septembre 2018

Une très belle randonnée de 10 km pour 645 m de dénivelé cumulé environ dans un cadre magnifique.

Départ au parking du pont de L’Alpe sur la D1091 au dessus de Le Lauzet (05). La balade est très bien balisée, direction le Grand Lac.

La montée se fait tranquillement jusqu’à la cascade de Lauzet sur la gauche puis passage devant une grande croix. Continuer l’ascension jusqu’à L’Alpe du Lauzet à 1940 m ou on peut admirer différentes bergeries, une chapelle ( Notre Dame des Neiges) ainsi que des troupeaux de vaches.

Grimper en suivant le torrent du Rif jusqu’au Clos des Vaches à 2209 m d’altitude, poursuivre ensuite sur un chemin qui traverse un pierrier et qui grimpe jusqu’àu sommet du Clos d’Ane à 2460 m ou on peut admirer le Grand Lac en contre bas à 2282 m. Un sentier y descend en rive droite.

Le retour se fait par le même itinéraire qu’à l’aller ou deuxième possibilité : par un sentier sécurisé par des mains courantes câblées sur 40 m environ qui longe l’arrière des Arêtes de la Bruyère (2611 m) et qui suit le torrent du Plan Chevalier afin de rejoindre l’Alpe du Lauzet.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-LE GRÀND LAC   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Cliquez pour agrandir les photos

Le départ : le parking du Pont de l’Alpe sur la D 1091

La cascade du Lauzet

La grande croix qui surplombe la vallée

La montée par le GR

Dans notre dos : le glacier du Casset qui recule d’année en année

Le sentier qui monte à L’Alpe du Lauzet à 1940 m ou l’on peut voir Notre dame des neiges : chapelle érigée en hommage à 5 jeunes décédés en 1892 lors d’une avalanche

L’Aiguillette derrière les chalets

La bergerie 4 étoiles à 2023 m

Le torrent du Rif

 

Arrivée au Clos des vaches à 2209 m

Passage dans les pierriers

Montée vers le Clot d’ Âne à 2460 m

Le Clot d’ Âne à 2460 m et les Arêtes de la Bruyère à 2611 m

Le Grand lac en contre-bas à 2282 m

Mme Marmotte

Panneau qui indique le sentier avec les câbles

Des paysages magnifiques

 

48 – Le Piolit (05)

Août 2018

Une magnifique randonnée très variée : forets, alpages, cascades et montagnes

Rando de 14 km pour 1065 m de dénivelé cumulé environ au départ de la maison forestière sous le Col de Moissière. Possibilité de partir plus haut au niveau de la piste à la barrière de l’ONF ou encore plus haut après le pont il y a un parking mais hélas, début Août un violent orage a endommagé la piste donc le mieux est le parking avant la barrière.

L’itinéraire est très bien balisé jusqu’au sommet ensuite nous sommes redescendus par les crêtes jusqu’en foret pour rejoindre le parking après le pont pour ensuite reprendre la piste qui nous ramène à la route puis à la maison forestière.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-LE PIOLIT 145041   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Au départ de la piste forestière

De nombreuses cascades jalonnent la piste forestière

ces cascades forment des vasques ou il fait bon y tremper les pieds !

Le sentier après le pont monte régulièrement en foret

Petit à petit la vue se dégage

On peut distinguer en bas, Gap et la montagne de Céuse (2016 m)

on commence à apercevoir les Écrins

 

Passage un peu délicat

Le sentier continue à monter en lacets

On peut apercevoir en contre bas, le lac de Serre-Ponçon dans la brume

ça y est, le sommet se laisse apercevoir…

Le sommet à 2464 m d’altitude et sa vue à 360°

Vue sur le Col de Chorges (2249 m), Les Parias (2512 m), La Pousterle (2506 m) et au loin on peut distinguer les Aiguilles de Chabrières

Haute-Selle

En contre-bas, le sentier qui mène au Col de la Pourrachière

On peut distinguer, Le Clot du Rocher à 2360 m, La Petite Aiguille à 2366 m et l’Aiguille à 2367 m. Au loin Les Écrins

Pause casse-croûte au sommet

La descente par les crêtes

Encore une belle randonnée qui  confirme que notre région est magnifique tant par sa faune, sa flore et ses paysages…

 

 

 

47- Le Vieux Chaillol (05)

Août 2018

Une magnifique randonnée qui demande une bonne préparation physique : 20 km pour 1500 m de dénivelé environ
Le départ se situe au-dessus de Chaillol 1600 au dernier parking (croisement de 2 pistes) monter plein nord direction le Col de la Pisse. Le parcours est très bien balisé et surtout très fréquenté
La première partie de la rando se situe en foret, le dénivelé n’est pas très important.
Arrivé au Col de la Pisse à 2354 m, plus de végétation mais des pierres rien que des pierres….
Continuer à monter jusqu’au Col de Cote longue à 2679 m puis la cabane des Parisiens (non gardée) à 2695 m. Une cabane sommaire qui permet juste de se mettre à l’abri ou de poser son sac de couchage pour y passer la nuit.
Continuer l’ascension en prenant derrière la cabane, plus de sentier mais de nombreux cairns sont là pour indiquer la direction du sommet. De la cabane, il reste environ 2 km mais la montée est longue, fastidieuse, interminable…
Arrivée au Sommet du Vieux Chaillol à 3164 m d’altitude : la vue à 360° est grandiose, magnifique et vaut bien l’effort.
Redescendre par le même itinéraire jusqu’à la cote 2100 ou on bifurque sur la droite direction Le Sellaret et le Rocher du Chevalet. Au loin, on peut apercevoir la cascade la Pisse.
La descente progressive nous ramène sur la piste du départ puis au parking

Cliquez sur les photos pour agrandir


Cliquez sur la photo pour l’agrandir


Piste-CHAILLOL15 163235   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici


De nombreuses cascades jalonnent ce début de randonnée




La montée vers le col de la Pisse


La vue se dégage petit à petit découvrant au loin le Pic de Bure (2709 m), l’Obiou (2789 m), le grand ferrand (2758 m)

au dessus de la mer de nuages, au loin la montagne de Céuze culmine à 2016 m




Le carrefour à 2100 m ou il faudra bifurquer au retour


Le Col de la Pisse à 2354 m, le paysage change et devient minéral


Le col de la Pisse


Le dénivelé s’accentue



Au milieu des pierriers


Anciens vestiges du canal de Mal Cros, canal d’irrigation qui reliait le glacier de mal Cros à St Bonnet en Champsaur


Le Col de Cote Longue à 2679 m


Le Col de Cote Longue


Le Vieux Chaillol en ligne de mire


La cabane des Parisiens : ancienne cabane de chantier à 2696 m d’altitude qui servait pendant la construction du canal de Mal Cros, aujourd’hui c’est un abri sommaire mais propre pour 5 à 6 randonneurs


Juste de quoi poser son sac de couchage


La montée raide après la cabane : des cairns pour indiquer la direction


La montée dans les pierriers est interminable…



et mérite bien quelques pauses



Enfin le sommet se laisse apercevoir….à 3164 m





La vue à 360° est magnifique…grandiose…




Quelle satisfaction, des moments de convivialité et de partage inoubliables !


Le Vieux Chaillol est un sommet très fréquenté….peut être un peu trop à mon gout

Cliquer pour voir la vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=hto_rN5GCnE&feature=youtu.be

 


Pause casse-croûte avec en ligne de mire en contre-bas, le lac de Mal-Cros encore gelé et sous la neige


Au retour, on peut apercevoir la cascade de la Pisse


Le sentier du retour à la piste du départ

Cette ascension doit être réalisée par des randonneurs aguerris car la montée après la cabane du Parisien est difficile. Je conseille de partir très tôt des le lever du jour car la randonnée est longue et le dénivelé important.
La vue au sommet est vraiment sublime sur le massif des écrins et vaut l’effort.
Nous garderons un souvenir inoubliable de tous ces moments de partage et de franches rigolades entre copains randonneurs

46 – Le tour de la montagne de Michard (04)

Juillet 2018

 Une belle randonnée de 14 km pour 950 m de dénivelé environ au départ de « Chasse » petit hameau à coté de Villars-Colmars.

Se garer sur le parking de l’oratoire avant d’entrer au village. Itinéraire balisé dès le départ, prendre la direction de la cabane de Michard.

Arrivé à la cabane, prendre la direction nord-ouest et grimper dans les pierriers pour atteindre la crête de Michard ou on peut suivre une sente qui mène à 2304 m d’altitude.

Continuer en crête pour redescendre par le vallon qui sépare de la montagne de Vachière, suivre le cours d’eau jusqu’à la cabane de Juan ( ce n’est pas une simple cabane mais une belle bergerie restaurée ) et rejoindre le PR balisé qui ramène à l’itinéraire de l’aller.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-MICHARD   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le parking à l’oratoire au hameau de « Chasse »

Après avoir quitté la piste, montée sous les mélèzes

Au premier carrefour, prendre la direction de la cabane de Michard

La cabane de Michard ouverte aux randonneurs. « Les copains randonneurs » ont laissé une petite bafouille sur le cahier posé sur la table ! La cabane est entourée d’orties et de taons agressifs…

de nombreuses petites cascades jalonnent l’itinéraire…

La vue se dégage au fur et à mesure de la montée

Montée dans les pierriers

En crête pour arriver au sommet de la montagne de Michard à 2304 m d’altitude, les taons sont toujours aussi nombreux ! 

Le sommet !

Au loin, la montagne de Vachière

Jean Ferrat avait raison…..

la descente dans le vallon le long du court d’eau….

La montagne de Michard vue d’en bas

La cabane de Juan ou on peut rejoindre le PR balisé, les patous de la bergerie sont sympas heureusement…

Au retour un petit bain de pied à la passerelle des chasseurs

Une petite visite du beau village de « Chasse »

Encore des bons moments de partage et de convivialité entre randonneurs, nous avons pu admirer un coin du 04 que nous ne connaissions pas ! 

Merci à tous mes copains randonneurs 

 

 

 

45 – Le Courradour jusqu’aux cabanes du Pasquier (04)

Juillet 2018

 Une très belle randonnée de 19 km pour 900 m de dénivelé cumulé environ au départ du joli village de Peyresq qui vaut bien une petite visite. Hameau entièrement restauré..

Se garer à l’entrée du village, le traverser et monter par le petit chemin direction nord-est, balisé PR.

Petit à petit Peyresq se laisse apercevoir en contre-bas, la montée est progressive dans les bois.

Sommet du Courradour à 2157 m d’altitude. Quelle belle vue !

Redescendre par la foret en contre-bas pour traverser les alpages  » plan du Rieu », passer devant « la cabane vieille » et continuer jusqu’à descendre dans le ravin du Serre ou un petit bain de pieds s’impose !

Remonter en sous -bois pour atteindre dans la clairière « les cabanes du Pasquier »à 2212 m d’altitude.

Revenir au « plan du Rieu » et bifurquer à la cote 2054 pour contourner le Courradour par la foret et redescendre par le GR de pays tour du Haut-Verdon jusqu’ à la route. Juste en face on aperçoit sur un petit plateau herbeux, quelques statues réalisées par des étudiants des beaux arts de Namur.

Retour par la route au parking de départ

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste Le Courradour et la cabane de Pasquier   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Le joli village de Peyresq à 1500 m d altitude

Peyresq en contre-bas

On dirait pas un peu Les Mourres de Forcalquier ?

Des champignons énormes !

Le sommet du Courradour à 2157 m d’altitude. En contre-bas, les alpages à traverser…

La vue d’en haut

Les alpages à traverser…

La barre rocheuse du Courradour

« La cabane vieille »

PR bien balisé

Bain de pieds au « ravin du Serre »

Les cabanes du Pasquier

Retour par le GR de pays

Le plateau herbeux ou sont exposées des statues réalisées par des étudiants des beaux-arts de Namur

Le joli village de Peyresq mérite une petite visite

 

 

44 – Pic de Bure (05) par la Combe Ratin

Juillet 2018

 Belle Randonnée de 18 km pour 1350 m de Dénivelé cumulé environ au départ de la station Superdévoluy et retour par le Vallon d’Âne.

Itinéraire très bien balisé, présence de nombreux cairns.

S’assurer de la météo avant le départ, prévoir des vêtements chauds et coupe vent.

Cliquer sur les photos pour agrandir

 

PISTE Pic de Bure fait   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La Corne trône au milieu du vallon

La montée dans les pierriers est interminable

L Observatoire du plateau de Bure à 2560 m

De nombreux névés encore en ce début juillet sur les hauteurs

Une rencontre

une randonnée difficile qui demande une bonne préparation physique…

43 – Le Col de Vautreuil par les Eaux Tortes (04)

Juin 2018

 Une magnifique randonnée de plus de 23 km pour plus de 1000 m de dénivelé cumulé

Départ au parking après l’Abbaye de Laverq mais à environ 1,5 km plus loin il se trouve un autre parking pour éviter ce bout de piste qui n’a aucun intérêt. La balade est très bien balisée donc suivre les indications pour atteindre les Eaux-Tortes. En ce début juillet, la montagne est magnifique.

Juste avant d’arrivée aux Eaux Tortes, bifurquer sur votre droite au panneau indiquant Col de Vautreuil , prendre la sente qui monte. Au fur et à mesure de la montée, des névés de plus en plus nombreux….jusqu’au sommet à 2582 m d’altitude.

Redescendre par le même itinéraire et reprendre le tour des Eaux-Tortes ( très bien balisé ) pour rejoindre enfin le parking du départ.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-COLDEVVAUTREUIL   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Mon compagnon de route Ioda a de l’eau à volonté !

Le sommet du Col de Vautreuil à 2582 m d’altitude

Mon compagnon de route, L’homme de ma vie et moi….

De nombreuses cascades jalonnent ce parcours…

mon compagnon de route Ioda Leonberg de 5 ans bientôt

passage dans les pierriers

Des beaux moments de partage entre amis, une magnifique randonnée, un temps super……une excellente journée !

 

 

 

 

 

42- Tete Grosse (04)

Juillet 2018

 Une très belle balade de 17 km environ pour 750 m de dénivelé cumulé

Départ du parking Col du Fanget : Prendre la petite route montante qui part dès le panneau  » col du Fanget  » direction Iroire puis à un carrefour à la cote 1689 prendre à gauche direction Auzet, passer devant la ferme Négron , monter dans les alpages par le col de Combanière et par la bergerie Les Planes puis par le col des Tomples à 1893 m. Face à Tète Grosse monter en diagonale le pierrier qui va jusqu’au sommet à 2032 m.

Ensuite longer la crête jusqu’à Le Bressa et redescendre par une sente entre les sapins pour rejoindre la piste empruntée à l’aller et rejoindre le parking 

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-TETE GROSSE   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Parking du Col du Fanget

La piste pour arriver au plateau d’Iroire

La bergerie Les Planes à 1704 m

La montée dans les alpages

En ce début juillet, la montagne est magnifique ! Que de fleurs de toutes les couleurs…

Le Col des Tomples à 1893 m d’altitude

La montée dans le pierrier va devenir périlleuse

Un moment de contemplation 

La dernière grimpette avant d’arrivée au sommet de Tete Grosse

Le sommet à 2032 m

Parcours en crête

remonte-pente de la station de Chabanon

Vue sur Seyne avant la descente

Retour par une sente dans une foret de sapins

Nous avons pu trouver un peu de fraîcheur la-haut en ce début juillet 2018 et c’est bien à cette période que la montagne est la plus jolie !

 

 

 

 

41- La crête du Clos des Martres (04)

Juin 2018

 Balade de 18 km pour 810 m environ de dénivelé cumulé dans les alpages.

Départ de Briançon, petit hameau situé entre St Geniez et Authon. La randonnée est bien balisée au départ du petit parking, prendre la direction de la baisse de Dormeilleuse (1749 m) puis arriver en crête prendre la direction ouest pour rejoindre la croix St Jean qui trône en haut de sa stèle à 1886 m. Puis revenir sur la crête de Dormeilleuse pour continuer  vers la crête du Clos des Martres (1803 m )jusqu’au Col de La Sapie (1745 m).

Redescendre par le PR direction Authon jusqu’à la piste pour bifurquer à droite, continuer sur cette piste jusqu’à atteindre un enclos à moutons. Prendre une sente peu marquée qui n’est plus utilisée et continuer jusqu’à la bergerie « La Gourrie  » une propriété privée. Le propriétaire très sympathique nous a gentillement laissés passer….

Puis redescendre par le même chemin qu’à l’aller jusqu’au parking

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-LES MARTRES   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

Baisse de Dormeilleuse à 1750 m

Des vaches broutent en haut des alpages

Montée vers la croix St jean

Au loin la croix St Jean

La Croix St jean à 1886 m

Vue de la Croix St Jean sur la Montagne de Jouère

direction les crêtes du Clos des Martres

la crête à 1803 m

Des chevaux au Col de La Sapie à 1744 m

Une belle randonnée en cette fin juin ou les alpages sont couverts d’une multitude de fleurs….mais prévoir un autre retour car nous sommes passés sur une propriété privée….

A l’aller, les moutons rencontrés sont gardés par de nombreux patous….Attention 

 

 

40 – le Pic de Bernardez (04)

Juin 2018

 Balade de 14 km environ pour 910 m de dénivelé cumulé faite en 5h30

Une belle randonnée au départ de la maison forestière après St Pons au-dessus de Seyne.

L’ itinéraire est très bien balisé du début jusqu’à la fin.

La montée se fait par le GR6, en crête suivre les cairns et les balises.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Le départ à la maison forestière au-dessus de St Pons : on peut y trouver un point d’eau 

Au fur et à mesure de la montée, la vue se dégage sur Seyne, Montclar….et plus loin Chabanon

Seyne au loin

La montée est raide parfois dans les pierriers

On peut apercevoir la croix du sommet au loin…

La source de la Chandelette : deuxième point d’eau

Le Col de Bernardez à 2303 m

La montée en crête pour atteindre le pic de Bernardez

des névés sont encore présents en cette fin juin 2018

Le sommet à 2425 m : Le Pic de Bernardez

L’autre versant coté saint-Barthélémy …. Au loin la crête du pré Lambarle

Nous quittons le pic direction le Col de Saverne et le Col Bas

Nous suivons la crête… 

Nous sommes vite repérés….

le Col Bas

 

39 – Les Aiguilles de Chabrières par Réallon (05)

Une magnifique randonnée de 13 km environ pour 900 m de dénivelé total

Départ au parking de la station de ski de Réallon : l’ itinéraire est très bien balisé puisqu’il suffit de suivre les ronds bleus

Attention à éviter après la pluie ou la neige car les rochers sont très glissants. 

Rando réalisée fin juin, il restait encore de nombreux nevets qui rendaient l’escalade de la brèche très dangereuse !

Cliquez sur les photos pour agrandir

Piste-CHABRIERE FAIT   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La montée vers les Aiguilles  nous permet de voir le village de Réallon en contre-bas

Randonnée réalisée mi juin : un vrai tapis de fleurs !

Le lac de Serre-Ponçon se distingue au loin…

En haut de la station juste devant les Aiguilles

Le belvédère pour admirer ce site magnifique !

La table d’orientation

La brèche en vue mais hélas les nuages arrivent…

Passage de la brèche : des névés rendent le passage très acrobatique et surtout dangereux

Après la brèche, l’autre versant…

Un véritable Lapiaz : attention les chevilles !

Les Oucanes de Chabrières : un paysage tout à fait original fait de cannelures, de petites vasques, de couloirs

retour dans les alpages

retour à la station de Réallon

Nous n’avons pas vu de marmottes….juste entendues mais nous avons rencontré de beaux spécimens !!

 

38 – Sivergues et L’Aigue Brun (84)

très belle randonnée de 14 km pour 350 m de dénivelé cumulé au départ du parking au plateau des Claparèdes à la cote 558 de la carte IGN

Prendre directement le sentier qui descend vers l’Aigue Brun, virer à droite pour atteindre la « Baume de l’Eau ».

Revenir sur vos pas jusqu’à la dernière intersection pour descendre et ensuite au prochain carrefour virer à droite pour suivre l’Aigue Brun sur environ deux cents mètres puis bifurquer vers un sentier à gauche qui remonte dans une belle prairie jusqu’à la route D114.

Prendre en face le chemin qui mène au « Le Rocher » (nombreuses ruines)

Après la visite des ruines, revenir sur vos pas et prendre le sentier qui amène au « Castelas » un beau gite équestre.

Au Castelas, virer à droite pour redescendre vers Sivergues ou une visite du village s’impose.

Après avoir traversé le village, prendre le PR qui descend vers l’Aigue Brun, le longer jusqu’à récupérer le sentier de l’aller et remonter vers le parking des Claparèdes.

Piste-SIVERGUE 13KM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La Baume de l’Eau

L’aigue Brun

Le sentier qui remonte vers la route, une jolie prairie inondée de multiples narcisses.

Le Rocher : un ancien hameau en ruine

Le Castelas : gite équestre

Le Castelas : une magnifique bâtisse

Quelques chèvres pour faire le fromage

Sivergues : 40 âmes y résident

Sivergues : point de départ de nombreuses randonnées dans les bois sauvages, le long de l’Aigue brun, vers le plateau des Claparèdes ou sur le GR9

Sivergues au bout d’une route sans issue

L’Aigue Brun : un affluent de La Durance

L’ Aigue Brun long de 22 km


 

 

37 – Le tour du Feston (04)

Belle randonnée près de Digne les bains au départ du deuxième parking après les établissements des thermes : 15 km pour 640 m de Dénivelé cumulé.

Prendre le petit sentier qui débouche directement du parking pour rejoindre la route puis après quelques mètres bifurquer à gauche par le PR qui mène à la Chapelle St Pons , redescendre et virer à droite  » chemin de saint Pancrace ». Ne pas emprunter les sentiers qui partent à gauche, continuer toujours tout droit en suivant Le Feston à gauche.

Juste avant de rejoindre la route , remonter en suivant le ravin de Mardaric, de nombreuses cascades jalonnent le ravin. Apres quelques kilomètres virer à droite pour suivre un sentier en crête qui mène au ravin de L’Aubrée puis reprendre un sentier à gauche qui traverse 3  gués;

Après le troisième gué, virer à gauche pour rejoindre le PR. Au prochain carrefour Les Couasses continuer tout droit pour rejoindre le chemin du Feston et reprendre le même itinéraire qu’à l’aller pour regagner le parking

Cliquer sur les photos pour agrandir

Piste-FESTON 15KM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Insérez votre description formatée ici

La Chapelle St Pons

de nombreuses robines jalonnent l’itinéraire…

Vue sur le Couard et la barre des Dourbes

de nombreuses cascades jalonnent le sentier

 

 

 

 

 

36 – Le Rocher de Baude – La gorge de Badarel (84)

Rando de 16 km pour 850 m de D cumulé : quelques passages aériens assez exposés au mistral

Dépard à Taillades dans le 84 place de la poste, puis prendre la direction de La Combe de Vidauque pour rejoindre la vallon du Colombier .La Bergerie du Colombier permet une petite pause.

Redescendre par le Vallon de la Brayette ou vous pourrez y voir La Grotte de la Brayette. La descente sur Robion est assez raide. Emprunter la route sur une centaine de metres pour bifurquer sur votre gauche direction La Source du Boulon ( bel endroit)

Remonter le sentier qui devient caillouteux avec quelques passages aériens vers le Rocher de Baude puis vers le sommet du Castelas. Redescendre par la gorge de Badarel (courte mais jolie) et rejoindre Taillades